•  

    Elsa, fille trans de 8 ans, demande à l'Assemblée de la laisser être heureuse

    Elsa a fait un discours puissant devant les politiciens de l'Assemblée d'Estrémadure en Espagne, dans le but de défendre les droits LGBT.

     

    La Greta Thunberg des droits LGBT+ dans le monde ? C'est elle. A seulement huit ans, Elsa fait déjà parler d'elle avec un discours qui risque de rester dans les mémoires. Hier à l'Assemblée d'Estrémadure, la petite Espagnole transgenre a galvanisé comme jamais les politiciens de son pays. Très à l'aise, la fillette raconte qu'elle a commencé sa transition il y a déjà quatre ans. Elle poursuit en assurant qu'elle a depuis choisi de suivire un seul chemin : celui du bonheur.

    https://www.aufeminin.com/

     

    Franchement, je ne sais pas quoi ajouter...

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    17 commentaires
  • Ecopla : l'étrange entente entre Ruffin et Macron pendant la présidentielle 

     http://video.lefigaro.fr/figaro/video/ecopla-l-etrange-entente-entre-ruffin-et-macron

     

    "Pacte" entre Ruffin et Macron pendant la présidentielle : un enregistrement refait surface 

    Le 12 septembre 2016, François Ruffin et des salariés d'Ecopla rencontrent Emmanuel Macron à son QG de pré-campagne présidentielle. L'un et l'autre se mettent d'accord sur une stratégie de communication à intérêt politique partagé. Une vieille pratique syndicale et politique, que les deux condamnent pourtant.

    Le Figaro a vérifié l'authenticité de cet enregistrement, exhumé par Juan Branco.

    Cet enregistrement avait donné lieu à une émission Nova passée inaperçue (-de 500 vues) au moment de sa publication. M. Ruffin, confronté à ses propos, à tenté de mentir en prétendant qu'il s'agissait d'un coup monté contre Macron.

    D'accord... https://www.lefigaro.fr/politique/quand-ruffin-et-macron-se-partageaient-les-roles

    Pas d'accord... https://www.marianne.net/politique/ruffin-macron-salaries-ecopla-faux-scoop?

     

    "Fils de ...." quand même...

    Fils de .... !

     

    HORS-SUJET, forcément... (la preuve: ni "Valeurs Actuelles", ni "le Point", ni "BFM-TV", ni "le Monde", ni le "Huffingtonpost"... ne relèvent ce détail)

    ...mais, en même temps, entre ex-condisciples lycéens, on peut bien se rendre de temps en temps de petits services réciproques (Emmanuel Macron et François Ruffin sont deux anciens élèves du désormais légendaire "institut secondaire de l'enseignement secondaire jésuite d'Amiens"... ça crée des liens, au delà des apparences...). 

    Fils de .... !

     

    Fils de .... !

     "Copains d'Avant", ça vaut bien Facebook.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    4 commentaires
  • Après la marche contre l'islamophobie de ce dimanche 10 septembre et, dans le respect de la pluralité et de la liberté d'expression des idées et des opinions, dimanche prochain sera organisée une marche "pour la défense de la France". *

    en principe et a priori : cette même manifestation organisée par les Identitaires avait été interdite en novembre 2017, en raison de possibles "troubles à l'ordre public"; il y a quelques mois la justice a annulé cette décision, condamnant l’état à verser 1 500 euros pour frais de justice à l'association et en reconnaissant que "[ce] rassemblement ne présentait aucun danger [...] et [se déroulait] toujours sans violence ni dégradation, mais pour éveiller les consciences."

    Rdv.

    "Face aux islamistes, défendons la France". Tel sera le thème de la manifestation organisée dimanche 17 novembre à Paris, à l’appel du Collectif Stop Islamisme, porté par les Identitaires, et Academia Christiana 

    Plus de renseignements sur la page Facebook de l'événement:

     GRANDE MANIFESTATION CONTRE L’ISLAMISME A PARIS LE 17 NOVEMBRE !

     

     

     

     Mais aussi :

    "Gilets jaunes" : une mobilisation totale des forces de l'ordre à Paris le 17 novembre

     

    "C'est une note interne qui illustre sans doute l'état d'esprit des autorités à quelques jours du premier anniversaire des 'gilets jaunes'. "L'acte I était le 17 novembre 2018. Dimanche prochain, 17 novembre 2019, aura lieu "l'acte LIII" (53). Pour marquer l'événement, des appels ont été lancés. Des leaders du mouvement sont mobilisés, et la frange la plus radicale pourrait bien se retrouver une nouvelle fois dans les rues de Paris."

    "D'où l'inquiétude des forces de l'ordre et une note envoyée à toutes les unités leur demandant une disponibilité à 100 %. Dans cette note le directeur de la sécurité de proximité lance un appel à toutes les unités. Seuls les congés prévus de longue date seront maintenus, prévient-il. Pour les autres, pas de repos ni samedi, ni dimanche.

    "Les services de police secours, les compagnies de sécurisation et d'intervention ou encore les Bridages anticriminalité de Paris et de la petite couronne seront mobilisées, même celles qui officient de nuit. Une mobilisation exceptionnelle selon le directeur, même si une inconnue subsiste, la capacité des "gilets jaunes' à mobiliser, et ce malgré la présence à Paris de personnalités emblématiques comme Éric Drouet ou Jérôme Rodriguez.

    "Selon les services de renseignement, certains manifestants seraient tentés de durcir les actions et de mener "une guérilla urbaine" à Paris. Sur les différentes pages Facebook, ils appellent la population à participer à ce qu'ils appellent "le soulèvement des 'gilets jaunes'."

     
     

    Il n'est pas acquis que la jonction entre les deux manifestations de fasse dans un climat de franche solidarité réciproque et que, par exemple, le 'gilet jaune' Jérôme Rodrigues 'ami des musulmans', présent à la "marche contre l’islamophobie", offre quelques atomes crochus avec "Les Identitaires", "Stop Islamisme" ou l'"Academia Christiana"...

    Les 'antifas', habituellement plus actifs en marge de toute manifestation, mais fort discrets ou même absents lors de la marche de sympathie et de soutien envers les islamo-fascistes et leurs complices et amis auront certainement à cœur de re-démontrer toutes les "incivilités" de jeunes imbéciles irresponsables dont ils sont capables, ce dimanche, à l'occasion de ces deux manifestations. Ou de l'une d'elles en particulier...

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    4 commentaires
  • Oise : un prêtre de 91 ans assassiné, un crucifix enfoncé dans la gorge

    R.A.S., ce 7 novembre.

    https://www.contre-info.com/oise-un-pretre-de-91-ans-assassine-un-crucifix-enfonce-dans-la-gorge

     

    La routine, quoi...

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    6 commentaires
  • Que se passerait-il si tous les musulmans de France venaient à partir ?

     

    une vidéo de la chaîne "Minute Islam"

    "L'ISLAM EN SIMPLICITÉ, POUR TOUS, AUTHENTIQUE ET AVEC PREUVES"

     

    (l'auteur précise en introduction que "Cette vidéo est une pure fiction qui ne saurait se substituer au travail de vrais chercheurs sur le sujet") 

     

    Cette vidéo, initialement postée sur Youtube a été "privatisée" par crainte de commentaires islamophobes :

    Même pas peur...

    ...on peut néanmoins toujours y consulter, entre-autres :

    - La Grandiose Andalousie.

    - Les dangers de la musique.

    - Ta viande est-elle vraiment halal ?

    - Comment l'islam a pénétrer les coeur...

    - Comment se protéger des djins.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    4 commentaires
  • survivre

     

    Que ce soit dans la presse (très-très) bien-pensante, de "l'Obs" aux "Inrocks" en passant par "Mediapart" ou "Streetpress", le "survivalisme" -avec tout ce qu'il a parfois de puéril ou d'outré- dégage immanquablement des relents sulfureux où se retrouvent tous les éléments nauséabonds du suprémacisme ("blanc" faut-il préciser ? les autres n'existant pas tout en étant parfaitement justifiés...).

    ...Et cela, en dépit des récentes mais insistantes prophéties apocalyptiques que nous prédisent les gourous d'une écologie punitive -et rentable-...

    "...le camp Edelweiss s’adresse à des ‘’Blancs de bonne éducation’’(...), le but est clair : organiser un ‘’communautarisme blanc’’ pour faire face à l’invasion migratoire et la démocratie demeurant un ‘’dysfonctionnement sacralisé’’ (https://www.lesinrocks.com/)

    "...Néo-nazis, gangs de skin-heads, survivalistes, congrégations de chrétiens intégristes, se joignent alors à une même croisade raciste, xénophobe et antisémite (...) en s’impliquant dans des débats comme l’immigration, la délinquance, le mariage homosexuel et l’avortement."(https://www.nouvelobs.com/)

    Même les jeux vidéos s'y étaient mis avec "Far Cry 5" dans lequel il s'agissait, "dans un terre de bravoure et de liberté" de "libérer les habitants d'une ville autrefois calme et sans histoire" en luttant contre "une secte dirigée par un charismatique prophète chrétien fanatique, survivaliste et suprémaciste  blanc"

     

    Alors, je sais, l'information est assez récente, mais j'attends avec une certaine impatience les réactions de la presse (très-très) bien-pensante, de "l'Obs" aux "Inrocks" en passant par "Mediapart" ou "Streetpress" à cette brève parue dans un journal suisse (à moins que le manque de place...?)

    survivre

    "...Le Conseil central islamique suisse (CCIS) a proposé fin septembre un week-end de survie réservé aux hommes durant lequel les participants devaient apprendre notamment "la psychologie dans des situations d'urgence" et "le maniement du couteau".(...) Contacté par "Le Matin Dimanche", le CCIS n'a pas souhaité répondre aux questions de la journaliste. Si l'annonce interpelle, c'est qu'un recours est toujours pendant contre le président du CCIS Nicolas Blancho, et son porte-parole, Qaasim Illi, pour propagande terroriste. (...) En juin 2018, les deux hommes ont été acquittés par le Tribunal pénal fédéral à cause d'un vice de forme."(https://www.20min.ch/)

    survivre

    Ce même "CCIS" avait publié, il y a quelques années, une vidéo pour lutter contre l'islamophobie en Suisse:  https://youtu.be/yYGX4oazybw

     

    (sacré "Z"...)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    6 commentaires
  •  

    Il y a bientôt 30 ans de ça, Greta...

    Dès 2011, au détour d'un bref article de "20 minutes" consacré à une conférencière et présentatrice télé, ou dès le début de l'année 2017, dans un article plus détaillé de "La Terre d'abord", si on avait cherché ou si on nous avait dit où trouver, on aurait pu apprendre que Severn Cullis-Suzuki, une "jeune militante écologiste" canadienne de 12 ans a ému son auditoire par son discours, lors du premier "Sommet de la Terre" organisé par les Nations-Unies à Rio en 1992... Un discours dont celui de Greta Thunberg, prononcé à New-York dans des circonstances semblables, semble directement et éhontément inspiré, Mais un discours prononcé calmement, simplement, sans haine et sans colère, sans hurlement et sans larme, sans sembler vouloir humilier les auditeurs...

    On découvre aujourd'hui, cette information qui est donc restée quasi "confidentielle" pendant plusieurs années, comme pour laisser à sa "cadette" Greta Thunberg toute la gloire des ses interventions hyper-médiatisées... avant de faire le buzz depuis quelques jours sur pratiquement tous les sites d'information influents du web qui comptent dans l'Hexagone, de "Médiapart" à "Libé," en passant par "l'Obs" et "les Inrocks"... et sur de nombreux sites de part le vaste monde, Canada en tête, pratiquement le jour où la pasionaria du climat en culotte courte entraîne ses groupies dans les rues de Montréal.

    Et ceci, juste au moment ou quelques personnes commencent à se demander, timidement, comme à regret, si l'hystérie incontrôlable de Greta Thunberg n'est pas en train de "tuer l'écologie".

    Étonnant, non ?

    ... et copieuse, en plus ?

    photos "Radio-Canada" !

    Nous sommes en 1992, au sommet de la Terre à Rio de Janeiro, au Brésil. Le dernier jour, la parole est donnée de manière inopinée à une jeune fille de douze ans, Severn Cullis-Suzuki.

     

    "Je suis Severn Suzuki et je représente l’E.C.O, L’Organisation des Enfants pour la défense de l’Environnement.

    "Nous sommes un groupe d’enfants canadiens, de l’âge de 12 à 13 ans essayant de faire des efforts : Vanessa Suttie, Morgan Geisler, Michelle Quigg et moi. Nous avons réunis tout l’argent pour venir par nous-mêmes, pour faire 5000 miles afin de vous montrer que vous devez changer votre façon de faire. En venant ici aujourd’hui, je n’ai pas besoin de déguiser mon objectif.

    "Je me bats pour le futur. Perdre mon futur n’est pas pareil que de perdre des élections… ou quelques points de la Bourse. Je suis ici pour parler au nom de toutes les générations à venir. Je suis ici pour parler au nom des enfants affamés de partout dans le monde, dont les cris ne sont pas entendus. Je suis ici pour parler au nom des innombrables animaux qui meurent parce qu’ils n’ont pas d’autre endroit où aller

    "J’ai peur d’aller au soleil dehors maintenant à cause du trou dans la couche d’ozone. J’ai peur de respirer l’air car je ne sais pas quelle substance chimique il contient. J’avais l’habitude d’aller pêcher à Vancouver, mon lieu de naissance, avec mon père, il y a juste quelques années en arrière jusqu’à ce qu’on trouve un poisson atteint du cancer. Et désormais nous entendons parler d’animaux et de plantes qui s’éteignent tous les jours, perdus à jamais.

    "Dans ma vie, j’ai rêvé de voir de grands troupeaux sauvages, des jungles, des forêts tropicales pleines d’oiseaux et de papillons. Mais aujourd’hui je me demande si ces forêts existeront toujours pour que mes enfants puissent les voir. Vous préoccupiez-vous de ces choses lorsque vous aviez mon âge ? Toutes ces choses passent devant nos yeux et pourtant nous continuons à agir comme si nous avions tout le temps souhaité et toutes les solutions.

    "Je ne suis qu’une enfant et je n’ai pas toutes les solutions, mais je veux que vous réalisiez que vous non plus. Vous ne savez pas comment réparer les trous dans notre couche d’ozone, vous ne savez pas comment ramener le saumon dans un cours d’eau mort, vous ne savez pas comment ramener un animal aujourd’hui disparu et vous ne pouvez pas ramener la forêt qui poussait autrefois là où il y a maintenant un désert. Si vous ne savez pas comment le réparer, arrêtez de le détruire.

    "Ici, vous pouvez être délégués de vos gouvernements, hommes d’affaires, organisateurs, journalistes ou politiciens, mais en réalité, vous êtes des mères et des pères, des sœurs et des frères, des tantes et des oncles, et vous êtes tous les enfants de quelqu’un d’autre. Je ne suis qu’une enfant, mais je sais que nous faisons tous partie d’une famille forte de cinq milliards de personnes. En fait, 30 millions d’espèces. Et les frontières et les gouvernements ne changeront jamais cela.

    "Je ne suis qu’une enfant et je n’ai pas toutes les solutions, mais je veux que vous réalisiez que vous non plus. Dans ma colère, je ne suis pas aveugle, et dans ma peur, je n’ai pas peur de dire au monde ce que je ressens. Dans mon pays, nous produisons tellement de déchets que nous achetons et jetons, achetons et jetons, achetons et jetons, et pourtant les pays du Nord ne partagent pas avec les plus pauvres. Même lorsque nous en avons plus qu’assez, nous avons peur de perdre une partie de notre richesse.

    "Au Canada, nous vivons une vie privilégiée avec beaucoup de nourriture, d’eau et d’abri. Nous avons des montres, des bicyclettes, des ordinateurs et des téléviseurs, la liste pourrait continuer pendant deux jours. Il y a deux jours, ici au Brésil, nous avons été choqués lorsque nous avons passé du temps avec des enfants vivant dans la rue. C’est ce qu’une enfant nous a dit : "J’aimerais être riche. Et si je l’étais, je donnerais à tous les enfants des rues de la nourriture, des vêtements, des médicaments, un abri, de l’amour et de l’affection." Si un enfant de la rue qui n’a rien est prêt à partager, pourquoi sommes-nous encore si avides de tout ?

    "Je ne peux m’empêcher de penser que ce sont des enfants qui ont mon âge, que cela fait une énorme différence là où vous êtes nés, que je pourrais être l’un de ces enfants vivant dans les favelas de Rio, que je pourrais être un enfant affamé en Somalie ou une victime de la guerre au Moyen-Orient ou un mendiant en Inde. Je ne suis qu’une enfant, mais je sais que si tout l’argent dépensé pour la guerre avait été dépensé pour trouver des réponses environnementales, mettre fin à la pauvreté et trouver des traités, la Terre serait un endroit merveilleux.

    "A l’école, même à la maternelle, vous nous apprenez à nous comporter dans le monde. Vous nous apprenez à ne pas nous battre les uns avec les autres, à régler les choses, à respecter les autres, à nettoyer nos dégâts, à ne pas blesser d’autres créatures, à partager, à ne pas être cupides. Alors pourquoi sortez-vous et faites-vous ce que vous nous dites de ne pas faire ? N’oubliez pas pourquoi vous assistez à ces conférences, pour qui vous le faites. Nous sommes vos propres enfants. Vous décidez dans quel genre de monde nous grandissons.

    "Les parents devraient pouvoir réconforter leurs enfants en leur disant : "Tout va bien se passer, ce n’est pas la fin du monde, et nous faisons du mieux que nous pouvons". Mais je ne pense pas que vous puissiez encore nous dire ça. Sommes-nous sur votre liste des priorités ? Mon père dit toujours : "Tu es ce que tu fais, pas ce que tu dis". Ce que vous faites me fait pleurer la nuit. Vous, les adultes, vous nous dites que vous nous aimez, mais je vous mets au défi, s’il vous plaît, de faire en sorte que vos actions reflètent vos paroles.

    "Merci.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique