•  

    « Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

    « Certains savants pensent que le rasage de la partie inférieure du postérieur fait partie du rasage du bas-ventre qui est fait à son tour partie de la saine nature (sounan al-fitra) conformément à ce hadith rapporté par Ahmad, Mouslim et d’autres : D’après ‘Aïcha, qu’Allah soit satisfait d’elle, le Messager d’Allah a dit :

    « "Dix pratiques font partie de la saine nature : Se tailler la moustache. Se laisser pousser la barbe. Se brosser les dents. Se laver les narines par aspiration d’eau et son rejet. Se couper les ongles. Se laver les nodosités des doigts. S’épiler les poils des aisselles. Se raser le bas-ventre et se laver les émonctoires (les issues de l’urine et des matières fécales". Mus’ab ibn Chayba, l’un des narrateurs de ce hadith dit : "J’ai oublié le dixième, à moins qu’il ne s’agisse du rinçage de la bouche "

    « Nous comprenons de ce hadith que le rasage du bas du postérieur n’est pas seulement permis mais en plus recommandé. Les poils de cette partie du corps ne sont pas impurs. Ils sont d’ailleurs comme ceux du reste du corps, qui sont à l’origine purs mais, s’ils sont touchés par une impureté, ils doivent être lavés et après le lavage ils redeviennent purs. »


    6 commentaires
  •  

    Pour de bonnes fêtes en famille...

    (image cliquable https://www.radiofrance.fr/franceinter)

    Grâce à l’extrême bienveillance et la généreuse indulgence des autorités françaises, une bonne quinzaine de terroristes mahométanes, militairement entraînées et aguerries dans divers affrontements au Proche-Orient, accompagnées de trois petites douzaines de leurs charmants bambins (mineurs non isolés ?) néanmoins jeunes apprentis djihadistes, ont pu quitter au début de la semaine les sordides camps d'internement où ils étaient détenus en Syrie et ailleurs, et revenir auprès de leurs proches sur le sol qui fut leur national

    Nul doute que, en compagnie de leurs parents et amis ainsi retrouvés, nos compatriotes présumés repentis et repentants auront à cœur de fêter comme il se doit la grande fête de l’Aïd el-Kébir - la "principale fête des musulmans" - qui débute ce vendredi 8 juillet dans l'hexagone.

    Pour de bonnes fêtes en famille...

    J'ose croire que les autorités françaises auront contrôlé la validité leur passe-vaccinal et leur auront signifié, gentiment mais fermement, que le port de la burqa n'était pas encore autorisé dans tous les lieux publics dans la plupart des territoires.

    Pour de bonnes fêtes en famille...

     

     

     

     


    4 commentaires
  •  

     Vers un prosélytisme différent ?...

     

     

     

     

     

     

    14 commentaires
  • A la Grande mosquée de Paris, le ministre de l'Intérieur et des Cultes, Gérald Moussa Darmanin, prend l'exemple d'un général de Bonaparte -le Général Abdallah Menou, né Jacques-François de Menou, Baron de Boussay- converti à l'islam pour épouser une (riche) musulmane : "Voilà ce que nous souhaitons tous pour notre pays" 

    A quoi bon se gêner et continuer à pratiquer la taqîya macronienne ?... Au point où on en est !

     

     

     ...on comprend un peu mieux le rictus en coin de son qâdî (ou khâtib... j'hésite ?), chantant "La Marseillaise", début avril, dans la plus grande salle de spectacle de la région parisienne.

    Pourquoi se cacher...?

     

     

     


    4 commentaires
  •  

     " Ramadan Mubarak ", malgré tout.

    Ben, voyons...!

     

    Ben, voyons...! 

    Maître Nabil Boudi est avocat à Paris, il exerce en droit pénal, droit de l’Homme, droit de la presse et contentieux civil.  Il est, entre autres, l’avocat des jihadistes français condamnés à mort en Irak.

    https://www.nabil-boudi-avocat.fr/ 

     

     

     

     

     

     

     

     


    16 commentaires
  • Ville de Stains - extrait de l'éditorial du bulletin municipal de mars 2022

    « À Stains, nous sommes convaincus que la lutte contre toutes les formes de discriminations et pour l’égalité est essentielle et qu’elles doivent être l’affaire de tou.te.s.

    « Chaque jour, la parole raciste se libère toujours plus. Les agressions racistes, antisémites et contre les personnes LGBT font hélas encore trop souvent la une de l’actualité.

    « À terme, notre capacité à vivre ensemble se retrouve menacée. Lutter contre toutes les formes de discriminations, c’est faire vivre concrètement la liberté, l’égalité, la fraternité. »

    "Trombinoscope" du Conseil Municipal

    vivrensemble

    (cliquez sur l'image pour l'agrandir)  

    Sinon, en mode texte, ça donne ça :

    Le Maire de la ville :

    • Azzédine TAÏBI – Maire de Stains à l’Aménagement, au Développement économique, à la Culture, à l’Urbanisme, à la Sécurité et à la Rénovation Urbaine / Vice-président de la Plaine Commune, Conseiller départemental.

    Les adjoint.e.s au Maire :

    • Kassem Idir Premier adjoint à l’Éducation populaire, à la Démocratie locale et la Participation citoyenne.

    • Zaiha Nedjar – Deuxième adjointe au Personnel communal et au dialogue social, à l’Action Sociale, au Commerces de proximité et marchés forains, à la Vie sociale des quartiers, à la Vie associative citoyenne et bénévolat, à la Politique de la ville.

    • Gery Dykoka – Troisième adjoint au Droit au logement, à la Lutte contre l’habitat indigne, aux Hébergements spécifiques.

    • Najia Amzal – Quatrième adjointe au Droit à la santé et à la Santé environnementale.

    • Abdelhak Ali Khodja Cinquième adjoint à la Ville Jardin : Écologie urbaine, à l’Économie sociale et solidaire, Projet alimentaire et local, au Plan Climat communal et à l’économie circulaire.

    • Nabila Akkouche – Sixième adjointe à la Petite Enfance.

    • Mathieu Defrel Septième adjoint à la Réussite éducative, à l’Enfance, au Patrimoine communal, à la Voirie, aux Droits aux transports publics et mobilités douces, au Plan Vélo.

    • Maïmouna Haïdara Huitième adjointe à l’Accès aux droits, à la Lutte contre la discriminations.

    • Abdelfattah Messoussi Neuvième adjoint à la Ville propre : Propreté, à la Lutte contre les dépôts sauvages.

    • Irouia Saïd-Ouma – Dixième adjointe à l’Égalité Femmes / Hommes, à la Lutte contres les violences faites aux femmes.

    • Aziz Bouyahia – Onzième adjoint à l’Emploi, la Formation et l’Insertion.

    Les adjoint.e.s de quartiers :

    • Fodié Sidibé – Adjoint de quartier Sud / Sports et Pratiques sportives inclusives

    • Aziza Taarkoubte Adjointe de quartier Centre

    • Stéphane Lagrive – Adjoint de quartier Avenir

     

    A titre personnel, je voudrais témoigner de mon estime et mon respect à celles zet ceux responsables de l'Habitat indigne, de la Santé environnementale, du  Plan Climat communal, de la Lutte contre les dépôts sauvages et des Pratiques sportives inclusives. Il fallait que ce soit dit.

     

    AVERTISSEMENT : tous documents officiels présentés par la municipalité de Stains (93240-France) sur le site de la Mairie et présentés ici dans le seul but de démontrer la possibilité et la nécessité du Vivre Ensemble dans chacune des villes de l'Hexagone, loin de toute tentation de communautarisme.

     

     

     


    18 commentaires
  •  

    La manière dont la France gère les questions relatives à l’Islam dans l’espace public,

    que ce soit avec le burkini ou avec la loi de 2004, est stupide.

    Pour moi, ce sont des interdictions fondées sur le ressenti,

    la peur, et non pas sur la logique et les arguments.

    Ils ne respectent pas les particularités d’une religion, c’est une forme de fondamentalisme séculier.

    Quand est-ce que la France acceptera que certaines jeunes femmes se voilent par choix ?

    Sherin Khankan

    Auteure de "La femme est l'avenir de l'Islam" 

     

    Attention : histoire ancienne, secondaire, fugace et oubliée...

    Le 26 mars 2018, monsieur Emmanuel Macron le tout nouveau président de la République Française, indivisible, laïque, démocratique et sociale, recevait la danoise madame Sherin Khankan, une des toutes premières femmes imam, féministe, progressiste et modérée, pour évoquer ensemble "la place et l'avenir de l'islam en Europe" et la meilleure manière d'améliorer "le dialogue des civilisations"...

    Est-ce que le saviez- tu ?

    ...dans son bureau élyséen, assise sur son propre fauteuil présidentiel, sous l'égide du seul drapeau européen.

    Elle aurait suggéré au président l'idée d'une grande conférence réunissant des femmes imam, des femmes rabbin, des pasteures protestantes, venues du monde entier. Et aussi des prêtres catholiques et des intellectuels des toutes les religions. "Notamment des musulmans sans discrimination de sexe".

    Le chef de l'Etat s'étant dit intéressé, elle lui aurait également suggéré que le Maroc serait parfaitement indiqué pour une telle conférence.

    Cette entrevue avait lieu quelques jours seulement après les attentats terroristes perpétrés par Radouane Ladkim à Trèbes et Carcassonne et ayant provoqué la mort de cinq personnes (dont le gendarme Arnaud Beltrame) et une quinzaine de blessés. Cet incident n'a pas été évoqué pour ne pas nuire à la sérénité de la rencontre.

     

     

     

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique
/* Fleche haut et bas */ /* Fin Fleche haut et bas */