• "Et alors ?"

    "Bon, ben... voila !"

    "Gilets jaunes" : tous les regards rivés vers l'Élysée

    (... dès que les travaux de rénovation des divers salons,supervisés par Brigitte seront à son gout..?)

    Inventaire

    Tout ça est fini, hennit Nini... la fin de la récréation a été sifflée et le Nouvel Obs peut se vanter d'avoir contribué à sauver le soldat Macron...

    Sinon...

    Les pernicieux apprentis éléments radicaux dangereux extrémistes radicalisés de rond-point vont congeler les merguez qui restent, reprendre leur vieille 403 diesel, en vider le cendrier plein de mégots, replacer un nouveau gilet jaune (celui sans graffiti) sur la plage arrière de l'auto, à côté du chien qui remue la tête et qui s'éclaire quand on freine, rentrer chez eux pour se consacrer au  seul loisir qui leur soit accessible: regarder la télé, et attendre le colis des seniors de la mairie

    La ménagère de plus de cinquante ans va retrouver le chemin de son Prisu, Shoppy ou Lidl préféré, et y continuer ses achats (catalogues comparatifs, bons de réduction, carte de fidélité et conseils de la grande fille à l'appui), tout en pleurant mollement sur le manque de décors de fête qui fr'aient moins triste au prix qu'on paye le saumon fumé polonais et le foie gras chinois tant pire on f'ra de sapin ç't' année c'est trop cher... 

    Les chances pour la France de nos banlieues vont avoir l'opportunité d'offrir un smart-phone ou un flacon de n° 5 de Chanel à leurs meilleurs clients pour chaque achat d'un minimum de 5 barrettes de shit avant le 31/12 minuit (ça coûte rien:c'est tombé d'une vitrine ouverte malencontreusement un soir ordinaire avec le patron qu'était pas sur place à cette heure là... et c'est le souchien de contribuable qui paie en plus).

    Les policiers vont essayer de revendre sur Ebay à des collègues de province l'équipement (casque, bouclier, protège-tibia, servi un week-end - légères traces peinture jaune) qu'ils ont été obligés de se payer avec leur prime et vont se glorifier des félicitations du président pour leur "exceptionnel professionnalisme" ("professionnalisme exceptionnel !... qui change de leur amateurisme habituel ?")

    Les sociétés de sécurité privée et de gardiennage vont fouiller parmi les candidatures reçues mais rejetées à l'unanimité avec un grand éclat de rire pour trouver quelques milliers de vigiles en CDD réclamés par les centre commerciaux, les grands magasin et les boutiques luxes pour rassurer leur personnel, leur clientèle et leur banquier... (et aussi les "marchés d'hiver", les "marchés de Noël" iront se faire voir auprès du Petit Jésus pour les protéger)

    Les opposants aux violences faites aux femmes, aux LGBTQQIAP, aux calottes glaciaires, aux forêts tropicales, aux garnements des écoles, aux animaux d'abattoir, aux adeptes de la vraie religion d'Amour et de Tolérance et de Paix (jalla jallālah),  et aux migrants clandestins et aux mineurs isolés de 45 ans, etc... si affinités, vont pouvoir reprendre leurs combats et prouver qu'ils sont gentils, puisque les factieux et autres ultradroâtistes ne viendront pas perturber leur itinérance citoyenne.

    Les déséquilibrés de toutes religions vont pouvoir ressortir leur canif et vérifier que les freins de leur camion ne répondent plus pour participer aux réjouissances pendant que gendarmes, CRS et gardes mobiles soufflent un peu et que les juges, procureurs, autres magistrats et anciens élèves de l'école de journalisme "Joffrin-Plenel ®" vont faire la chasse aux Crèches, aux Sapins et autres allusions stigmatisantes.

    Mélenchon et Le Pen vont devoir mettre fin à leur ébauche d'amourette qui passait par-là... Besancenot va retourner proposer son calendrier du facteur... Wauquiez va enfin se sentir soulagé de ne pas avoir à gérer une possible cohabitation... Bourdin ne va pas être obligé de renouveler son stock de Maalox et d'Ignatia Amara 4 DH.

    Sorros, Junker et Merkel sont à demi satisfaits de constater que leur fringant poulain, à défaut d'être un farouche étalon n'est pas tout à fait complètement le hongre effarouché.

    Macron (j'y reviendrai) a, entre autres, prouvé qu'il pouvait facilement remettre de l'ordre républicain, où il veut, quant il veut, comme il veut et avec les moyens qu'il veut. Il avait déjà fait un essai peu convaincant à Notre-dame des Landes, cette fois il a montré sa détermination et son efficacité. Les occupants illégaux et petits maitres des "territoires perdus de la République" vont avoir des gros soucis à se faire... (ou pas ?) 

    Macron a fait part de son analyse de la situation face aux gens qui, bien que n'étant rien, réclamaient sa démission, à Lui: "Le vrai problème, c'est quand les gens sont indifférents. Quand il y a de la haine, c'est qu'il y a aussi une demande d'amour." tout en observant finement que "La jonction des réseaux sociaux et des télés en continu est un poison pour la démocratie." , si vous voyez...(JDD du 8/12)

    Macron (encore) va donc causer dans le poste pour dire à ses compatrio    ses concitoyens que, entre ses escapades à l'étranger et ses séjours dans la salle Jupiter souterraine fortifiée de l'Élysée, il a cru entendre quelques expressions de leur mécontentement, qu'il a bien compris mais que tout le monde, même Lui, peut faire des conneries... et c'est pas facile d'expliquer une pensée complexe à des illettrés, mais que, bon, on peut toujours causer en attendant qu'il s'en tienne à ce qu'il a décidé. 

    Macron (toujours) va pouvoir se venger de Trump qui se fout de sa gueule sans arrêt avec les Accords foireux de Paris en se vengeant sur Poutine qui est surement derrière tout ce bololo.

    Macron (enfin encore et toujours) va pouvoir faire fermer leur gueule aux maires des villes moyennes qui se plaindraient que toute les forces de l'ordre auraient été mobilisée uniquement su Paris et deux ou trois grandes métropoles: "Gilets jaunes: La préfecture du Pas-de-Calais interdit tous rassemblements dans l’Arrageois" et "Dans le contexte de crise des Gilets jaunes, une partie de l’artère principale du Touquet est désormais fermée chaque week-end"(exemples pris au hasard dans la presse régionale)

    La 1re Dame de France va enfin pouvoir cesser de laver quotidiennement une demi-douzaine de slips, présidentiels mais néanmoins souillés, comme depuis près de trois semaines.

     

    Il y a eu tout ça, et puis malgré tout ça, y a pas eu grand'chose d'autre ...

    Et toujours le même président.

    Si quelqu'un peut mettre ça en vers et en musique pour mon prochain Scopitone... un peu comme ça:

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    6 commentaires
  • Vite fait, un billet pour parler d'un truc qui me gonfle un peu... En vrac:

    ... une messe rassemble un millier de personne

    ..."ils" sont de plus en plus nombreux à retrouvent la foi...

    ... toujours plus nombreux à prier pour soulager leur désespoir...

    ... un hommage a été rendu en la cathédrale d'Orléans

    ... un ténor alsacien à l’église de La Madeleine

    Souvenirs

    Un Christ, orné de diamants, à l'effigie de ma gueule de l'Idole des Jeunes... 

    ...y'a de quoi chialer, avec en plus le "pape" François qui se prend pour une rock-star 

    Souvenirs

    Le Pape François va sortir un album pop-rock intitulé "Wake Up !"

    (le Figaro)

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Le Ramadan et Halloween, tous les gaulois de souche connaissent, maintenant...

    Noël également, aussi appelé Fêtedefindannée: pour fixer les idées, c'est à peu-près entre la Rentrée des Classes et la Saison du Blanc (sans référence stigmatisante: c'est le linge dit de maison), si on en croit les prospectus et les spams délivrés dans nos boites à lettres réelles ou virtuelles.

    L'Avent (avec un "e"), c'est moins connu. 

    Ça vient du latin adventus = avènement, et à l'origine c'était une cérémonie officielle dans la Rome antique au cours de laquelle l'empereur était accueilli dans une ville, au cours d'une itinérance mémorielle, par exemple.

    Sinon, de façon tout aussi inconnue pour bon nombre de nouveaux habitants de la macronie, c'est aussi une période d'une durée variable, de quelques semaines, avant les Fêtedefindannée. Ça commence le 4me dimanche avant et se termine le soir de la Messe de minuit (voir ce mot), le 24 décembre.

    On peut aussi dire, sans vouloir froisser personne, que c'est le début de l'Année liturgique (voir ce mot) pour tous les chrétiens du monde ou ce qu'il en reste... un temps qu'ils qualifient "de conversion, d'attente et d’espérance", pour "célébrer le triple avènement du Christ: sur Terre, dans le cœur de Hommes et à la fin des Temps".

    Depuis le XIXme siècle, en Allemagne, il était de coutume, pendant cette période, d'offrir chaque jour une image pieuse aux enfants pour tempérer leur impatience de célébrer la Nativité (voir ce mot). Progressivement, ces images s'inscrivirent dans une sorte de "calendrier" avec des cases à découvrir qui, par mesure de simplicité, commençait le 1er décembre pour finir le 24, en apothéose, avec la découverte de l'image la plus attendue de la série.

    C'était mieux "Avent"   C'était mieux Avent

      

    Le "calendrier de l'Avent" se répandit peu à peu dans toute l'Europe et les images pieuses ou les phrases bibliques (voir ce mot) vont laisser la place à des jolies petites images d'animaux rigolos ou à des petites friandises (mangez/bougez) ou de vrais petits cadeaux destinés aux enfants pour tempérer leur impatience de célébrer la Nativité pour qu'ils ne fassent pas chier les parents en leur demandant tous les jours et toute la putain de journée c'est quand qu'il passe le papa noël hein dis c'est bientôt.

    Et la mode aux calendriers de l'Avent (avec un "e") ne fait que croitre d'année en année. Tout comme le début du Ramadan, Halloween et la Saison du Blanc (voir ci-dessus). Et se diversifier. Et le Petit Jésus a laissé la place à d'autres figures plus emblématiques de nos années 2000 et quelques de Notre Ère...

    Le commerce et le marchandising s'en sont emparé... pour le récupérer, le banaliser ou le désacraliser  ?

    Les pauvres pourront aisément et très économiquement fabriquer le leur ...

    C'était mieux "Avent"

     

    C'était mieux "Avent"

    * Pour ceux qui auraient pu se payer un ordinateur et qui savent plus ou moins s'en servir, ils trouveront plein d'idées faciles à réaliser en fonction de leurs moyens matériels, manuels et intellectuels.

     

    Ou alors, encore mieux,aller admirer gratuitement et en silence ceux que proposent Jean-Paul Gaultier ou la maison Dior, par exemple...

    C'était mieux "Avent"

     

    C'était mieux "Avent"

     

    On trouve ainsi des calendriers de l'Avent pour tous les gouts et toutes les occasions...

    ♦ pour nos amis à quatre pattes, chiens, chats, lapins nains ou autres, etc

    ♦ remplis de confiseries qui niquent les dents (Carambar ou Haribo..)

    ♦ avec de quoi se prendre une murge: bières, whiskies, et divers autres alcool forts...

    ♦ "spécial" weed (ou herbe qui fait rigoler) -uniquement (?) chez nos cousins canadiens-.

    ♦ garnis de sex-toys et d'aphrodisiaques  (plaisanterie douteuse avec petit jésus, s'abstenir !)

    et même 

    ♦ adaptés au ramadan (à moins que les chrétiens n'aient piqué aussi cette idée aux musulmans ?)

    ♦ adaptés au ramadan (je répète, au cas où vous croyez que je blague sur des sujets pareils.)

    Bon, l'Avent commence cette année le 2 décembre et il est peu probable que vous ayez le temps de faire votre choix et votre achat avant cette date. Tant pis... Vous ne célébrerez donc pas l'Avent comme il se devrait cette année. Mais comme de toute façon vous ne pourrez certainement pas fêter convenablement un Noël chrétien traditionnel car vous n'êtes pas près de trouver une Crèche dans votre magasin habituel ("Article interdit à l'exposition et à la vente aux mineurs même accompagnés") -on en reparlera sur ce blog dans quelques semaines et un peu dans l'esprit de cet article- ... Consolez-vous en célébrant, dès le 26, et de façon très anticipée l'Épiphanie (voir ce mot) grâce aux galettes frangipanes allégées en sucre et en matières grasses et sans gluten que vous trouverez au rayon surgelés depuis déjà plusieurs semaines.

    Il y a aussi la couronne de l'Avent. Que "Amazon" classe dans la catégorie "jeux et jouets"... Encore plus "revisitée" et oubliée dans sa symbolique, sa forme, ses matériaux et ses couleurs traditionnelles, ainsi que dans la façon d'allumer successivement, à chaque dimanche de l'Avent, et de laisser se consumer les bougies:

    C'était mieux "Avent"

     

    AVERTISSEMENT: Cet article n'est pas le prêche d'un extrémiste chrétien radicalisé: j'ai cessé de fréquenter "religieusement" nefs, transepts, déambulatoires, chœurs et autels à la suite de quelques différents (dont ils se fichent comme de leur premier surplis...) avec quelques derniers souverains pontifes apostoliques et romains (sauf Jean-Paul 1er que j'ai très peu connu). Il faut y voir l'évocation d'un des vestiges d'un monde déjà ancien, selon les nouvelles normes, dans lequel le curé avait au moins autant d'importance et de capacités que, aujourd'hui le conseiller bancaire, le psycho-sociologue, le nutritionniste, les amis Facebook et l'esthéticienne réunis. Et la présentatrice météo au journal de 20 H. en supplément.

    Y'a pas à dire, c'était peut-être quand même pas plus mal, avant... (avec un "a") non ?

     

     

     

     
     
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    12 commentaires
  • ça va t'y mieux que sans l'dire ?

     

    Dans la continuité de mon article d'hier, je voulais argumenter en parlant des "scènes de guerre" menées par les gilets jaunes par les "factieux et les séditieux qui en appellent à la violence contre les parlementaires" selon Darmanin, qui "font partie de l'ultradroite, [et] rappellent les heures sombres de l'histoire de France.../... ça rappelle furieusement ce que l'on a appelé en France la peste brune", d'après  Griveaux (à moins que ce ne soit le contraire...?). et dénoncées comme telles par le Présid par le Chef des Arm par l'inénarrable  Macron... ou en évoquant les infox largement relayées par BFM à propos des pavés arrachés sur plusieurs centaines de mètres sur les Champs-Élysées et des saluts nazis, "tranquilles", effectués devant tout le monde, en plein jour !...

    Dans cette même continuité, j'aurais évoqué les mesures proposées par le gouvernem par l'inénarrable Macron... Je renonce... il annonce le gouvernement ne recevra pas les représentants des contestataires sauf "dans les trois mois qui viennent... une fois qu'ils seront organisés, qu'il n'y aura plus de contestation " Dans sa grande mansuétude, il en envoie quand-même deux ou trois d'entre-eux discutailler d'un bout de gras inattendu mais absolument indispensable assurément, avec le ministre de l'écologie transitoire, qui doit être vert de rag un peu déçu de ne pas être reconnu comme en étant (du gouvernement... qui ne reçoit pas...). Il (l'inénarrable Macron) a quand même fait quelques propositions d'apaisement, certaines ayant fait chuté les cours d'EDF tout en inquiétant les ONG "écologistes"; les autres promesses vont certainement avoir raison de la colère du peuple: ré-instituer un crédit d'impôt de 100 € pour chaque fenêtre à double vitrage installée et demander aux banquiers philanthropiques (en leur mettant la pression, éventuellement) de mettre en place des crédits spécifiques pour l'achat d'une auto neuve, dont le prix aura été revu à la baisse par des fabricants philanthropiques (en leur mettant la pression, éventuellement).

    mais, bon... assez parlé du Présid du  Chef des Arm de l'inénarrable  Macron... 

    Si, quand même, un dernier mot. Rigolo..

    Emmanuel Macron et le gouvernement visés par une plainte d’un "gilet jaune" pour "racket"

    Sur fond de tensions accrues en France à la suite des manifestations des "gilets jaunes", l'un des membres de ce mouvement est venu déposer une plainte au commissariat de police de Saint-Malo, a communiqué le quotidien Ouest-France lundi 26 novembre.

    Dans sa plainte, le partisan du groupement des "gilets jaunes" s'en prend au gouvernement français ainsi qu'à Emmanuel Macron en personne, les accusant de "faits de racket, dilapidation de l'argent public, préjudice moral et mise en danger de la vie d'autrui, violences volontaires avec arme, usage abusif de la force publique sur personne vulnérable, atteinte au droit de manifestation..."

    Dans le même temps, il a fait part de son espoir que d'autres collectifs viennent soutenir son initiative en adressant leurs demandes aux bureaux de magistrats.

    ... ce qui avait donné des idées saugrenues à certains internautes

    Si tous les #GiletsJaunes portaient plainte contre le @gouvernementFR plutôt que de manifester hum? Pas que les GJ, nous tous devrions le faire.

    ... on rigole, hein ? mais...

    ...même si c'est pas rigolo, c'est plus fort que moi...

     

     Lire aussi:

    Un petit marquis apprenti chef d’état

     

     

    Dans la continuité de mon article d'hier, je voulais...

    bof... si, quand même, et c'est pas rigolo:

    C'est quoi, cette manie qu'il a de parler de ses "concitoyens" au lieu de ses "compatriotes" ? Brizitte, fais quelque-chose, esplique lui... le laisse pas passer pour un con !

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    12 commentaires
  • Cinoque ou cynique ?

    On entend dire, assez régulièrement, qu'Emmanuel Macron serait un pitoyable président de la République, au vu de son comportement immature et schizophrène et d'une incompétence, au mieux juvénile pour ne pas dire pathologique...

    Mais, si tout était parfaitement maitrisé:

    Le mépris des classes moyennes, de ceux qui ne sont rien: un mépris de classe, "ordinaire et normal" de la part de quelques parvenus égoïstes... ou le désir de les pousser, à force de mécontentements et de vexations (déni de la culture et des racines, immigration imposée, multiplication des taxes, accroissement de l'insécurité, baisse du pouvoir d'achat, dégradation des services publics) vers les partis extrémistes dont il sera [peut-être ?] facile de se (re)débarrasser le moment (re)venu, pour la plus grande gloire du monde nouveau ?

    Le risque politique est minime, les partis "de gouvernement" étant définitivement hors-jeu depuis que leurs élites ont rejoint LaREM, ministres et secrétaires d'état, tout content de servir enfin un maitre exposant fièrement son cynisme et son hypocrisie et l'Assemblée étant verrouillée par une foule d'incapables n'ayant jamais lu un seul petit articulet d'"instruction civique", inaptes au moindre poste de secrétaire de mairie, simples figurants gonflés d'une importance et de responsabilités qu'en fait ils n'ont pas... à demi illettrés, fainéants ou alcooliques comme leurs électeurs (qui ne sont rien !), sortis d'un juste anonymat pour mieux servir le prince à qui ils doivent tout, fidèles jusqu'au sacrifice malgré ses reniements, ses mises au point et ses démentis successifs...

    L'arrogance envers les "petits" élus locaux, maires des petites communes rurales en particulier (et aussi des présidents d'associations locales difficilement contrôlables): désintérêt parisiano-parisien pour la France "périphérique"... ou volonté cachée de les dégouter de leur fonction jusqu'au découragement et à l'abandon, et en profiter pour imposer des communautés de communes contre le souhait des intéressés, et/ou en confier la gestion à des technocrates gérants de tutelle désignés par un préfet, lui-même aux ordres?

    La dégradation programmée des services publics dits "de proximité" (pléonasme ?) et des transports en commun ajoutée au rançonnement des automobilistes n'a peut-être pas d'autres objectifs. Sauf celui de faire de la place pour les migrants clandestins soucieux de nous apporter leur richesse, leurs mœurs, leurs coutumes et leurs lois.

    Une fête de la musique scandaleuse en compagnie de noirs, pédés et camés dans la grande cour de déshonneur du Palais de l'Élysée... des danseuses en string, le soir de son avènement devant la pyramide du Louvre, quelques minutes avant son intronisation solennelle (authentique)... un garde du corps et homme à vraiment tout faire sans compter le reste et plus si affinité, découvert au hasard d'un matraquage sauvage, mais dont un secret d'état/secret défense en a fait un quidam ordinaire et en-même-temps™ une barbouze indispensable, dans tous les domaines, à la république française et au couple présidentiel... etc...: maladresses, erreurs de comm'... ou signaux subliminaux envoyés aux français incapables de décoder la "pensée complexe" du premier de la classe: "Je vous emmerde tous... Vous m'avez élu... alors, regardez ce que j'en fais de votre République et de votre pays de populistes nauséabonds... Si vous n'avez toujours pas compris, regardez encore une fois la photo de mes jeunes ami·e·s des Antilles qui vous suggèrent de retourner vous le faire mettre, avec mon consentement et mon contentement bienveillant". avec l'avantage collatéral non négligeable de faire le Jeu des Extrêmes, c'est encore ça de pris pour la prochaine simulation officielle de Consultation Électorale du Peuple de France (dans sa Diversité).

    ... "le peuple de France dans sa diversité..." il faut entendre (en-même-temps™) les premiers de chaque cordée et éventuellement les seconds, et aussi tous ces nouveaux venus qui n'hésitent pas à braver la mort pour nous apporter le renouveau, d'un point de vue "économique, culturel et social" (E. Macron, le 28 février 2017) -voire, à terme, religieux et législatif-, en échange d'Aide Médicale, d'Allocations Familiales et autres cadeaux de bienvenue...  à l'exclusion de ces petits propriétaires, blancs, hétérosexuels, et vaguement catho., attachés à leur minable pavillon de banlieue à leur vieux chien sans pedigree, à leur bagnole puante et brinqueballante, à leurs congés payés et à leurs Gitanes maïs.

    Sans parler, bien sur, d'autres petites réformettes jugées maladroites ou malvenues:

    La "réforme territoriale" (un peu antérieure aux réformes macroniennes mais s'inscrivant par anticipation dans le même processus) et les nouvelles limites et appellations des régions: une occasion prétendument et initialement destinée à faire des économies, mais superbement ratée de ce point de vue,.. ou le désir de casser le tissu social, historique et culturel des "territoires" tout en effectuant un grossier et flagrant essai de découpage électoral qui pourra toujours servir ?

    Mais ne nous plaignons pas trop... dans une grande majorité des cas, c'est une "consultation citoyenne" qui a permis à ces régions de trouver leur nouveau nom. (Ce qui, à la limite, donne raison aux casseurs du patrimoine: accepter un "Grand-Est" qui vient presque jusqu'à Provins ou une "″Nouvelle″ Aquitaine" qui englobe Niort, Poitiers et Brive-la-Gaillarde et Bayonne -par exemple- qui ne semblent pas posséder la même identité géographique, ni sembler devoir affronter les mêmes problèmes structurels ou logistiques appelant les mêmes solutions, sociales ou technologiques, ils auraient eu tort de se gêner; j'espère au moins que ça les a fait un peu rigoler ...)

    La mise au pas de ce qui reste de presse indépendante par l'adoption d'une "loi contre les fausses informations et la manipulation de l'opinion publique". En période électorale seulement... Selon Mounir Mahjoubi, inventeur du Camembert à languette et secrétaire d'état au numérique. Qui n'a pas du lire l'article en question qui prévoit que les opérateurs de plate-forme en ligne doivent mettre à tout instant des "outils de signalement" permettant de "dénoncer" (!) toute fausse (?) information qui "porte atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation, dans le fonctionnement régulier de ses institutions" et que les mêmes opérateurs doivent être, à tout moment, capables de renseigner sur les origines des visiteurs de leur plate-forme (abonnement, accès direct ou moteur de recherche, etc...), et surtout de désigner "un représentant légal exerçant les fonctions d’interlocuteur référent sur le territoire français (certainement avec le gouvernement, même si cela n'est pas explicitement précisé)" ... Ou interdiction programmée et progressive des médias non-gouvernementaux et/ou trop ouverts à l'investigation et à la liberté d'expression, essentiellement sur le web (pour les chaines télé, c'est fait depuis longtemps et ça marche assez bien; merci)?

    Bien entendu... le fait d'expliquer aux retraités qui se sont saignés pour offrir à leurs enfants et petits-enfants une situation dont ils ne pourront jamais tirer parti pour trouver un travail qui n'existe pas, qu'ils doivent fournir un dernier effort financier pour pouvoir payer leurs allocations chômage... le fait d'affirmer qu'en taxant encore et encore l'automobiliste français, les brillants  écologistes hexagonaux vont stopper le réchauffement climatique planétaire... le fait de vouloir faire passer un travailleur excédé venu manifester pour tenter de défendre un peu son bifteck  hebdomadaire pour un allié objectif du terrorisme international et un suppôt de la "peste brune"... ne sont pas des "fausses informations". Puisque "officielles"...

    C'est vrai que certains journalistes n'hésitent pas à enjoliver une vérité qui se voudrait véritablement vraie et acceptée, comme le fait de "changer le prénom" des auteurs de certains crimes et délits, ou de constater avec un semblant d'impartialité que (j'exagère à peine) "pour la 172ème fois consécutive en trois semaines, la côte d'Amourrr de Monsieur le Président de La République baisse de 12 points, la ramenant à seulement 38% de satisfaits"

    Et bien sur...

    La "réforme constitutionnelle": une façon de "faire évoluer intelligemment" le microcosme politique français... ou une tentative à peine dissimulée de réduire la représentativité nationale en réduisant le nombre de députés et de sénateurs (ou en supprimant carrément ces derniers), en autorisant le Président à assister et participer aux débats parlementaires, en changeant les règles d'appartenance au Conseil Constitutionnel, en supprimant la Cour de Justice de la République, etc...

    ... en donnant les pleins pouvoirs, quoi... pour dire les choses clairement, au chef de l'État actuel, avant les prochaines élections présidentielles où il sera le seul candidat auto-qualifié de "crédible" (si elles ne sont pas annulées ou reportées pour ne pas porter préjudice à un ordre public chancelant.)

    ça va t'y mieux que sans l'dire ?

     

    Mise à jour:

    Certains semblent croire que le mouvement des "Gilets Jaunes" pourrait, par son ampleur et son originalité, marquer le début du commencement de la fin de ce régime, sa "phase ultime"...

    Si ils veulent... Pourquoi pas ?

    Je pense que certains peuvent croire que le flot des migrants clandestin va bientôt se tarir... que l'islam "de France" va cesser sa progression numérique et idéologique... 

    Si ils le peuvent... Pourquoi pas ?

    On peut aussi imaginer, tant qu'on y est, que le couple présidentiel, comme on dit, va organiser un Noël Minuit Chrétien dans la cour d'honneur du palais de l'Élysée, avec Crèche géante, chœurs grégoriens et Petits Chanteurs à la Croix de Bois...

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique