•  

    "Le cloac des mots et le pouah des photos" 

     

    1ère mi-temps :

    le Match : 2-1

     

    2ème mi-temps :

    le Match : 2-1

     

    le Match : 2-1

     

     

    3ème mi-temps :

    à suivre dans le vest..  bestiaire des juges et des arbitres...

     

     

     

    * couvertures "Macron" et "Hidalgo" trouvées sur la page de Damien Rieu

     

     


    6 commentaires
  •  

    Comment oublier les harcèlements d'Eric Zemmour et la vie d'enfer qui s'en suit et pis tout ça, et en plus au sortir de six mois de maladie...
    Bravo, Corinne !

     

    Ou quand une "productrice de contenu" encourage "les pays français" à "connecter les visions" et "créer l'avenir" au palais Al Habtoor...

     

    Bravo, Corinne !

     

    Ce qui ne doit pas faire oublier la créatrice inspirée, "une marque authentique, engagée et singulièrement différente ! Plus qu'une marque, une philosophie qui réinvente les codes de demain" : vêtements, bébé, beauté, hygiène et maison, décoration, lifestyle,  etc... (Paris, Ngaparou, Abidjan...) (https://hapsatousy.com/)

     

     


    3 commentaires
  • C'est une pétition qui circule sur internet et que je viens de recevoir.

    Je ne suis pas directement concerné (mais j'aurais pu : "moniteur IST" pendant "mon service" !...)

    Il est possible que certains d'entre-vous aient envie de la signer, à moins que ce ne soit déjà fait pour les plus impliqués ? (voir le lien en bas de l'article).

    En fait, j'en ignore la cause réelle... Peut-être -certainement- les mesures prises après la mort de trois gendarmes dans le Puy-de-Dôme fin 2020, tués par un survivaliste forcené radicalisé ultra-violent et surarmé (et "d'extrême-droite", forcément).

    Sinon, il y aurait bien ça, aussi : 

    Macron veut que les tireurs sportifs non-vaccinés rendent leurs armes

    ...ça n'a évidemment rien à voir, mais en ces périodes troubles, sans être conspirationniste, on va finir finir par voir le mal et le vice partout et jusque dans les détails...

     

     

    "LES TIREURS SPORTIFS, BOUCS ÉMISSAIRES DE L'ETAT : ÇA SUFFIT!"

    Port d'arme

    6 faits divers impliquant des tireurs sportifs en 20 ans contre des milliers impliquant des armes illégales : attentats, meurtres, règlements de compte sur fond de trafic de drogues...
    6 de trop, certes, mais 6 seulement.
    Régulièrement, et de manière arbitraire, un tour de vis supplémentaire est donné dans la réglementation -déjà restrictive- des armes de tir sportif et de chasse détenues légalement par des citoyens français.

    En 2018, une catégorie d'armes de tir s'est retrouvée "mise au rebut" suite aux attentats de 2015 (impliquant des armes illégales provenant des pays de l'Est). Les détenteurs légaux ont alors subi une injustice et une perte financière.
    En 2021, suite au drame d'Ambert, où l'auteur des faits ne remplissait plus les critères de détention d'arme (d'ailleurs pourquoi en avait-il encore ?), les tireurs sportifs sont encore les boucs émissaires.

    Cela suffit, RAS LE BOL.

    Cela suffit que toute une communauté, victime des agissements d'un seul, soit salie par la presse et attaquée par des décrets pris sous le coup de l'émotion par l'état.

    Cela suffit que l'Etat, qui n'arrive pas à contrôler la circulation et l'utilisation d'armes illégales, spolie les citoyens français de leurs biens achetés légalement.

    Cela suffit que l'état s'en prenne aux détenteurs légaux d'armes de tir sportif afin de faire oublier sa part de responsabilité, la mauvaise gestion des moyens et services à sa disposition.

    Cela suffit que l'état prive les citoyens responsables et respectueux des lois de leur droit à la propriété sur l'autel de l'insécurité publique.

    ASSEZ ! Nous demandons que cela cesse.

     

     

     

    Amis sportifs, vax ou novax...

    ...pour signer la pétition, c'est ici 

     

     


    24 commentaires
  • AVERTISSEMENT 

    Personnellement, je n'y connais rien en informatique ou en virus (du même nom, mais les autres non plus, n'est-ce pas...) et la présence d'un QR-code, comme dit le journaliste sur : mes colis de livraison, mon billet de train, ma carte de parking ou mon ticket de concert me laisse indifférent. Bien sûr. Comme vous. Comme tout le monde...

    Si je mets ça là, c'est parce-que je trouve que c'est rigolo. Rigolo, mais pas bien... 

    Si on en croit le magasine "01net" (anciennement "l'Ordinateur individuel") qui ne doit pas raconter que des sornettes non vérifiées concernant l'informatique :

     

    Des hackers font planter des lecteurs de codes-barres avec un QR-code 

    "Ces appareils ne filtrent pas toujours l’information qu’ils reçoivent. Certains petits farceurs ont eu l’idée d’encoder la chaîne EICAR qui est utilisée pour tester les antivirus. Une idée simple, mais efficace."

     Pas bien, ça... Pas bien !

    Autocollants réalisés par le hacker Richard Henderson

    Notre quotidien est de plus en plus rempli de codes-barres et de QR-code. On les trouve sur les produits de supermarché, les paquets de livraison, les billets de train ou d’avion, les tickets de concert, les cartes de parking, etc. Et bien sûr aussi sur nos justificatifs de vaccination Covid-19. Et forcément, on est de plus en plus confronté à des lecteurs de codes.

    Le hic, c’est que ces appareils ne filtrent pas toujours très bien l’information qu’ils reçoivent. Ainsi, à l’occasion de la conférence DEF CON 29, le hacker Richard Henderson a montré qu’il était possible de faire planter certains lecteurs en leur montrant un code QR qui encode la chaîne de caractères suivante :

    X5O!P%@AP[4\PZX54(P^)7CC)7}$EICAR-STANDARD-ANTIVIRUS-TEST-FILE!$H+H*

    Ces 68 caractères sont utilisés dans l’industrie informatique pour tester le bon fonctionnement des antivirus. Dès qu’un tel logiciel tombe dessus, il pense qu’il est en présence d’un malware et va procéder à son élimination : mise en quarantaine, redémarrage, blocage logiciel, etc. Cela dépend du système et de la politique de sécurité sous-jacente. Généralement, cette chaîne est insérée dans un fichier appelé "fichier de test EICAR". Mais rien n’interdit de l’intégrer sous un autre format, comme le code QR.

     

    (en anglais, non sous-titré, et 45 min. quand même !)

    Durant sa conférence, M. Henderson a montré plusieurs vidéos et images de plantage "que des amis lui ont transmis". Confronté à un QR-code "EICAR", un lecteur de codes-barres d’une grande chaîne de supermarché américaine devient ainsi inopérant. Même résultat pour un lecteur de passeport d’un aéroport, avec en prime une énorme alerte en rouge. Et à la sortie d’un parking, une caisse automatique tombe totalement en rade, bloquant la sortie des automobilistes pendant au moins 20 minutes.

    Comment est-ce possible ? Selon M. Henderson, les lecteurs de codes-barres sont en réalité multifonctionnels et savent également lire les codes QR. L’information scannée arrive sur la base de données d’un serveur qui tourne généralement sous Windows et sur lequel est -par conséquent- installé un antivirus. Et c’est là que le drame arrive. "Les gens qui créent ces systèmes n’imaginent pas de quelle façon les gens peuvent utiliser leurs machines", souligne M. Henderson, qui s'est d'ailleurs commandé tout un pack d'autocollants avec le fameux code QR EICAR.

    Des actions à ne pas imiter

    D’autres attaques sont imaginables, estime-t-il, comme les lecteurs de prix dans les supermarchés, les scanners de bagages dans les aéroports ou les lecteurs de plaques minéralogiques. Mais dans ces derniers cas, difficile de savoir si l’on provoque un plantage ou pas. Les organismes qui en sont responsables ne risquent pas d’en parler.

    De toute façon, il n’est pas recommandé d’imiter ce genre d’action. Faire planter volontairement un lecteur de code-barre pourrait être considéré comme un délit, au regard de l’article 323-1 du Code pénal. "Le fait d’entraver ou de fausser le fonctionnement d’un système de traitement automatisé de données est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 150 000 euros d’amende", peut-on lire dans la loi. Sachez toutefois qu’il est possible d’acheter de t-shirts avec un code QR EICAR imprimé dessus. Après tout, s’il y a des caméras de surveillance qui scannent des codes QR, ce n’est pas votre problème… 

    Gilbert KALLENBORN  

    le 10/08/2021 à 09h49 

     

    MISE AU POINT

    Il est possible que certains, je crois en connaitre... pensent vouloir utiliser ce "QR-code EICAR" pour tromper ou endommager les lecteurs de passe-sanitaire...

    Personnellement, je n'en verrais pas l'utilité : selon une enquête de RTL du même jour, votre QR-code ne révèle aux personnes autorisées et compétentes que votre nom, votre prénom et votre date de naissance ainsi que la validité  de votre non-contagion...

    tout ça pour ça... des petits carrés par centaines ou par milliers...

    Pas bien, ça... Pas bien !

    ... simplement pour mon nom et mon prénom !

    ( ou alors, RTL s'est foutu de ma gueule...? )

     

     

     

     

     

     

     

     


    10 commentaires
  • Je mets ça là, mais bon, je sais, tout le monde s'en fout.

    Et de toute façon, je n'avais plus l'intention d'aborder inutilement ce sujet où tout est joué -et perdu- d'avance. Mais, bon...

     

    Florian PHILIPPOT :

    J’ai croisé Jean Castex : ce qu’il m’a dit est glaçant !

     

    En même temps, on apprends :

    Défilé du 14-Juillet : les spectateurs devront être

    munis du pass-sanitaire sur les Champs-Elysées.

    Le pass-sanitaire sera obligatoire pour assister au défilé militaire du 14-Juillet mercredi sur les Champs-Elysées à Paris, a annoncé lundi 12 juillet la préfecture de police de Paris dans un communiqué. "Compte tenu de la situation épidémique, écrit-elle, plusieurs mesures sanitaires seront obligatoires pour les spectateurs du défilé, qu'ils assistent aux festivités en tribune ou le long de l'avenue des Champs-Elysées."
    Chaque spectateur âgé de plus de 11 ans devra ainsi être muni de l'une des trois preuves du pass-sanitaire (vaccination complète, test négatif, test prouvant un rétablissement au Covid-19) pour accéder au périmètre du défilé parisien. Le port du masque sera également obligatoire.
    Par ailleurs, "une jauge sera appliquée pour réguler l'accès des personnes le long de l'avenue des Champs-Elysées", précise la préfecture qui recommande aux spectateurs de se présenter sur place à l'avance pour maximiser leur chance d'entrer. Les tribunes devraient recevoir environ 25 000 personnes pour le défilé, qui mobilisera 5 000 participants, dont 4 300 militaires à pied.

    ...et aussi :

    Je mets ça là, mais, bon...!

    (carte tout ce qu'il y a de provisoire le 12 juillet vers 14:00)

    Mais on ne sait pas si les nouveaux petits camarades de jeu(x) de Président auront droit à leur petit tour en n'avion (certainement, car comme ils disent dans la Pravd  le JDD: "Macron tient toujours ses promesses") et si leurs beaux visages illumineront le bureau de Président pour son allocution républicaine du "french July the 14th" (peut-être pas celle de ce soir où il va nous expliquer pourquoi on va être privés de sorties et de produits non-essentiels jusqu'au printemps prochain à cause des pangolins chinois qui reviennent dans les territoires).

    Je mets ça là, mais, bon...!

    Par contre, on ignore encore si le "pass-sanitaire", le masque et la jauge seront de rigueur pour le "bal des migrants", initialement interdit aux blanc·he·s ?

    Je mets ça là, mais, bon...!

    Peut-être. Peut-être pas... 

     

    En même temps...

    Il n'est pas inutile de se pencher sur cet article de Boulevard Voltaire :

    Non-vaccination et immigration : le grand non-dit

    .../...Ce qui est certain, c’est que la carte des non-vaccinés correspond à la carte des territoires où la population d’origine immigrée est la plus dense, et aussi où l’abstention fut la plus forte aux dernières élections : à Paris, comme en Île-de-France, où la division ouest-est est nette, et partout dans le pays.

    .../...Certes, d’autres facteurs entrent en jeu, comme l’âge. Mais la réticence à la vaccination des "territoires perdus" de la République est une réalité incontestable. Et, bien sûr, totalement absente de la logorrhée gouvernementale. Quelque chose me dit d’ailleurs que dans la campagne de diabolisation des non-vaccinés, le gouvernement saura habilement contourner la Seine-Saint-Denis pour venir stigmatiser la Lozère.

     

    Voilà... A plus tard, peut-être.

     

     

     


    6 commentaires
  •  

    J'ai reçu ça aujourd'hui, je n'avais pourtant jamais rien demandé à personne et en plus je n'imaginais pas tout-à-fait le "shopping malin" comme ça :

     

    Vous recevez cet email suite à votre inscription sur Alerte shopping malin. Pour etc...etc.

     

    De

    Sujet

    Réponse à 

    Pour

     

    Gafa invest <newsletter@news.esquini-ta.com>

    Misez sur des entreprises qui rachètent leurs propres concurrents

    replyto@webmediarm.com

     xxxx@yyyyyyyyy.zz  (c'est moi)


    "Alerte shoping malin"

     

    Faut avouer que c'est tentant, non ?

    Une rentabilité "au-delà de 15 %", ça fait rêver...

    Pas vous ?

    Moi, ce qui me plait le plus c'est "Misez sur des entreprises qui rachètent leur propres concurrents"

    Ça a un petit côté extrêmement monde-de-demain, féroce mais juste : en cherchant bien on peut presque y trouver un petit côté charitable et chevaleresque...

    Et rassurant (d'après ce qu'ils expliquent clairement pour qu'on comprenne bien) :

    Les Gafa roulent sur l’or et affichent encore des résultats impressionnants. Cette année, Apple n’a pas flanché malgré le ralentissement de la production des Iphones au printemps et la fermeture des boutiques. Après avoir atteint une capitalisation boursière de 1.000 milliards de dollars le 2 août 2018, la firme de Cupertino a doublé de valeur en seulement deux ans.

    VITESSE, TAILLE, CONSENSUS, STABILITÉ !
    Beaucoup d’analystes estiment qu’il s’est créé une bulle spéculative sur ces actions, avec des PER très important, ouvrant une période de spéculation avec de grosses variations et donc une période où le potentiel de gains à la hausse va être important

     

    Un "business model rentable", je ne sais foutre pas ce que c'est, mais j'aime bien rien que le nom C'est un peu comme un "consensus rapide" et une "montée en charge facile". Respect aux communicants de "Gafa invest" !

    Si ma pension de retraite est augmentée sensiblement et si notre président Macron annonce la fin de la fameuse crise sanitaro-sociétalo-politico-économico pour les jours juste après sa prochaine réélection inévitable, je ne dis pas... (là, maintenant, je peux investir une dizaine d'euros; allez...jusqu'à une quinzaine d'euros. Je vais encore réfléchir. Et certainement autant dans un mois ou deux...)

     


    10 commentaires
  • Stanislas Berton - Tout est faux : comment sauver la France ?

    Stanislas Berton, entrepreneur et écrivain, constate que nous vivons dans une réalité fictive et une société déréglée où le criminel devient le héros. Au nom de l’écologie et de l’égalité se cachent une gouvernance mondiale et le totalitarisme. Pour lui, la clé pour s’en sortir, c’est la foi et le christianisme. (3 avr. 2021)

    «L’écrivain Renaud Camus dit : "C’est l’ère du faussaire, tout est faux". Je dis souvent aux gens qui veulent m’écouter, "si vos seules sources d’information sont les médias de masse, vous vivez dans une réalité fictive". On détruit la structure de la société, c’est-à-dire qu'un criminel devient un héros. La vérité c’est-à-dire la vérité des statistiques est niée au nom de l’émotion. On détruit toutes les règles de la société et on rend les gens complètement fous. Ils ne savent plus où est le haut où est le bas où est le bien où est le mal ; ils sont complètement perdus et les gens qui sont dans cet état de confusion mentale, eh bien, c’est extrêmement facile de les soumettre et de les dominer.»

    «Il faut avoir conscience que les gens aujourd'hui bénéficient d'un lavage de cerveau qui passe par l'école, qui passe par les médias, qui passe par tout l'environnement culturel dans lequel ils se trouvent. C'est pas pour rien que justement ce totalitarisme attaque toujours le christianisme parce qu'ils savent que c'est l'antidote c'est ça la clé qui va vous aider à sortir de votre prison.»

    et (ou)...

    Stanislas Berton : «On a perdu notre France» - André Bercoff avec Stanislas Berton, spécialiste de la gestion de crise, auteur du livre “La France retrouvée” (31 mars 2021)

     

    Stanislas Berton est un entrepreneur français né à Nancy en 1984.

    Après avoir effectué sa scolarité à Lunéville, il étudie en classes préparatoires au lycée Henri Poincaré à Nancy (ECE). Il entre ensuite à l’École Supérieure de Commerce de Reims (NEOMA) dont il sort diplômé en 2008 avec une spécialisation en marketing, entrepreneuriat et intelligence économique. Durant ses études, il réalise plusieurs court-métrages et rédige un grand nombre de critiques de films. Ce travail lui vaudra d’être sélectionné par l’État Français comme membre du Jury Jeune du 61ème Festival de Cannes.

    Après avoir consacré son mémoire de master à la plate-forme de distribution numérique de jeux vidéo "Steam" et identifié l’impact du développement de l’internet haut débit sur les modèles économiques, Stanislas Berton travaille pour des éditeurs et des studios de développement de jeux vidéo français comme business developer.

    En 2009, il démissionne pour créer son propre studio de développement, "AGŌ Games", dont il finance la création via une levée de fonds réussie auprès d’investisseurs. En 2011, il commercialise dans le monde entier le jeu "The Asskickers" qu’il écrit, produit et réalise.

    Suite à cette expérience, Stanislas Berton liquide son entreprise en 2013 et prend un congé sabbatique. En 2015, le jeu "The Asskickers" est commercialisé sur Steam ainsi que sur la plupart des plates-formes de distribution numérique.

    Pendant plusieurs années, Stanislas Berton se consacre à l’étude de l’économie, de la psychologie, de l’éthologie, des sciences politiques, des risques systémiques et du renseignement open-source (OSINT)

    En 2018, il écrit et publie un livre qui célèbre l’identité française et sa spécificité : "Etre Français : lettre à ma sœur".

    En 2019, il crée le site stanislasberton.com  où il partage une synthèse de ses travaux.

    En 2020, son travail sur les risques systémiques lui permet d’identifier dès janvier le risque posé par le Covid-19. Il tente alors d’alerter les pouvoirs publics mais ses avertissements ne sont pas entendus.

    En juillet 2020, il publie un recueil rassemblant l’ensemble des essais publiés sur son site sous le titre : "L’Homme et la Cité".

    En février 2021, il publie le livre "La France Retrouvée" dans lequel il révèle le projet de destruction de la France et propose des solutions concrètes pour sauver notre pays et lui faire retrouver son rang.

    Bien que diplômé d’une grande école, Stanislas Berton se considère comme un autodidacte.

    Il est bilingue en anglais et parle couramment allemand.

    http://stanislasberton.com/

     

     

     

     

     


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique