• Non... Pas moi... bien que, des fois...

    Tiens, par exemple, rien qu’aujourd’hui: entre la venue prochaine -dans moins d'une semaine- de Greta Thunberg à la tribune de l'Assemblée Nationale pour y donner une conférence sur le réchauffement des océans et son influence sur la disparition annoncée des coquillages, fruits-de-mer et autres crustacés, et la démission précipitée de notre ministre d'Etat de la Transition Écologique et Solidaire, apparemment peu soucieux de débattre avec la petite pasionaria du climat... je me demande si on ne nous cache pas des trucs... 

     

    Mais sinon, à part ça...

    ...une découverte, au fil du web

    Jean-Paul Gavino

    "Nous nous battons contre une machine infernale "pot de terre contre pot de fer", contre la "pensée unique". Je doute de la victoire par rapport à l’inégalité des forces en présence, mais j’ai décidé pour mes fidèles amis, pour mon fidèle public, pour tous les gens bâillonnés, de chanter encore ce que je pense, ce qu’ils pensent. C’est pourquoi le combat continue !"

    J.P. GAVINO en 1999; ç'aurait pu être écrit ces jours-ci...

    "J'EN AI MARRE" - Jean-Paul Gavino - enregistré en 2006

    J'en ai marre de voir les cabots à la télé,
           faudrait un bon coup de balai
    J'en ai marre de leur suffisance étalée
    J'en ai marre, j'en ai marre j'en ai marre
    J'en ai marre de voir ces gauchos écolos
           qui sont tous un peu mégalo
    J'en ai marre qu'on nous traite toujours de facho
    J'en ai marre, j'en ai marre j'en ai marre
    J'en ai marre de tous ces donneurs de leçons
           qui nous insultent sans façon
    J'en ai marre qu'on nous prenne toujours pour des cons
    J'en ai marre, j'en ai marre j'en ai marre...

    Je veux que ça pète, je veux que ça claque
    Je veux que ça saute, je veux que ça casse

    J'en ai marre de payer toujours des impôts
           qui partent en fumée aussitôt
    J'en ai marre de porter l'Etat sur mon dos
    J'en ai marre, j'en ai marre j'en ai marre
    J'en ai marre de voir salir notre drapeau
           par les complices des cocos



    J'en ai marre de les entendre à tous propos
    J'en ai marre, j'en ai marre j'en ai marre
    J'en ai marre de voir falsifier notre histoire
           par tous ces puissants au pouvoir
    J'en ai marre que l'on bafoue notre mémoire
    J'en ai marre, j'en ai marre j'en ai marre

    (refrain)

    J'en ai marre qu'on insulte toujours notre armée,
           pour nous soldats à tout jamais
    J'en ai marre de les voir si mal aimés
    J'en ai marre, j'en ai marre j'en ai marre
    J'en ai marre de voir la France abandonnée
           à l'impuissance condamnée
    J'en ai marre de cette Europe assassinée
    J'en ai marre, j'en ai marre j'en ai marre
    J'en ai marre d'entendre siffler la Marseillaise
           par ces jeunes à l'âme peu française
    J'en ai marre de voir toutes ces voitures en fournaise
    J'en ai marre, j'en ai marre j'en ai marre

    (refrain)

    Ça n'a pas vieilli...

     

    Gavino, un chanteur "pied-noir", tout comme Jean-Pax Mefret ("vous allez me traiter de réac", "Le vieux soldat", "Le chant des partisans"...). Les incontournables observateurs/enquêteurs sur l'extrême-droite contemporaine de "REFLEXes", hébergés comme "la Horde" sur  Samizdat ne s'y sont pas trompés qui les ont associés ensemble et avec Docteur Merlin (qui n'est pas pied-noir) pour dire tout le mal qu'ils en pensent, poursuivant l'amalgame jusqu'à placer Philppe Clay et Michel Sardou parmi les "rockers identitaires français"... (https://reflexes.samizdat.net/le-rock-identitaire-francais)

     

     

    à propos... 

    Niouze ou secret de Polichinelle ?

     
     

    Après les jugements portés par les critiques musicaux de REFLExe sur la musique qu'il n'aiment pas, et un précédent article "A quoi jouent les antifas"quelques précisions à propos de leur hébergeur commun "samizdat" (ainsi que de plusieurs autres sites ) "http://www.samizdat.net/"

     
     

    Samizdat: En URSS et dans les pays de l"ancien "bloc de l'est", ouvrage diffusé clandestinement sous forme ronéotypée, en raison d'une impossibilité de le faire éditer de façon légale et régulière du fait de son caractère politique ou social jugé dissident et subversif par le pouvoir communiste et des risques encourus par leurs auteurs

     

      Samizdat(.net): Plate forme numérique communiste libertaire "d'étude, de formation et de lutte contre l'extrême droite" offrant des hébergements de sites WEB et des messageries anonymisés, gérée par un "hacktiviste du net" employé du journal "Le Monde" en kollaboration étroite avec certains services la Police Nationale et de la magistrature.  
       

    Profession de foi de Aris Papathéoudorou "Samizdat.net - l’histoire d’un projet de médias alternatifs sur l’Internet" (Pour une communication alternative - L’appropriation militante du Net et des logiciels libres Samizdat et l’action politique Devenir acteur de sa propre communication -..) sur https://www.persee.fr/doc/

     

    Aris Papathéodorou, directeur artistique au Monde et ferme soutien des antifas

    Personne ou presque personne ne connaît le nom d’Aris Papathéodorou, directeur artistique du quotidien Le Monde depuis 2011. Rien d’étonnant à cela, le rôle du directeur artistique est de s’effacer derrière son œuvre. Plus surprenant de constater que Aris Papathéodorou est la cheville ouvrière des réseaux communément appelés antifas... Sous cette appellation générique se cache un réseau anonyme de délation, en relation étroite avec certains cercles de policiers et de magistrats. La constellation est variée avec les sites La Horde, RaDAR, Sud Education Paris etc... Ces sites partagent deux points communs, ils sont spécialisés dans la délation à caractère policier et ils sont administrés pour la plupart de manière anonyme mais sous la même bannière, samizdat.net... Les sites abrités par Samizdat sont du côté du chasseur de primes. Ils scrutent et dénoncent de très hypothétiques extrémistes supposés de droite, via leurs relations policières et judiciaires.

    (source "Observatoire du Journalisme")

    Les financiers du Monde, Pigasse et Niel, soutiens du site antifa de délation La Horde

    On sent chez Papathéodorou la frustration de l’idéologue fasciné par l’action, mais tranquillement cantonné dans l’intendance, moins exposée et plus lucrative. On le trouve en 1994 dans le soutien à Florence Rey et Audry Maupin, les deux tueurs de la Fusillade de Vincennes (5 morts, 6 blessés). Avec d’autres libertaires, il cosigne une déclaration attestant de leur proximité avec les terroristes : "Oui ce sont des camarades, oui nous avons milité ensemble". Ce ne sont pas les seuls car on découvre dans son orbite un ancien d’Action directe Claude Halfen dit “Casquette”. En 2015 et bien qu’il le récuse, Halfen a été clairement identifié comme étant l’administrateur de La Horde. Soupçonné d’avoir participé, le 31 mai 1983, à la fusillade de l’avenue Trudaine à Paris, dans laquelle deux policiers sont tués et un troisième grièvement blessé , il est acquitté faute de preuves.

    (source "Contre-info")

       
     

    Curieusement (ou pas), ni "Les Inrocks", ni "Libé", ni "Street-Press", etc.. qui voient dans les "antifas" un banal et presque salutaire "militantisme de veille" (contre l’extrême-droite) ne rapportent cette filiation discrète mais officielle....

     



     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    3 commentaires
  •  

    404 diesel et Gitanes maïs

    A Benjamin Griveaux

    IN MEMORIAM

    Jean Constantin - "Le Français moyen" 

    Il n'a pas trouvé le moyen
    Le moyen d'avoir des moyens
    Car son train de vie est moyen
    C'est un vrai Français (moyen)

    Il habite le Nord, le Midi
    Saint-Brieuc, Strasbourg ou Paris
    Très rarement Neuilly ou Passy
    Mais plutôt à Saint-(Denis)

    Il s'appelle Durand ou Dupont
    Il vote pour un oui, pour un non
    Car il aime la Constitution
    Et la famille Du(raton)

    Dans le train, le métro ou chez lui
    Il s'instruit, il lit et relit
    La Fontaine, Verlaine et Vigny
    Mais surtout Chéri-(Bibi)

    Cinéma, question nouvelle vague
    Ses idées seraient plutôt vagues
    Lui, c' qu'il aime ce n'est pas Truffaut
    Mais l' dos de Brigitte (Bardot)
      Il dit qu'on est mal dirigé :
    Les Français, faudrait les mater
    Un régime de poigne, vous verriez
    Et vive la li(berté)

    Gagarine ça le laisse froid
    L' major Glenn, il ne l'envie pas
    Mais depuis longtemps il connaît
    Kopa et Louison (Bobet)

    De nature il est musicien
    La musique, la vraie, il l'aime bien
    "Boléro de Ravel", "Veuve joyeuse"
    Et "Clair de lune à (Maubeuge)"

    Débrouillard, un peu rouspéteur
    Pas méchant, fleur bleue ou blagueur
    Oui, il a trouvé le moyen
    D'être un vrai Français (moyen)

    On le dit et on le redit
    Il est faible en géographie
    Mais on sait que depuis toujours
    Il s'y connaît en... voiture

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    12 commentaires
  • Babette et l'héritage

    Dick Rivers, né le 24 avril 1945, est mort le 24 avril 2019. C'est tout.

    Nul doute que Babette, sa compagne, n'aura pas la triste gloire qu'a connu Laetitia, la femme d'un autre "géant" du rock, décédé lui aussi; mais elle n'aura pas, elle, à simuler des larmes pour masquer une avidité forcenée. C'est mieux comme ça.

    Il ne fut pas tour-à-tour, mauvais garçon, bidasse en folie, hippie, guerrier à la Mad-Max, ou autre figure obligée de ses publics, de la mode et du show-biz. Il fut, il était et il restera un rocker. C'est tout. C'est beaucoup.

    Il fut plus inspiré par le respect de ses idoles d'adolescent: Elvis Presley, Johnny Cash, Bob Dylan, Roy Orbison, Jerry Lee Lewis, Carl Perkins ou Willie Nelson, par exemple, que par sa carrière et par son propre nombril, et leur resta fidèle. C'est rare.

    Il a continué à préférer sa ville natale, Nice, à Nashville ou à Menphis. Ou à Los Angeles. Ou à San Francisco. C'est sympa.

    Il restera aussi de lui sa moumoute avec banane intégrée, chère à Didier l'Embrouille. C'est rigolo...

    Michel Drucker continuera de l'ignorer et de le mépriser. C'est parfait...

    Ses amis et ses copains de la dernière demi-heure viendront dire devant les caméras de FR3-Régions tout le bien qu'ils n'ont jamais pensé de lui, de sa vie, de son style et de ses chansons. C'est pas cool.

    Il n'aura pas de funérailles quasi nationale, ni de messe people. C'est tant mieux.

    Sa compagne aurait déclaré, tout simplement: "C'était un mec bien". C'est essentiel et c'est suffisant. 

    Il continue son "Rock N' Slow". C'est le plus important.

    Il n'aura pas d'hommage unanime de la part de tous ceux qui le prenaient pour le ringard de la bande des trois qui, d'ailleurs, pour deux d'entre-eux, ne le considéraient pas comme l'un des leurs. C'est un grand honneur. 

    Babette et l'héritage

    Babette, sa compagne a déclaré, tout simplement: "C'était un mec bien"; laisser comme souvenir celui d'"être un mec bien", c'est le plus bel héritage qu'il pouvait lui laisser, ainsi qu'à son fils Pascal et à sa fille Natala... C'est con, mais c'est comme ça...

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    13 commentaires
  • "Il n’y a rien de malveillant...!" yes

    Le chanteur et porte-drapeau de la France à l'Eurovision Bilal Hassani, 19 ans, répond dans "Le Parisien" à plusieurs attaques dont il a fait l'objet ces derniers jours, notamment à propos d'un de ses tweets datant de 2014 et d'une vidéo plus récente évoquant les attentats en France.

    "Lâchez-moi, laissez-moi tranquille, laissez-moi vivre s'il vous plaît. Je suis un être humain comme un autre, et, eux, me prennent pour un objet… leur punching-ball"

    "Ça dérange beaucoup que mes parents soient nés au Maroc et que je sois homo, on ne peut pas le nier. Et que je porte les couleurs de mon pays. Mais j’essaie de me concentrer sur l’amour que l’on me porte. Ce week-end à Bordeaux, il y avait des familles entières qui me soutenaient. Je suis fier de représenter la France. Tout ça m’atteint, ça me fait mal, ça m’attriste, mais je suis encore plus déterminé à répondre à tous ces haineux, à porter plainte en diffamation."

    Vive la France et nike les rebeus

    "Je ne considère pas qu'Israël soit responsable de crime contre l'humanité, ce n'est pas du tout mon opinion. Je suis tellement heureux d'y partir pour l'Eurovision."

     

    "Cette vidéo est liée à la finale de la Coupe du monde. Un type dans la rue hyper content a été filmé après la victoire de la France. Il sautait de joie était soulagé pour le pays après les épreuves que nous avons traversés en 2015. Il a dit tout en dansant : la France a beaucoup souffert, attentats par ci, attentats par là. Sa vidéo a tourné partout sur Twitter, elle est devenue virale. Et j’en ai fait une aussi avec mes potes."

     

    Vive la France et nike les ...

    N.B. "Il n’y a rien de malveillant." dans cet article.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Même si je suis un peu d'accord avec l'article de Gabrielle Cluzel sur BoulevardVoltaire... 

    Culture - Editoriaux - Musique - 28 janvier 2019

    Bilal Hassani à l'Eurovision

    Ce n’est pas un peu fini, ces accusations d’homophobie ?

    Lundi matin, pour le mot "Eurovision", le moteur de recherche Google proposait en premier lieu deux liens: "Eurovision 2019: Bilal Hassani fait d’émouvantes confessions" (sur le site de Elle), "Eurovision: déferlement de haine contre Bilal Hassani, cible d’insultes homophobes et racistes" (site de BFM TV).

    Un résultat emblématique de la main de fer dans un gant de velours du politiquement correct qui, en toutes choses, vous tient licou serré: le gant de velours vous caresse par l’émotion. La main de fer vous prend à la gorge pour susciter la culpabilisation: si vous ne partagez pas cette émotion, vous êtes homophobe et raciste. (...)

    Se demander pudiquement, par exemple, si l’idéologie –l’an passé les migrants, cette année Bilal Hassani– n’a pas quelque chose à voir dans le choix de la mélodie est formellement interdit. En sus d’être homophobe et raciste, vous seriez complotiste. Les candidats à l’Eurovision ne sont, évidemment, sélectionnés qu’à l’aune de leur immense talent. Verriez-vous jamais plébisciter une chanson fleurant –même de très loin– la Manif pour tous ou la mouvance identitaire ? Non, bien sûr. Parce que ces gens-là chantent comme des casseroles, sans doute ?

    Gabrielle Cluzel

    ...n'étant ni homophobe, ni raciste, ni complotiste (ou essayant de me soigner)... je ne peux que souhaiter bonne chance au représentant légitime de mon pays à un concours aussi prestigieux: 

     

    Bilal Hassani à l’Eurovision

     

    (chanson en hommage à notre Bilal )

    Bilal Hassani, né le 9 septembre 1999 à Paris, est un chanteur, auteur-compositeur et vidéaste français.

    source Wikipedia

    Vive la France

    Il se fait connaître par ses vidéos et ses musiques sur sa chaîne YouTube, avant de représenter la France au Concours Eurovision de la chanson 2019 avec sa chanson Roi.

    Enfance

    Bilal Hassani est né le 9 septembre 1999 à Paris. Issu d'une famille mixte, sa mère est Française et son père, vivant à Singapour, est Marocain originaire de Casablanca. Il a un frère aîné, Taha, né en 1995

    Il obtient son baccalauréat littéraire en 2017

    Débuts dans le chant

    Il débute le chant à l'âge de 5 ans devant sa famille, puis débute ensuite des cours de chant. En 2015, poussé par son ami Nemo Schiffman, finaliste de la première saison, Bilal Hassani participe à la deuxième saison de The Voice Kids et se présente aux auditions à l'aveugle en interprétant Rise Like a Phoenix de Conchita Wurst, une chanteuse qu'il admire. Il rejoint l'équipe de Patrick Fiori. Il est éliminé lors de l'épreuve des battles, notamment face à Lenni-Kim.

    Le magazine Têtu désigne Hassani en 2018 comme faisant parti des "30 LGBT+ qui bougent la France". Le magazine le décrit comme "une icône pour la jeunesse LGBT+ française"

    Destination Eurovision

    Le 6 décembre 2018, le jeune chanteur est annoncé parmi les 18 candidats participant à Destination Eurovision, un concours de chant, diffusé sur France 2, permettant de choisir le représentant de la France au Concours Eurovision de la chanson 2019, qui se déroule à Tel-Aviv en Israël du 14 au 18 mai 2019.

    Le 20 décembre 2018, un extrait de sa chanson pour la compétition est dévoilé : le morceau s'intitule Roi et a été écrit avec le duo Madame Monsieur dans lequel il est question de l'acceptation de soi. Le 4 janvier 2019, Roi est disponible sur toutes les plateformes d'écoute, la lyrics vidéo atteint 1,3 millions de vues en quatre jours. Le 14 janvier, elle a dépassé les 3 millions de vues. Le journal Le Monde écrit pour l'occasion que Bilal Hassani "ne laisse personne indifférent".

    Grand favori pour représenter la France à l'Eurovision le 18 mai à Tel Aviv, Bilal Hassani débute une tournée médiatique à l'approche de Destination Eurovision, sur NRJ Hit Music Only, Quotidien ou France Inter. Le 12 janvier 2019, il remporte très largement sa demi-finale en récoltant 58 points sur 60 attribués par le jury international, et en remportant 57 (meilleur score) par le public français. Il réalise 115 points et se qualifie pour la finale le 26 janvier, aux côtés de Chimène Badi (66 points), Silvàn Areg (59 points) et Aysat (40 points). Il remporte la finale le 26 janvier 2019, avec un total de 200 points dont 150 du public français, alors qu'il n'est classé que cinquième du vote du jury international avec 50 points.

    Vie privée

    Le 23 juin 2017, Bilal Hassani annonce publiquement son homosexualité sur les réseaux sociaux, la veille de la Gay Pride de Paris, à laquelle il se rend. Il est aussi décrit comme queer. En décembre 2018, il est victime de cyberharcèlement et reçoit des menaces de mort. Il est l'objet d'attaques racistes et homophobes et de menaces de mort quotidiennes. Suite à la vague de haine que rencontre Bilal Hassani, les associations Urgence Homophobie et Stop Homophobie s'associent pour attaquer en justice chaque personne qui a insulté, discriminé ou menacé Bilal Hassani sur les réseaux sociaux, et notamment sur Twitter. Le 27 janvier 2019, les deux associations recensent déjà 1 500 tweets insultants, discriminants ou haineux en raison de son orientation sexuelle et/ou de son apparence physique.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    15 commentaires
  • 31/12/2018 - 20:00

    31/12/2018  -  20:00

    Entre autres événements rapportés par les journaux télévisés hier soir: cérémonie des vœux pour la nouvelle année de la part du Président de la République Française, Monsieur Emmanuel Macron, à ses compatriotes...

    31/12/2018  -  20:00

    Commentaires, résumés, et analyses de toutes sortes sont disponibles sur de nombreux sites et blogs.

    J'apporte ma modeste contribution en proposant cette synthèse de la déclaration présidentielle, synthèse accessible à tous, alcooliques ou illettrés, cyniques et fainéants,factieux ou réfractaires... peu intelligents et peu subtile©

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  •                               Le Noël d'Emmanuel...

    Cadeau de Noël pour Emmanuel Macron:    

    Chanson...

    "Attention à la grosse boule qui descend l’escalier"

    Chanson de 1967, de et par Frédéric Botton...

    J'écoute mais j'entends "foule" au lieu de "boule"...  pas vous ?

    Joyeuses Fêtes de Fin d'Année, Emmanuel...

     

    Frédéric Botton - Attention à la grosse boule qui descend l'escalier

     

    Attention à la grosse boule qui descend l'escalier
    Attention à la grosse boule elle va vous écraser


    Mais que fait donc cette grosse boule ?
    Mais que fait donc cette grosse boule ?
    Cher monsieur cette boule elle roule
    Elle a l'droit d'prendre l'escalier


    Attention à la grosse boule car elle s'est échappée
    Attention à la grosse boule elle revient d'un boulier


    Mais que fait donc cette grosse boule ?
    Mais que fait donc cette grosse boule ?
    Cher monsieur cette boule elle roule
    Elle vous enverra bouler


    Mais y'a donc pas d'ascenceur ?
    Car cette grosse boule me fait peur !
    Non non non non c'est une grosse boule sans cœur

    Attention y'a plein d'grosses boules qui dévalent l'escalier
    Attention y'a plein d'grosses boules qui ne pensent qu'à rouler


    Mais ou vont donc ces grosses boules ?
    Mais ou vont donc ces grosses boules ?
    Cher monsieur ces boules elle roulent
    Laissez-les donc s'amuser


    Attention y'a plein d'grosses boules qui sont très mal élevées
    Attention y'a plein d'grosses boules qui voudraient roucouler


    Mais ou vont donc ces grosses boules ?
    Cher monsieur ces boules qui roulent
    Ce sont des carrés masqués
    Vous vous êtes bien fait rouler


    Ah, quelle histoire !  

     

     

    Frédéric Botton 

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique