• Andrew Gillum...

    Andrew Gillum, vous connaissez ?

    Il est le fils d'un maçon et d'une conductrice de bus.

    Il est le maire de Tallahassee, une ville moyenne américaine d'à peine 200 000 habitants.

    Il est noir et membre du parti des démocrates..

    C'est le futur probable gouverneur de la Floride, après avoir remporté récemment les primaires de son parti pour les élections du mois de novembre prochain... Ces élections de "mi-mandat" qui vont renouveler la Chambre des représentants et une partie des sénateurs, étape cruciale avant les prochaines élections présidentielles de 2020...

    Il revendique son positionnement résolument à gauche, il est en faveur d’une assurance maladie universelle pour tous, de la légalisation de la marijuana, il veut abolir la police des douanes et de l'immigration. Il estime et affirme que le Parti démocrate doit s’appuyer sur des valeurs ultra-progressistes pour conquérir la jeunesse, les minorités de toutes sortes, raciales ou sexuelles et l’électorat noir et latino-américain.

     

    Les noirs jouent et gagnent

    On le dit faire partie de cette nouvelle génération d'élus "non-blancs", poussée par des mécènes privés convaincus qu'il est temps d'en finir avec une classe politique presque exclusivement composée de "mâles blancs".  

    Une "génération" biberonnée aux discours de Obama et qui prône quasi ouvertement une guerre civile idéologique, appelle à la désobéissance civile, réclame la régularisation immédiate des immigrés clandestins et milite activement pour la suppression des statues, monuments, symboles et emblèmes de la civilisation "blanche" aux U.S.A...

    Une "génération" qui balaye sans scrupule les vieux routiers du parti; qui vient de faire élire à New-York une activiste pro-immigration inconnue jusque là; qui présentera aux prochaines élections des musulmanes affirmées et un candidat(e) transgenre...

    Une "génération" poussée, sans trop d'efforts, par des mécènes privés qui investissent des millions de dollars pour promouvoir un "pouvoir politique noir" à travers une nébuleuse de mouvements et d'associations ("the Collective", "Planned Parenthood", "Sierra Student Coalition", etc...). Derrière lesquelles on retrouve à chaque fois, directement ou en sous-main, le célèbre milliardaire "philanthrope" George Soros...

    Une" génération" de "démocrates" qui a abandonné l'archaïque "lutte des classes" par la "lutte des races", et le discours et le dialogue démocratique au profit de la calomnie et du mépris orgueilleux...

    Une "génération" qui considère l'élection de Donald Trump comme une erreur de l'histoire et comme un affront et qui "veut sa peau" (certainement au sens figuré... ou pas) et souhaite et œuvre pour qu'il soit "le dernier président blanc des États-Unis".

    Comme tout ce qui arrive en Amérique met, au pire, quelques années pour traverser l'Atlantique... la France et l'Europe devraient profiter une dernière fois des quelques relatifs beaux jours qui leur restent à vivre.

     

    Les noirs jouent et gagnent

     

     

     

     

     

    Pour en revenir en France et à notre bon président attentif à ces évolutions sociales et sociétales jusque dans ses moments de loisirs...le comédien Fabrice Eboué, pourtant pote de rappeurs funky, de Kader Aoun. de Jamel Debbouze et de Thomas N'Gijol, entre-autres mais aussi ancien élève de La Providence d'Amiens où il a rencontré le futur "président de la République" Emmanuel Macron. nous en donne un portrait criant de vérité et de sincérité:

    même s'il oublie d'évoquer la joyeuse séquence érotico-ethno-festive élyséenne pour la Teuf à la Zik

    Les noirs jouent et gagnent

    (cette image a été un peu modifiée par rapport à la photo dédicacée officielle en vente sur https://boutique.elysee.fr/)

    Les noirs jouent et gagnent

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  •  

     

    Plus belle la vie. (saison 4 - à suivre...)

     

    Les antifascistes de la Sorbonne annulent leur appel à perturber une séance de dédicace d’Eric Zemmour dans le Quartier Latin (MàJ)

    Plus belle la vie. (saison 4 - fin (?)..)

    Paris : Record d’affluence pour la séance de dédicace d’Eric Zemmour que voulaient perturber les antifas...

    Plus belle la vie. (saison 4 - fin (?)..)

    Plus belle la vie. (saison 4 - fin (?)..)

    Oui, mais... en douce:

    Onfray renvoyé du service public...

    Michel Onfray a appris, sans sommation, sans d’ailleurs que la direction de la radio ait seulement la délicatesse et la courtoisie de l’appeler directement, que France culture cesserait désormais de diffuser les cours qu’il donnait à l’université de Caen. Exit donc, cette parole dérangeante, devenue insupportable pour le pouvoir. Après Éric Zemmour, interdit de service public, après Frédéric Taddéï, contraint de s’exiler sur RT pour recouvrer la liberté d’inviter les débatteurs de son choix sans qu’on lui dresse une liste des bannis d’antenne, c’est au tour d’une autre voix dissidente d’être congédiée, sans un mot, sans une explication. 

    (source)

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Plus belle la vie. (saison 3)

    Quand les cons, les jaloux et les ordures se vengent:

    Laurent Ruquier n'est "pas favorable" à la venue d'Eric Zemmour dans On n'est pas couché.

    Eric Zemmour persona non grata dans On n'est pas couché? Selon Julien Bellver, journaliste de l'émission Quotidien, le polémiste ne serait pas le bienvenue chez Laurent Ruquier, où il a pourtant été chroniqueur pendant plusieurs années. 

    L'écrivain et journaliste du Figaro devait passer dans ONPC en octobre pour y parler de son nouveau livre Destin Français: "Faut-il boycotter Zemmour dans les médias? Il ne sera pas dans ONPC mi-octobre comme prévu. Ruquier 'pas favorable' (Quotidien)", a écrit Julien Bellver sur Twitter.

    Les antifascistes de la Sorbonne appellent à perturber une séance de dédicace d’Eric Zemmour dans le Quartier Latin

    Plus belle la vie. (saison 3)

     

    Plus belle la vie. (saison 3)

     

    Eric Zemmour n'est pas de ma famille, ni de mes amis, ni de mes voisins.

    Je n'écoutais même pas régulièrement ses chroniques matinales sur RTL...

    Je ne regarde pas systématiquement "Zemmour & Naulleau" sur Paris-Première...

    Je n'ai pas encore acheté son dernier bouquin, et je n'ai pas lu tous les autres...

    Mais je trouve que ça fait beaucoup contre un seul homme... et jusqu'où ira cet acharnement et cette haine ?

    Ils mordraient, ces cons là...

    Rappel des faits jamais ou rarement rapportés:

    Alors que Zemmour lui faisait remarquer que la loi, entre Bonaparte et 1993, voulait qu’on choisisse le prénom d’un enfant parmi les saints du calendrier (c’est ainsi, par exemple, que Marine Le Pen a dû s’appeler Marion pour l’état civil), et que sa mère aurait dû se plier à la loi, elle répondit : 

    "Jamais je n’ai entendu quelque chose d’aussi blessant. (…) je trouve que ce que vous venez de dire n’est pas une insulte à mon égard, c’est une insulte à la France". 


    A quoi Zemmour rétorqua :

    "C’est votre prénom qui est une insulte à la France. La France n’est pas une terre vierge. C’est une terre avec une Histoire, avec un passé. Et les prénoms incarnent l’Histoire de laFrance".

    On pensera ce qu’on veut de cette réponse de Zemmour, mais on doit relever que la première agression (insulte à la France), vient d’Hapsatou....

     

    Plus belle la vie. (saison 3)

     

     

     

     NB. mon article suivant avait été rédigé avant celui-ci

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    5 commentaires
  • Ce qu'il y a de bien avec.... "ceux qui osent tout", c'est qu'ils osent tout, vraiment tout:

    épisode 1:

    Après les premiers épisodes où on voit Marine Le Pen, face aux experts psychiatriques, faire le test de Rorschach et ne voir que des tâches de sang des innocents au lieu de mignonnes fleurettes, de gentils petits papillons et de jolis jolis nuages, à la demande d'une juge (dont on peut quand même dire que ça entre malgré tout dans sa fonction et ses attributions), c'est au tour de l'inquisiteur stalinien Bourdin (dont on ne peut pas dire que ça entre  dans sa fonction et ses attributions) d'envoyer chez les psys tous ceux qui osent parler de ou avec Zemmour, y compris ses propres collègues et amis, de l'autre côté de la vitre, dans le studio voisin... Sympa. Et bon kamarad...

    A quand une interdiction d'antenne concernant Bourdin ?

    Plus belle la vie. (saison 2)

    Bourdin (RMC) :

    "Zemmour et ceux qui lui donnent la parole devraient subir une expertise psychiatrique"

    Bon, ceci dit, on ne s'affole pas: il n'est pas encore prévu de faire une demande d'hospitalisation d'office (HO ou SDRE) pour les concitoyens ayant acheté un ou plusieurs livres de "Eric Z." (traçables grâce à leur paiement par Carte Bleue ou par le checking de leur smartphone à proximité d'une séance de dédicace). Pas encore. De même qu'il n'est pas encore (officiellement) demandé de pister les internautes sur Google, ou Facebook, ou Twitter pour relever les occurrences "Zemmour", ni d'analyser le nombre de clics en direction du site "Zemmour.fr" -qui serait le site de référence pour l'actualité d'Eric Zemmour.- ("Retrouvez toutes les vidéos, livres et actualités d'Eric Zemmour") mais que, par la plus élémentaire prudence citoyenne, les ministères de l'Intérieur, de la Culture, de la Justice, de l’Éducation Nationale, des Affaires Sociales, et celui des Rapports directs et benallaïstes avec la Présidence vous déconseillent de visiter.

             

    Sur RMC, Bourdin critique ceux qui "donnent la parole" à Eric Zemmour... invité sur RMC

    Alors que l'un de ses journalistes évoquait la demande d'examen psychiatrique de la justice adressée à Marine Le Pen, le matinalier de RMC s'en est pris à Eric Zemmour, en promotion pour son nouveau livre "Destin français": "Celui qui devrait faire un examen psychiatrique, c'est Zemmour hein. C'est mon avis ! Et ceux qui lui donnent la parole devraient aussi subir une expertise psychiatrique !" continuant: "Je n'ai pas du tout envie de faire de la publicité à quelqu'un qui tient les propos qu'il a tenus. Et surtout pas non plus à quelqu'un qui lui donne la parole... Voyez mon regard"... concédant quand même, avec quelques réserves: "Il a le droit d'avoir la parole... Mais lui donner la parole, pour faire la promo de son bouquin et pour dire ce qu'il a dit ? Alors moi, je préfère lui donner la parole quand il n'a pas de bouquin qui sort !", rejoignant en ça la supplique de Hapsatou Sy d'interdire Eric Zemmour de télévision "...qu'on arrête d'inviter Zemmour dans les médias... au moins, et surtout, pendant la promotion de son livre"

    Quelques heures plus tard, Eric Zemmour était pourtant sur le plateau des "Grandes Gueules" pour passer son "Grand oral". Alors que Jean-Jacques Bourdin a critiqué fortement les médias qui relayent la parole du polémiste, Olivier Truchot et Alain Marschall ont reçu l'éditorialiste dans leur émission et se sont (excusés) expliqués au début de l'intervention d'Eric Zemmour. "Quand on a annoncé votre venue dans 'Les Grandes Gueules', nous avons reçu, non pas des pressions mais des recommandations. Même ici en interne, certains nous ont posé la question de savoir si c'était une bonne idée de recevoir Zemmour. Sur les réseaux sociaux, nos internautes nous ont dit 'Ce n'est pas possible' (...) On voit qu'il y a une pression médiatique." avant (de plaider) de préciser que "...'il était prévu que le polémiste soit aujourd'hui l'invité de l'émission avant que n'éclate la polémique"  (!!!)

     

    On peut donc s'attendre, plus ou moins long terme à ce que Zemmour et, certainement bientôt, tout chroniqueur, journaliste ou polémiste politiquement incorrect se voit privé de moyen de faire connaitre son actualité éditoriale et professionnelle (re-voir ici les récentes affaires Obertone et Marsault privés de leur tribune au nom du "principe de sécurité publique".)

    On se souvient certainement de la mésaventure qui est arrivée en 2015 à Philippe Verdier, chef du service météo de France2, diplômé en météorologie climatologie, titulaire d'un Master II en développement durable et rédacteur d'un mémoire sur le thème du changement climatique, licencié pour avoir dénoncé dan son livre "Climat Investigation" ...(aux "sulfureuses" éditions Ring, c'est vrai (re-re-voir ici...) des liens "entre scientifiques, politiques, lobbies économiques, ONG environnementales" à propos des causes et conséquences du réchauffement climatique, qu'il n'a pourtant jamais remis en cause fondamentalement, et pour avoir douté de l'utilité de la COP21

    Si aucun média français n'a pris la peine de faire semblant de porter un jugement objectif sur cette affaire, la presse internationale a été jusqu'à écrire: "L’affaire est hautement politique, comme au bon vieux temps de l’ORTF du général de Gaulle: la France ne se refait pas si facilement, ni n’amende si facilement ses prérogatives monarchiques sur l’information en France"

    Une analyse encore d'actualité trois ans plus tard...

     

    PUB

    les lecteurs qui auraient pu lire: aimeraient certainement lire aussi:

     

     

    ...si Hapsatou Sy et J.J. Bourdin le permettent 

     

     

     

     

     

     

     

     

    Plus belle la vie. (saison 2)

    Plus belle la vie. (saison 2)

     

    En attendant, vous pouvez toujours aller signer la pétition de soutien à Eric Zemmour sur

    Pétition de soutien pour qu'Eric Zemmour puisse continuer à s'exprimer librement.

    et faire tourner le lien (S.V.P.)

     

     

    Mais un peu d'humour noir dans ce monde de brutes ne peut pas nous faire de mal...

    de quoi rendre un peu plus belle la vie (quoique... ou pas !)

    "Après les pansements pour peaux foncées...

    Rokhaya Diallo s’attaque à la question des lunettes pour nez épatés...

    et la crème solaire qui laisse des traces blanches sur les peaux foncées !"

    Plus belle la vie. (saison 2)

    une combattante à rencontrer de toute urgence pour se faire agiter le paf !

     

    épisode 2:

    Une expertise psychiatrique d’Alexandre Benalla a été ordonnée par les juges qui doivent entendre l’ancien chargé de mission à l’Élysée, vendredi 28 septembre, en application de l’article 706-47-1 du code de procédure pénale, même s’il semble difficile de faire entrer les faits reprochés à l’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron dans l’un des 13 crimes ou délits recensés dans le texte.

    Alexandre Benalla été mis en examen le 22 juillet pour "violences volontaires", "immixtion dans l’exercice d’une fonction publique" et "port prohibé d’une arme de catégorie B", etc...

    Le même texte de loi que celui évoqué pour entendre Marine Le Pen. En parcourant la liste des 13 crimes et délits (essentiellement d'ordre sexuel...- ne me dites pas qu'Alexandre et... ou... non !-) retenus dans l'article de loi, on ne trouve rien qui corresponde aux délits commis par Benalla ("violences volontaires", "immixtion dans l’exercice d’une fonction publique" et "port prohibé d’une arme de catégorie B") et le pisse-copie a donc bien raison de préciser que "il semble difficile de faire entrer les faits reprochés à l’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron dans l’un des 13 crimes ou délits recensés dans le texte".

    Parions que le citoyen Benalla, défenseur de la Démocratie, respectueux du Droit et de la Légalité (après sa formation accélérée  dispensée par les cellules juridiques et de communication de l’Élysée) va se rendre plus volontiers et plus spontanément (d'après les journaux) devant les médecins pour les fous que devant les petits marquis du Sénat. Et sans en faire toute une affaire, comme le fait la présidente du" Rassemblement National". Honte à elle, qui doit avoir des choses à cacher aux médecins pour refuser de leur parler... CQFD !

    En attendant, vous pouvez toujours aller signer la pétition de soutien à Eric Zemmour sur

    Pétition de soutien pour qu'Eric Zemmour puisse continuer à s'exprimer librement.

    et faire tourner le lien (S.V.P.)

     

    épisode 3:

    Concernant la très éventuelle mise à l'écart du procureur Bourdin évoquée plus haut, la relève est assurée:

    Grande première au lycée Paul Painlevé... Le journal du lycée PPL Actus a retenu l’attention du jury du prix Kaléidoscoop organisé par l’association Jets d’encre.
    Jets d’encre est une association nationale pour la promotion et la défense de la presse d’initiative jeune.

    Trois ambassadeurs du journal, Mohamed , Ibrahima  et Zakaria se sont rendus à l’hôtel de ville de Paris, mercredi 13 juin, afin d’assister à la cérémonie de remise des prix du concours.
    Après une première partie consacrée à des débats citoyens durant lesquels les jeunes journalistes ont pu partager leurs opinions, les prix ont été attribués.

    http://www.lyc-painleve-courbevoie.ac-versailles.fr/PPL-Actus

     

    voir l'intégralité de votre journal de nos demains:

    Plus belle la vie. (saison 2)

    ou quelques extraits:

    Nous n'avons pas choisi d'être noires, mais nous avons cette chance.

    1,2,3 prêts... 15 conseils pour séduire les meufs

    On n'est pas vendeur de drogue par plaisir

    Comment mon ami s'est converti à l'Islam

    Mon voile, ma fierté

     

    En attendant, vous pouvez toujours aller signer la pétition de soutien à Eric Zemmour sur

    Pétition de soutien pour qu'Eric Zemmour puisse continuer à s'exprimer librement.

    et faire tourner le lien (S.V.P.)

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  • Vu aujourd’hui, et rien qu'aujourd'hui, sur la site de "Valeurs Actuelles", et rien que sur la site de "Valeurs Actuelles"

    Plus belle la vie.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Paris: Il échappe à la prison malgré 18 coups de couteau. Un homme a écrit à la ministre de la Justice pour témoigner de sa sidération : celui qui a tenté de le tuer est en liberté. Interpellé après l’attaque, l’agresseur n’a pas tenté de fuir et tient des propos incohérents. Les expertises psychiatriques révèlent que "l’homme est dangereux au sens psychiatrique du terme [...], il est curable et réadaptable, et accessible à une sanction pénale. Au moment des faits, il était atteint d’un trouble psychique ou neuro-psychique ayant altéré sans l’abolir son discernement, et entravé le contrôle de ses actes". Il est ressorti de l’hôpital psychiatrique sans que personne en soit informé, même pas la juge d’instruction qui suit cette affaire .

    Hendaye: La police aux frontières demande des renforts face aux migrants. Confrontés à un afflux de personnes en situation irrégulière, des membres de la police aux frontières ont manifesté à Hendayeen se rassemblant sur le pont Saint-Jacques, frontalier entre la France et l’Espagne. Ils réclament l’ouverture de 50 nouveaux postes, à la fois sur le terrain et dans les services administratifs."Nous sommes ici pour montrer à notre ministre que les policiers basques ne veulent plus travailler dans de mauvaises conditions Nous n’avons pas les moyens humains pour répondre à cet afflux. Il suffit d’aller à Bayonne, place des Basques, pour voir que ces gens parviennent toujours à passer "

    Paris: Délinquance de mineurs isolés marocains : “C’est sans fin”, désespère un policier. Depuis 3 ans, des groupes de mineurs isolés sévissent dans les rues de Paris. Livrés à eux-mêmes, ils sont installés dans le quartier de la Goutte d’Or. Des groupes de mineurs isolés originaires du Maroc préoccupent les autorités. "Ils sont responsables de nombreux vols avec violence dans les rues et le métro. Ils ont entre 12 et 16 ans. Plus ils sont jeunes, plus ils sont camés à la colle Lorsqu’on les interpelle, ils n’ont pas de papiers sur eux. Beaucoup ne parlent pas français, ou font semblant de ne pas le parler. Le lendemain, nous les retrouvons aux mêmes endroits. Ils ont été relâchés. Et nous nous remettons en planque pour tenter de les arrêter en flagrant délit. C’est sans fin…"

    Les détenus musulmans surreprésentés dans les prisons françaises. Dans une lettre du 11 septembre 2018, adressée au député européen Nicolas Bay la ministre de la Justice avance pour la première fois un chiffre précis sur le nombre de musulmans incarcérés dans les prisons françaises. Ils représenteraient un détenu sur quatre (25,81 %) qui se seraient inscrits "à un dispositif de restauration adapté" pendant le ramadan. En l’absence de statistiques religieuses -interdites-, ce chiffre, jusqu’à présent très officieux, est le seul qui permette de se faire une idée de la place de l’islam dans les prisons françaises. En 2014 un rapport estimait "qu’environ 60 % de la population carcérale en France pouvaient être considérés comme de culture ou de religion musulmane".

     

    Et, en même temps... Deux des principales personnalités réfractaires à la politique migratoire et qui en dénoncent l'invasion massive qui déferle sur la France et  l'Europe et la l'insécurité qui en découle inévitablement sont crucifiés dans tous les médias "nationaux":

    Plus belle la vie.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Eric Zemmour, après son limogeage de RTL, est pratiquement ostracisé de tout le paysage audio-visuel français selon le souhait ("...au moins, et surtout, pendant la promotion de son livre") ou l'exigence de mademoiselle Hapsatou Sy qui veut que "Macron" (on dit "Monsieur Le Président", mademoiselle) et la Garde des Sceaux prononcent "une sanction exemplaire" contre lui, sanction déjà appliquée partiellement, selon  Pascal Praud, le présentateur de "L'heure des pros" sur CNEWS, qui a affirmé que "on ne verrait plus jamais Eric Zemmour sur le service public, qu'il y était dorénavant interdit d'antenne".

    Pour avoir fait remarquer, dans l'extrait non diffusé sur aucun média d'une émission non diffusé  donc quasiment relevant du domaine du "privé" (mais allègrement piratée et mise en ligne par mademoiselle Hapsatou sur ses réseaux (sociaux) contrairement à la clause de confidentialité qu'elle avait acceptée et signée avec les producteurs  de l'émission, qu'il préférait le prénom de Corine à celui de Hapsatou et celui d'Eric à celui de Rachid.  

    Marine Le Pen est "invitée", par madame la juge Carole Bochter, à se rendre devant un aréopage d'experts psychiatriques, afin qu'ils puissent déterminer "si l’intéressé est en mesure de comprendre les propos et de répondre aux questions" ...  "si l’intéressé était atteint, au moment des faits de troubles psychiques ou neuro-psychiques ayant aboli son discernement" ... "si l'état mental de l'intéressé risque de compromettre l'ordre public ou la sureté des personnes" ... "dire quelles sont les propositions thérapeutiques possibles ... et se prononcer sur l'opportunité d'une injonction de soins dans le cadre d'un suivi socio-judiciaire" ... etc, ""au chef" de "DIFFUSION DE MESSAGE VIOLENT, PORNOGRAPHIQUE OU CONTRAIRE A LA DIGNITÉ... commis à St-Cloud le 16 décembre 2015 sur internet".

    Pour avoir re-twitté des images de tortures et de massacres ("VIOLENTES") , publiées sur tous les sites pro-daesh et sur lesquels tous les apprentis djihadistes du monde entier pouvaient se masturber ("PORNOGRAPHIQUES") avant de passer à l'acte et d'égorger quelques mécréants qui passait par-là, ou n'importe quel autre geste  "CONTRAIRE A LA DIGNITÉ".

    Mais, en même temps:

    Le gouvernement renforce sa lutte contre le racisme en ligne. Un rapport remis jeudi 20 septembre à Édouard Philippe préconise de lutter plus efficacement contre le racisme et la haine en ligne. Ses auteurs, la députée de Paris Laetitia Avia, le docteur Gil Taïeb et l’enseignant et écrivain Karim Amellal proposent notamment de contraindre les plateformes du numérique à retirer les contenus en 24 heures sous peine de sanctions. Les auteurs du rapport envisagent donc la création d’un "logo unique de signalement visible et indéniable sur toutes les plateformes" (sic ?). Le rapport conseille également au gouvernement de créer une "autorité de régulation" pour suivre la mise en place de ces mesures. Il préconise aussi la création d’un "mécanisme de dépôt de plainte en ligne pour les victimes" et celle de "chambres pénales spécialisées ".

     

    Et, en même temps, pas très loin d'ici...

    l'Aquarius cherche un port pour 11 migrants libyens L'Aquarius a secouru 11 migrants sur une barque ce matin au large de la Libye et cherche un port où les débarquer, après avoir refusé de les ramener en Libye, ont annoncé SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF). Après une escale forcée à Marseille à la suite de la décision de Gibraltar de révoquer son pavillon, l'Aquarius, désormais immatriculé au Panama, est revenu cette semaine dans la zone de sauvetage.

    Plus belle la vie.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    etc.. etc... etc...

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    15 commentaires
  •  

       "Le" Chevalier du Ciel... 

     

    Le chevalier du ciel.

     

    "Les cons, ça ose tout...

    C'est même à ça qu'on les reconnaît."

    Liang Qi Wang Chen

    - 600 av. n.è.

     

    "Le jour où on mettra les cons sur orbite,

    t'as pas fini de tourner."

    Al Saadia Al Razzi

    743-812 A.H.

     

    "Quand les cons voleront,

    tu seras chef d'escadrille"

    Juste Leblanc-Pignon

    1981-xxxx

     

    Vous, je ne sais pas, mais moi je n'avais été que très moyennement convaincu par les élans du Macron candidat à la Présidence de la République encore Française, mais je comprendrais presque que certains se soient laisser abuser... Presque !

    Quelqu'un qui dit, sans bafouiller et sans rigoler:

    "J’ai toujours assumé la dimension de verticalité, de transcendance, mais en même temps elle doit s’ancrer dans de l’immanence complète, de la matérialité." et "La dimension christique, je ne la renie pas, je ne la revendique pas", tout en précisant "(mais) Je ne cherche pas à être un prédicateur christique.", même s'il est reconnu universellement que "...il y a beaucoup de gens qui ont ça en tête... que la politique, c’est mystique... c'est un style, c'est une magie..." , et autres phrases profondes tout en semblant creuses (ou l'inverse) ne peut pas être complètement mauvais. Ou, alors, "complètement mauvais" "de chez complètement mauvais".

    Je crois que même Notre Pape François qui est à Rome n'aurait jamais osé ça comme ça, et devait se dire qu'il pourrait en prendre de la graine pour ramener ses ouailles à la bergerie.

    On pouvait (presque) croire, en ce 7 mai 2017, jour du 2ème tour des élections présidentielles, jour anniversaire de la naissance de Philippe Geluck (à Bruxelles, mais ça compte quand même), journée du "Recouvrement de la Croix" selon le rite catholique gallican, jour de l'élection de Vladimir Poutine comme président de la Fédération de Russie et dernier 7 mai sans le "Be Best Day" institué aux États-Unis par Donald Trump... à une sorte de miracle ou de prodige que, depuis plusieurs quinquennats, nous promettaient les prophètes en attendant ces heureux temps.  .    

    D'ailleurs, à l'époque, plusieurs hommes politiques avaient déclaré, entre admiration et ironie, je crois: "Tout le monde ne peut pas être touché par la grâce" ou "Il me fait de plus en plus penser à un gourou."

    Dans les derniers faits d'arme de monsieur Macron, on trouve assez peu de verticalité. Ou alors j'ai mal vu.

       Mystique? le fait de tenir (sans Alexandre, retenu pour des raisons d'agenda) un stand lors de la vente de charité organisée au Palais Présidentiel: porte-clés, stylos, cabas, T-shirt floqués "faut bosser pour se payer un costard", bracelets en or ou en argent à partir de 250 € (pour les ce·ux·lles qui ont réussi), mugs en porcelaine de Limoges estampillés Taïwan, une affiche géante à colorier du couple Macron avec son chien Nemo, la "montre du Président" avec son bracelet tricolore ("LIP" et non "Rolex") à 169 €... mais pas de C.D. dédicacés de Kiddy Smile...

       Transcendante? l'initiative d'ajouter une Croix, mais de Lorraine et donc gaullienne, sur le nouveau logo présidentiel personnel et officiel, sans faire le tour de la cour de l’Élysée à genoux en se flagellant et en psalmodiant: "Bien entendu, on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant l'Europe ! l'Europe ! l'Europe !... mais cela n'aboutit à rien et cela ne signifie rien"... "Bien entendu, on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant l'Europe ! l'Europe ! l'Europe !... mais cela n'aboutit à rien et cela ne signifie rien"... "Bien entendu, on peut sauter sur sa chaise, etc... etc..."...

       Magique? l'idée de faire fabriquer un nouveau modèle de pupitre pour les discours et les conférences en imitant la forme, le style et les couleurs de celui qu'utilisait François Mitterrand, Surtout après avoir, peut-être, repris l'idée des talonnettes de Sarkozy pour paraître aussi grand (du moins physiquement) que ses interlocuteurs. Et aussi, rien ne l'arr^te, l'idée du coussin rehausseur vu avec Brigitte chez Natalys au Touquet-Paris-Plage...

       Christique? le fait de prendre un jeune horticulteur au chômage par la main pour lui faire traverser la rue et le faire embaucher comme serveur/plongeur au "Café Antonia" (112 rue du Faubourg St. Honoré - proche de l’Élysée) "Le meilleur afternoon tea de Paris. Végétariens bienvenus"  ou au "Ristorante Tosca" (20 rue du Cirque - à proximité de l’Élysée) "Proche de la perfection et service au top . Parking à scooters gardé."... 

    Parce-que, si c'est vraiment Ça, le "Christ-Macron" incarné et venu d'ailleurs pour sauver la planète et le monde, à la fois "transcendant" et (en même temps ™) "immanent"... en fait, je voyais pas ça de cette façon, le nouveau messianisme.

    Le chevalier du ciel.

    Ou alors, c'est que ça l'occupe... et qu'en plus, ça occupe le grand public qui se trouve aussi être le petit peuple, celui des fainéants, des illettrés, des alcooliques, et des lépreux nationalistes réfractaires... Pendant qu'ils s'excitent là-dessus, ils ne s'occupent pas de leur sécurité, ni de leur identité, ni de leurs libertés, ni de leur pouvoir d'achat... c'est tout bon, coco.

    Mais, alors, ça cacherait quelque-chose de pas très catholique...C'est pas chrétien, c'est même un peu démoniaque...

    pour ne pas dire diabolique...

    Le chevalier du ciel.

    ...pour ne pas dire satanique...

    ou "la permanence sporadique d'une mission sorossienne cryptique d'un pandémonium méphistophélique"

    (comme on dit)

    ... et c'est nous qu'aurions pas fini de tourner en orbite.

    (à moins que...?)

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    8 commentaires
  • Ce n'est pas Joseph Goebbels, ministre du IIIème Reich à "l'Éducation du peuple et à la Propagande nazie" qui a dit, pour justifier l'invasion du territoire d'une peuplade barbare par une race prétendument supérieure: "Il n'y a pas de culture française" ni "L'art français, je ne l'ai jamais vu".

    Pétain, grand patriote ?..

    C'est Emmanuel Macron, qui se présente lui-même comme "Président de la République Française", fonction qui fut, jadis, auparavant..., garante de l'Identité Française, qui a affirmé à plusieurs reprises sa conception très personnelle de la Nation qui l'aurait élu victorieusement. Et si on croit, ou si on pense, que la culture d'un peuple commence par sa langue, continuons, sans joie et sans bonne humeur...

    C'est Emmanuel Macron, qui se présente lui-même comme "Président de la République Française", qui a choisi comme représentante "personnelle" de la francophonie l'écrivaine franco-marocaine Leïla Slimani, dont le premier objectif est de "déringardiser" la langue française tout en assimilant la francophonie à un "plurilinguisme multiculturel".

    C'est Emmanuel Macron, qui se présente lui-même comme "Président de la République Française" qui a nommé à un secrétariat d’État une blogueuse trotskiste et ultra-féministe érotomane dont l'un des premiers soucis est de déstructurer une langue multi-séculaire, celle des troubadours et de l'amour courtois, celle de l'Encyclopédie de Diderot et celle, pendant des siècles, de nombreux grands scientifiques, inventeurs, géographes, médecins... tout ça pour des raisons idéologiques dévastatrices.

    C'est Emmanuel Macron, qui se présente lui-même comme "Président de la République Française" qui déclare que "La langue française n’a pas à être protégée" mais en même temps™ envisage (à Ouagadougou !) "de faire du français la première langue d'Afrique" car comme il disait si bien pendant sa campagne publicitaire: "Je me construis dans le rapport à notre langue, notre héritage et la fierté que nous en avons; et en même temps, dans l'aspiration constante à l'universel et l'insoumission."... "en même temps..."! La "fierté de l'héritage" et "l'insoumission universelle"... Emmanuel Macron !

    C'est Emmanuel Macron, qui se présente lui-même comme "Président de la République Française" qui, en parfaite osmose philosophico-sociétale avec monsieur Hakim El Karoui, consultant à l'Institut Montaigne (Montaigne !...) et (en même temps...) ardent partisan d'un Islam de France, et la Grande Mosquée de Paris pour "promouvoir et redonner du prestige à la langue arabe", dès l'école primaire, car "l'arabe est une très grande langue littéraire..." et "c''est toute une stratégie qualitative vis à vis de la langue arabe qu'il faut mener", selon un ministre chargé d'une pseudo éducation soit-disant nationale.

     

    C'est Emmanuel Macron, qui se présente lui-même comme "Président de la République Française" qui a décidé que sa ministre de la kulture déciderait de faire des Journées du Patrimoine une occasion de découvrir "le vert manteau de mosquées qui recouvre l'Hexagone" (en paraphrasant Glaber, pour ceux à qui ce nom dira encore quelque-chose dans une ou deux générations).

    C'est Emmanuel Macron, qui se présente lui-même comme "Président de la République Française" qui est le complice objectif des associations noires (CRAN, LDNA...) ou musulmanes (UOIF, CCIF...) qui veulent nettoyer l'architecture et les paysages français, donc l'histoire, de tout ce qui est jugé "insultant", "inadmissible" ou "odieux" à leurs yeux.

    C'est Emmanuel Macron, qui se présente lui-même comme "Président de la République Française" qui est l'inspirateur indirect des maires de quelques villes françaises qui ne supportent pas que certains de leurs administrés accrochent un drapeau tricolore à leur fenêtre en dehors des événements sportifs.

    C'est Emmanuel Macron, qui se présente lui-même comme "Président de la République Française", amant juvénile d'une professeur de français en âge d'être sa mère, qui a visiblement dû oublier une partie jugée anecdotique de tous ses enseignements, qui aura causé plus de dégâts à l'identité de la France en seulement quelques mois de règne absolu qu'au cours de plusieurs millénaires d'invasions barbares...

    Je vous suggère une pause musicale bien méritée, après cet inventaire de turpitudes...

    profitons-en pendant que cette vidéo politiquement-incorrecte et stigmatisante est encore visible sut Youtube...

    Mais revenons à nos moutons...

    C'est le général allemand Dietrich von Choltitz, gouverneur militaire de Paris sous l'occupation qui refusa d'obéir aux ordres de destruction totale d'Hitler et qui permit de sauvegarder l'ensemble des monuments et du patrimoine de la capitale, jugés (avec raison) inestimables à ses yeux.

    C'est le maréchal Pétain, pourtant qualifié de premier collaborateur avec l'Allemagne nazie et de traitre à la Patrie, qui n'osa pas imposer l’allemand des envahisseurs comme langue obligatoire et faire remplacer Boileau ou Voltaire, ou Bossuet ou Chénier, par Goethe ou Schiler dans les manuels scolaires... Pétain, meilleur patriote que Emmanuel Macron ? qui se présente encore et toujours comme "Président de la République Française", et dont le souhait, l'objectif et la mission sont que "La France fasse don de sa personne à un multiculturalisme financier et sociologique pour détruire son identité et sa grandeur..." 

     

    Ce sont aussi François Reynaert, Suzanne Citron, Phil Mason, Laurence De Cock, et quelques autres.. quelques écrivains gauchisants à prétention d'historiens grand public non conformistes: ("Nos ancêtres les Gaulois et autres fadaises" - "Le mythe national : L'histoire de France revisitée" - "Les testicules de Jeanne d'Arc et autres surprises de l'Histoire", etc...) et plus dernièrement, l'inévitable et universel chouchou de la bonne société: François Durpaire  et son "Nos ancêtres ne sont pas gaulois !: Contre-histoire de France", ("LE nouveau roman national") témoin de son obsession monomaniaque après son précédent "Enseignement de l'histoire et diversité culturelle - Nos ancêtres ne sont pas les Gaulois" (Cet ouvrage est consacré à la jeune génération africaine ou originaire d'outre-mer. Ni étrangers - la plupart sont français -, ni migrants - la plupart sont nés en France -, ils sont nombreux à se reconnaître dans une identité noire, au croisement d'une histoire plurielle longtemps occultée et du regard souvent porté sur eux qui les assigne à cette identité de "black").

    C'est Eric Zemmour, qui doit se sentir bien seul dans ce rayon de librairie, avec son "Destin français" ou Quand l'Histoire se venge: "Il ne faut pas se leurrer. Le travail de déconstruction opéré depuis quarante ans n’a laissé que des ruines. Il n’y a pas d’origine de la France, puisque la France n’existe pas, puisqu’il n’y a plus d’origine à rien. On veut défaire par l’histoire ce qui a été fait par l’Histoire : la France. L’Histoire est désormais détournée, occultée, ignorée, néantisée. L’Histoire de France est interdite. On préfère nous raconter l’histoire des Français ou l’histoire du monde. Tout sauf l’Histoire de France.Mais cette Histoire se poursuit malgré tout et malgré tous. Elle a des racines trop profondes pour être arrachées. Elle s’est répétée trop souvent pour ne pas se prolonger jusqu’à aujourd’hui. Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Les mêmes lois s’imposent au-delà des générations.L’Histoire se venge."Pétain, grand patriote..

    ...et maintenant, rions un peu pour nous détendre (un peu)... (image cliquable)

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique