•  

    Emmanuel Macron (président de la République dite encore française) avait promis, juré, craché, lors du précédent Congrès des Maires de France qu'il viendrait régulièrement assister aux autres congrès en justifiant "Je m’engage à une chose, si vous l’acceptez, c’est venir chaque année rendre compte des engagements que je viens prendre parce que c’est cela l’esprit de responsabilité dans la République : J’ai besoin de vous. Nous avons la République en partage.". Bon, mais, bien que cela n'ait rien à voir, depuis les choses ont peut-être un peu changé et certains maires n'ont peut-être pas apprécié quelques réformes fiscales et budgétaires concernant leur commune, au point de démissionner en masse en cours de mandat ou d'envisager largement de ne pas se représenter aux prochaines élections municipales. Au lieu de ça, il en recevra une petite poignée triée sur le volet en Son Palais Élyséen...

    Emmanuel Macron (président du groupe la REM à l'assemblée nationale et chef du gouvernement) est officiellement, largement et majoritairement favorable à la P.M.A. appliquées aux lesbiennes et aux femmes célibataires (donc un tout petit peu hors du champ du "médicalement") et attend impatiemment de passer à à la phase 2 du projet de la loi... "bioéthique" (?), vient de remettre ce... "débat" (?) à plus tard... après les élections européennes de 2019. Pour des raisons de... "calendrier" (?)... Ou peut-être, un peu, quand même, sur les bords, pour "éviter un débat lourd et potentiellement clivant" en reconnaissant du bout des lèvres que "Politiquement, ça pourrait arranger la majorité...". Qui semble pourtant sure d'elle au delà du raisonnable. On se demande à quoi rimeraient de telles précautions superfétatoires...

    Emmanuel Macron (ministre de la transition écologique et solidaire, ancien inspecteur des finances  et ancien ministre de l'économie) ne veut pas se fâcher avec les pétroliers, ni avec les marchands d'électricité atomique, ni avec les défenseurs des fleurettes et de oiseaux... alors, il crée une taxe sur tous les carburants -que la première dame qui s'y connait qualifierait de "fossiles"-, mais comme il ne veut pas trop se fâcher avec les pauvres, fainéants et alcooliques, accrochés à leur clope et à leur diesel qui ne pensent qu'à mettre le bololo partout, il crée une taxe citoyenne pour les aider et leur faire miroiter une belle voiture toute neuve et toute propre. Si avec ça il ne se maintient pas au-dessus des 15% d'opinions favorables, on n'y comprend plus rien.

    Emmanuel Macron (haut commissaire à la réforme des retraites et à l'euthanasie active) ne tient pas plus que ça à se mettre encore une fois de plus les syndicats cyniques ("c'est une question de respect") ni les personnels des E.H.P.A.D. et souhaite entamer des négociations supplémentaires qui repousseront juste après les élections européennes les négociations sur une bonne cinquantaine de points très très très délicats et plutôt casse-gueule d'où qu'on les regarde qui restent à définir concernant la réforme des retraites et l'abattage rituel et budgétaire des derniers retraités, dont les éventuels survivants pourraient manifester quelque rancune lors des prochaines présidentielles...

     

    Macron, Emmanuel

    Alors ? Imbu de sa personne, arrogant et condescendant, Emmanuel Macron (ancien élève du lycée catholique d'enseignement général et jésuitique d'Amiens) ? Ou à l'écoute de l'opinion publique, pour des raisons classifiées secret d'état poussé par un immense  altruisme démocratique ?

     

    Imbuvable: tapez [1]

    Altruiste:     tapez [2]

     

     

     

     

     


    8 commentaires
  • Il y a cent ans...

    L'adieu à Jeanne-Françoise...

     

    L'adieu à Jeanne-Françoise...

     

    Jeanne-Françoise vivait à Rethondes. 

    C'était l'une des deux cloches de l'église de la modeste ville de province où fut signé l'armistice du 11 novembre 1918, à 11h.11... et elle fut l'une des premières à annoncer la fin de la guerre à laquelle elle avait survécu tant bien que mal pendant quatre longues et effroyables années.

    Elle est effectivement et définitivement oubliée... même si certains idéalistes pensent pouvoir faire revivre son souvenir en souhaitant que toutes les cloches de toutes les églises de France sonnent à l'unisson, le 11 novembre prochain, à 11 heure, pendant 11 minutes... Qui peut croire que les laïcards pacifistes et supra-nationalistes habituels permettront une telle intrusion de la religion (catholique) dans un événement civil et militaire, qui n'est même pas un "événement majeur", selon Monsieur le Président de la République Française, par ailleurs chef des Armées, qui n'a pas daigné donner de réponse officielle à cette modeste demande, pourtant peu revendicatrice et peu communautariste.

