• la Première Dame invitée du 20 heures d'Anne-Claire Coudray sur TF1 ce dimanche 17 janvier...

    OUF...!

    OUF...!

     

    Non, rien... Bonne nuit !

     

     OUF...!

     


    6 commentaires
  • Un timbre postal à l’effigie de Greta Thunberg est disponible depuis ce jeudi en Suède. Il fait partie d’un carnet intitulé "Nature précieuse", dessiné par l’artiste suédois Henning Trollbäck. Les vignettes de cette série représentent cinq des 16 objectifs que s’est fixés le gouvernement du pays en matière de préservation de l’environnement. Sur le timbre où elle apparaît, la jeune activiste suédoise est représentée au bord d’une falaise, vêtue de son emblématique ciré jaune et entourée d’oiseaux...

    "les journaux"

    Amis philatélistes,

    Greta vous aime,

    Greta s'offre à vous...

    Amis philatélistes !

    ...sous la forme d'un timbre-poste sur papier recyclé.

    ...entourée d'une nuée d'hirondelles qui, selon l'artiste, "passent presque tout leur temps dans les airs, sont constamment en mouvement et voyagent dans le monde entier sans polluer.../... un choix approprié pour représenter la lutte incessante de Greta Thunberg." 

    Ce qui ne prouve pas forcément qu'elle soit complètement timbrée et un peu collante...

    ...mais un peu quand-même !

    Amis philatélistes !

    Au fait... hirondelle ou martinet ? martinet ou hirondelle ?

    Un irrespectueux se permet de poser la question :

    "On dit que le martinet noir est réputé pour son sifflement strident lorsqu’il s’amuse à faire des zigzags dans le ciel avec ses copains. Comme Greta Thunberg ? Il paraît aussi qu’à la différence de l’hirondelle, il ne se pose jamais, même pour dormir ou s’accoupler. Comme Greta Thunberg ?"

    "Et sur l’hirondelle.... Lorsqu’elle effleure la terre et la surface des eaux pour chiper des insectes, ce serait signe de pluie. Quand elle vole haut dans le ciel, ce serait signe de beau temps. Comme Greta Thunberg ? On dit aussi que lorsque l’hirondelle passe sous le ventre d’une vache, elle ferait tourner son lait en sang. Comme Greta Thunberg ? Qu’elle porte bonheur et que détruire son nid serait sacrilège. Comme Greta Thunberg…"

    Va savoir, Charles !

    Amis philatélistes !

    Ce qui m'a rappelé cette comptine pour gentilles petites filles sages :

     

     

     

     

     


    14 commentaires
  • vu dans la presse... *

     

    Jérôme Salomon licencié de l'Institut Pasteur en 2012 dans des circonstances troublantes...

    Le Parisien révèle que le Pr Jérôme Salomon a été licencié "pour cause réelle et sérieuse" de l'Institut Pasteur dans d'étranges conditions en octobre 2012, sur fond de lettre anonyme et d'accusations calomnieuses

    Officiellement, il s'agissait de mettre un terme à un cumul de fonctions après sa nomination en tant que professeur au Conservatoire national des arts et métiers. Officieusement, l'actuel directeur général de la Santé était soupçonné d'avoir calomnié un haut responsable de l'Institut Pasteur par le biais d'une lettre anonyme lourde d'accusations. Dans ce courrier dactylographié [envoyé simultanément à deux chercheuses de l'établissement] que Le Parisien a pu consulter, l'auteur [anonyme] se dit victime de harcèlement sexuel, de corruption et de menace de mort de la part du dirigeant. Il l'accuse de pédophilie, de zoophilie et de sadomasochisme et menace de se suicider.  

    Sur ces fondements, une enquête préliminaire est ouverte par la Brigade de répression de la délinquance contre les personnes, et classée sans suite en novembre 2012. Le haut responsable en question porte plainte contre X pour dénonciation calomnieuse, plainte également classée.  

    Mais entre-temps, Jérôme Salomon, soupçonné par deux personnes (dont le responsable) d'être le corbeau, quitte son poste à l'Institut dans des circonstances étranges : à l'issue d'un entretien, il aurait été prié de remettre immédiatement ses clés, badge, chéquier et carte de paiement, avant d'être raccompagné à la sortie par un agent de la sécurité. Des mesures "d'allure disciplinaire" prises "de façon inexpliquée et particulièrement brutale" dont il se serait ému dans un courrier à Alice Dautry, la directrice générale de l'Institut Pasteur. Dans un mail, William Dab, ancien directeur général de la Santé et alors directeur de l'école du Cnam, aurait également dénoncé le traitement réservé au médecin. "Je ne peux pas rester sans réagir à la manière dont vos collaborateurs ont chassé le professeur Jérôme Salomon comme s'il s'agissait d'un délinquant", écrit-il à la directrice de l'Institut. Des courriers que Le Parisien affirme avoir consultés.  

    Contactés par le quotidien, les protagonistes de cette affaire n'ont pas souhaité s'exprimé. Interviewé par le Parisien, l'avocat de Jérôme Salomon assure que son licenciement s'est transformé "en un départ convenu" et que le médecin a conservé de bonnes relations avec son ancien employeur. "Personne ne l'a jamais mis en cause, ni à Pasteur ni ailleurs", et la "lettre anonyme n'a rien à voir avec Jérôme Salomon", assure Me Pierre-Olivier Sur. 

    https://www.egora.fr/actus-pro/ et https://www.leparisien.fr/faits-divers/

    * Egora.fr est un site d’informations médicales et professionnelles qui s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé.

     

     

    Mais bon, moi, je dis ça... mais en fait, j'en sais rien.. j'attends le journal de BFM ce soir, pour en savoir plus, en espérant que le couvre-feu n'empêchera pas les journalistes d'investiguer comme il se doit.

     Moi, je dis ça... mais j'en sais rien..

     

     

     

     


    14 commentaires
  •  

    Omar Sy, chiffon rouge du "Beauvau de la sécurité"

    Le président de la République, souhaitant calmer les polémiques sur les "violences policières" ("Je peux vous dire 'Il y a des violences policières' si ça vous fait plaisir que je le dise..." - E. Macron, le 4 décembre dernier devant les journalistes de "BRUT"), avait promis un "Beauvau de la Sécurité" devant réunir les syndicats de policiers et des membres de la société civile afin d'améliorer les conditions d’exercice des forces de l’ordre et consolider leurs liens avec les Français.

    Communiqué de presse du 12-01-21 : Beauvau de la sécurité.

    Le ministre de l'Intérieur propose aux organisations syndicales de la police nationale et aux représentants de la gendarmerie nationale une réunion le 25 janvier prochain pour leur présenter le détail de la démarche du Beauvau de la sécurité annoncé par le Président de la République le 8 décembre dernier.

    Plusieurs séances de travail seront organisées autour des thèmes évoqués par le ministre de l'Intérieur en commission des lois le 30 novembre 2020 : formation (initiale et continue), encadrement, conditions matérielles, captation vidéo, contrôle interne (inspections), effectifs de maintien de l'ordre, lien police / population.

    Ces séances se dérouleront tous les 15 jours à partir de la fin janvier, et cela jusqu'au mois de mai. Celles-ci réuniront des experts français et internationaux ainsi que des maires et des parlementaires.

    Toutes les semaines par ailleurs, le ministre de l'Intérieur se rendra dans les territoires pour échanger directement, sous la forme de grands débats, avec les policiers et les gendarmes, ainsi que des débats citoyens (jeunesse, maires, agriculteurs, etc.).

    Ces travaux permettront de dessiner des réponses de court terme mais également de poser les bases de la future loi de programmation de la sécurité intérieure pour 2022.

    Parmi les représentants de la société civile, invité par le président lui-même, on noterait (selon l'hebdomadaire "Le Point") le nom de Omar Sy, membre du  comité "vérité pour Adama Traoré" et exilé (fiscal ?) en Californie.

    Après la mort de George Floyd aux USA, l'acteur avait lancé un appel dans "L'Obs" : "J’ai marché pour George Floyd aux Etats-Unis. Le nom de George Floyd en charriait bien d’autres en écho dans ma tête, celui d’Adama Traoré, en France.../... Réveillons-nous. Regardons devant nous, ayons le courage de dénoncer les violences policières qui sont commises en France. Engageons-nous à y remédier. Ne soyons plus spectateurs d’un système violent, qui enterre les mémoires de ces morts dans l’oubli, qui jette systématiquement leurs noms dans la fosse aux non-lieux.../... J’appelle au changement, à la remise en cause d’un système qui ne peut prétendre à la justice sans mettre fin à l’impunité organisée qui sévit depuis des décennies. Cet ordre établi n’est plus tenable."

    Beauvau, etc...

      Beauvau, etc...

    D'après l'hebdomadaire, pour certains syndicats de policiers, la présence de l'acteur, si elle était confirmée représenterait un casus belli.

    Doit-on se demander pourquoi ?

     

     

     


    16 commentaires
  •  

     

       

    #Covid19 : arrivée des premiers

    badges pour les soignants

    vaccinés #jesuisvaciné 

    #vaccinfoCOVID

     
           
           

     

    Méfiez-vous des imitations

    Pour vos soignants,

    pour vos professionnels de santé,

    exigez le label "covid-free" !

    Avertissement : la vaccination contre la covid-19 ne dispense pas des gestes-barrières ni du port du masque, elle ne protège pas complètement la personne vaccinée d'une éventuelle infection virale, ni ne protège entièrement d'une possible contamination envers certains patients rencontrés dans l'exercice des soins ou des examens.

     

     

     


    4 commentaires
  •  

    Je mets ça là, je ne sais pas pourquoi...

    Je mets ça là...

    ...car, forcément, toute ressemblance... etc. etc.

     

     


    13 commentaires
  •  

     Nicolas "APPERT" ?...

    Aujourd'hui, 7 janvier (jour de la saint Raymond - bonne fête à Poulidor et à Queneau- et pas la St Nicolas), on voit des photos d'une plaque de rue à son nom un peu partout sur internet, les blogs et les réseaux sociaux...

    Qui est ce Nicolas ?

    En fait, c'est l'inventeur de la boite de conserve. Mais je vois pas l'intérêt ni la raison qui ont poussé ce "Charlie" (c'est çui qui l'dit qui y'est) à faire autant de graffitis sur le mur, juste à cet endroit là.

    Sur Wikipédia, je n'ai remarqué aucun point-commun entre cette date et les boites de petit-pois ou de thon à l'huile (ou avec les "Raymond" en général).

     

     

     

     


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires