• "...finir dans un bain de sang."

     

    "La Ve République peut finir dans un bain de sang...." Cette formule sans ambiguïté n'est pas d'un "gilet jaune" en mal de publicité chez Hanouna, d'un estrémiste de gôche ou de drouâte fanatisé en meeting prérévolutionnaire, ni d'un crypto-néoroyaliste blanc catholique radicalisé, mais de M. Jacques Mézard, 75 ans, auvergnat de souche, ancien sénateur, soutien de la première heure du mouvement 'En Marche', ancien deux fois ministre du premier gouvernement d'Edouard Philippe, et membre du Conseil Constitutionnel nommé par le président Emmanuel Macron, etc.

    Petit tour des médias pour se rendre compte de la situation d'hier, d'aujourd'hui, et éventuellement de demain, à la relecture d'éléments épars mais sélectionnés.

     

    D'HIER A AUJOURD'HUI ET DEMAIN,

    COMPLOTONS AVEC JACQUES MÉZARD ET GÉRARD LARCHER, ETC...

    Hier...

    Janvier 2021 : Une unité d'élite nationale ("super CRS 8") va être créée d'ici l'été prochain au sein de la police afin de rétablir l'ordre "en cas de violences urbaines et de troubles graves", n'importe où en France. Composée de 200 CRS en alerte 7/7 et 24/24 formés et équipés de moyens spéciaux (uniformes anti-feu, casques plus légers, véhicules pouvant franchir des barricades) et capables d'intervenir partout en moins de 15 minutes. Cette unité devrait être mise en place avant l'été 2022.

    Mars 2021 : Le gouvernement a passé un appel d'offre pour l'achat de 170 000 nouveaux projectiles LBD dont une dizaine de milliers appelées "munitions de défense marquante visible" destinées à  "marquer l’agresseur dans une foule ou dans une situation d’émeute". Rappel :  le LBD et ses munitions sont des armes de catégorie A2 (matériel de guerre), le fabriquant suisse ne peut l’exporter qu’en tant que "matériel militaire", et son partenaire français qu'en accord avec le ministère des armées. 

    Octobre 2021 : Dans le cadre de la stratégie du maintien de l'ordre qui prévoit l'acquisition de matériels nouveaux, le gouvernement a passé commande de 90 véhicules blindés "anti-émeutes" pour "accompagner les adaptations nécessaires à la conduire des opérations de rétablissement de l'ordre dans des environnements dégradés" afin de "s’adapter aux nouvelles formes de contestation". Les premiers exemplaires de ces véhicules devraient être livrés au cours du premier semestre 2022.

    Aujourd'hui...

    Mars 2022 : Evoquant la réélection inévitable de Emmanuel Macron, le président du Sénat dit craindre "...un risque de légitimité s'il y a escamotage du débat démocratique."  Des "proches de l'Elysée" vont jusqu'à prédire: "Le Président va être réélu, mais le plus dur est devant nous. L'état de grâce sera de courte durée. Reconduit par défaut, il ne pourra rien faire, le contexte politique sera très dur" et "Le 55-45 face à Le Pen me glace [...] Il peut ressortir de cette élection un champ de ruines." ou "S'il ne veut pas finir avec la tête au bout d'une pique, il devra rassembler" et "La Ve République peut finir dans un bain de sang" (bvoltaire - 5 mars 2022)

    Mars 2022 : Le président du Sénat persiste et signe  "Le président de la République veut être réélu sans jamais avoir été réellement candidat, sans campagne, sans débat, sans confrontation d’idées. Tous les candidats débattent sauf lui. C’est un paradoxe ! [...] être en tête dans les sondages n’est pas une raison suffisante pour enjamber l’élection et considérer que ce scrutin n’est qu’une formalité, ne serait-ce que par respect de la démocratie [...] S’il n’y a pas de campagne, la question de la légitimité du gagnant se posera.. (lemonde - 15 mars 2022)

    Demain...

    ?

     

     

    Et, pendant tout ce temps-là, dans le petit village de Jeoffrécourt...

    hier, aujourd'hui, demain... ?

    mise à jour... 

     

     

    ADDENDA : Il n'est pas exclu que depuis que j'ai commencé à rédiger cet article au cours de la deuxième quinzaine du mois de mars avant de le mettre en ligne la veille du premier tour de l'élection présidentielle, la situation politique de la France et le climat social soient devenus moins tendus qu'alors et que toutes ces élucubrations abracadabrantesques soient maintenant hors propos.

    Plus de détails à venir.

    Dès demain soir, peut-être, à l'issue du premier tout du scrutin et à la fin du dépouillement.

    Si tout se passe bien.

    Ou pas trop mal.

     

     

     

     

    « Avec Rothschild & C° Et maintenant... »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    AK-47
    Dimanche 10 Avril à 04:51

    "dans le petit village de Jeoffrécourt..." Soyez aimable et terminez vos phrases, Tudieu !

      • Dimanche 10 Avril à 10:34

        @ AK-47......

        (je n'ai pas d'info plus précise ou plus récente, d'où mon absence de renseignements et de détails autres.)

         

         

      • M203
        Lundi 11 Avril à 11:26

        Guérilla urbaine menée contre kiKiKI ? Contre la population ou contre l'autre population ? En tout cas, que l'[autocensuré] Larcher ne fasse plus semblant d'avoir peur : la "légalité est, comme le tétragramme, toujours en faveur de celui qui a le plus de milichiens armés prêts à tout. Eh, nous sommes quand même dans un pays où 15% de l'effectif électoral permet d'imposer la tyrannie écolo ou autre à 85% du bétail.

         

      • Lundi 11 Avril à 12:44

        @ M203...!

        Y'a la bonne population et la mauvaise population !

        La bonne population, elle prend sa carte électorale, son masque anti-covid, et elle va voter pour les duettistes Macren/Lepon 'à votre service depuis 2017' (éventuellement, soumise à Akbar; elle vote pour les Insoumis, qui appellent à voter pour les susdits ). 

        La mauvaise population, elle prend sa carte électorale et son plus beau sourire, et elle va voter pour un polémiste d'esstrêm'droâte pétaino-napoléoniste  (et/ou néo-nazi, et/ou crypto-sioniste, et/ou pro-poutinien, etc...)

        Faut voir ce qu'il en est de la balance "bénéfice-risque" pour çui qu'est aux commandes et va le rester ?

         

    2
    Dimanche 10 Avril à 10:57

    Et pendant ce temps, le réchauffement devient de plus en plus climatique.

    3
    Paul-Emic
    Samedi 21 Mai à 08:14
    Paul-Emic

    comme dit un ministre "ça va bien se passer"

    (ps le capcha est pourri)

      • Samedi 21 Mai à 11:19

        @ Paul-Emic...!

        ...et, du coup, je me dis qu'il faut peut-être envisager d'un peu relativiser le fait que les pangolins ou les pipistrelles, les poulets de batterie, les chimpanzés et autres subsahariens nous refilent tous leurs microbes... intello !

         

         

      • Paul-Emic
        Dimanche 22 Mai à 10:37
        Paul-Emic

        @bedeau, ce n'est pas moi qui vais vous dire le contraire . Nous sommes entrés de plain-pied dans un délire hygiéniste très nord-américain et ça commence à bien faire !

      • Dimanche 22 Mai à 10:59

        @ Paul-Emic....!

        Ne négligeons pas l'hypothèse ou monsieur Poutine verrait "rouge" et nous sortirait son atomiseur de vitrificateur universel.

        ...alors : https://www.planet.fr/societe !

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


/* Fleche haut et bas */ /* Fin Fleche haut et bas */