    Monsieur le Président de la République Française, par ailleurs chef des Armées, ne connait donc certainement pas Jeanne-Françoise, et ne doit pas d'avantage connaitre Jean-Corentin: le plus jeune poilu de France, engagé volontaire à 15 ans, sous une fausse identité, mort à 18...  Il n'y avait personne pour lui faire remarquer qu'il semblait "costaud comme tout..." et lui recommander très doucettement de "ne pas faire des bêtises, hein ?..."

    Adieu, Jeanne-Françoise...

     

    Une honte absolue.

    Monsieur le Président de la République Française, et par ailleurs chef des Armées, a jugé inutile sinon offensant de célébrer militairement le centenaire de la fin de la première guerre mondiale. Il a décidé de réécrire l'Histoire de sa France en fonction des désirs ou des exigences d'une poignée d'historiens crypto-staliniens et d'envoyer aux poubelles de l'histoire l'existence de tous ces anonymes "Morts pour la Patrie" et surtout, les faits d'armes de celui qu'il ne faut pas nommer et qui fut le vainqueur de la bataille décisive, à Verdun, avec des "civils que l'on avait armés"... c'est à dire les militaires de cette époque-là, monsieur le chef des Armées, et dont le sacrifice en est d'autant plus méritoire, il y a exactement un siècle, monsieur le chef des Armées... 

    Monsieur le chef des Armées et accessoirement Président de la République Française qui, quelques mois après son installation à l'Élysée encore tout bouffi de son orgueil, traita son chef d'état-major comme un simple deuxième classe ne veut pas de célébration, pas d'honneurs, pas d'hommage, ni de défilé militaire... car il "ne s'agit pas de célébrer la victoire" pour, semble-t'il aussi, ne pas faire de gros chagrin au fragile peuple allemand et à leur cheffe Angela, pour qui ce serait presque un jour de défaite, donc de deuil et de tristesse si elle ne s'en foutait pas comme de son premier convocation au bureau des jeunesses communistes de RDA.

    Monsieur le Président des Armées et accessoirement chef de la République Française a découvert le principe et les avantages d'une... "itinérance mémorielle" pour (selon le service de comm' macronien et sans rigoler): "aller à la rencontre de nos 'ancêtres les poilus', renouer avec des racines que nous risquons de perdre", "donner du sens au combat du poilu, ouvrier, paysan, instituteur tombé au champ d’honneur, rappeler de qui nous sommes les héritiers et de partager cette mémoire.", "entretenir le rapport avec le monde combattant" et "saluer l'extraordinaire capacité du peuple français, qui ne se dément jamais, à reconstruire et à repartir après une guerre" !!! (17 villes en 6 jours, dont Strasbourg, Morhange, les Éparges, Reims, Charleville-Mézières, la Flamengrie, Maubeuge, Lens, Notre-Dame-de-Lorette, Albert, et Rethondes où, à chaque étape, il donnera un spectacle gratuit accompagné par Frank-Walter Steinmeier, Ibrahim Boubacar Keïta ou Theresa May et sa partenaire favorite Angela Merkel...)

    Monsieur le chef des Armées et accessoirement Président de la République Française qui n'hésite jamais à dénoncer toutes les offenses, les insultes et les stigmatisations n'a jamais manifesté le moindre sentiment devant les dégradations de cimetières militaires et de monuments aux morts, pourtant ouvertement revendiqués par leurs auteurs, dont les élèves de la prestigieuse Normale Sup', l'élite du pays de demain... Monsieur le chef des Armées a même fait des émules, ici et là, incitant des pacifistes d'opérette à lacérer ou piétiner quelques innocentes silhouettes de poilus destinées à rappeler leur existence dans les rues où ils avaient vécu...

    Monsieur le président de la République Française et par ailleurs chef des Armées, viole l'Histoire de la France avec tous les progressistes mondialistes de la planète et la cocufie "en même temps", sans joie ni remord...

    mais :

    Monsieur le Président de la République Française, et par ailleurs chef des Armées (?) ne sait pas que depuis 2012, le 11 novembre est la date de commémoration de la fin de la Grande guerre et aussi et surtout de "tous les morts pour la France"! Et c'est peut-être ça, la honte absolue...

       

     C'est pourtant pas compliqué, un petit mot sympa, sauf quand on n'a pas l'habitude...!

     

    GUEULES CASSÉES par MANNICK

     

    © Texte : Mannick, musique: Charles Gancel

    Tous les champs de blé, champs de batailles 
    Ou champs d'honneur sont en fleurs,
    Les champs fauchés par la mitraille et la douleur ...

    Toutes les gueules cassées sont aux cimetières
    Ou aux musées des misères.
    Gueules émiettées perdues en terre de sang mêlée ...

    Les champs de colza sous le soleil 
    Font le berceau des tombeaux, 
    Ceux des soldats couchés pareil sous les drapeaux !


    DORMEZ, PETITS PÈRES, 
    SOUS LES TOMBES OU DANS LES CHAMPS 
    C'ÉTAIT UNE GUERRE DE BOUE ET DE SANG. 
    DORMEZ, PETITS FRÈRES, 
    ELLE AURA BIENTÔT CENT ANS 
    C' ÉTAIT VOTRE GUERRE, VOUS AVIEZ VINGT ANS.

     

    Les corps éclatés, Chemin des Dames
    Nourrissent encore le décor. 
    Les corps broyés fondus aux arbres ensemencés !

    Restent les poilus sur les images 
    Regards éteints, à Verdun. 
    Pauvres poilus cloués sans âge à leur destin.

    Et des deux côtés de la frontière,
    On lit le nom des soldats. 
    Tous empilés le long des pierres et sur les croix !


    DORMEZ, PETITS PÈRES, 
    SOUS LES TOMBES OU DANS LES CHAMPS ...

    DORMEZ PETITS PÈRES
    DANS NOS MÉMOIRES

     

    Adieu, Jeanne-Françoise...

    INFINIMENT 
    ULRICH OU JEAN PIERRE, COUCHÉS DANS LES CHAMPS. 
    DORMEZ COMME DES FRÈRES ET L'ON NE DIRA PLUS JAMAIS 
    QU'IL FAUT FAIRE LA GUERRE POUR GAGNER LA PAIX !

     Adieu, Jeanne-Françoise...

     

     

     

    Pendant que j'y suis, je me permets de vous rappeler ces deux articles "en chanson" et de (re)découvrir:

    Le vieux soldat (Jean-Pax MEFRET)

    Les larmes du drapeau (Francs Tireurs Patriotes)

     

     

     


    8 commentaires
  • Ne croyez pas que je m'auto-complais dans la relecture de mes anciens billets, ni que je fasse une fixation morbide sur les origines et l'avenir de la langue française (rien ne me permettrait d'avoir une quelconque prétention à une compétence à vouloir me mêler de ça...) mais quand même !

    J'en étais resté à ça, qui semblait frappé d'un certain coin de bon sens, mais on veut me persuader que j'ai tout faux :

       Le français est une langue romane, c'est-à-dire une langue issue du latin vulgaire. Elle est parlée en France, ainsi qu'en Belgique, au Canada, au Luxembourg, en Suisse et dans 51 autres pays, principalement localisés en Afrique, ayant pour la plupart fait partie de l’ancien empire colonial français.

       Issu de l’évolution du bas latin vers le gallo-roman au cours du premier millénaire de l'ère chrétienne, le français, langue royale, devient une langue juridique et administrative avec l’ordonnance de Villers-Cotterêts en 1539. Par la suite le français, toujours autour du noyau parisien, se diffusera en France, en Europe et dans le monde. S’ensuit une longue réforme de la langue promue par les académiciens, pour la régulariser et y réintroduire des vocables latins. Le français classique des XVIme et XVIIme siècles devient le français moderne du XVIIme siècle, langue véhiculaire de l’Europe. Avec la colonisation, le français se répand en Amérique du Nord au XVIIme siècle, en Afrique au XIXme siècle, ce qui en fait une langue mondiale.

       Claude Hagège distingue trois périodes de rayonnement du français : la période du Moyen Âge qui s'étend de la fin du XIme au début du XIVme siècle, la période qui s'étend du début du règne de Louis XIV à la fin du XVIIIme siècle, et la période allant de la fin du XIXme au début du XXme siècle [au profit de l'anglais].

       La langue française a cette particularité que son développement a été en partie l’œuvre de groupes intellectuels, comme la Pléiade, ou d’institutions, comme l’Académie française. C’est une langue dite "académique". Toutefois, l’usage garde ses droits et nombreux sont ceux qui malaxèrent cette langue vivante, au premier rang desquels Molière : on parle d’ailleurs de la "langue de Molière".

    d'après un article de wikipedia qui devrait certainement être profondément remanié sous peu

     

    Un rapide coup d’œil dans le rétroviseur sur mes pompes et mes œuvres:

    Je peux vous appeler François ? (juin 2017)

    "...faire rayonner l’identité du Maroc et concourir à la diffusion de la langue arabe et de l’islam...."

    On avait cru comprendre dès le début... (janvier 2018)

    "Il n'y a pas de culture française. Il y a une culture en France. Elle est diverse..."

    Vers une kaïllra-pride ? (mars 2018)

    "Pour une vision nouvelle, décomplexée, de la francophonie et du multilinguisme"

    Maman, la plus belle du Monde (mai 2018)

    "La langue Arabe est la mère de toutes les langues" et "l'une des plus belles de France"

    Pétain, grand patriote ?.. (septembre 2018)

    "...promouvoir et redonner du prestige à la langue arabe.../...une très grande langue littéraire..."
     

    Bon, en gros, 5 articles consacrés en totalité ou en partie à notre langue maternelle, sur un total d'environ 450, on ne peut pas dire que ça frôle la monomanie, surtout sur un blog pas très très korrect...

    Le dernier date de tout juste un mois, je croyais pouvoir passer à autre chose. Mais non... "Il" remet ça...Lors du tout dernier Sommet de la Francophobie Francophonie:

    Pour Macron, la langue française n’a plus de "lien" avec la France

    ...ou, dit autrement:

    Pour Macron, le français s'est émancipé de son "lien" avec la nation française

    ...soit, en clair et en langage de start-uper mondialiste:

    "La langue française n'appartient à aucun d'entre nous mais est la propriété de tous. Elle s'est émancipée de son lien avec la nation française pour accueillir tous les imaginaires..."

    "Quand je parle de langue française, je parle de nos langues françaises. Son épicentre n'est ni à droite ni à gauche de la Seine. Il est sans doute dans le bassin du fleuve Congo ou quelque part dans la région..."

    "Le premier combat de la francophonie dans les années à venir, c'est particulièrement la jeunesse en Afrique..."

    Il insiste....

    (j'aime bien l'image des deux moustachus, presque cachés par le dessin qui sont les seuls à ne pas sourire de toutes leurs dents !)

    ...car, en-même-temps™, le "président" de la "République Française", continue de vouloir "réinventer la langue française" (trop "institutionnelle") en souhaitant ou exigeant la nomination de la ministre anglophone des Affaires Étrangères rwandaise à la tête de l’Organisation internationale de la francophonie, pour succéder à la canadienne Michaëlle Jean, candidate à sa succession...

    Louise Mushikiwabo: "une ministre de Kagamé qui est violemment anti-française, d'un pays qui a choisi de faire de l'anglais sa langue d'enseignement, sa langue d'administration, qui a tourné le dos au français" et qui avait estimé "que l’anglais est une langue avec laquelle on va plus loin que le français" et "fait raser au bulldozer le centre culturel français de Kigali" et qui avait tenu "des propos qui sont presque insultants" envers la France... selon les rares personnalités politiques qui ont osé prendre position contre ce soutien. 

    A moins que le Rwanda du "roi" Kagamé ne constitue le modèle de dictatu de démocratie et de pays des droits de l'homme que Macron aimerait voir appliquer dans son pays d'illettrés alcooliques et fainéants.

    Il insiste....

    Ce qui n'est pas impossible.

    Mais de deux (ou trois ou quatre) choses l'une:

    1) Macron m'en veut personnellement et fait tout son possible pour me contrarier et m'énerver...(mais je ne crois pas qu'on se soit croisés quelque-part et, au cas où, je me demande pourquoi cet acharnement contre moi.)

    2) Macron en a plein le cu.. le dos des discours que lui écrit son nèg sa plume (???) en employant des mots désuets et archaïques qu'il doit regarder dans un vieux dictionnaire ce que ça veut dire et qui le font passer pour un schnock auprès des meufs et des autres, au lieu des bons franglicismes branchouillés.

    3) Macron est le pire ennemi de la France, de la République et des français qu'on n'ait jamais connu, même depuis les heures les plus sombres de notre histoire...  ("bête" ou "méchant" ? l'avenir nous le dira peut-être..."panouille" ou "gougnafier"...)

     

    4) autre hypothèse, Macron aurait un compte personnel ou sentimental à régler avec un·e ancien·ne enseignant·e de lettres françaises qu'il voudrait exorciser comme une catharsis par cette haine de la langue et sa volonté de la détruire

    tapez 1 ou 2 ou 3 ou 4

     

    Ceci dit, c'est vrai que la défense et l’illustration de la langue française n'est pas forcément ou obligatoirement l'affaire d'un mâle blanc catholique et hétérosexuel natif de Montauban, Hazebrouck ou La Garenne-Colombes...  mais quand même !

     

     

     

     

     

     

     


    4 commentaires
  • Andrew Gillum...

    Andrew Gillum, vous connaissez ?

    Il est le fils d'un maçon et d'une conductrice de bus.

    Il est le maire de Tallahassee, une ville moyenne américaine d'à peine 200 000 habitants.

    Il est noir et membre du parti des démocrates..

    C'est le futur probable gouverneur de la Floride, après avoir remporté récemment les primaires de son parti pour les élections du mois de novembre prochain... Ces élections de "mi-mandat" qui vont renouveler la Chambre des représentants et une partie des sénateurs, étape cruciale avant les prochaines élections présidentielles de 2020...

    Il revendique son positionnement résolument à gauche, il est en faveur d’une assurance maladie universelle pour tous, de la légalisation de la marijuana, il veut abolir la police des douanes et de l'immigration. Il estime et affirme que le Parti démocrate doit s’appuyer sur des valeurs ultra-progressistes pour conquérir la jeunesse, les minorités de toutes sortes, raciales ou sexuelles et l’électorat noir et latino-américain.

     

    Les noirs jouent et gagnent

    On le dit faire partie de cette nouvelle génération d'élus "non-blancs", poussée par des mécènes privés convaincus qu'il est temps d'en finir avec une classe politique presque exclusivement composée de "mâles blancs".  

    Une "génération" biberonnée aux discours de Obama et qui prône quasi ouvertement une guerre civile idéologique, appelle à la désobéissance civile, réclame la régularisation immédiate des immigrés clandestins et milite activement pour la suppression des statues, monuments, symboles et emblèmes de la civilisation "blanche" aux U.S.A...

    Une "génération" qui balaye sans scrupule les vieux routiers du parti; qui vient de faire élire à New-York une activiste pro-immigration inconnue jusque là; qui présentera aux prochaines élections des musulmanes affirmées et un candidat(e) transgenre...

    Une "génération" poussée, sans trop d'efforts, par des mécènes privés qui investissent des millions de dollars pour promouvoir un "pouvoir politique noir" à travers une nébuleuse de mouvements et d'associations ("the Collective", "Planned Parenthood", "Sierra Student Coalition", etc...). Derrière lesquelles on retrouve à chaque fois, directement ou en sous-main, le célèbre milliardaire "philanthrope" George Soros...

    Une" génération" de "démocrates" qui a abandonné l'archaïque "lutte des classes" par la "lutte des races", et le discours et le dialogue démocratique au profit de la calomnie et du mépris orgueilleux...

    Une "génération" qui considère l'élection de Donald Trump comme une erreur de l'histoire et comme un affront et qui "veut sa peau" (certainement au sens figuré... ou pas) et souhaite et œuvre pour qu'il soit "le dernier président blanc des États-Unis".

    Comme tout ce qui arrive en Amérique met, au pire, quelques années pour traverser l'Atlantique... la France et l'Europe devraient profiter une dernière fois des quelques relatifs beaux jours qui leur restent à vivre.

     

    Les noirs jouent et gagnent

     

     

     

     

     

    Pour en revenir en France et à notre bon président attentif à ces évolutions sociales et sociétales jusque dans ses moments de loisirs...le comédien Fabrice Eboué, pourtant pote de rappeurs funky, de Kader Aoun. de Jamel Debbouze et de Thomas N'Gijol, entre-autres mais aussi ancien élève de La Providence d'Amiens où il a rencontré le futur "président de la République" Emmanuel Macron. nous en donne un portrait criant de vérité et de sincérité:

    même s'il oublie d'évoquer la joyeuse séquence érotico-ethno-festive élyséenne pour la Teuf à la Zik

    Les noirs jouent et gagnent

    (cette image a été un peu modifiée par rapport à la photo dédicacée officielle en vente sur https://boutique.elysee.fr/)

    Les noirs jouent et gagnent

     

     

     


    2 commentaires
  •  

     

    Plus belle la vie. (saison 4 - à suivre...)

     

    Les antifascistes de la Sorbonne annulent leur appel à perturber une séance de dédicace d’Eric Zemmour dans le Quartier Latin (MàJ)

    Plus belle la vie. (saison 4 - fin (?)..)

    Paris : Record d’affluence pour la séance de dédicace d’Eric Zemmour que voulaient perturber les antifas...

    Plus belle la vie. (saison 4 - fin (?)..)

    Plus belle la vie. (saison 4 - fin (?)..)

    Oui, mais... en douce:

    Onfray renvoyé du service public...

    Michel Onfray a appris, sans sommation, sans d’ailleurs que la direction de la radio ait seulement la délicatesse et la courtoisie de l’appeler directement, que France culture cesserait désormais de diffuser les cours qu’il donnait à l’université de Caen. Exit donc, cette parole dérangeante, devenue insupportable pour le pouvoir. Après Éric Zemmour, interdit de service public, après Frédéric Taddéï, contraint de s’exiler sur RT pour recouvrer la liberté d’inviter les débatteurs de son choix sans qu’on lui dresse une liste des bannis d’antenne, c’est au tour d’une autre voix dissidente d’être congédiée, sans un mot, sans une explication. 

    (source)

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Plus belle la vie. (saison 3)

    Quand les cons, les jaloux et les ordures se vengent:

    Laurent Ruquier n'est "pas favorable" à la venue d'Eric Zemmour dans On n'est pas couché.

    Eric Zemmour persona non grata dans On n'est pas couché? Selon Julien Bellver, journaliste de l'émission Quotidien, le polémiste ne serait pas le bienvenue chez Laurent Ruquier, où il a pourtant été chroniqueur pendant plusieurs années. 

    L'écrivain et journaliste du Figaro devait passer dans ONPC en octobre pour y parler de son nouveau livre Destin Français: "Faut-il boycotter Zemmour dans les médias? Il ne sera pas dans ONPC mi-octobre comme prévu. Ruquier 'pas favorable' (Quotidien)", a écrit Julien Bellver sur Twitter.

    Les antifascistes de la Sorbonne appellent à perturber une séance de dédicace d’Eric Zemmour dans le Quartier Latin

    Plus belle la vie. (saison 3)

     

    Plus belle la vie. (saison 3)

     

    Eric Zemmour n'est pas de ma famille, ni de mes amis, ni de mes voisins.

    Je n'écoutais même pas régulièrement ses chroniques matinales sur RTL...

    Je ne regarde pas systématiquement "Zemmour & Naulleau" sur Paris-Première...

    Je n'ai pas encore acheté son dernier bouquin, et je n'ai pas lu tous les autres...

    Mais je trouve que ça fait beaucoup contre un seul homme... et jusqu'où ira cet acharnement et cette haine ?

    Ils mordraient, ces cons là...

    Rappel des faits jamais ou rarement rapportés:

    Alors que Zemmour lui faisait remarquer que la loi, entre Bonaparte et 1993, voulait qu’on choisisse le prénom d’un enfant parmi les saints du calendrier (c’est ainsi, par exemple, que Marine Le Pen a dû s’appeler Marion pour l’état civil), et que sa mère aurait dû se plier à la loi, elle répondit : 

    "Jamais je n’ai entendu quelque chose d’aussi blessant. (…) je trouve que ce que vous venez de dire n’est pas une insulte à mon égard, c’est une insulte à la France". 


    A quoi Zemmour rétorqua :

    "C’est votre prénom qui est une insulte à la France. La France n’est pas une terre vierge. C’est une terre avec une Histoire, avec un passé. Et les prénoms incarnent l’Histoire de laFrance".

    On pensera ce qu’on veut de cette réponse de Zemmour, mais on doit relever que la première agression (insulte à la France), vient d’Hapsatou....

     

    Plus belle la vie. (saison 3)

     

     

     

     NB. mon article suivant avait été rédigé avant celui-ci

     

     

     

     

     

     


    5 commentaires
  • Ce qu'il y a de bien avec.... "ceux qui osent tout", c'est qu'ils osent tout, vraiment tout:

    épisode 1:

    Après les premiers épisodes où on voit Marine Le Pen, face aux experts psychiatriques, faire le test de Rorschach et ne voir que des tâches de sang des innocents au lieu de mignonnes fleurettes, de gentils petits papillons et de jolis jolis nuages, à la demande d'une juge (dont on peut quand même dire que ça entre malgré tout dans sa fonction et ses attributions), c'est au tour de l'inquisiteur stalinien Bourdin (dont on ne peut pas dire que ça entre  dans sa fonction et ses attributions) d'envoyer chez les psys tous ceux qui osent parler de ou avec Zemmour, y compris ses propres collègues et amis, de l'autre côté de la vitre, dans le studio voisin... Sympa. Et bon kamarad...

    A quand une interdiction d'antenne concernant Bourdin ?

    Plus belle la vie. (saison 2)

    Bourdin (RMC) :

    "Zemmour et ceux qui lui donnent la parole devraient subir une expertise psychiatrique"

    Bon, ceci dit, on ne s'affole pas: il n'est pas encore prévu de faire une demande d'hospitalisation d'office (HO ou SDRE) pour les concitoyens ayant acheté un ou plusieurs livres de "Eric Z." (traçables grâce à leur paiement par Carte Bleue ou par le checking de leur smartphone à proximité d'une séance de dédicace). Pas encore. De même qu'il n'est pas encore (officiellement) demandé de pister les internautes sur Google, ou Facebook, ou Twitter pour relever les occurrences "Zemmour", ni d'analyser le nombre de clics en direction du site "Zemmour.fr" -qui serait le site de référence pour l'actualité d'Eric Zemmour.- ("Retrouvez toutes les vidéos, livres et actualités d'Eric Zemmour") mais que, par la plus élémentaire prudence citoyenne, les ministères de l'Intérieur, de la Culture, de la Justice, de l’Éducation Nationale, des Affaires Sociales, et celui des Rapports directs et benallaïstes avec la Présidence vous déconseillent de visiter.

             

    Sur RMC, Bourdin critique ceux qui "donnent la parole" à Eric Zemmour... invité sur RMC

    Alors que l'un de ses journalistes évoquait la demande d'examen psychiatrique de la justice adressée à Marine Le Pen, le matinalier de RMC s'en est pris à Eric Zemmour, en promotion pour son nouveau livre "Destin français": "Celui qui devrait faire un examen psychiatrique, c'est Zemmour hein. C'est mon avis ! Et ceux qui lui donnent la parole devraient aussi subir une expertise psychiatrique !" continuant: "Je n'ai pas du tout envie de faire de la publicité à quelqu'un qui tient les propos qu'il a tenus. Et surtout pas non plus à quelqu'un qui lui donne la parole... Voyez mon regard"... concédant quand même, avec quelques réserves: "Il a le droit d'avoir la parole... Mais lui donner la parole, pour faire la promo de son bouquin et pour dire ce qu'il a dit ? Alors moi, je préfère lui donner la parole quand il n'a pas de bouquin qui sort !", rejoignant en ça la supplique de Hapsatou Sy d'interdire Eric Zemmour de télévision "...qu'on arrête d'inviter Zemmour dans les médias... au moins, et surtout, pendant la promotion de son livre"

    Quelques heures plus tard, Eric Zemmour était pourtant sur le plateau des "Grandes Gueules" pour passer son "Grand oral". Alors que Jean-Jacques Bourdin a critiqué fortement les médias qui relayent la parole du polémiste, Olivier Truchot et Alain Marschall ont reçu l'éditorialiste dans leur émission et se sont (excusés) expliqués au début de l'intervention d'Eric Zemmour. "Quand on a annoncé votre venue dans 'Les Grandes Gueules', nous avons reçu, non pas des pressions mais des recommandations. Même ici en interne, certains nous ont posé la question de savoir si c'était une bonne idée de recevoir Zemmour. Sur les réseaux sociaux, nos internautes nous ont dit 'Ce n'est pas possible' (...) On voit qu'il y a une pression médiatique." avant (de plaider) de préciser que "...'il était prévu que le polémiste soit aujourd'hui l'invité de l'émission avant que n'éclate la polémique"  (!!!)

     

    On peut donc s'attendre, plus ou moins long terme à ce que Zemmour et, certainement bientôt, tout chroniqueur, journaliste ou polémiste politiquement incorrect se voit privé de moyen de faire connaitre son actualité éditoriale et professionnelle (re-voir ici les récentes affaires Obertone et Marsault privés de leur tribune au nom du "principe de sécurité publique".)

    On se souvient certainement de la mésaventure qui est arrivée en 2015 à Philippe Verdier, chef du service météo de France2, diplômé en météorologie climatologie, titulaire d'un Master II en développement durable et rédacteur d'un mémoire sur le thème du changement climatique, licencié pour avoir dénoncé dan son livre "Climat Investigation" ...(aux "sulfureuses" éditions Ring, c'est vrai (re-re-voir ici...) des liens "entre scientifiques, politiques, lobbies économiques, ONG environnementales" à propos des causes et conséquences du réchauffement climatique, qu'il n'a pourtant jamais remis en cause fondamentalement, et pour avoir douté de l'utilité de la COP21

    Si aucun média français n'a pris la peine de faire semblant de porter un jugement objectif sur cette affaire, la presse internationale a été jusqu'à écrire: "L’affaire est hautement politique, comme au bon vieux temps de l’ORTF du général de Gaulle: la France ne se refait pas si facilement, ni n’amende si facilement ses prérogatives monarchiques sur l’information en France"

    Une analyse encore d'actualité trois ans plus tard...

     

    PUB

    les lecteurs qui auraient pu lire: aimeraient certainement lire aussi:

     

     

    ...si Hapsatou Sy et J.J. Bourdin le permettent 

     

     

     

     

     

     

     

     

    Plus belle la vie. (saison 2)

    Plus belle la vie. (saison 2)

     

    En attendant, vous pouvez toujours aller signer la pétition de soutien à Eric Zemmour sur

    Pétition de soutien pour qu'Eric Zemmour puisse continuer à s'exprimer librement.

    et faire tourner le lien (S.V.P.)

     

     

    Mais un peu d'humour noir dans ce monde de brutes ne peut pas nous faire de mal...

    de quoi rendre un peu plus belle la vie (quoique... ou pas !)

    "Après les pansements pour peaux foncées...

    Rokhaya Diallo s’attaque à la question des lunettes pour nez épatés...

    et la crème solaire qui laisse des traces blanches sur les peaux foncées !"

    Plus belle la vie. (saison 2)

    une combattante à rencontrer de toute urgence pour se faire agiter le paf !

     

    épisode 2:

    Une expertise psychiatrique d’Alexandre Benalla a été ordonnée par les juges qui doivent entendre l’ancien chargé de mission à l’Élysée, vendredi 28 septembre, en application de l’article 706-47-1 du code de procédure pénale, même s’il semble difficile de faire entrer les faits reprochés à l’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron dans l’un des 13 crimes ou délits recensés dans le texte.

    Alexandre Benalla été mis en examen le 22 juillet pour "violences volontaires", "immixtion dans l’exercice d’une fonction publique" et "port prohibé d’une arme de catégorie B", etc...

    Le même texte de loi que celui évoqué pour entendre Marine Le Pen. En parcourant la liste des 13 crimes et délits (essentiellement d'ordre sexuel...- ne me dites pas qu'Alexandre et... ou... non !-) retenus dans l'article de loi, on ne trouve rien qui corresponde aux délits commis par Benalla ("violences volontaires", "immixtion dans l’exercice d’une fonction publique" et "port prohibé d’une arme de catégorie B") et le pisse-copie a donc bien raison de préciser que "il semble difficile de faire entrer les faits reprochés à l’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron dans l’un des 13 crimes ou délits recensés dans le texte".

    Parions que le citoyen Benalla, défenseur de la Démocratie, respectueux du Droit et de la Légalité (après sa formation accélérée  dispensée par les cellules juridiques et de communication de l’Élysée) va se rendre plus volontiers et plus spontanément (d'après les journaux) devant les médecins pour les fous que devant les petits marquis du Sénat. Et sans en faire toute une affaire, comme le fait la présidente du" Rassemblement National". Honte à elle, qui doit avoir des choses à cacher aux médecins pour refuser de leur parler... CQFD !

    En attendant, vous pouvez toujours aller signer la pétition de soutien à Eric Zemmour sur

    Pétition de soutien pour qu'Eric Zemmour puisse continuer à s'exprimer librement.

    et faire tourner le lien (S.V.P.)

     

    épisode 3:

    Concernant la très éventuelle mise à l'écart du procureur Bourdin évoquée plus haut, la relève est assurée:

    Grande première au lycée Paul Painlevé... Le journal du lycée PPL Actus a retenu l’attention du jury du prix Kaléidoscoop organisé par l’association Jets d’encre.
    Jets d’encre est une association nationale pour la promotion et la défense de la presse d’initiative jeune.

    Trois ambassadeurs du journal, Mohamed , Ibrahima  et Zakaria se sont rendus à l’hôtel de ville de Paris, mercredi 13 juin, afin d’assister à la cérémonie de remise des prix du concours.
    Après une première partie consacrée à des débats citoyens durant lesquels les jeunes journalistes ont pu partager leurs opinions, les prix ont été attribués.

    http://www.lyc-painleve-courbevoie.ac-versailles.fr/PPL-Actus

     

    voir l'intégralité de votre journal de nos demains:

    Plus belle la vie. (saison 2)

    ou quelques extraits:

    Nous n'avons pas choisi d'être noires, mais nous avons cette chance.

    1,2,3 prêts... 15 conseils pour séduire les meufs

    On n'est pas vendeur de drogue par plaisir

    Comment mon ami s'est converti à l'Islam

    Mon voile, ma fierté

     

    En attendant, vous pouvez toujours aller signer la pétition de soutien à Eric Zemmour sur

    Pétition de soutien pour qu'Eric Zemmour puisse continuer à s'exprimer librement.

    et faire tourner le lien (S.V.P.)

     

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique