•  

     

    Le père Christian Venard évincé du diocèse aux armées...

    Le goupillon et le sabre

       https://www.fdesouche.com/le-pere-christian-venard-evince-du-diocese-aux-armees/

    Le goupillon et le sabre

    Certains diront qu'il l'avait bien cherché, après avoir fait des déclarations telles que :

    Le goupillon et le sabre

     

     

     

     

     

     

      

    ou :

    Le goupillon et le sabre

     

     

     

     

     

     

     

    ...et qu'il ne respecte vraiment rien.

    https://twitter.com/ChristianVenard

    https://www.facebook.com/pretrealaguerre

    Chroniqueur pour AleteiaFR et paroleetpriere - 

    Blogueur : http://blogdupadrevenard.wordpress.com

     

    C'est tout...

    Doit-il en avoir des regrets...?

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    12 commentaires
  •  

    Anne Soupa, la femme qui veut être archevêque

    C'est quoi, encore...? 

    Anne Soupa est une théologienne féministe progressiste et gauchisante, auteur du livre : "François, la divine surprise - Ce pape va-t-il convertir l'Eglise ?" pour saluer l'élection d'un certain Jorge Mario Bergoglio en tant que présumé chef officiel et infaillible de l'Eglise Catholique (apostolique et romaine).

    Elle est  cofondatrice de la "Conférence catholique des baptisé-e-s francophones"  ("baptisé-e-s"...!?)

    Elle avait proposé aux catholiques de reporter les fêtes et la célébration de Pâques...  8 ou 15 jours après la fin du déconfinement.

    Elle est maintenant "candidate" à l’archevêché de Lyon, "pour que les femmes soient reconnues comme des êtres humains à part entière...", suite à la démission du cardinal Barbarin...

    Elle devrait envoyer au Nonce apostolique à Paris "une profession de foi, un programme pour Lyon, une biographie et un communiqué de presse" comme pour candidater comme à une banale offre d'emploi en CDI.

    "Depuis trente-cinq ans, je suis active sur le terrain, comme bibliste, théologienne, journaliste, écrivaine. Tout m’autorise à me dire capable de candidater au titre d’évêque, tout me rend légitime. Or, tout me l’interdit."

     

     

    Elle a bien sûr le soutien indéfectible de toutes les bonnes catholiques de France telles que Cécile Duflot et Marlène Schiappa...

    Alors, bien sûr, la "bonne" presse au complet se réjouit, depuis "La Croix" jusqu'à "L'Obs" et "Le Monde" en passant par "Marie-Claire".

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    18 commentaires
  •  

     

    "Remettre l'Eglise au milieu du village"

    * Nouvelle formule *

    A mes lecteurs

      Ceci est un article répondant du mieux possible aux nouvelles normes préconisées par madame Avia.  

    Déconfinement - tout est OK.

     

    Alors que de nombreux points de désaccord semblent encore entacher les relations entre catholiques et musulmans, il est bon de saluer, exactement comme il se doit, toute initiative vouée à l'Amour, la Tolérance et la Paix et faisant oublier les atrocités commises par les adeptes de la religion apostolique et romaine.

     

    A preuve, un excellent article à saluer exactement comme il se doit, bien entendu...

    (copie certifiée conforme)

     

    Le Pape François appelle tous les croyants à jeûner une journée du mois de RamadanJeudi 14 mai - tout est OK.

    Le pape François a appelé les "croyants de toutes confessions" à s’unir jeudi à la communauté musulmane du monde pour une journée de jeûne et de prière afin de demander à "Dieu d’aider l’humanité à vaincre la pandémie du coronavirus".

    L’initiative a été organisée par le Comité supérieur de la fraternité humaine, un groupe interreligieux de haut niveau. Cette journée de prière mondiale est prévue pour le 14 mai. Le grand imam égyptien, Ahmad al-Tayeb, a salué cette invitation du Pape au jeûne et à la prière, et a appelé à son tour, le monde entier à prier et à faire des œuvres de bienfaisance "pour le bien d’Allah Tout-Puissant, afin de chasser au loin cette pandémie du monde entier". (C'est pas Jésus qui saurait chasser une pandémie, ni Marie-Joseph...!)

    La journée sera un moment historique, selon l’aide du Pape François, Mgr Yoannis Lahzi Gaid, prêtre d’Égypte et membre du Comité supérieur de la fraternité humaine. "Ce sera la première fois que toute l’humanité s’unira pour un seul objectif : prier ensemble, chacun selon sa foi ; ce qui prouve que la foi unit". ("la première fois que toute l’humanité s’unira...", j'en pleure -de joie et d'émotions, comme il se doit...)

    La pandémie a traversé les frontières et les cultures, les riches et pauvres, affectant la vie des gens indépendamment de leurs religions et de leurs origines. "Le virus nous a fait comprendre notre fragilité et la nécessité de nous unir en tant que frères. Nous ne pouvons pas nous en sortir séparément, a déclaré l’aide du Pape, avant d’ajouter que : le coronavirus a mis à genoux le monde entier, mais s’agenouiller est la meilleure position pour prier"(Personnellement je trouve ce trait d'humour absolument merveilleux de présence d'esprit, même s'il existe -Dieu merci- d'autres positions pour prier que celle du missionnaire -hihihi- !)

    En dehors de l’appel à la prière et au jeûne pour se débarrasser du virus, le Comité appelle également les croyants à prier pour que les scientifiques trouvent un vaccin le plus tôt possible. "La science sans foi reste sans horizon et la foi sans science reste sans support. C’est une grande leçon que le virus aura laissée", a déclaré Mgr Gaid. Il faut dire que la réflexion sur les progrès scientifiques et techniques a été au centre "des réunions interconfessionnelles du Comité qui ont conduit à la signature, l’an dernier, d’un Document sur la fraternité humaine", par le Pape François et le Dr al-Tayeb. (Un docteur, monsieur al-Tayeb, hein. Pas n'importe qui : un "docteur" !...)

    D’autres dirigeants mondiaux ont également approuvé l’appel à la prière du 14 mai, notamment le prince héritier d’Abou Dabi, Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, le président libanais, Michel Aoun, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, et le patriarche œcuménique de Constantinople, Bartholomew. (C'est quand-même pas n'importe qui non plus...)

    source https://www.bladi.net/pape-francois-jeune-ramadan

     

    J'espère que cet article, posté le mercredi 13 assez tard dans la soirée, aura néanmoins pu et su vous impacter exactement comme il se doit en vue de cette journée de prière universelle, exactement comme ce fut mon cas. 

    Jeudi 14 mai - tout est OK.

    De bien belles images comme on aimerait on va en voir plus souvent...

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    18 commentaires
  • On en rate des trucs, quand une bande de petits sauvageons pique quelques centaines de mètres de câble et qu'on est privé d'internet pendant quasiment une quinzaine de jours...

    Au Vatican, jeudi 19 décembre, le pape François a inauguré un crucifix de résine sur lequel figure un gilet de sauvetage, symbole de la mort de nombreux migrants en Méditerranée. Sur le grand crucifix, un gilet de sauvetage rouge a été emprisonné sous une résine transparente en dessous ces mots : "récupéré à la dérive dans la Méditerranée centrale le 3 juillet 2019 "

    J'l'avais point vu non plus...

    Mais ça, je l'avais vu...

    J'l'avais point vu non plus...

     "N’oubliez-pas l’hospitalité : elle a permis à certains, sans le savoir, de recevoir chez eux des anges"

     

    et je me demande bien pourquoi on s'étonne et qu'on proteste...

     

    AU SECOURS...

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    13 commentaires
  •  

    "Dis, c'est quoi Noël ? s'il te plait..." 

    Une question qui pourrait paraître aujourd'hui saugrenue mais qui, dans moins d'une ou deux générations, prendra tout son sens. Et comme je travaille pour la postérité...

    Non, Noël, ce n'est pas seulement cette dernière quinzaine de jours fin décembre où, rencontrant un vieux copain, on lui répond d'un air gêné "Bon... Ben, alors, bonnes fêtes de fin d'année à toi aussi, hein... Et meilleurs vœux si on se revoit pas avant... Et pis, bonjour à ta femme."

    Non, Noël, ce n'est pas seulement ces quelques mois d'hiver où on voit des gros bonshommes en feutrine, bedonnants, bouffis, souriants et barbus, habillés comme une pub pour Coca-Cola, escalader à la queue-leu-leu les façades des maisons, des bâtiments publics et les arbres de l'avenue principale...

    Non, Noël, ce n'est pas seulement ces quelques jours de décembre où on voit des grosses boules de polystyrène expansé empilées deux par deux pour imiter un bonhomme de neige comme quand il y avait encore de la neige qui tombait et qui restait sur le sol, sans canon à neige, comme avant le Grand Réchauffement.

    Non, Noël, ce n'est pas seulement cette période qui va du 1er au 30 novembre pendant laquelle les Grands Magasins sont obligés d'embaucher des vigiles sub-sahariens supplémentaires pour contrôler l'afflux exceptionnel de clientèle de souche attirée par des promotions "spéciales fêtes" sur tous les rayons, entre la rentrée des classes et la saison du blanc (le linge... pas le "babtou").

    Non, Noël, c'est avant tout, c'était avant tout la naissance d'un Homme nommé Jésus qui fonda une religion qui a marqué l'humanité de façon profonde et indélébile... jusqu'à ces derniers temps... On en reparlera plus tard si il le faut.

    Alors, aujourd’hui, pour une majorité de gens que vous croisez quotidiennement, c'est quoi Noël ?

    Pour nos nouveaux concitoyens, adeptes de la religion d'Amour et de Paix...

    ...c'est un non-événement, et même si 'Isa ibn Maryam, comme ils disent pour ne pas dire "Jésus", est pour eux un prophète comme il y en eut tant et tant avant Mahomet, il n'y a pas lieu de se réjouir de sa naissance. C'est même souvent considéré comme strictement haram, et souhaiter "Joyeux  Noël" (à un autre musulman) est pire que commettre un meurtre ou un assassinat (sur un chien d'infidèle). On peut quand-même en profiter pour aller encaisser la prime de Noël de la CAF ou chercher les jouets au Secours Catholique... ça n'engage à rien.

    Pour les écologistes des villes, les écologistes des bois et les écologistes des champs...

    ...c'est une catastrophe planétaire de papiers et de cartons d'emballage, de lumières nocturnes et, bien sur, de transports incessants de personnes et de biens : vêtements, cadeaux, produits alimentaires et boisson, sans compter le déboisement intensif des forêts de sapins... Dans le petit village de quelques centaines d'âmes où j'habite une association a lancé un "concours de maison décorée" (auquel, seuls les organisateurs semblent avoir voulu participer) et "...le classement tiendra compte de l'impact écologique des matériaux utilisés"

    Pour les végans et leurs grands-gourous antispécistes...

    ...c'est l'horreur et 100 000 raisons (certaines, parfois quelque peu valables...) de faire sauter le "Marché d'Hiver" ou de "Fêtes de Fin d'Année" ou le centre commercial le plus proche, éventuellement avec ses client·e·s ! On va tuer des dindes (pas toutes, malheureusement ;-) ) ...on va mettre des escargots à la diète pour leur en faire baver ...on va fumer de pauvres saumons pour avoir des belles couleurs et masquer le goût des antibiotiques ...on va mettre des homards vivants dans l'eau bouillante ...et on va inonder de vinaigre à l’échalote de pauvres huîtres encore frétillantes pour les gober vivantes..

    Pour les féministes radicales et les sous-produits transgenres ou transsexes, etc...

    ...c'est le jour du Grand Soir de la Lutte Finale car, de la même façon que "on ne naît pas femme on le devient" comme disait Simone, il est bon de marteler que "on ne naît pas petit garçon ou petite fille on le devient... si on n'y met pas bon ordre" en obligeant les parents hétéros récalcitrants à acheter dînette et trousse de maquillage à "garçonnet" et camion de travaux publics et perceuse électrique à "fillette" (si votre fils insiste pour commander au Père Noël un fusil à fléchettes ou un habit de Superman, ou votre fille une poupée avec sa garde-robe : emmenez-les vite consulter...!)

    Pour les catholiques, pratiquants ou non, leurs famille et amis...

    ...c'est la période de tous les dangers. Un grand nombre de lieux de culte à travers toute la France devront être placés sous surveillance anti-terroriste et anti-déséquilibré lors de la traditionnelle Messe de Minuit, ainsi que ce fut le cas les années passées à Paris, Strasbourg ou Cannes, par exemple. "2 400 églises placées sous surveillance... -  Selon "Le Figaro", ce sont plus de 91 000 policiers qui vont être déployés ce week-end de Noël, notamment lors de la messe de minuit.(la presse du 23/12/2016)". Les "Marchés d'Hiver", ex"Marchés de Noël", ex"Marchés de l'Enfant Jésus" présentent des risques au moins similaires. Demain, la plus grande prudence sera de mise autant s'habituer dès maintenant à adopter des précautions élémentaires : si vous installez une Crèche dans votre salon elle ne devra pas être visible de la rue et les cantiques de Noël à connotation religieuse trop évidente ne devront pas être audible depuis l'extérieur, tout ceci pouvant être considéré comme une provocation raciste islamophobe (que l'on se rappelle de l'interdiction d’exhiber des drapeaux tricolores aux fenêtres en dehors des périodes de championnat de foot...)

    Et, comme dit mon beau-frère qu'a toujours le mot pour rire : "Noyeux Joël à tous... et bananée..!!!" 

     

    NB. J'avais commencé cet article il y a plusieurs jours pour évoquer -sur un ton ironique qui n'est bientôt plus de mise- la christianophobie devenue de plus en plus virulente, en France et dans le monde, et qui devait logiquement trouver son paroxysme pendant ces "fêtes de fin d'année".

    C'est quoi, "Noël" ?

    Par exemple, le 14 décembre dernier, cet incident "affligeant" causé par quelques "crétins" (selon les termes employés par le maire de gauche de Toulouse qui tient à préciser qu'il avait autorisé cet événement sur la place publique) venus interrompre aux cris de "Stop aux fachos" et en crachant sur les catholiques présents en les traitant de pédophiles, la Crèche vivante organisée pour la 7me année consécutive avec des enfants par une association locale dont le but est de "remettre au centre des festivités de Noël le sens et la tradition de cette fête populaire.../...dans une ambiance bon-enfant, festive et familiale".  (lien).  Au programme initialement prévu : hymnes et cantiques chrétien et distribution d'images pieuses...

    Toutes les animations qui devaient suivre ont été annulées, dont plusieurs concerts : l’ensemble Vocal de femmes Mélina (un trio flûte piano voix, jouant Bach, Vivaldi, Donzetti)... l’ensemble choral des Dominicains... le groupe gospel Only Voices... le chœur Evangelous... le chœur Jeune Éclats de Voix...

    Les enfants ont été terrorisés, les forces de l'ordre ne sont pas intervenues, les catholiques ont été traités de fascistes et molestés, cependant l'une des participantes a tenu à relativiser tout ça "avec philosophie et humour" : "C’était pire au premier temps des Chrétiens..." 

    Les "bien pensants" avaient été émus par les pleurs d'un grand enfant dont la maman néo-salafiste avait été priée de retirer son voile islamique lors d'une réunion d'un conseil régional... Les "bien pensants" se foutent magistralement d'une dizaine d'enfants français catholiques épouvantés et traumatisés par l'attaque de la Crèche dont ils se réjouissaient d'être les héros d'un jour.

    L’archevêque de la ville a publié un communiqué disant "Je déplore que le simple rappel de la naissance de Jésus et des valeurs qu’elle véhicule : accueil de l'étranger, annonce de la Paix et signe de tendresse dont nous avons tous besoin ne soit plus respecté dans notre pays..."

    Le ministre de l'Intérieur et des Cultes n'a pas souhaité réagir, l'incident n'étant ni antisémite ni islamophobe, mais relevant d'une imprescriptible et indispensable liberté d'expression selon des milieux proche de l’enquête * (* ironie)

    à suivre... (hélas)

     

    suite... https://www.lamontagne.fr/

    Dans la nuit du mardi 17 au mercredi 18 décembre, la crèche communale installée à Saint-Éloy-les-Mines (Puy-de-Dôme) a été vandalisée. La tête et les bras des santons ont été arrachés. Des guirlandes ont également été dérobées. Une enquête a été ouverte..../... Les têtes des personnages représentant Marie, Joseph et deux rois mages ont été coupées, et des bras arrachés. Seul le roi mage Balthazar est intact.

    C'est quoi, "Noël" ?

    Seul le roi mage Balthazar est intact....

    étonnant, non ?

     

    à suivre...

    suite... https://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/

    Après des actes de vandalisme à répétition contre la crèche de l’église Notre-Dame, à Dijon, le curé de la paroisse, le Père Emmanuel Pic, fait part de sa grande tristesse. "Cela s’inscrit dans une longue liste d’incivilités. Sachant que l’église est tout le temps ouverte, pour prier, ou non, nous nous exposons à ce genre de choses. Mais, bien sûr, nous sommes très tristes que cela arrive. Ceci d’autant plus que la paroisse est très attachée à cette crèche qui a été construite par deux réfugiés du Kosovo dont nous nous occupons, dont l’un est catholique, et l’autre musulman. "

    à suivre...

     

     

     

     
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    8 commentaires
  •  

    Denier du Culte "akbar"

    Autrefois, on parlait du "Denier du Culte", une expression très significative pour désigner une contribution volontaire destinée à trouver des fonds pour financer dans chaque paroisse le fonctionnement de l'Eglise et pour assurer un revenu plus ou moins décent aux évêques et au curés, la "loi sur la Laïcité" de 1905 ayant rompu le concordat signé entre Napoléon 1er et le Pape.

    Récemment, on a remplacé l'expression "Denier du Culte" par "Denier de l'Eglise", terme plus neutre, ne se référant plus à un hommage religieux rendu par les Croyants à leur Dieu, et laissant de côté l'aspect liturgique du culte... une "église" pouvant se confondre avec un simple bâtiment dénué de sens et de destination, un élément ordinaire du patrimoine architectural.

    Maintenant, on dit "Denier" (qualifié cependant "de l’église catholique" en petits caractères, comme les clauses honteuses des contrats). Les personnes non concernées ne se sentiront donc pas stigmatisée par des mots tels que "église" ou "catholique" ou, pire, "Eglise Catholique". Les personnes au courant auront compris de quoi il s'agit et financeront ou pas, hésitant encore entre un don pour le "Téléthon" ou pour les "Restos du Cœur".

    Mais, bon, en même temps™...

    Dans la cité papale du Saint-Siège catholique, apostolique et romain:

    •Au Vatican, le "pape"(?) François transforme la place Saint-Pierre en musée d'art progressiste à ciel ouvert à la gloire des migrants ("accueillir, protéger, promouvoir et intégrer les migrants qui apportent une culture précieuse à l'Europe") qu'il accueille tout sourire par des selfies ravis, migrants auxquels il compare Marie et Joseph, tandis qu'il refuse aux pèlerins catholiques le droit traditionnel et rituel d'embrasser son anneau papal... il aurait fait fabriquer une croix avec le bois provenant d'un bateau de clandestins, croix qu'il fait circuler d"église en église à la façon d'une sainte relique...  il apparaît tout juste ému et à peine concerné par le devenir de Notre-Dame de Paris, incendiée et menaçant toujours ruines, pour laquelle il affirme ne pas pouvoir participer financièrement à sa sauvegarde et à sa restauration... il déconseille aux chrétiens d'afficher leur Foi de façon trop orgueilleuse et leur interdit toute velléité de prosélytisme dans leur entourage, mais s'affiche régulièrement sans vergogne en compagnie du "Commandeur des Croyants" ("croyant" en Allah, forcément, à l'inverse des mécréants) : un descendant authentique et incontestable de Mahomet, et reçoit au Vatican un des imams sunnites les plus profondément anti-chrétiens d'Egypte.... il ose dire que, si il parle des violences islamiques, il doit parler aussi des violences catholiques... il prône une conversion de l’Église vers une "écologie intégrale" (?) ou vers une église aux rites exotiques, entre animisme primitif et superstitions, et n'a pas un mot, ne fait pas un geste envers les chrétiens d'Orient, martyrisés et assassinés, lapidés, crucifiés... il prétend, avec la légitimité que lui conférerait l'infaillibilité papale, qu'on ne peut pas être chrétien ET patriote... il n'hésite pas, enfin, à laisser planer publiquement ses doutes personnels concernant la divinité de Jésus en la Trinité et sa Résurrection au sortir du tombeau...

       ...et, dernièrement (18 novembre), évoquant un épisode de "La Chanson de Roland" qui illustre de façon romanesque un épisode de la Reconquista espagnole par les rois catholiques contre l'occupant musulman, il dénonce la mentalité "fondamentaliste" des chrétiens d'alors -de retour sur leur Terre ancestrale après plusieurs siècles de domination islamique-  qui "menaçaient les musulmans de choisir entre le baptême et la mort".

    Sur la terre comme au ciel de ce qui fut la Fille aînée de l'Eglise:

    •En France, évêques et curés rivalisent de générosité pour céder à vil prix ou contre une somme symbolique à des associations musulmanes des terrains appartenant à l’Église pour y construire des centres dits-culturels et des mosquées... ils assistent, en grande tenue de cérémonie, et avec le sérieux qui sied à un tel événement, à l'inauguration fastueuse de celles-ci et ne s'opposent pas à l'idée que les églises qu'ils ont contribué à vider de leurs fidèles depuis Vatican II soient transformées en mosquées... ils participent régulièrement à la sacro-sainte rupture du jeûne à la fin du Ramadan... ils organisent des rencontre "œcuméniques" au cours desquelles des prières musulmanes résonnent comme une menace sous les voûtes des cathédrales ou des chapelles (quittes à célébrer plus tard une "messe de réparation", le cas échéant) dans lesquelles la Présence Réelle reste allumée... ils défilent avec ce que l'ultra-gauche compte de plus violemment laïcard et anti-clérical pour protester aux côtés de "leurs frères musulmans" contre une "islamophobie" jugée menaçante... ils implorent, au nom du Christ, lors de messes solennelles d'enterrement des victimes du terrorisme, le Pardon divin envers les égorgeurs islamistes, "égarés" dans leur foi...

       ...et l'actuel recteur du Sanctuaire de Lourdes et ancien secrétaire général de la Conférence des évêques de France déclarait récemment à propos des profanations quasi-quotidiennes dans les églises, en excusant par avance leurs auteurs : "Mais il y a aussi beaucoup de gens qui ne savent pas ce que c’est qu’une église, qui y entrent pour voler, pour dégrader, donc il faut différencier les attaques contre les lieux de cultes."

    Autre-part et maintenant...

    •Ailleurs... en Allemagne, un grand pas a été franchi dès 2008: les églises de Neukölln et de Tempelhof, des quartiers de Berlin,  ont été vendues et transformées en mosquées... en Italie: on a vu un cimetière dont les croix des tombes catholiques avaient été recouvertes de bâches noires pour ne pas offenser les travailleurs "d'une autre religion" qui y effectuaient des travaux de rénovation et, toujours dans un cimetière, on a vu un prêtre hésiter puis abandonner l'idée d'installer sa traditionnelle Crèche de Noël "par respect pour les autres religions" et "pour ne pas entrer dans des dynamiques politiques"... aux Etats-Unis, suite à d'une plainte déposée par  deux personnes,  la ville de Durham va jusqu'à bannir de l'espace public les sapins de Noël, les guirlandes lumineuses et le Père Noël "dans un effort de supprimer les connotations religieuses" et transforme les "fêtes de fin d'année" en "fête de la gelée"  ... etc... etc...

    "Denier du Culte" akbar !

     

    Ce ne sont même-pas des Judas dont le rôle ingrat était essentiel pour l'avènement du christianisme : sans Judas, pas de "trahison", sans "trahison" pas de procès, sans procès pas de condamnation, ni de Crucifixion, ni de Résurrection, donc pas de christianisme : pas d’eucharistie, pas de Mystère de la Foi (tout au plus, peut-on affirmer qu'il a agi par cupidité ou par lâcheté, plutôt que par idéologie athée ou laïciste !)... Ce sont les pires hérétiques que le christianisme ait eu jamais à affronter depuis 2 000 ans... beaucoup ont été brûlés vifs pour moins que ça !

    "Denier du Culte" akbar !

     

    Et, pendant ce temps-là, un de ces jours, mon évêque va m'envoyer ses diacres, ses clercs ou ses quêteuses frapper à ma porte pour me demander 100 balles ou une poignée de pièces jaunes pour le Denier (du Culte). Un denier du culte destiné en partie à la formation de rares séminaristes dont un grand nombre, tels le dernier des pigistes endoctriné de "Libé" ou de "Médiapart", n'auront de cesse que de faire partager leur phobie des islamophobes

    "Denier du Culte" akbar !

    message personnel :

    "De nombreux établissements de grand standing, des entreprises de luxe et des bâtiments de prestige, (et même quelques footeux décervelés) ont été achetés, rubis sur l'ongle, par les qataris ou les saoudiens : j'allais vous proposer d'être patient et d'attendre patiemment que vienne votre tour... Mais non, ils vous savent acquis à leur cause et, de toute façon les émirs ne dépenseraient pas un seul de leurs pétro-dollars pour quelques collabos serviles, en phase terminale, qu'au fond d'eux-mêmes, ils méprisent silencieusement"

    "Denier du Culte" akbar !

     

    Ancien catholique pratiquant ("ancien..."), nourri à la sève d'un christianisme traditionnel (on dirait "traditionaliste"), celui-là qui fit de la France la "fille aînée de l’Église" et qui permit d'en recouvrir le sol d'un "blanc manteau d'églises" -et de monastères transformés le plus souvent en chambres d'hôte BCBG vouées à la méditation transcendantale ou bouddhiste- et d'être à l'origine de nombres d'ordres religieux depuis les ordres mendiants ou contemplatifs comme les Franciscains ou les Carmélites jusqu'aux ordres de moines-soldats tels que les Templiers -"Chevaliers du Christ"-, à tel point que même la République prit comme emblème Marianne : de "Marie", la mère du Christ, et "Anne", sa propre mère, je me permets de vous dire avec tout l'irrespect que je ne vous dois même pas : "Allez au Diable, monsieur l'abbé."

    "Denier du Culte" akbar ! 

     

    Autre exemple...

    •dans la série nos "belles images pieuses" :

    Denier du Culte "akbar" !

    "Issa est châ'gé de sa cwoix"

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    14 commentaires
  • Bon chez nous, en France, on a de sacrés phénomènes inexplicables (et inexpliqués): une cathédrale multi-séculaire qui s'embrase presque subitement comme un fétu de paille et menace ruine à cause d'un mégot mal éteint, ou 5000 tonnes de produits chimiques toxiques aux noms cryptés qui brûlent sur un site classé Seveso+ sans autre inconvénient que des odeurs désagréables, une fumée gênante et des retombées de suie un peu salissantes, et... d'autres phénomènes pour les quels des explications risquent de se faire attendre

     

    Et, en même temps...

    En France, on a un tribunal médiatique de la bien-pensance qui veille à ce qu'aucun propos nauséabond ne fasse d'amalgame entre immigration et islam, entre islam et radicalisation, entre radicalisation et attentat, entre attentat et risque de partition du territoire, entre risque de partition et guerre civile...

    Mais, en même temps...

    En France, on a une ou des (- ou quelques... - ou plusieurs... - ou de nombreuses..) personnes, parfois placées à des postes clés des services informatiques du renseignement anti-terroriste, chargées d'assurer la sécurité de l'Etat et de ses citoyens qui sont passés à l'ennemi et livrent une véritable petite guérilla armée et meurtrière  au nom de leur religion.

    En France, on a un Pouvoir Exécutif, un Ministre de l'Intérieur (et des Cultes...), un Préfet de Police, des Procureurs et des porte-parole qui, par incompétence, par lâcheté, par niaiserie ou par complicité plus ou moins tacite, nient ou minimisent le risque encouru par les français du fait de la coexistence sur le même sol de l'islam (uniquement celui qu'on appelle "radical") avec les valeurs de la République...

     

    Et, en même temps...

    En Italie, au Vatican, le pseudo successeur de Saint Pierre, amoureux transi des réfugiés et des musulmans, après avoir comparé Marie et Joseph à un couple de demandeurs d'asile, inaugure une statuaire monumentale à la gloire des migrants, comparés à des anges... Une foule de 140 migrants, de toutes origines, Au sein de laquelle, des ailes d’ange émergent, suggérant la présence du sacré parmi eux. 

    En Italie, au Vatican, le pseudo Souverain Pontife, ordonne aux Sœurs de la congrégation de Jeanne d'Arc, responsables d'une école privée catholique au Sénégal, de réintégrer les 22 jeunes musulmanes qui assistaient aux cours en portant ostensiblement le voile islamique.

    En Italie, au Vatican, le pseudo Évêque de Rome est, pourtant et contre toute attente, contre la suppression des crucifix (pour les remplacer par des cartes du monde...?) dans les lieux publics... Avec une bonne raison à ça: cette suppression pourrait être instrumentalisée par l’extrême-droite.

    En Italie, mais à Bologne, la traditionnelle fête de St Pétrone qui se prolonge habituellement par une dégustation publique géante de raviolis a subi un léger accommodement raisonnable : la farce habituelle à base de viande de porc a été remplacée par du poulet pour chanter les joies de l'accueil et du vivre-ensemble -sous la loi et le joug de 'l'autre"-. (Et, en même temps, dit-on, pour satisfaire les souhaits personnes âgées ou au régime et qui veulent manger léger...! Rien pour les végans cette année).

     

    .... et, en même temps.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique