• Vous avez certainement été avisé par votre média préféré habituel de ce coup de téléphone insolite

    Un Président au plus près des héros anonymes du quotidien...

    MACRON A TÉLÉPHONÉ À UN ARTISAN BOULANGER "Il voulait surtout savoir comment ça se passait dans une boulangerie artisanale. Ce qu'on ressentait, quelles étaient nos craintes, nos pertes de chiffre d'affaires, ce qu'on avait mis en place, ce qu'on a pris ou pas pris grâce aux aides de l'État", raconte Philippe Jocteur...

    Dans la presse déchaînée...

    Il n'est pas nécessaire de suivre tous les liens: c'est les mêmes "éléments de langage" énamourés d'un site à l'autre...

    Lyon: un boulanger reçoit un appel d'Emmanuel Macron pour échanger sur le confinement : un boulanger du 9me arrondissement a pu s'entretenir une quinzaine de minutes avec le président de la République, concernant la situation des commerçants, artisans et restaurateurs. 

    https://www.bfmtv.com/societe/

    Quand Emmanuel Macron passe un coup de fil à un boulanger de Lyon : Philippe-Marc Jocteur, boulanger artisan de Lyon, a été surpris par l'appel d'Emmanuel Macron ce mercredi 29 avril, qui voulait prendre le pouls des commerçants pendant le confinement. 

    https://www.rtl.fr/actu/

    INSOLITE. Un boulanger reçoit un appel d’Emmanuel Macron : Le téléphone du "boulanger de l’ile Barbe" comme on le surnomme à Lyon, a sonné mercredi 29 avril. Philippe-Marc Jocteur a installé une application qui lui permet d’identifier d’où vient l’appel entrant, il a vu s’afficher : Palais de l’Elysée. 

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/

    Lyon: le boulanger de l'île Barbe reçoit un appel d'Emmanuel Macron... En plein confinement et alors que la plupart des commerces ont baissé le rideau, Philippe-Marc Jocteur, boulanger sur l'île Barbe (Lyon 9me) a reçu un coup de fil particulier. 

    https://www.leprogres.fr/economie/

    C’est un appel très particulier qu’a reçu Philippe Jocteur mercredi dernier. En décrochant, le célèbre boulanger de l’Ile-Barbe a entendu une voix non moins célèbre. "Bonjour Monsieur Jocteur, c’est Emmanuel Macron", s’est ainsi présenté le président de la République. 

    https://www.lyonmag.com/

    "Allo, c'est Emmanuel Macron" : l'appel insolite reçu par un boulanger lyonnais. ("Il a été très avenant") Lorsqu'il s'agit de la santé des commerces en cette crise sanitaire du coronavirus, Emmanuel Macron recueille ses informations auprès des principaux concernés. 

    https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/ 

     

    Mais, en même temps ™...

    Philippe-Marc Jocteur est la coqueluche des bourgeois lyonnais. Paul Bocuse est rapidement devenu un de ses clients attitrés et meilleur ami, comme d'autres grands chefs... Il est "ami" de Gérard Colomb (au point d'avoir été sur sa liste en 2008  et participé à son comité de soutien en 2014) et "ami" du patron de la société de jeux-vidéo Infogrames-Entertainement ayant son siège à Lyon.

    Philippe-Marc Jocteur est gérant de l'entreprise "Le Fournil" au capital de 48 000 €, employant une trentaine de salariés et dont le dernier chiffre d'affaire connu s'élevait à 2 678 542 €. Il est également président ou gérant de 6 autres sociétés dont la "SCPI des frères Jocteur" (location de terrains et autres biens immobiliers) . Et membre du MEDEF.

    Philippe-Marc Jocteur ("jet-setter" invétéré dit-on dans "Lyon-People") organise chaque année, le troisième dimanche de juin, un gigantesque petit déjeuner en musique, et y convie quelque 2.000 clients et VIP. 

    La Boulange

    Françoise Petit, Caroline et Gérard Collomb, Marie-France Coquard et Philippe-Marc Jocteur

    Un français "comme les autres" donc, mais de ceux "qui ont réussi", selon les critères en cours dans la galaxie macronienne

     La Boulange

     Boulangerie de l'ile Barbe -5 Place Henri Barbusse, 69009 Lyon France

    avis récents relevés sur Tripadvisor

    Ce matin je me suis offusqué car aucunes règles de sécurité sont respecté , aucunes hygiène. Et le serveur m'a demandé de partir ! Je vais prévenir ma police qu-qu-aucunes règles de sécurité ( distance hygiène ) sont respectées. Personnels désagréables. Prix excessifs

    Date de la visite : avril 2020

    Je viens régulièrement, des produits excellents.
    Mais en cette période inédite (covid-19) où beaucoup de professionnels on pris les mesures qui s'imposent pour continuer à nous servir de manière responsable, ce matin la personne qui m'a servi a pris la monnaie du client précédent à mains nues et immédiatement après a manipulé mon pain de la même manière... Il ne faut pas tomber dans la parano mais allez faire un tour dans les hôpitaux en ce moment et allez expliquer à nos soignants qui tombent de fatigue et se démènent pour nous, que vous ne trouvez pas utile de vous compliquer la tâche à prendre juste quelques précautions simples dans un établissement où les clients défilent toute la journée (pour vos bons produits)... Lamentable. La renommée exige aussi l'exemplarité!

    Date de la visite : mars 2020

     

    (Ce serait le "trouble" Jean-Marie Girier, ancien directeur de cabinet de Gérard Collomb à la Métropole de Lyon, puis au ministère de l’Intérieur, et aujourd’hui directeur de Cabinet du Président de l’Assemblée Nationale, qui aurait indiqué ce nom à Emmanuel Macron... et qui aurait informé l'artisan-boulanger lyonnais de l'appel imminent programmé du Président)

     

       Addenda  

    Un boulanger tout aussi ordinaire que Olivier Beurton, le plombier interrogé en 2019 sur France-Info, favorable à la réforme des retraites proposée par Macron "un seul régime de retraite pour tout le monde"

    Plombier... oui, mais : militant LREM depuis 2017, fils d'un chirurgien du 8me arrondissement, diplômé d'HEC, ancien cadre sup. dans un groupe agro-alimentaire international, 6 600 € net comme patron d'une entreprise de plomberie, gérant de plusieurs sociétés, ...

     

     Etc...

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    18 commentaires
  •  

    Le Mobilier National cède certains de ses trésors pour soutenir les hôpitaux

    Une vente de meubles issus des collections publiques sera organisée en septembre

    Tous les bénéfices de la vente seront reversés à la Fondation "Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France" présidée par Brigitte Macron.

    https://www.lefigaro.fr/culture/

     

    C'est qui qu'en veut :

    "Le Bon Coin" v-2.0

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    20 commentaires
  • "NOUS SOMMES Z'EN GUERRE...!"

    IL l'a dit, répété et martelé sur tous les tons : "Nous sommes en guerre" en tapant avec ses petits poings sur sa jolie table présidentielle...

    va t'en guerre.

    Bien sûr; IL parlait de cette guerre contre un ennemi à sa taille, le microbe microscopique, teigneux et imprévisible,  appelé Corona du latin "corona" qui veut dire couronne. Et peut-être -ou pas- de celle menée contre un microbiologiste et infectiologue renommé et contre son traitement anti-viral aux effets indésirables inquiétants : il est très bon marché.

    va t'en guerre.

    Alors... IL envoya sur le front des combats l'élite de l'élite de ses troupes. Mais sans arme, sans munition et sans casque lourd et même sans bande molletière... IL n'oubliait pas, cependant de faire acclamer chaque jour à heure fixe ces héros du quotidien, leur dévouement et leur sacrifice, par les civils cantonnés à l'arrière dans des abris de fortune ou des refuges de misère. Des civils si vils qui étaient, chaque jour à heure fixe, nourris alternativement et (en même temps ™) simultanément, d'une propagande optimiste et rassurante et (en même temps ™) de bilans catastrophiques alarmants...

    A la guerre comme à la Guerre. 

     

    "Nous sommes en guerre...!"

    Et IL ne croyait pas si bien dire, même si IL ne veut pas le dire trop fort, même si IL ne veut, ou si IL ne peut pas le voir ou le concevoir, ou si IL finit par croire lui-même aux informations que propage son Etat-Major médiatique à l'attention des pauvres et des mal-comprenants... effectivement, nous sommes en guerre :

    Le Havre, Évreux, Bordeaux, Villiers-sur-Marne, Mantes-la-Jolie, Chanteloup-les-Vignes, Villeneuve-la-Garenne, La Courneuve, Trappes, Grigny… Un peu partout sur le territoire, dans les quartiers sensibles et les "cités", les agressions contre les forces de l’ordre augmentent.

    Bilan non exhaustif d'une soirée presque ordinaire en France

    ( nuit du 21 au 22 avril :compilation relevée sur un site d'estrême-drouâte bien connu...

    - que je n'ai pas eu le courage, pas le temps, d'actualiser avant de publier cet article !)

    Aulnay-sous-Bois (93) : des poubelles incendiées et des tirs de mortier. La police victime de guet-apens aux 3000.

    Bagneux (92) : des affrontements avec la police.

    Belfort (90) : un véhicule de police incendié sur le parking du commissariat.

    Calais (62) : une soixantaine de clandestins s’en prennent aux forces de l’ordre, un véhicule incendié, 5 blessés parmi les forces de l’ordre

    Clamart (92) : des affrontements avec la police.

    Chanteloup-les-Vignes (78) : la police caillassée et visée par des tirs de mortiers lancés par une vingtaine de personnes, une interpellation.

    Clichy-la-Garenne (92) : des interpellations «pour détention d’engins incendiaires et participation à un groupement en vue de commettre des violences et ou des dégradations ».

    Clichy-sous-Bois (93) : des tirs de mortiers et des feux de véhicules. 

    Conflans-Sainte-Honorine (78) : La police caillassée par une vingtaine de jeunes.

    Cormeilles-en-Parisis (95) : des véhicules incendiés.

    Échirolles (38) : des affrontements avec les forces de l’ordre quartier Kimberley après l’arrestation d’un jeune homme de 19 ans. Des policiers caillassés, des dizaines d’individus du quartier se sont regroupés, ont tiré des mortiers et ont incendié des poubelles.

    Egly (92) : un véhicule de gendarmerie endommagé.

    Ermont (95) : des affrontements entre des individus cagoulés et des policiers dans le quartier des Chênes. Des feux de poubelles, une caméra de surveillance sciée, la police visée par des tirs de mortiers.

    Gennevilliers (92) : l’école élémentaire Paul-Langevin incendiée.

    Gonesse (95) : des véhicules incendiés.

    Grenoble (38) : Un groupe d’individus a bloqué l’avenue Rhin et Danube à l’aide d’une « barricade », la police caillassée et visée par des tirs de mortiers.

    Fâches-Thumesnil (59) : des feux de poubelles et de véhicules.

    Gennevilliers (92) : Une vingtaine de personnes impliquées dans des échanges de tirs avec la police au Luth : feux, lanceurs de balle de défense, lacrymogènes.

    Hem (59) : des feux de poubelles et de véhicules.

    Herblay (95) : des véhicules incendiés.

    Laon (02) : des feux de poubelles et un véhicule incendié.

    La Verrière (78) : la police caillassée.

    Le Havre (76) : des barricades érigées sur la chaussée. Deux véhicules incendiés ainsi que des feux de poubelles. Une trentaine d’individus encagoulés et armés de battes de baseball ou encore de bouteilles, ainsi que de barres de fer.

    Les Mureaux (78) : la police attaquée par une dizaine de personnes.

    Lille (59) : des feux de poubelles et de véhicules dans les quartiers Entrepont-Cartigny et Nouveau Roubaix.

    Limoges (87) : des caméras de surveillance détruites quartier de Beaubreuil suite à une interpellation mouvementée. 

    Lys-lez-Lannoy (59) : des feux de poubelles et de véhicules.

    Mantes-la-Jolie (78) : la police caillassée.

    Maurepas (78) : les pompiers visés par des tirs de mortiers.

    Meudon (92) : des affrontements avec la police.

    Montigny-lès-Cormeilles (95) : la police visée par des jets de projectiles.

    Nanterre (92) : des voitures et des poubelles ont été brûlées, et des projectiles ont été envoyés vers les forces de l’ordre. Des véhicules de gendarmeries pris à partie par une quarantaine de personnes qui les ont ciblés et caillassés.

    Neuilly-sur-Marne (93) :  des barrières de feu de poubelles cité des Fauvettes.

    Pau (64) : deux véhicules et des poubelles ont été incendiés dans le quartier Ousse des Bois. La police tombe sur des barricades et se fait caillasser par une dizaine d’individus.

    Pontoise (95) : des véhicules incendiés.

    Rillieux-la-Pape (69) : des véhicules incendiés, des feux de poubelles, des tirs de mortiers, du mobilier urbain dégradé, des affrontements avec la police

    Ronchin (59) : des feux de poubelles et des véhicules incendiés.

    Roubaix (59) : des feux de poubelles et de véhicules.

    Rueil-Malmaison (92) : des interpellations «pour détention d’engins incendiaires et participation à un groupement en vue de commettre des violences et ou des dégradations ».

    Saint-Denis (93) : des poubelles incendiées et des tirs de mortiers. La police caillassée dans la cité du Franc-Moisin

    Saint-Ouen-l’Aumône (95) : la police visée par des jets de projectiles.

    Sannois (95) : des véhicules incendiés par des individus cagoulés.

    Sarcelles (95) : des véhicules incendiés.

    Sartrouville (78) : un bus visé par des tirs de mortiers, la police caillassée, deux interpellations.

    Strasbourg (67) : un commissariat attaqué dans le quartier de la Meinau, une voiture de police visée par un tir de mortier. Dans le quartier du Port du Rhin, des poubelles et un véhicule incendiés.

    Taverny (95) : la police visée par des jets de projectiles.

    Toulouse (31) : une trentaine d’individus ont semé le trouble entre les secteurs de La Reynerie et de Bellefontaine. Une dizaine de feux de poubelle et au moins cinq véhicules incendiés. Des barricades ont également été érigées dans les rues Louise-Michel et Erik-Satie. La police caillassée et visée par des tirs de mortiers.

    Tourcoing (59) : des feux de poubelles et des véhicules incendiés.

    Trappes (78) : la police visée par des tirs de mortiers.

    Thorigny-sur-Marne (77) : la police municipale visée par des tirs de mortiers suite à des rodéos urbains.

    Versailles (78) : La police tombe dans un guet-apens. une bande de jeune déplace un bloc de béton sur la route et met le feu à une poubelle. La police visée par des tirs de mortier. Plusieurs feux de poubelles et un véhicule incendié.

    Villeneuve-la-Garenne (92) : des tirs de mortiers d’artifice.

    Wattignies (59) : des feux de poubelles et de véhicules.

    Là encore, le meilleur des troupes est sacrifié, expédié en territoires hostiles, des territoires à "reconquérir" avec interdiction (et parfois impossibilité matérielle et technique)  de se défendre et de riposter aux attaques des occupants.

     

    "Suite au phénomène de violences urbaines*, il y a lieu d’éviter tout contact avec les perturbateurs* .../...  Il y a lieu de faire un usage raisonnable et raisonné de l’armement collectif "

    (* comprendre "émeutes" et "délinquants", évidemment...)

     
      consigne diffusée sur les Ondes Police selon le syndicat SGP Police  

     

    ...et encore,

    Yvelines. Les violences urbaines montent encore d’un cran:

    La nuit du mercredi 22 au jeudi 23 avril a été ponctuée par de nombreuses violences urbaines dans les Yvelines. Encore plus que les jours précédents.

    à Trappes, la brigade anticriminalité (Bac) a été visée par des tirs.

    à Chanteloup-les-Vignes, cinq mortiers ont été tirés sur un camion de CRS

    à Poissy, la Bac a essuyé des tirs de mortiers provenant des immeubles. Des individus ont même tenté une charge

    etc...

    Malcrongh s'en va t'en guerre.

    Plusieurs de sources n’hésitent pas à évoquer "un véritable climat de guerre.", mais, en même temps...

     

    selon Philippe Castaner - Ministre de l'Intérieur - le 23 avril 2020 :

     
     

    "Les causes sont nombreuses mais il y a notamment l’effet du confinement, la dureté du confinement pour ces jeunes gens .../...ce sont des petits groupes qui pensent que ce serait ludique d’attaquer les forces de l’ordre et de brûler des poubelles.../... Mais je pense aussi à cette galère dans laquelle ils sont, à cette pauvreté qu’ils vivent auprès de leurs proches et qui peut provoquer une colère. La bonne réponse à la colère, ce n’est pas de casser, ce n’est pas de brûler la voiture de son voisin, qui lui aussi vit dans cette colère-là. Nous devons accompagner ces jeunes."

    "Aujourd’hui, nous ne sommes pas face à des scènes d’émeutes, nous sommes dans des tensions sporadiques..."

     

     

    va t'en guerre.

     

     

     

    C'est ballot...

    je n'ai plus de place pour parler :

    1. des actes christianophobes quasi quotidiens : églises profanées et souillées, cimetières vandalisés, crucifix et statues saccagés...
    2. des émeutes et autres incendies ou prises d'otages dans les prisons de la république pour cause de pénurie de cannabis
    3. des appels à la prière islamique ("adhan") qui retentissent publiquement sans aucune gêne chaque soir un peu partout en France

    mais de toute façon, ça n'a aucun rapport avec la guerre macrocholine actuelle.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    7 commentaires
  • Hep...!

    Une 'tite info passée généralement inaperçue, et qui devrait briser même le cœur du chœur des braves gens qui n'aiment pas qu'on suive une autre route qu'eux, surtout si c'est celle qui part complètement vers la droite :

    Sous prétexte de ne pas “adhérer aux valeurs du RN”, une entreprise locale "Make it Marseille" (subventionnée par le Conseil Général), refuse de vendre du matériel de protection destiné aux commerçants marseillais commandé par la Mairie "Rassemblement National" des 13me et 14me arrondissements : "Désolé, nous ne souhaitons pas contribuer à vos actions, ne partageant pas les mêmes valeurs que le Rassemblement National. "

    Brève

    par ailleurs...

    Pour le "groupe antifasciste de Lyon et des environs"

    Le coronavirus est un militant nationaliste

    on croit avoir tout vu... et pis, non !

    ...et le pire, c'est absolument authentique https://www.facebook.com/Groupe-Antifasciste-Lyon-et-Environs

     

    ...De là à prétendre que, inversement et réciproquement, le "nationalisme" est un virus qu'il faut éradiquer de toute urgence, il n'y a qu'un pas... Et les "antifas" ou "alter-mondialistes" ne sont pas les seuls à l'avoir franchi : les personnes qui en seraient atteintes sous la forme pourtant encore bénigne de "populisme" se voient placées en confinement perpétuel ou en soins palliatifs d'urgence par une partie (forcément progressiste) des "européanistes" et "néo-mondialistes" de tous poils.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  • "Et demain" :

    Brigitte Macron mobilise 350 personnalités pour récolter des fonds pour les soignants.

    Alors que l’épidémie de Covid-19 continue de sévir en France, les célébrités françaises ont décidé de s’unir pour la bonne cause. Comment ? En récoltant des fonds pour la Fondation "Hôpitaux de Paris / Hôpitaux de France" présidée par Brigitte Macron.

    Comme aucun rassemblement n’a été possible, chacun s’est filmé chez soi pour les besoins du clip, chantant ou non : on peut y apercevoir Clara Luciani, Didier Deschamps, Amel, Jean Dujardin et même Nabilla. 

    Une belle action qui, on l’espère, portera ses fruits. Plusieurs personnalités avaient déjà individuellement rendues hommages aux soignants en leur dédiant des chansons comme Jean-Jacques Goldman ou Vanessa Paradis. Une vague de solidarité qui n’est pas prête de se terminer.

    https://www.elle.fr/People/La-vie-des-people/News/

    "Et demain ?"  

    Plusieurs personnalités et artistes français se sont réunis pour créer "Et Demain ? Le Collectif" et l'hymne "Et Demain ?"...

    Dans cette période si difficile de questionnements et de solidarité, un collectif de plus de 300 personnalités, artistes, sportifs, journalistes… se sont mobilisés pour porter un titre inédit chanté à l’unisson "Et demain ?"  

    Cette démarche, au profit de la Fondation "Hôpitaux de Paris- Hôpitaux de France" a pour but de collecter des fonds auprès de chacun d’entre nous afin de soutenir toutes ces personnes anonymes qui œuvrent chaque minute et sans relâche pour nous permettre d’espérer un autre…demain.

    Plus que jamais restons chez nous et pensons à eux.

     

     

    Parmi les 350 personnalités (forcément préférées des français·e·s), j'ai retenu : 

    Catherine Allegret, Mouloud Achour, Richard Anconina, Dany Boon, Juliette Binoche, BlackM, Laurent Baffie, Frédéric Beigbeder, Michel Boujenah, François Berleand, Patrick Bruel, Michèle Bernier, Romane Bohringer, Gilles Bouleau, Stéphane Bern...

    Carla Bruni, Djibril Cissé, Nicolas Canteloup, Cristina Cordula, Patrick Cohen, Franck Dubosc, Alice Dona, Jean Dujardin, Didier Deschamps, Michel Drucker...

    Liane Foly, Florence Foresti, Marc-Olivier Fogiel, Charlotte Gainsbourg, Grand corps malade, Julie Gayet, Jean-Jacques Goldman, Bilal Hassani, Cyril Hanouna, Jarry...

    Michel Jonaz, Gérard Jugnot, Kids-united, Cyril Lignac, Michèle Laroque, Fabrice Luchini, Franck Lebœuf, Alexandra  Lamy, Thierry Lhermitte, Jean-Luc Lemoine, Anne Sophie Lapix, Serge Lama, Karine Lemarchand...

    Ladj Ly, Mimie Mathy, Christophe Mae, Pierre Ménès, Madame Monsieur, Kad Merad, Corinne Masiero, Ibrahim Maalouf, Gaël Monfils, Raphael Mezrahi, Sophie Marceau, Nabilla...

    Nagui, Pierre Palmade, Patrick Pelloux, Florent Pagny, Line Renaud, Jean Reno, Muriel Robin, Catherine Ringer, Laurent Ruquier, Pierre Richard, Raphael, Alexandra Sublet, Elie Semoun, Bruno Solo, Omar Sy...

    Liliam Thuram, Marc Veyrat, Laurent Voulzy, Christophe Willem, Michael Youn, Zazie, Zaz, Zinedine Zidane.

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    30 commentaires
  •  Poisson d'avril, ou pas ?

    La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye répond aux questions des journalistes à la suite du conseil des ministres. (https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/)

     ("Sibeth Ndiaye: «Nous ne sommes pas capables»" aurait presque pu suffire)

     

    Quoi qu'il en soit, si demain vous ne regardez pas TF1... Deux grands films à voir ou à revoir:

    ...?

     

    ...?

     

    Je sais pu trop quoi penser:

    Dernière minute...

    Sibeth Ndiaye remanie son cabinet ministériel

    Son entourage l'assure : il s'agit d'un "turn-over logique", "il n'y a pas d'alarme à avoir". En pleine crise sanitaire, la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, au gouvernement depuis un an, vient de remplacer ses deux plumes. Siane de Camas et Milena Munoz "ont eu des propositions d'emploi ailleurs" .../...

    La secrétaire d'État a recruté deux cadres de La République En Marche pour les remplacer, Robin Gastaldi et Pierre Pélissier, jusqu'ici salariés respectivement du pôle politique et du pôle idées au sein du mouvement présidentiel..../...

    Ces deux conseillers devront piloter la partie discours. "En ce moment, on est en mode 'warrior', il faut diffuser plus d'éléments de langage, il y a plus de réunions, de conseils des ministres à debriefer".../...

    Une troisième conseillère, Marie Quinette, issue du groupe Publicis, devrait prochainement intégrer la nouvelle équipe de Sibeth Ndiaye.

    cry ...

     

    ...ou alors...

    ...oui, je crois !

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    4 commentaires
  • vu dans la presse :

    Coronavirus: Edouard Philippe sur TF1 et LCI jeudi soir

    Edouard Philippe sera l'invité d'une soirée exceptionnelle sur TF1 et LCI jeudi après le JT de 20 heures, en pleine crise du coronavirus, a indiqué le groupe TF1 mardi. "En duplex de l'hôtel de Matignon, Edouard Philippe répondra aux questions de Gilles Bouleau, lui-même accompagné de spécialistes de la santé sur le plateau et en duplex", a précisé TF1 dans un communiqué.

    Cette soirée devra permettre d'aborder "toutes les problématiques liées à la pandémie mondiale de Coronavirus: sommes-nous au tournant de cette crise? Quels moyens le gouvernement met-il en œuvre pour lutter contre le virus? Où en sommes-nous des tests? Quelles seront les répercussions sur l'économie réelle et le quotidien des Français". Auparavant, le premier ministre et le ministre de la Santé Olivier Véran doivent être auditionnés à l'Assemblée nationale, mercredi, par la mission d'information sur la gestion de l'épidémie de coronavirus. (1)

    Edouard Philippe a également prévu de réunir jeudi matin par visio-conférence les présidents de partis politiques, responsables de groupes parlementaires et d'associations d'élus, afin de faire un point de situation sur l'épidémie.

     

    (1) Édouard Philippe sera auditionné dans le cadre de la mission d’information parlementaire…

    …dans le cadre de la mission d’information parlementaire présidée par Richard Ferrand

    …le 1er avril !

    résumé des épisodes précédents:

    Édouard Philippe était l'invité du 20H de TF1, ce 12 septembre 2019. L'occasion d'évoquer l'impact de l'affaire des Mutuelles de Bretagne sur l'occupation du poste de président de l'Assemblée nationale par Richard Ferrand.

    Richard Ferrand, président de l'Assemblée nationale, et 4e personnage de l'État, a été mis en examen pour "prise illégale d'intérêts" dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne.

    Peut-il rester à ce poste exposé et qui se doit d'être parfaitement irréprochable ?

    "Je crois qu'il peut continuer à assurer la présidence de l'Assemblée nationale dans de bonnes conditions", a répondu le Premier ministre, sur le plateau du 20H de TF1.

    Édouard Philippe a lui aussi assuré de son "amitié" et de son "soutien total".

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique