• 15 avril 2019 - 15 avril 2024

     

    15 avril 2019 - 15 avril 2024

    Le 15 avril 2019, un gigantesque incendie provoqué selon toute vraisemblance par un mégot mal éteint ravageait la cathédrale Notre-Dame de Paris (un lieu de culte catholique) que le président Macron s'engageait à reconstruire en plus belle avant l'ouverture des Jeux Olympiques (sic ?) 

     

     

     Damien Saez - "la Dame en feu"

     

     

     

    « Klaus Schwab Music MixFin de règne pétillante »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Avril à 21:01

    Les méfaits du tabac.

      • Lundi 15 Avril à 22:13

        @ Dr WO...

        Je ne sais plus trop quoi penser...

        Un pompier ayant participé à la lutte contre l'incendie aurait déclaré (anonymement, comme par hasard...) : "Du vieux chêne, il faut beaucoup de petit bois pour le faire brûler… du chêne qui a 800 ans, c'est très dur., presque fossilisé. Essayez d'en faire brûler... Il est impossible d'avoir un tel feu en moins de 2 heures sans accélérateur...", ce à quoi les checknewsers de "Libé" répondent que la fumée jaunâtre qui s'échappait de l'incendie n'est pas nécessairement  la preuve de l'utilisation de thermite qui, certes, permet d'atteindre des températures de plus de 2200°C en quelques secondes, d'autant plus qu'il n'y en avait pas sur le chantier de Notre-Dame puisqu'elle sert par exemple à souder des rails de chemin de fer

         

    2
    Mardi 16 Avril à 09:48
    Pangloss

    J'ai vu sur internet des gens qui essayaient de faire brûler des poutres ressemblant fortement, affirmaient-ils, à celles composant la charpente de Notre-Dame. Même en y mettant de la bonne volonté, c'est à dire en ajoutant du combustible, c'était pratiquement impossible.

    Preuve a contrario.

      • Mardi 16 Avril à 11:10

        @ Pangloss...

        Qui pourrait m'expliquer, avec des mots simples et des arguments clairs, pourquoi le général J.L. GEORGELIN, ancien chef d'Etat Major des Armées, chargé de superviser les travaux de la reconstruction de Notre-Dame, décédé brusquement au cours d'une banale randonnée dans les Pyrénées a été remplacé par son ancien bras-droit Philippe JOST, haut-fonctionnaire et ex ingénieur général de l'armement à la DGA

        Personne aux Monuments Historiques, à la Fondation du Patrimoine, ou aux Beaux-Arts, ou je ne sais quoi... n'avait les compétences requises ?

         

         

      • Léon
        Mercredi 17 Avril à 11:16

        @ bedeau 

        En fait, en vérité et en mots clairs, le père de Philippe Jost était en poste, anonymement bien-sûr, à Roswell en 1947. Il aurait eu un enfant extra-utérin avec la nièce de William Brazel. Curieusement, cet enfant serait né plusieurs années après la réaffectation du père de Jost dans les tirailleurs sénégalais basés en Laponie orientale. L'enfant présentait des signes évidents d'une abduction et d'une rougeole récentes. Je ne sais pas quelles autres qualités et compétences il vous faut en plus...

      • Léon
        Mercredi 17 Avril à 11:27

        Et, évidemment, Notre-Dame directement connectée à l'énergie tellurique du serpent Kundalini, sert de base de lancement de suppositoires quantiques chargés de confettis festifs sur lesquels se trouvent imprimés, de façon illisibles pour qui ne bénéficie pas d'une Enigma quantique, les 9 856 693 prophéties du Cénacle des Sages de Sion.

      • Mercredi 17 Avril à 11:59

        @ Léon....

        Vous prenez là des risques insensés à révéler ce que Klaus Schwab laissait sous-entendre à demi-mots-couverts dans un entretien accordé au magazine Valeurs Actuelles avant d'être hospitalisé en urgence pour un empoisonnement d'origine inconnu, un variant du Krypton Kal-El 

        J'espère que vous avez pris toutes les mesures nécessaires pour préserver votre pseudonymat (et le mien en tant que receleur d'information sensible )

        Merci pour ce scoop 

         

      • Léon
        Mercredi 17 Avril à 12:00

        L'Enigma quantique est directement issu de la conjecture de Turing émise de façon spontanée lors d'un pari avec un collaborateur -Pascal Pascal- chargé de la perforation des trous et des fentes : Pile je gagne, Face tu perds. Cette conjecture hardie a jeté les bases de la compréhension des états probabilistes et superposés. Une prédiction, ou une prophétie pouvait être vrai ou fausse ou les deux simultanément. Cette avancée a permis de décoder avec une très grande probabilité de ne pas se tromper des messages codés par les nazis, tels que : Achtung Bicyclette ou encore Besstagen Bertkechtatt !

      • Mercredi 17 Avril à 12:39

        @ Léon...

        Finalement, ce n'est pas étonnant quand on sait que Notre-Dame a été bâtie par les mêmes personnes qui ont construit les Pyramides d'Egypte et du Louvre (voir la brillantes démonstration de maître Gims sur ce sujet) . Les mêmes à qui ont doit la Tour Eiffel, le château de Versailles, la salle Jupiter dans les sous-sols de l'Elysée, la Gare de Perpignan, les tours jumelles du World Trade Center, le Village Olympique Paris 2024, le phare d'Alexandrie, les écuries d'Augias et bien d'autres merveilles (je parle ici uniquement de la planète Terre)

         

      • Mercredi 17 Avril à 13:21

        @ Léon...

        J'ai demandé à un ami, prêtre bogdanovien, son avis sur votre article concernant  l'Enigma quantique.

        Il a lu. Il a médité (ou il a réfléchi) et m'a répondu, avec des accents très macroniens dans la voix "C'est parfaitement vrai mais, en même temps et à tour de rôle, c'est rigoureusement faux, mon gros scarabée..."

         

      • Léon
        Mercredi 17 Avril à 17:15

        Ce Prêtre est indiscutablement un érudit ou pas, ou alors je n'y connais rien ! Ou pas.

      • Mercredi 17 Avril à 17:28

        @ Léon...!?

        C'est un idéaliste assez... réaliste à la fois (ou pas...)

         

    3
    Midred
    Mardi 16 Avril à 17:38

    Le jour de l'incendie j'étais devant la télé, et j'ai eu le sentiment - comme aujourd'hui quand je regarde la photo et la vidéo que vous publiez - qu'il y avait deux départs d'incendie ! Faut-il e conclure qu'il y avait eux mégots mal éteints ?

    Mais  l'heure n'est plus aux jérémiades, et réjouissons-nous d'avoir échappé à la fameuse piscine sur le toit de Notre-Dame !

     

      • Mardi 16 Avril à 18:31

        @ Mildred...!

        Si on m'avait contacté, j'avais un projet pour remplacer la Flèche de Le Duc :

                    

        mais, comme d'habitude.

         

         

      • Al West
        Mardi 16 Avril à 20:04

        J'ai les idées moins bien placées que vous, cher bedeau (désolé, c'est ce que m'a inspiré votre illustration tongue)

      • Mardi 16 Avril à 21:03

        @ Al West...

        On n'en est  pas passé loin

        Sinon, petit best-of du florilège des où qu'on est passé très près

        rien de bien plus pire que le projet de vitraux modernœuds.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


Voice of Europe