• Bientôt les élections municipales...

    Ni une grande partie des maires sortants (essentiellement des "petites communes"), ni une majorité des électeurs ne semblent exceptionnellement motivées. Mais...

    Mais l'Islam de France s'en préoccupe déjà activement.  ("projet Tamkine" : "L'accès au pouvoir passe par des alliances pragmatiques avec des partis politiques plus classiques et la subversion des valeurs démocratiques, au niveau local, communal, régional, national et, aussi et surtout, en dehors des pays musulmans." )

    Abstention, piège à cons...

    - A Goussainville, un musulman (présumé...) fiché S, précédemment élu conseiller municipal sur une liste "Divers Gauche" avant de passer à l'opposition en cours de mandat, se présenterait sans étiquette sur la liste "Audace du Renouveau" (sic). Il dément (du verbe "démentir" et nom du mot "démence") se présenter comme proche du mouvement fondamentaliste "Tabligh" (impliqué dans la filière djihadiste de Lunel), mais pépèrement en tant qu'ancien directeur du foot-ball-club de la ville, au sein duquel il déclare ne jamais avoir mélangé sport et politique. Ou ça lui aurait échappé. Il n'a pas, comme certain de ses proches, observé deux jours de jeûne de pénitence au moment de la mort de Mohamed Merah.

    - A Nice, une pétition initiée par l'"Union des Démocrates Musulmans de France" (re-sic) qui se définit comme "anti-impérialiste, anticolonialiste et antisioniste" a pour ambition de faire exclure une liste "d'estrème-droate" des prochaines élections. Morceaux choisis : "Le néo-nazi Philippe Vardon [...] vice-président au conseil régional de Provence-Alpes-Côtes d'Azur au sein du Rassemblement national (RN), était initialement responsable local du Bloc identitaire et avait été condamné pour discrimination envers les musulmans. [...] Cet adepte de la théorie du grand remplacement prône aussi la remigration, qui consiste à un retour forcé des immigrés non Européens dans leurs pays d'origine. [...] Ce personnage est incontestablement un danger pour le vivre-ensemble et un pyromane de la république." Lancée en juillet, elle ne compte à ce jour pas plus de 430 signatures, mais c'est l'intention qui compte et Inch'Allah.

    - A Vaux-en-Velin (et peut-être aussi à Villeurbanne et dans une partie de l'agglomération lyonnaise) une liste UDMF devrait être menée par un ancien conseiller municipal communiste, une liste "pour une laïcité respectueuse" qui accepterait femmes voilées et candidats non-musulmans. Ses priorités avouées officiellement ?  "la jeunesse, la sécurité, la propreté et les retraités."

    - A Nantes ou à Rennes (autre aspect du même problème)... Elections municipales : une alliance avec l’UDMF, un débouché pour l’UDB ? .../... "L’UDMF (L’Union des démocrates musulmans français) et l’UDB (Union démocratique bretonne) pourraient s’entendre aux prochaines élections municipales [...] Compte tenu de l’importance de la population immigrée dans les métropoles nantaise et rennaise, on ne voit pas ce qui interdirait à l’UDMF d’y présenter des listes aux prochaines élections municipales. Une liste commune UDMF–UDB serait même dans l’air du temps, puisque les dirigeants du parti breton raisonnent "citoyenneté bretonne" ; en clair, toute personne résidant en Bretagne est bretonne… Au programme, on pourrait inscrire l’enseignement de l’arabe et du breton…"

    - Ce même parti musulman et (en même temps) démocratique et son dernier faux-nez en date, l'"Union pour une Europe au service des peuples" (re-re-sic) "non confessionnel, laïc et profondément républicain" a récemment dépassé la barre des 7% dans plusieurs "quartiers sensibles" et l'un des ses dirigeants a tweeté (mais pour rire...!) que "Le grand remplacement est en marche dans les urnes de la république" en affirmant l'intention de son parti d'être présent aux municipales de 2020 

    Abstention, piège à cons...

    Un peu partout ailleurs (la liste serait longue...), on trouve des municipalités, toutes tendances confondues, qui se hâtent de donner des gages supplémentaires de bonne volonté aux musulmans, soit en cherchant à s'attirer la sympathie des électeurs par quelques ultimes "accommodements raisonnables" de dernière minute, soit en faisant une place sur leur liste à des candidats issus de la oumma ou connus pour être "islamocompatibles".

    Des personnalités très peu zemmourolâtres, loin des théories complotistes ou nauséabondes, de Gérard Larcher, président du Sénat, à Gérard Collomb, ancien ministre de l'Intérieur (et des Cultes) ont récemment abordé ce thème et fait part de leurs craintes à qui voulait entendre.

    On doit pouvoir trouver d'autres exemples sur n'importe quel moteur de recherche respectable avec des critères comme "islam"  "musulmans" "france" "election" "2020". C'est vous qui voyez.

    Où se situeront-ils dans la galaxie macronienne pour qui "Un maire qui sera élu avec l’apport de LREM et du MoDem sera un allié pour 2022. Un maire qui sera élu sans leur apport sera un ennemi du président." ? Les "musulmans démocrates" ou pas, intégristes ou pas, "fichés S" ou pas, seront-ils les partenaires ou les adversaires du président ? ...et donc, de la République ?...et des Français "de souche" ?

     

     

     

     

     

     

     
     
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    10 commentaires
  •  

     

    Pourquoi devrais-je étudier pour un avenir qui pourrait bientôt ne plus exister, alors que personne ne fait rien pour sauver cet avenir ? Et quel est l'intérêt d'apprendre des faits quand les faits les plus importants ne signifient clairement rien pour notre société ?

    Greta Thunberg (décembre 2018)

    Encore un vendredi qui passe...

     Alors, les feignasses !

     

     

     

    Alors, les feignasses !

    Encore une nouvelle journée où vous avez décidé d'en foutre encore moins que d'habitude dans vos lycées, collèges ou autres écoles (assez) primaires pour aller défendre le climat !

    Bon, donc, ce jour là, pas de cours de français ou d'histoire de France (qui d'ailleurs vous sont distribués avec parcimonie et précautions pour ne pas stigmatiser nos nouveaux compatriotes)... pas de cours de mathématiques, ou plutôt d’arithmétique (ne parlons pas d'algèbre !) puisque votre smartphone possède l'application calculatrice (et même calculatrice "scientifique" et "logarithmique" ?)... pas de cours de géographie, ni de sciences naturelles (ce qu'on appelle maintenant S.V.T. pour faire moins scolaire) et qui seraient pourtant bien utiles pour aborder qui vous préoccupe tant... mais vous allez faire bravement comme si la Vie de la Terre était votre principale préoccupation existentielle (voir ce mot) et dépendait réellement de votre petite balade hebdomadaire rigolarde.

    C'est généreux de votre part, un tel renoncement volontaire sacrificiel à un savoir qui, de toute façon, ne vous servirait à rien pour passer et obtenir vos examens au rabais sous peine de grognes estudiantines. Mais il n'est pas sur que vos "grèves des cours", vos "écoles buissonnières" vintage systématiques soient un bon moyen d’accéder à des connaissances scientifiques et technologiques qui vous permettraient de modeler le monde que vous espérez. A moins que ces connaissances ne soient innées.

    Le pire, c'est que des personnes sensées être douées de raison semblent accorder un certain intérêt à vos délires boutonneux et à ceux de votre égérie médiatique préfabriquée, alias "pasionaria du climat", "prophétesse du Futur", "femme de l'année" et "future Prix Nobel de la Paix"... autiste à peine pubère et un chouia trisomique, mais conseillère avisée de certains "Chefs" (sic) d'"Etat" (re-sic) -dont un certain Macron Emmanuel... intervenante incontournable et respectée de toutes les Organisations Internationales de  Défense de l’Environnement...  et marionnette du Capitalisme Vert... (suivez mon regard)

    Mais la lutte pour sauver la Terre et ce qui habite dessus et qui y vit pour de vrai, ici et maintenant, c'est aussi le quotidien vulgaire que vos selfies ne sauraient pas immortaliser...

    Il y a, en ce moment, un gros bateau qui vient de faire naufrage au large de La Rochelle (Googlemap vous donnera toutes les précisions utiles à ce sujet): ça veut dire que plusieurs milliers de tonnes d’hydrocarbures (Wikipedia vous donnera toutes les précisions utiles à ce sujet), d'acide chlorhydrique et sulfurique, de white-sprit et même (pour les scientifiques de terminale S) de "5-chloro-2-méthyl-2H-isothiazol-3-one+2-méthyl-2H-isothiazol-3-one", etc... vont bientôt s'échouer sur les côtes de l'Atlantique et que, même si vous n'avez qu'une vision assez superficielle de la chose, ça aura une répercussion certaine sur l'activité professionnelle, et donc sur les revenus des pêcheurs et des ostréicult     des producteurs de coquillages, même si certaines convictions végétariennes et anti-capitalistes vous poussent à négliger un peu de la situation financière de ces bourreaux des zanimaux zinnocents.

    Mais il n'y a pas que ça, cet hydrocarbure -le plus gros du chargement- (du "pétrole", disons, pour faire simple...) va aussi se déposer, sous formes de boulettes, gorgées d'eau de mer et de sable, puantes et nauséabondes sur les plages et polluer tout autour et on ne peut pas les laisser comme ça jusqu'à la fin du réchauffement climatique.

    Et aussi, il y a surtout, tous ces zanimaux zinnocents de la Maman Nature (sans parler des poissons qui viennent crever idiotement, les ouïes encore palpitantes et le ventre en l'air) je citerai simplement ces oiseaux mazoutés, hagards d'étonnement et de souffrance devant leurs ailes engluées et paralysées, à sauver dans l'immédiat, si possible, et qui attendent votre aide, encore plus urgemment que le nounours blanc de la banquise ou le lézard à pattes bleues d'Australie.

    Alors, les feignasses !

    Alors, les feignasses !

     

    Alors, les feignasses !

    Alors, les feignasses !

     

    Alors, les feignasses !

        Alors, les feignasses !

    Avec 40 000 paires de bras aussi motivés et juvéniles pour nettoyer quelques kilomètres de côtes, ça devrait pouvoir se faire... merci à vous de leur part...

    Ah... Il faut vous dire que ça risque d'être assez salissant et un peu fatigant...

    Alors, les feignasses !

     

    Alors, les feignasses !

        photo: Alfred Yaghobzadeh 

    C'est vous qui voyez...

    mais j'ai ma petite idée...

    Alors, les feignasses !

       

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    8 commentaires
  • gaulois réfractaire... gilets jaunes... sédition... gilets jaunes... factieux... gilets jaunes... atteinte à la république... gilets jaunes... violences policières... gilets jaunes... dissolution Assemblée Nationale... gilets jaunes... referendum d'initiative citoyenne... gilets jaunes... destitution du président de la République... gilets jaunes... démission du président et du premier ministre... gilets jaunes... grand débat national... gilets jaunes... 

    et, en même temps...

    Le "pacte de Marrakech" de l’ONU sur les migrations largement approuvé (...)

    Pacte de Marrakech: "de l'information a été cachée intentionnellement" (...)

    Pacte de Marrakech : Emmanuel Macron accusé de "trahison" par des généraux (...)

    et, en même temps...

    La France prête à accueillir des migrants bloqués au large de Malte (...) (...)

    et, en même temps...

    Loi de 1905 : pour Castaner, priorité à l’"islam de France" (...)

    La réforme de la loi de 1905 inquiète l'islam de France (...)

    Le CFCM s’insurge : "Stop à la gestion coloniale de l’islam de France !" (...)

    Réforme de la loi de 1905 : Castaner joue l'apaisement (...)

    Nicole Belloubet : "Il faut que l'on travaille sur un islam de France apaisé"  (...)

    Camille Pascal : "La loi de 1905 n'est pas sacrée et indépassable" (...)

    Loi de 1905: les responsables du culte musulman reçus par Macron (...)

    Macron rassure les responsables du culte musulman (...)

    Loi de 1905 : le Conseil français du culte musulman "rassuré" par Macron (...) (...)

    Emmanuel Macron veut réformer la loi de 1905 ? Les Frères musulmans n’attendent que ça ! (...)

    L'Élysée poursuit la réforme de l’islam de France (...)

     

    et, en même temps...

    gaulois réfractaire... gilets jaunes... sédition... gilets jaunes... factieux... gilets jaunes... atteinte à la république... gilets jaunes... violences policières... gilets jaunes... dissolution Assemblée Nationale... gilets jaunes... referendum d'initiative citoyenne... gilets jaunes... destitution du président de la République... gilets jaunes... démission du président et du premier ministre... gilets jaunes... grand débat national... gilets jaunes... 

     

    G.D.N. - R.I.C. Etc...

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    6 commentaires
  • Chers Gilets Jaunes,

    J'ai entendu sur BFM-tv (ou CNews, ou LCI: je confonds toujours) que votre première et principale revendication concernant la taxe sur les carburants avait été entendue et satisfaite. Bravo et merci à notre chef de l'État, toujours à l'écoute des jérémiades des doléances de ses concitoyens. 

    Par ailleurs, il est fort peu probable qu'une autre de vos revendications soit actée, comme on dit sur LCI (ou CNews, ou BFM-tv...), telle que sa propre relégation, en compagnie de quelques-uns de ses principaux ministres, à l'ile d'Yeu ou à Ste Hélène.

    Alors, si vous pouviez insister vraiment sur une nouvelle demande qui vient de s'ajouter récemment à la liste déjà longue et variée de vos propositions, je vous suggérerais bien de causer un peu plus souvent et plus fort de la signature imminente du "Pacte Mondial pour les Migrations", aussi appelé "Pacte de Marrakech" pour lui conférer un petit air club de vacances ou pour évoquer dans un inconscient collectif le célèbre festival de rigolades initié par Jamel.

    Makach à Marrakech.

     

    Makach à Marrakech.

    Pour ceux qui n'auraient pas bougé de leur rond-point depuis le 17 novembre et ne seraient pas au courant, petit rappel à partir d'éléments de réflexion et d'explication trouvés sur divers sites forcément factieux:

    Initié par l’ONU, ce Pacte de Marrakech vise à rendre impossible toute opposition à l’immigration, légale ou illégale, en la présentant comme un fait inéluctable.

    Les États signataires s’engagent à “recadrer le discours sur les migrations” afin d’en montrer le “rôle positif”.
    Les médias sont incités à modifier leurs “reportages” et la “terminologie” sur les immigrés, (c’est-à-dire tordre le vocabulaire et la réalité, afin de répandre un discours pro-immigration.)

    Selon ce "Pacte pour les Migrations", les médias qui s’opposent à la submersion migratoire pourront se voir couper les fonds publics. 

    Ils étaient déjà passés de “clandestin” à “sans-papiers” et de “sans-papiers” à “migrant” pour nommer les illégaux. A terme, il s’agira de ne plus pouvoir différencier étrangers et citoyens français.

    Approuvé avec "l’autorité morale des Nations unies", reposant sur le dogme de la liberté absolue de circuler, ce texte constituera à coup sûr une base politique et juridique qui invitera mécaniquement les pays à abattre leurs frontières pour accueillir les migrations internationales.

    Ce pacte est une menace pour l’intégrité des États de ce monde qui sont appelés à renoncer ainsi aux particularismes de leurs peuples pour ne plus entraver les grands déplacements de populations présents et avenir.

    La plupart des pays démocratiques européens tel que la Belgique, l’Allemagne, les Pays-Bas ont engagé un débat public sur les enjeux de ce pacte mondial. République tchèque, Croatie, Bulgarie, Slovénie, Hongrie, Autriche, Estonie, Danemark, Pologne, Italie, Suisse, États-Unis, Israël, Australie… préférant privilégier la protection de leurs identités nationales, de nombreux pays ont annoncé leur décision de ne pas signer ce pacte.

    Emmanuel Macron a fait part de sa volonté d’engager la France en signant ce document, sans consulter quiconque, ni les Français, ni les corps intermédiaires de ce pays.

    Makach à Marrakech.

    C'est vrai que les sites sérieux, de "LCI" et "BFN" au "Hufpost"  en passant par "le Monde" et "Libé" suggèrent le contraire, mais ils ont peut-être mal lu, occupés qu'ils étaient à chercher partout des saluts nazis [1] et des drapeaux royalistes [2] ou des activistes de la peste brune [3] et ne voient pas du tout le rapport qui existerait entre ce "pacte" et une vague théorie du "grand remplacement". Ils n'ont pas lu ce "rapport",(texte fondateur), rédigé par la Division de la population de l'ONU, il y a un ou deux ans et qui annonçait franchement en conclusion que...

    Les nouveaux défis posés par des populations en déclin et vieillissantes exigeront le réexamen fondamental de beaucoup de politiques et de programmes établis, avec une perspective à long terme.

    Les questions cruciales qu’il faut examiner comprennent: (a) les âges appropriés pour la retraite; (b) les niveaux, types et natures des prestations de retraite et de soins de santé pour les personnes âgées; (c) la participation à l’activité économique; (d) les montants des contributions des travailleurs et des employeurs pour financer les retraites et soins de santé des retraités; et (d) les politiques et programmes ayant trait aux migrations internationales, en particulier aux migrations de remplacement et à l’intégration de grands nombres d’immigrants récents et de leurs descendants.

    Makach à Marrakech.

     

    Pendant que vous y êtes, vous pourriez aussi relayer ce message [4] qui n'a rien à voir (ou qui a un peu quand même...)

    Nous sommes en décembre et je veux pour Noël des crèches, des Pères Noël, des sapins de Noël et des décorations de Noël partout où le peuple français, chrétien depuis 2000 ans, en a envie.

    Je veux des "marchés de Noël" et non pas "des marchés d’hiver", comme des forces obscures et lugubres, ne se plaisant que dans l’obscurité, ont voulu nous contraindre à les nommer, car ce sont effectivement des marchés de Noël et rien d’autre.

    Je veux que Noël soit célébré par toute la France chrétienne et les autres aussi, si cela leur fait plaisir, dans toutes les villes, les villages et le moindre petit hameau.

    Vous voyez ce que vous pouvez faire ?

    Cordialement,

    Bedeau

    PS. pour vous remercier et vous détendre pendant ces longues soirées à fumer vos clopes autour de vos braseros, cadeau:

     

    scopitone bis

    B8 - Guy Bedos et Sophie Daumier: "Vacances à Marrakech"

     

    A3 - Gérard Lauzier: "Tranches de vie" (Paris xxxx)

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    7 commentaires
  • Droit dans ses bottes, mais avec ses gros sabots ?

    Droit dans... ses gros sabots.

    Il y a quelques jour, j'écrivais dans un commentaire, à propos de l'inefficacité de Macron (président de la République Française):

    "...je doute que même les "soutiens" (grands patrons et banquiers, responsables politiques français et étrangers et hauts fonctionnaires, intellectuels et journalistes -la différenciation n'est pas de moi...-, artistes, sportifs et autres personnalités nationales et internationales) à Macron(...) lui trouvent maintenant l'efficacité qu'ils en espéraient. "

    aujourd'hui, je me rétorquerais, au risque de passer pour indécis:

    @bedeau "méfiez-vous des premières impressions (et des deuxièmes, des troisièmes, des... etc...)"

    On peut lire dans la presse, ces derniers jours, à propos du mouvement des "gilets jaunes" et des prévisibles et prévus débordement qui s'en suivent (dans la presse correctement politique, puisque puisés directement dans les éléments de langages gouvernementaux).

    insurrections... guérillas urbaines...

    scènes de guerre...

    retours de la peste brune...

    mouvements factieux...

    violences inégalées...

    menaces sur les institutions...

    insultes à la République...

    avec force allusions répétitives aux années 30, les "plus sombres de notre histoire" et avec force détails concernant

    le montant des dégâts et leur nature,

    le nombre de victimes parmi les "insurgés" et les forces de l'... "ordre" (?),

    le nombre d'interpellations et de gardes à vue,

    la quantité de munitions tirées par la police, les CRS  et la gendarmerie,

    le désarroi du bon peuple face à ces violences jamais vues depuis 1968...

    Alors, bien sur, "La presse internationale parle de Révolution et d’un Macron qui a perdu la main (Jean-Christophe Gallien, Fondateur et dirigeant de l’agence JCGA)" – LCI, 2 décembre 2018,

    Oui... Mais... imaginons...

    ...des violences inégalées, jamais vues depuis 1968 ? 

    Et alors...

    Et si ce même Macron, était un vilain méchant petit Prince (pas saint-exupérien, mais machiavélique...). 

    On pouvait lire dans la presse, mais dans la presse politiquement incorrecte, au tout début du règne jupitérien:

    "...il n'est pas exclu que la lecture de Machiavel ait aidé Macron à se comprendre lui-même. Machiavel est lui aussi arrivé au pouvoir par effraction: c'était en 1498, après l'exécution de Savonarole, lorsqu'il s'est engouffré dans l'action politique avec une brigata , une brigade de jeunes gens affamés de pouvoir et d'amitié. Chassé du pouvoir par le coup d'État des Médicis en 1512, Machiavel s'exile et entame la rédaction du "Prince", tentant de théoriser ses échecs politiques. Macron est un Machiavel à l'envers, ou du moins a-t-il fait le chemin inverse : il a abandonné la philosophie politique avant d'aller à la politique tout court. Dans "Le Prince", Machiavel démontre que l'enjeu du pouvoir n'est pas sa conquête mais sa conservation. Conquérir le pouvoir, rien de plus simple: il suffit d'un peu de culot et de beaucoup de chance. (...) On sent qu'il (Macron) a réfléchi à ses prédécesseurs. Sa présidence a pour le moment des airs de best-of de la Ve République. Il ressemble à Pompidou par l'ambition littéraire, à Giscard par l'exaltation insolente d'une jeunesse, à Mitterrand par la capacité à tuer ses adversaires d'un coup, à Chirac par l'art de se faire sous-estimer… Enfin, de Sarkozy et Hollande, il a surtout retenu à leurs dépens que gouverner est un art du rythme."

    Il aurait même écrit un mémoire de maitrise sur Machiavel. Par ailleurs, il a eu une carrière fulgurante comme jamais vue à la banque Rothschild, qui n'a pas la réputation d'engager, de garder et de vouloir retenir le premier branquignol venu à des postes de responsabilité internationales qui furent les siens (le Mozart des finances), sans oublier, en même temps™, "l'enfant étonnamment précoce" et "l'élève incontestablement surdoué", ni l'inoubliable rôle de l'épouvantail dans la pièce "La comédie du langage" (sic) mise en scène par sa professeuse de langue et de théâtre favorite...

    Alors...

    ...des violences jamais vues depuis 1968... dit-on ?

    Et si il y avait un esprit pourri et tordu à l'extrême machiavélique à souhait derrière ces 

    insurrections... guérillas urbaines,

    scènes de guerre,

    retours de la peste brune,

    mouvements factieux,

    violences inégalées,

    menaces sur les institutions,

    insultes à la République...

    ...qui permettraient à un jeune chef d'état, inexpérimenté mais avide de gloire, de pouvoir et de puissance, après avoir "réfléchi à ses prédécesseurs", d'instaurer un climat de guerre civile larvé, à force de mépris affiché de la nation et des citoyens ( rejet insolent de la culture et de l'histoire de la France, fête de la musique obcène, dépenses somptueuses de "prestige", selfies vulgaires et offensants, conseils arrogants et dédaigneux à ses "concitoyens"...) et de violences institutionnelles (migration sauvage et clandestine imposée, insécurité grandissante, pouvoir d'achat en baisse constante, dégradation des services publics, insultes et humiliations sournoises des français, impôts et taxes inédits, mises en chantier de réformes "sociétales" rejetées par la majorité des citoyens, opposition politique bafouée et piétinée...) puis, la coupe étant pleine et le chaos inévitable, de se présenter en Sauveur Suprême de la Nation, avec l'aide bienveillante et intéressée des marionnettistes, décideurs internationaux aux moyens humains, technologiques et économico-financiers illimités et journalistes dociles qui l'ont fait élire, face à un péril populiste et fascisant à côté duquel les révoltes soixante-huitardes menées par son copain Cohn-Bendit feraient figure de monômes estudiantins tous justes bons à inquiéter, occuper et contrarier le premier général de Gaulle venu.

    Droit dans ses... gros sabots.

    Chacun sait combien il est louable, pour un prince, de garder la foi et de procéder rondement et sans finesse. Mais l'expérience de ces temps-ci nous montre qu'il n'est arrivé de faire de grandes choses qu'aux princes qui ont fait peu de cas de leur parole et qui ont su tromper les autres ; alors que ceux qui ont procédé loyalement s'en sont toujours mal trouvés à la fin.
    Gouverner, c'est faire croire.... Gouverner, c'est mettre vos sujets hors d'état de vous nuire et même d'y penser.
    Il est plus sûr d'être craint que d'être aimé... Car il est vrai de dire que tous les hommes sont ingrats, inconstants, dissimulés, timides, intéressés.
    Il ne faut rien céder, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni à ceux qui foutent le bordel. Il ne faut en rien s'intéresser aux alcooliques et aux illettrés, à ceux qui ne sont rien mais qui ont décidé d'être contre tout, ces gaulois réfractaires atteints de la lèpre populiste qui n'ont comme objectif et comme ambition que leur fin du mois, leur clope et leur diesel,.

     

    On espère une dissolution de l'Assemblée nationale, on demande une démission du président de la République, on souhaite un changement de premier ministre et le remaniement qui va avec... on va avoir une entré triomphale du prince dans un Paris... Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré...!

    Le rêve de Manu...

    Droit dans ses... gros sabots.

     

    Droit dans ses... gros sabots.

    Droit dans ses... gros sabots.

      Droit dans ses... gros sabots.

    Droit dans ses... gros sabots.

    Droit dans ses bottes, mais avec ses gros sabots...

     

     

     

         

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    20 commentaires
  •  

    Chic planète.

    En dépit du fait que le français moyen, le gaulois réfractaire, l'alcoolique illettré, le lépreux populiste semble "peu" ou "moyennement" ou "pas-du-tout" satisfait de son président, à cause de motifs mesquins comme la montée du chômage de la baisse du pouvoir d'achat, l'explosion de l'insécurité, de la violence et des attentats et le déferlement de l'immigration sauvage (*) et incontrôlée... les pontes de l'O.N.U. en ont une vision plus glorieuse...

    Emmanuel Macron, Président de la République Française, vient en effet d'être nommé par les membres de cet organisme international "Champion de la Terre", ce qui a une autre allure (internationale) qu'un hypothétique et invraisemblable "président français au plus haut dans les sondages".

    Il s'agit du "titre honorifique le plus élevé de l'ONU en matière d'environnement, qui vient récompenser des figures remarquables des secteurs publics, privés et de la société civile, dont les actions ont eu un impact positif sur l'environnement". Par la même occasion,il lui a été confié la mission de "chef de file de la mobilisation en faveur de la finance verte"...!

    "Champion de la Terre" -même pour quelq'un insoucieux de la gloire et des honneurs- ça a quand même de la gueule, autrement qu'un banal "ambassadeur des pôles Arctique et Antarctique" et qu'un énigmatique et quasi ésotérique "ambassadeur de l'alliance solaire" octroyés à une Ségolène Royal rosissante d'émotion... et surtout qu'un insignifiant "envoyé spécial pour la planète", avec thermomètres, pluviomètres et anémomètres, d'un Nicolas Hulot voyageur-représentant-placier vagabond au bilan carbone à plusieurs chiffres...

     

       D'aucun se demandent s'il s'agit d'une blagounette planétaire, d'un bizutage à retardement, ou d'un geste de consolation destiné à remonter un peu le moral, l'égo et la libido d'un président au désespoir...avec les désertions de ses ministres et collaborateurs les plus populaires et les plus expérimentés...avec l'amateurisme et l'incompétence de ceux qui restent, entre affirmations, démentis et reculades...avec les "affaires" louches politico-financières ou budgétaires des autres...et avec le feuilleton de l'ersatz de lieutenant-colonel de gendarmerie Iskander al-Faransi, ex-collaborateur du président, super-flic clandestin casseur de manifestant, porteur d'arme sans autorisation, présumé déséquilibré psychotique, copain-copain avec quelques musulmans fichés S et que son avocat vient de lâcher à la veille d'une audition capitale en lui souhaitant "Bonne chance pour la suite"...

       Personne n'a évoqué l'équivalent des colliers de verroterie ou de coquillages, comme on en offrait jadis aux rois nègres pour leur faire oublier la fragilité et l'inutilité de leur bâton de commandement....

     

    Mais ce n'est pas la première fois que nos présidents sont ainsi mis à l'honneur au prestigieux niveau international... à défaut de s'être mis eux-mêmes à la peine au vulgaire niveau national:

    En 2016, le Président de la République de l'époque, François Hollande, avait été distingué "entre tous ceux qui soutiennent la paix et la liberté, par la promotion de la tolérance, la dignité humaine et les droits de l'homme, en défendant ces causes dans leur pays et en travaillant avec d'autres dirigeants mondiaux pour bâtir un avenir meilleur pour tous", et s'était vu remettre le titre envié par tous les chefs d’État de la planète de "Homme d’État mondial de l'Année" décerné par la fondation interconfessionnelle  "Appeal of Conscience" et remis par Henry Kissinger et par le rabbin Arthur Schneier, "pour son leadership dans la sauvegarde de la démocratie et de la liberté et pour sa contribution à la stabilité et la sécurité mondiale.".

    Chic planète.

     

    La chance qu'on a...

     

    La chance qu'on a...

     

    La chance qu'on a...

    Différents portraits non officiels de l' "Homme d’État mondial" de l'Année 2016

    En 2008, son prédécesseur Nicolas Sarkozy avait été récompensé pour les mêmes raisons.

     

    Alors... quel colifichet, offert par les vrais grands chefs de notre Chic Planète, va venir immortaliser pour l'histoire le prochain successeur du chef Macron des Armées, par ailleurs et précédemment déjà "mystique, christique et jupitérien", "maître de horloges et du temps" et initiateur d'un revigorant et énergétique "penser printemps" et du Général de Gaulle ? Je n'ose pas avancer la probabilité d'un "Grand Mufti et Imam suprême de l'Eurabia septentrionale et atlantique"              

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    12 commentaires
  •  

    La catégorie socio-professionnelle qu'on a pris l'habitude de dénommer, faute de mieux, "journalistes" par analogie avec un métier disparu, viennent de s'apercevoir avec horreur et effroi que leurs rêves éveillés dont ils nous abreuvent ne sont pas la réalité qu'ils espèrent:

    Élections européennes : LREM et le Rassemblement national au coude-à-coude...

    "La "République en marche" et le "Rassemblement national" sont en tête des intentions de vote pour les élections européennes du 26 mai 2019. Les deux partis sont au coude-à-coude. Le parti présidentiel (pourtant associé au MODEM) récolte 21,5% des intentions de vote, tandis que 21% des sondés voteraient pour le parti de Marine Le Pen (à lui tout seul) si les élections avaient lieu dimanche prochain."

    Après les présumés dangers néo-fascistes consécutifs aux élections en Italie, en Hongrie, en Autriche, et ailleurs en terres gréco-latines et judéo-chrétiennes, le choc est rude pour les européanistes qui pensaient pouvoir contenir, dans l'Hexagone"®, les votes qui les contrarient. Surtout qu'aucune des sanctions financières ou politiciennes annoncées contre ces pays (à priori libres de leur sort) n'a pas découragé les électeurs suédois. Avec l’honnêteté qui leur fait cruellement défaut et le mépris qu'ils ont à revendr ces mêmes "journalistes" ont quand-même réussi à faire de la victoire évidente des "populistes" suédois une cuisante défaite en tentant de faire passer une progression réelle de 4 points (soit un score 18 % des voix) par rapport à la précédente élection pour un recul de 3 points "en comparaison du chiffre de plus de 20% annoncé pendant la campagne".

    Même le rédacteur en chef, un incertain Macron Emmanuel, y va de la voix en dénonçant sans vergogne les nationalismes réfractaires "...vous les voyez monter, comme une lèpre, un peu partout en Europe, dans des pays où nous pensions que c'était impossible de la voir réapparaître. Et des amis voisins, ils disent le pire et nous nous y habituons"..." Il faut se scandaliser contre le nationalisme qui renaît, contre l(es) frontière(s) fermée(s) que certains proposent "... peut-être regrette t-il la promesse non tenue du candidat Emmanuel Macron qui avait promis de "chasser le parti du mépris et ceux qui nous font honte." (à défaut d'exiler ses électeurs). Promesse non tenue, monsieur le président... mais tout n'est peut-être pas encore perdu pour vous, pour vos commanditaires et pour vos serviteurs: vos petites mains agissent en pleine lumière, bobardiers célèbres ou zélateurs anonymes, et en toute légalité en vertu de grands principes dévoyés:

    L'exposition de l'auteur de bandes dessinées Marsault, programmée au mois de septembre à Paris à la galerie Art Maniak a été annulée par mesure de précaution pour ne pas risquer de troubler l'ordre public suite à des menaces contre le dessinateur "politiquement incorrect", jugé "raciste", "misogyne", "homophobe" et "islamophobe" sur les réseaux sociaux par un groupe antifasciste qui aurait déjà menacé par le passé de lui couper les mains ou de les lui détruire à coups de masse. Il se définit lui-même comme "patriote, droitard et réactionnaire".

    La conférence de l'écrivain Laurent Obertone, prévue au théâtre de l'Atelier à Paris a été déprogrammée par mesure de précaution pour ne pas risquer de troubler l'ordre public suite à des menaces contre l'auteur des livres aussi "politiquement incorrects" et controversés que "La France orange mécanique", "La France big-brother" et son prochain "La France interdite", objet de cette conférence de présentation, suite à une mobilisation suscitée par un mouvement "antifa". C'est ce même éditeur qui avait publié "La France islamiste" de Alexandre Mendel.

    L'éditorialiste Eric Zemmour a été évincé une fois de plus des chroniques qu'il tenait tant bien que mal sur une radio "généraliste", plus en tant qu'alibi que comme reflet d'une opinion qui se généralise et s'affiche.. il aurait été "puni très légèrement" car "l’éditorialiste (mot poli pour propagandiste) a toujours eu plein de lucarnes pour s’exprimer: Le Figaro ou le FigMag, Valeurs actuelles, Causeur ou Spectacle du Monde, i>Télé, Canal+, RFO, France 2, M6 ou Paris Première..." déclare A.S. (sur É&R.) -un autre habitué des tribunaux... "Bien fait pour sa gueule et qu'il vienne pas se plaindre" semble t-il ajouter, en remarquant avec rage et amertume que le diabolique et agressif Goldnadel s'installe un peu partout dans les bottes encore tièdes de Zemmour.

    Le village touristique de Châteaudouble ("Les pieds en vallée du Rhône...et la tête dans le Vercors."), dans le Var, qui doit accueillir 72 migrants sub-sahariens, dans une ancienne résidence pour personnes âgées, pour une population de 200 habitants (sans compter les hameaux et les écarts) s'était levé contre cette décision "hors-sol" et toute parisienne, la municipalité allant jusqu'à annuler les festivités du 14 juillet pour protester contre cette venue. Marine Le Pen, qui y avait comptabilisé 45,5 % des voix au deuxième tour de l'élection présidentielle a voulu s'y rendre pour apporter un soutien symbolique . C'était sans compter sur une bonne dizaine "d'antis" locaux, hurlant et vociférant sans scrupule mais avec conviction feinte "Le village emmerde le Front (sic) National !"

    La librairie "La Nouvelle Librairie" venait d'ouvrir il y a quelques mois à Paris, en plein Quartier Latin, proposant des livres neufs et d'occasion de "toutes les voix dissidentes qui participent au renouveau idéologique actuel". Une initiative qui ne pouvait pas plaire à tout le monde, y compris à un de ces fameux "journalistes": Jérôme Dupuis du "journal" L'Express qui dénonçait "une librairie d’extrême droite  préparant un guérilla culturelle à l'assaut du Paris étudiant (.../...) [offrant] une cible de choix aux antifas de toutes obédiences". Dès le lendemain de cet article, quelques "antifas" sont venus dégrader la vitrine et menacer ce "salaud de fasciste " de gérant.

     

    Ils mordraient, ces cons là...

    L'énergie du désespoir ?

    Apparemment, l'ensemble des fanatiques de la bien-pensance se démène furieusement sur tous les fronts, à l’international comme au local...  Roquets à grande gueule, chiens de chasse, toutous de salon et cabots en tous genres continuent de s'exciter sur leur éternel nonos ... Mais il semble y avoir encore du boulot, d'autant que plusieurs jeunes chiots et chiottes médiatisés revendiquent et se disputent avec la même férocité le titre envié de "femâle dominant·e" !

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique