•  

    Éric Dupond-Moretti répond aux questions d’Apolline de Malherbe

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Envoi :

    reprimare humanitarum est

    extra bonus 

    "Eric Dupont-Moretti est un grand fan de l’œuvre de sa compagne Isabelle Boulay. L’un des titres de la chanteuse québécoise le touche particulièrement." (lu dans Gala) 

    L’actuel ministre de la Justice est un grand fan de "Si tu me payes un verre", un titre de Serge Reggiani repris par sa compagne Isabelle Boulay, comme une quinzaine d'autres chansons. 

    Dans l'un des passages, on peut entendre cette phrase bien particulière : "Ne jamais juger le bon ni la canaille".  Un seul passage aurait suffi pour comprendre ce que la chanson déclenche dans le corps d’Éric, dans le corps de l’homme et de l’avocat Dupond-Moretti, dans le corps de celui qu’ont tour à tour mutilé, réparé, enfiévré, enivré, restauré, tuméfié, exalté, démembré, tant de luttes et tant de plaidoiries 

     Éric sait qu'il est lui-même bon et canaille, il sait que tout individu est à la fois bon et canaille 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  •  

    Dans la série "vivement demain"...

    ...finis les bonsaïs ikebanana, les mygales apprivoisées, les poissons rouges ou les orchidées rares et leurs pots, leurs bocaux et leurs cages !

    C'est bientôt le temps des...

    ...des fœtus en capsule

    Les élèves de la prestigieuse (?) "Product Design Arnhem" ont développé un concept d'"incubateur de salon" dans lequel la gestation de bébés, de 0 à 9 mois, se ferait à l'intérieur d'une capsule électronique extrêmement sophistiquée en remplacement d'un utérus et épargnerait les tracas d'une grossesse.

    Une vidéo promotionnelle précise que les parents pourront se concentrer sur tout autre chose (comme le travail...) tandis que la machine s’occupe de "fabriquer" le bébé.

    Elle souligne que «Les parents pourront vivre leur vie normalement» et que «La capsule est équipée d’une plateforme permettant d’insérer de la nourriture et d'un micro pour pouvoir parler au fœtus».

    Il est quand-même précisé que :

    «Cet "incubateur concept" qui pourrait mener à terme des bébés pendant 9 mois dans votre salon n'est qu'un concept conçu par les étudiants de Product Design Arnhem mais cela pourrait bientôt devenir une possibilité. Des chercheurs de l'Hôpital pour enfants de Philadelphie ont élevé avec succès des agneaux dans un "biobag" rempli de liquide amniotique.» et que «Les "biobags" n'ont jamais été testés sur l'homme, mais la technologie progresse...!»

     

    «Les parents peuvent regarder leur fœtus en temps réel» :

    les utérus artificiels sont-ils l’avenir ?

    Entrailles mécaniques.
     

    «Til l'agneau dort. Il repose sur le côté, les yeux fermés, les oreilles repliées. Il avale, se tortille et remue ses jambes dégingandées. Son demi-sourire tordu lui donne l’air content, comme s’il rêvait de gambader dans un champ herbeux. Mais cet agneau est trop petit pour s’aventurer. Ses yeux ne peuvent pas s’ouvrir. Sa peau se rassemble en rouleaux roses à son cou. Il n’est pas encore né, mais le voici, à 111 jours de gestation...

    «Il est immergé dans un fluide, flottant à l’intérieur d’un sac en plastique transparent, son cordon ombilical relié à un lien de tubes lumineux remplis de sang. Il s’agit d’un fœtus qui grandit à l’intérieur d’un utérus artificiel...

    «Dans quatre semaines, le sac sera dézippé et l’agneau naîtra.»

    https://www.fr24news.com/fr

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    18 commentaires
  •  

    Un nouveau "Code d'honneur" du soldat français... 

    "Une nouvelle version conforme à l’évolution de l’armée de Terre"

    En 1999, alors que la conscription allait être supprimée pour être remplacée par une armée de métier, l'Etat-Major de l'Armée de Terre avait mis au point un "code du soldat", inspiré du code de la Légion Étrangère : 11 "commandements" qui énonçaient les qualités, attitudes et vertus essentielles qui devaient être celles des militaires professionnels, "au combat" comme dans leur vie quotidienne et familiale.

    Deux des articles stipulaient, entre-autre, que "...au service de la France, le soldat lui est entièrement dévoué, en tout temps et en tout lieu." et "[le soldat] accomplit sa mission avec la volonté de gagner et de vaincre et, si nécessaire au péril de sa vie."

    Plusieurs chefs d'état-major des armées, le général Jean-Louis Georgelin ou le général Pierre de Villiers ont insisté sur cette notion fondamentale du "métier des armes"...

    Mais ça, c'était avant...

    On demande essentiellement aujourd’hui au militaire de métier "loyalisme, neutralité, discipline, disponibilité" et "honneur, courage et dignité"... ce qui me semble un minimum syndical assez consensuel...

    Le "dévouement en tout temps et en tout lieu au service de la France" se résume à "un engagement à servir [le] pays" et si la mission est toujours "sacrée" elle ne nécessite plus un éventuel "péril de sa vie", mais demande simplement à être accomplie "jusqu’au bout avec détermination et esprit d’initiative"... 

    L'armée de Terre justifie ces nouvelles nouvelles règles par un souci de les rendre "plus courtes, plus directes [et donc], plus facilement mémorisables" !!!

    Je suis sûr qu'un corps de mercenaires de sac et de corde ne verrait rien à redire à un tel contrat pas plus, d'ailleurs, que nos "concitoyens" bi-nationaux ayant choisi de servir leur pays sous le drapeau tricolore de la République laïque...

    PS.: On peut noter que ni la notion de "droit de retrait", ni celle de "réduction du temps de travail" ne sont évoquées pour l'instant.

    source : http://www.opex360.com  

    L'article en question est daté du 16 juin 2020... le publier en ce 14 juillet fortement atypique sans Fête Nationale dûment identifiable me semblait d'une ironique nécessité..

     

     

    BONUS

    Best-of des tweets officiels à l'occasion du discours de monsieur le Président de la République et Chef des Armées, à l'Hôtel de Brienne, siège du ministère de la Défense, le 13 juillet, en présence de la ministre des Armées Florence Parly et de sa ministre déléguée Geneviève Darrieussecq, mais en l'absence du Premier ministre Jean Castex, mais en présence de Olivier Veran ministre de la Santé et de Brigitte Macron Héroïne du quotidien et des hebdos.

    Soldat

    Petites réflexions personnelles et  dérisoires :

    • Je pensais que les "marins" et les "aviateurs" étaient, au sens large du terme, des "soldats" comme les autres... par autres, j'entends les "fantassins", les "cavaliers", etc... ce qui constitue ce qu'on appelle généralement "Armée de Terre". Mais je ne suis pas Chef des Armées, et je peux confondre.
    • "Servir" "les français", c'est bien, mais ne fait-ce pas un peu garçon de café xénophobe ? Servir "la France" ou "la Patrie", ou même "la Nation"...prendrait une toute autre signification (mais qui n'est peut-être pas tout-à-fait celle recherchée ?). Pareil pour (cœur de) "la République"...

     

    RE-BONUS...!

    Monsieur le Président de la République et Chef des Armées écoutant "la Marseillaise", le 14 juillet...

    Soldats

    ... "Seul... Face à moi-même, face à ma fonction, mes responsabilités et mes devoirs vis-à-vis de la Nation, et vis-à-vis de mes compatriotes et de nos aïeux...

     

    Soldats

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ...meuh, non, je déconne !"

     

     

      MàJ - 14 juillet 2022 :  

    Soldats (+MàJ 2022)

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    6 commentaires
  •  

    Au point où on en est...

    On sait que le blanc (plus spécialement le mâle blanc hétérosexuel, plus spécialement encore:  de "plus de 50 ans" et encore plus spécialement "catholique" -même non-pratiquant- et encore plus spécialement encore "de drouâte" -racisse, populisse, réac et démago-, etc...) est coupable et responsable de tout ce qui contrarie les Noir·e·s (remarquez La majuscule et l'écriture inclusive, je fais ce que je peux) depuis des millénaires et plus spécialement depuis un mois ou deux.

    Mais là...!

    A en croire une enseignante et doctorante américaine, militante "Black Lives Matter" : 

    Si 2+2=4 c'est à cause de l’impérialisme occidental...

    Je crois finalement que préfère quand ils détruisent des statues, censurent des livres ou interdisent des films : on peut y voir comme l'expression d'une forme embryonnaire de conscience.

     

        Si 2+2=4 c'est à cause de l’impérialisme occidental     

     

    Blacks (not) like matheux..
     
    "Non ! L'idée de 2+2 qui est égal à 4 est culturelle et, à cause de l'impérialisme/colonialisme occidental, nous croyons que c'est la seule source de connaissance."
     

    Blacks (not) like matheux..

     


    (lien)  

    Brittany Marshall se présente comme "professeur, universitaire et agent de changement de justice sociale, passionnée d'architecture et de mathématiques, militante BLM, etc...". Elle prépare un doctorat à l'université de Rutgers dans le New-Jersey.

     

    Les commentaires sont ouverts...

    Moi, les mots me manquent.

     

    PS.: Un commentateur assidu de mon blog avait fait, quelque-part sur un ancien article, allusion au célèbre "2+2=5"  de George Orwell : "...il est possible qu’on arrive à une ère où deux et deux font cinq quand le dirigeant le voudra... Cette perspective m'effraie bien plus que les bombes."... On y est (presque).

    Blacks (don't) like matheux..

        (affiche de propagande soviétique hors-sujet)

    Il avait aussi ironiquement suggéré de simplifier les mathématiques afin de lutter contre les inégalités et les discriminations intellectuelles qui touchent certaines peuplades de l'Hexagone en donnant au nombre Pi une valeur arrondie à "3" plus facile à mémoriser et à employer...

    Bien entendu, j'avais souri ! 

     Blacks (don't) like matheux..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    18 commentaires
  • ...IMPARABLE ! 

    Un argument philosophique

    ZEMMOUR/ENTHOVEN : débat sur l'universalisme et l'identité française.

    l'essentiel de l'émission :

    Eric ZEMMOUR  journaliste, chroniqueur et polémiste d’extrême-droite :

    «Aujourd’hui, on dit : "Je suis républicain" pour ne pas dire "Je suis français".»

    Raphaël ENTHOVEN  écrivain, philosophe et homme de gauche animateur de radio-télévision :

    «On n'a pas le temps pour développer...»

    Eric ZEMMOUR :

    «Les indigénistes veulent détruire les Blancs... Les indigénistes pensent qu’à force de dire que la France est raciste, esclavagiste, colonialiste, les Français finiront par le croire.»

    «Le français n'a jamais eu à se définir comme Blanc. C'est parce qu'on le désigne comme tel qu'il se défendra comme tel.»

    Raphaël ENTHOVEN  (pour conclure le débat) :

    «Savez-vous quel est l'anagramme de "République française"...? c'est "Quel africain superbe !"»

     

     

    Bon, ben, voila !...

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    13 commentaires
  • vu dans "Voici", "Gala", "Pure People" (et "Paris-Match")

    "Une boule de poils et d'amour"

    "Emmanuel Macron dévoile des clichés trop mignons de Nemo pour sensibiliser contre l'abandon des animaux

    "Emmanuel et Brigitte Macron ont beau ne pas avoir eu d'enfants ensemble, ils ont tout de même décidé de devenir parents : le 27 août 2017. C'est la date à laquelle le couple présidentiel a adopté Nemo, un beau Labrador noir jusqu'alors élevé à la SPA (Société de protection des animaux).

    "Samedi 27 juin : Emmanuel Macron a voulu marquer le coup pour la journée mondiale de lutte contre l'abandon des animaux. Le président de la République a publié un touchant message sur Twitter avec de belles photos de son chien Nemo.

    "L'Elysée a également mis en vente (sur sa "Boutique Officielle") une peluche à l'effigie de Nemo, dont les recettes sont intégralement reversées à la SPA.

    Une boule de poils et d'amour 

    Quel talent, Notre Président... quelle énergie... quelle détermination......

    Quand tous les problèmes nationaux (et internationaux) de santé, d'emploi, d'économie, d'environnement, de sécurité, de violences, d'immigration, de politique intérieure et mondiale, etc... sont enfin réglés de main de maître, il s'attaque, sans trêve ni repos à un nouveau dossier brûlant...

     

    NB.: Cependant, il faudrait que quelqu'un lui dise que (tout occupé qu'il était à ses tâches jupitériennes) depuis le 17 mars dernier, en France, un décret signé en catimini autorise les particuliers à vendre ("par dérogation"... "par dérogation"...) leur animal de compagnie favori à des laboratoires à des fins de "recherches scientifiques" (médicales et cosmétologiques) et de vivisection... tant qu'à faire, entre risquer une hypothétique amende même dérisoire et se faire un peu de pognon facile... 

    Finalement... le talent de Président... C'est qui qui l'a vu ? (a part pour nous prendre pour des brèles, ça il croit savoir faire...)

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    4 commentaires
  •  Calls for redesign of royal honour over 'offensive' image

    d'après "the Guardian"

    Royaume-Uni : une pétition demande de changer le design d’une médaille "rappelant la mort de George Floyd"...

    L’Ordre de Saint-Michel et Saint-Georges est traditionnellement décerné aux ambassadeurs, aux diplomates et aux hauts fonctionnaires du ministère des affaires étrangères qui ont servi à l’étranger. Il comporte trois grades, dont le plus élevé est celui de Chevalier Grand-Croix (GCMG), suivi de Chevalier Commandant (KCMG) et de Compagnon (CMG).

    Ça va être sans fin...

    Des militants réclament le re-design de l’une des plus hautes distinctions britanniques accordées personnellement par la reine, car ils affirment que son insigne ressemble à la représentation d’un ange blanc debout sur le cou d’un homme noir enchaîné.

    L’image sur l’insigne du prix représente St Michael piétinant Satan, mais les militants affirment que cette image rappelle le meurtre de George Floyd par des policiers blancs aux États-Unis, qui avait entraîné des protestations dans le monde entier.

    Une pétition réclamant le remodelage de la médaille a recueilli plus de 2 000 signatures sur change.org. La pétition, lancée par Tracy Reeve, déclare : "C’est une image très offensante, elle rappelle également le récent meurtre de George Floyd par le policier blanc de la même manière que celle présentée ici dans cette médaille. Nous, soussignés, demandons que cette médaille soit complètement redessinée de manière plus appropriée et que des excuses officielles soient présentées pour l’offense qui a été commise".

    Bumi Thomas, chanteur britannique nigérian, activiste et spécialiste de la communication visuelle, a déclaré que l’image sur l’insigne était claire. "Ce n’est pas un démon, c’est un homme noir enchaîné avec une figure blanche aux yeux bleus qui se tient sur son cou. C’est littéralement ce qui est arrivé à George Floyd et ce qui arrive aux noirs depuis des siècles sous le couvert de missions diplomatiques : des messages actifs et subliminaux qui renforcent la conquête, l’assujettissement et la déshumanisation des personnes de couleur."

     

    (relire "elle arrive") 

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique