• blog : 6/05/2017-6/05/2020... et après ?

    blog: 6/05/2017-6/05/2020 et après ?

    Il y a exactement trois ans, jour pour jour j'envoyais, le long d'un fil de La Toile, les premiers octets de ce blog qui n'allait pas tarder à devenir un blog banal à côté des 33 899 autres (gogle cherche > "blog"+"perso" > 33 900 résultats - 0,28 secondes).

    Plus tard, on le qualifiera de "populisse haineux", de "démago complotisse" et, surtout, de "destrèm'droâte"... ce qui me fut un grand honneur.

    Je l'avais appelé "Remettre l'Eglise au milieu du village" (mais vous le savez déjà) et je le présentais ainsi: 

    - En fait, Monsieur le Président, l'expression "remettre l'église au milieu du village", signifie essentiellement : faire preuve de extrême précision ou encore faire preuve d'une grande attention avant d'entreprendre quelque-chose. .../...Mais, c'est aussi s’attacher aux traditions : il est d’usage que l’église soit placée au milieu du village et que les maisons soient construites autour d’elle. De ce fait remettre l’église sur la place du village est un retour aux valeurs traditionnelles établies après que l’on ait constaté que ces valeurs ont été bafouées.

    - Ouais, je vois: "vaâââleurs, trâââdiiitions..." ça nous rappelle pas les siècles les plus sombres de notre histoire, ces trucs là ?

    - ... ! ? ...

    (l'intégralité du texte libre de droit est à lire gratuitement ICI)

    ...tout était dit en quelque sorte... Un Président à la culture générale superficielle et hermétique (pour ne pas dire hostile) aux traditions et aux valeurs de son pays. (J'avais tout bon, non ?)

     

    Mais beaucoup de choses ont changé depuis et de nouvelles règles du jeu sont à prendre en compte, que nul n'est censé ignorer à l'instar d'une Nouvelle Loi :

    Rokhaya Diallo : "Il faut que les français se rendent compte que ce qu'il appelaient "la France" n'est plus le pays des vieux mâles blancs racistes nationalistes et catholiques"

    Sibeth Ndiaye : "Le rôle essentiel du gouvernement dont je porte La Parole est de diffuser à tous et partout ce que l'on appelle "désinformation positive" (ou "vérité augmentée")"

    Laetitia Avia : "Bien sur, on ne veut pas (et on ne peut pas) interdire toute la liberté d'expression sur les réseaux sociaux, mais on peut en rendre l'accès difficile et condamnable"

    Les mots rapportés ne sont peut-être pas exactement ceux employés mais je crois que le sens en est très voisin.

    Et les déclarations de ces trois personnalités -qu'aucun point commun ne semblait devoir réunir a priori- me poussent à m'interroger sur la deveniritude de l'appelance de mon blog... Garder le nom, ou en changer...?

    garder :

    • "Remettre l'église au milieu du village", une bravade gratuite et dangereuse en cas de cathophobie islamophile chronique ?

    ou changer :

    • "Remettre les catacombes au fond des égouts de la cité", un retour aux sources spirituelles d'une mission clandestine ?

    • "Mettre les mosquées aux quatre coins des quartiers", une prudente et confortable soumission néo-houellebecquienne ?

    • "Rêver églises, cathédrales et chapelles au cœur des citadelles désertes", une quête héroïque et vaine à la Pikkendorff ?

     

    Votre avis ou vos autres propositions sont bienvenus.

    Mais, bon, l'avenir de l'occident protoceltique et/ou gréco-romain et/ou judéo-chrétien ne va pas dépendre de ce choix, j'en suis bien conscient ! Quoique : on sait que le clignement d’œil d'un papillon quelque-part sur le Kilimandjaro peut provoquer un raz-de-marée ou une tempête-de-sable dans l'Antarctique... alors...hein ?

     

     

     également, dans la même série : "Prudence" (2018) et "547" (2019)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    20 commentaires
  •  

    Bonne Année aux lecteurs et lecteuses...

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    8 commentaires
  • Le 19 décembre, je faisais part des problèmes de connexions internet (et de téléphone fixe) survenus  depuis déjà plus d'une semaine auparavant dans tout le village !

    Ça ne s'est pas arrangé.... et dès le 20, nouvelle "panne" qui dure encore aujourd’hui. 

    En fait de "panne", c'est plusieurs vols importants consécutifs de câbles, dans divers endroits et à des dates diverses par des amateurs de vieilles ferrailles et d'autres métaux non-ferreux

    pour info +++

    (ça, on n'a pas le droit de leur offrir)

     

    ... et la société gestionnaire du réseau téléphonique.... n'a plus de câble en stock !!! 

    D'où l'achat d'une clé 4G dans la boutique de mon fournisseur d'accès, à 40 km de mon domicile...

    Elle est pas belle la vie ?

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    6 commentaires
  • Depuis plus d'une semaine, problèmes de connexions fréquents et durables dans toute la commune, d'où mes passages aléatoires et brefs, tant sur mon blog que sur les autres...

    pour info

    (je crois que la CGT n'y est pour rien...?)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  •  

    Il s'appelait "Fido"...

    Dors tranquille, maintenant, Pépère...

    je l'avais adopté dans un refug....

    il m'avait adopté dans un refuge, en 2007...

    il avait un peu plus de 13 ans...

    il était très... très malade...

    on a du lui offrir, ce matin, la libération de ses souffrances...

     

    Y'a t'il vraiment un paradis plein de câlins, de nonoss, de baballes et de croquettes ?

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    13 commentaires
  • 547

    547... 

    547

    547, c'est le nombre d'articles que j'ai publiés sur ce blog. (en fait 548, avec celui-ci...)

    Ce qui, en soi, a une importance toute relative, pour vous comme pour moi.

    Sauf qu'aujourd’hui (6 mai 2019) ça fait exactement 2 ans que ce blog existe.

    C'était juste pour faire un peu le point.

    C'est tout...

    A demain. Si vous le voulez bien.

     

    J'apprends, presque par hasard, que ce lundi 6 mai 2019 ce al'iiithnin 1 ramadan 1440

    est (aussi) le premier jour du Ramadan pour 5 millions de français... 

    ...qui n'ont appris qu'hier seulement qu'ils quittaient le mois de Chaabane. Faut pouvoir suivre,

    et c'est con pour celui qui est né un 30 Chaabane et qui ne fêtera donc pas son anniversaire !...

    547(#2)

    Sinon, un bien beau témoignage d'amour et de tolérance comme on aimerait en voir plus souvent, sur Twitter, de la part de Geoffrey

    Du coup, comme je n'avais pas grand chose à publier en ce jour anniversaire... retour vers le ramadan avec quelques vieux articles plus ou moins inspirés par cette période incontournable de jeûne, de prières et d'action de grâce, kômmondi : 

    Ramadan 2017 

    Ramadan Mubarak 

    رمضان مبارك ...! what else ?

    Ben, non, y a pas moyen...

    Je me demande, dans le fond...

    Saccage d’œuvres millénaires 

    "Sous le ciel de Paris" 

    Villages "pipôle"

    Cette année, il n'y aura certainement rien à dire de très nouveau sur le sujet, sauf si un incendie accidentel venait à détruire malencontreusement la grande mosquée de Paris au tout début d'une période tellement sacrée pour les fidèles. Ce serait ballot (de paille).

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    10 commentaires
  • Nous sommes le 6 mai, 126me jour de l'année. "Nous fêtons les Prudence", c'est la Journée internationale du Coloriage et nous célébrons les anniversaires de l'ouverture de l'Exposition Coloniale de 1931 et de l'accès au grade de chef du gouvernement soviétique de Joseph Staline en 1941 (les quelques liens-vidéos immortalisent ces événements incontournables)

    Sinon, il y a un an, jour pour jour, j'écrivais le premier article de ce blog:

    Par bedeau le

    - En fait, Monsieur le Président, l'expression "remettre l'église au milieu du village", signifie essentiellement : faire preuve de extrême précision, c'est à dire "mettre les points sur les i", ou "mettre les pendules à l'heure"... Ou encore faire preuve d'une grande attention avant d'entreprendre quelque-chose.

    - Ah... d’accord... j'aurais jamais deviné, hein... vous voyez... Mais pourtant, c'est tout moi, ça... "faire preuve d'une extrême précision"...!

    - Et, c'est aussi s’attacher aux traditions : il est d’usage que l’église soit placée au milieu du village et que les maisons soient construites autour d’elle. De ce fait remettre l’église sur la place du village est un retour aux valeurs traditionnelles établies, après que l’on ait constaté que ces valeurs ont été bafouées.

    - Huuhum... je vois: "vaâââleurs, trâââdiiitions..." ça rappelle pas les siècles les plus sombres de notre histoire, ces trucs là ?

    ....

    Le lendemain, était élu président de la République, un banquier international qui n'avait rien à foutre, ni des églises, ni des villages, ni des valeurs (sauf boursières), ni des traditions, ni de notre histoire...

    Entre-temps, j'ai trouvé cet article sue Agora-Vox (si j'aurais su, j'aurais juste fait un copié/collé, une bonne fois pour toutes: presque tout y est presque dit presque comme j'aurais dit...! à tel point que j'aurais presque pu ne pas ressasser les presque mêmes lamentations et les presque mêmes coups de gueule sur ce blog...)    

    Destruction

    C'est le triste bilan général qu'on peut tirer en France – et en Europe –, comme conséquence de la mondialisation, destruction voulue, décidée, planifiée par la classe politique, aux ordres d'une oligarchie financière. On peut observer cette destruction dans de multiples domaines.

    ■ destruction des États souverains en Europe

    ■ destruction des régions françaises par un découpage récent aussi abstrait qu'arbitraire dans le but de détruire le sentiment d'appartenance à une histoire, à un passé, à un enracinement local

    destruction de la société française par des immigrations massives et par l'accueil de populations hétérogènes de réfugiés clandestins

    ■ destruction du sentiment national et du patriotisme, jugés « ringards », dépassés. Dire qu'on aime son pays est presque considéré de nos jours comme une obscénité.

    destruction du concept de race

    ■ destruction de la famille par le pacs, l'homo-parentalité, le mariage homosexuel, la P.M.A. et la G.P.A., etc...

    ■ destruction des différences sexuelles en permettant que s'affichent et s'épanouissent diverses pratiques, autrefois réprouvées.

    ■ destruction des métiers, qui étaient souvent repris de père en fils, désormais remplacés par des « emplois », demandant une formation courte et sans grande maîtrise.

    ■ destruction de l'école et de l'enseignement par l'adoption et l'imposition de théories fumeuses et sans fondement rationnel pour dés-instruire et dé-former les élèves.

    ■ destruction des arts: On prône un « métissage culturel » pour battre en brèche les vraies valeurs européennes :

    harmonie, ordre, mesure, beauté...

    ■ destruction de la culture personnelle et nationale valorisante, par l'abêtissement et l'abrutissement systématiques des citoyens au moyen de la télévision, qui glorifie le divertissement grotesque ou vulgaire et qui répand le mensonge par l'intermédiaire de la propagande journalistique.

    ■ destruction systématique et acharnée de la chrétienté en favorisant l'intrusion en masse d'une religion étrangère à l'Europe.

    ■ destruction de la spiritualité, remplacée par des valeurs vénales, par le capitalisme libéral et les valeurs d'une prétendue laïcité.

    ■ destruction de la langue par l'intrusion massive d'anglicismes, par la destruction et la déstructuration du langage, par la perte de l'orthographe, par la prédominance de l'audio-visuel et de l'image en général.

    La crise que traverse l'Occident actuellement n'est pas tant une crise sociale ou économique qu'une crise spirituelle, où les individus n'ont plus de repères spirituels et ont perdu le sens du sacré.

    Mais en attendant…

    Espérons que notre période n'est qu'une traversée du désert. Un veilleur en chacun de nous attend son heure. Il nous souffle qu'il n'y a rien de grand sans une grande passion. Qu'il n'y a rien de grand sans un grand amour. Qu'il n'y a rien de grand sans une grande foi.

    A nous d'en prendre conscience.

     

    Mais on peut quand-même se poser la question...

    Quand recevrons-nous des renforts...

    Jacques Bertin

    Quand recevrons-nous des renforts, mon âme ?
    Souviens-toi du son des fifres, soudain si beau
    Quand la colonne déboucha de la grande ombre des grands
    arbres
    Les hommes s'embrassaient comme des fous et lançaient leurs chapeaux

    Crois-tu que les renforts viendront ? Tu te souviens de
    l'embuscade
    Où nous avons perdu du monde et nous sauvâmes nos
    drapeaux
    Un messager aura passé un billet par la palissade
    La nuit de la vie est si longue et dure à l'âme le manteau
      Manteau de pluies gris et pesant et sale aussi manteau des
    peines
    Recevrons-nous enfin un signe à travers les lignes, là-bas ?
    Un signal, une infime lueur de l'infini où l'amour mène
    Reste-t-il un peu d'eau, mon âme, pour la soif ? Ne faiblis
    pas !

    Les renforts n'arriveront pas et nous fûmes si seuls au
    monde
    Cette nuit-là quand soudain le son des fifres et des
    tambours,
    Au moment qu'on allait lâcher, fit vibrer le ciel comme une
    onde
    Tu te souviendras de cela, mon âme, et tiendras jusqu'au
    jour

     

    A moins que l'on ne se dise, tout simplement...

    avec

    Jean Raspail

     dans "Le Roi au-delà de la mer"

    Quand on représente une cause (presque) perdue, il faut sonner de la trompette, sauter sur son cheval et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de vieillesse triste au fond de la forteresse oubliée que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée... ailleurs...

     

     

     ...et comme il n'y a pas d'anniversaire sans cadeau(x), c'est moi qui m'y suis collé avec grand plaisir,

    Alors, Bon Anniversaire (un peu, aussi...) à tous mes visiteurs, puisque c'est aussi l'anniversaire "du un an" que vous venez faire un tour sur ces pages..

    Merci pour ce moment.

     

    Tout ça pour vous dire qu'aujourd'hui, je viens d'allumer une première bougie... 

    Prudence...

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique