• "B."

    Portal : No Escape...

    Chell se réveille dans une pièce sans porte ni fenêtre, et sans se souvenir ni de qui elle est, ni comment elle y est arrivée.

    Elle remarque quelque chose sur sa nuque et découvre qu’il s’agit d’un code-barres.

    Elle aperçoit également de mystérieuses marques sur un mur. Elle passe les heures, voire les jours suivants, à décoder mentalement le graphique, à manger la nourriture fournie par les gardes et à faire de l'exercice, tout en étant observée par une caméra de sécurité.

    Bientôt, elle découvre la signification des marques sur le mur et trouve un "Portal Gun" caché derrière un panneau mural. Elle apprend à utiliser l’appareil, et lorsqu’un agent intervient, elle lui échappe.

    Elle parvient à fuir et.....

    A l'origine, "Portal" est un jeu vidéo, paru en 2007, dans lequel le joueur est un objet d'expériences et un sujet de tests, piégé dans les laboratoires du mystérieux centre de recherches "Aperture Sciences", apparemment abandonné par les humains...

    Ça doit être angoissant, ça : n'être qu'un sujet de tests, enfermé dans un mystérieux centre de recherches désert, géré par une Intelligence Artificielle !

    J'en frémis.

     

     


    4 commentaires
  •  

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  • A propos de quelque maladresse présidentielle...

    Il y a quelques mois, quand il a été connu que le Président des Etats-Unis avait été infecté par la covid, vous n'avez pas eu assez de fiel pour ironiser sur son inconscience et sa suffisance, et vous réjouir, à mi-mots forcément, de l'événement.

    Quand notre Présid  votre président en est atteint à son tour.... silence radio ! Pourtant...

    Macron positif au Covid :

    mercredi, jusqu'à minuit en plein couvre-feu, le "banquet informel" de la majorité à l'Élysée.

    Oh...? les anti-Trump !

    Un long dîner de deux heures, requalifiée en "soirée de travail", pour 10 ou 12 personnes selon les sources, qui réunissait entre-autres les "ténors" de LaREM et du MoDem donc, a priori, sans grand enjeu national en ce temps de "crise" "inédite"... (Et la parité hommes/femmes -la "marité" femmes/hommes ?- n'était pas respectée. En plus...!)

    Pourtant, Lui, Macron, ne ménageait pas ses efforts, directement ou par comparses interposés, pour obliger tout un chacun à recourir au télétravail et à la vidéo-conférence,  pour nous dissuader de faire des repas trop longs avec plus de 6 personnes, pour nous imposer confinements et restriction de mouvements et couvre-feux et autres tracas envers les gens qui ne sont rien.

    Lui encore, connaissait apparemment par cœur tous les gestes-barrières responsables et citoyens, ne manquait jamais de se laver ostensiblement les mains chaque fois qu'une caméra était braquée sur lui, ne manquait jamais à la nécessité de remettre immédiatement en place son masque aux couleurs du drapeau, après avoir fini de causer dans le poste...

    Oh...? les anti-Trump !

    Si j'ai bien compris, il m'est plus répréhensible de risquer de contaminer ma belle-mère de 93 ans ou ma nièce de 12 ans (que de toute façon, je ne pourrai pas inviter simultanément avec leurs proches) que de risquer de contaminer un Premier Ministre, un Président d'Assemblée Nationale, quelques dirigeants de partis politiques amis de la présidence, divers conseillers en conseils de toutes sortes, etc... sans compter quelques députés qui passaient par là, un ou deux chefs d'état ou dirigeants internationaux. Et sa vieille épouse. Et, accessoirement, le petit personnel de service.

    Je ne sais pas à quel moment, si c'est quand il s'exprime devant nous en public ou devant un micro, ou quand il se réunit en privé avec quelques copains, mais j'ai comme l'impression qu'il se fout grandement de notre gueule... 

     

     


    3 commentaires
  • Quand je pense que certains malfaisants se gaussent des décisions prises par les organisations internationales.

    Une décision tant attendue

     ...ce 15 décembre 2020, une décision historique a été accueillie à l'unanimité :

    L’Assemblée générale des Nations Unies a déclaré 2021 "Année internationale des fruits et des légumes".

    L’occasion de sensibiliser le public à leur rôle important dans la nutrition, la sécurité alimentaire et la santé humaines, ainsi que dans la réalisation des objectifs de développement durable des Nations Unies.

    Une décision mondialement attendue

    "Les fruits et légumes sont le fondement d’une alimentation saine et variée.  Ils apportent à l’organisme une abondance de nutriments, renforcent le système immunitaire et contribuent à réduire les risques de maladies.  Et pourtant, malgré ces avantages considérables, nous n’en consommons pas assez.

    "En proclamant 2021 Année internationale des fruits et légumes, nous entendons examiner de plus près un secteur essentiel et réclamer l’adoption d’une approche holistique de la production et de la consommation, qui soit bénéfique pour la santé humaine et pour l’environnement.

    "Le Sommet mondial sur les systèmes alimentaires sera un moment charnière de l’Année internationale des fruits et légumes: il sera l’occasion d’inviter toutes les parties prenantes à redoubler d’efforts pour rendre les systèmes alimentaires plus inclusifs, plus résilients et plus durables. 

    "Dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030, nous soulignons le rôle que jouent nos systèmes alimentaires dans la lutte contre la faim, l’élimination de la pauvreté et la protection de notre planète.

    Or, aujourd’hui, l’augmentation démographique, l’urbanisation croissante, la raréfaction des ressources naturelles, la pollution agricole et le changement d’affectation des terres, les pertes et gaspillages considérables de nourriture et les effets des changements climatiques sont autant de facteurs qui mettent en évidence la fragilité de nos systèmes alimentaires.

    "Alors que la pandémie de COVID-19 continue de mettre en péril la santé et la subsistance des populations de la planète, nous devons nous unir pour assurer aux plus vulnérables, sans laisser personne de côté, un apport d’aliments nutritifs, y compris de fruits et légumes."

    M. António Guterres, Secrétaire Général de l'ONU

    Il est précisé: 

    "On définit les fruits et légumes par les parties comestibles des végétaux (par exemple, les structures porteuses de graines, les fleurs, les bourgeons, les feuilles, les tiges, les pousses et les racines), qui sont cultivés ou récoltés à l’état sauvage, dans leur état brut ou sous une forme peu transformée."

     

     

     


    12 commentaires
  •  

     Conservatisme, etc...

     

    Conservateur et réactionnaire, pour ma part, je me sens les deux à la fois.

    Ivan Rioufol

     

     

    « Car qu’est-ce finalement que le conservatisme, sinon la préservation des structures qui protègent, non par esprit de naphtaline, mais pour en posséder la jouissance quand la bise est venue ?

    « Car qu’est-ce que le conservatisme accompli, sinon la famille équilibrée, sinon la nation organisée, sinon l’État fort pour être juste, sinon la frontière, sinon la palissade avec un portail qui s’ouvre mais aussi se ferme, enclosant le jardin familial, provincial, national, culturel, civilisationnel ?

    « Qu’est-ce que le conservatisme sinon la mesure de notre liberté ?

    « Mais que réclame ce conservatisme politique pour exister, sinon l’existence de cet autre jardin enclos de nos âmes, cette spiritualité non pas anarchique mais organisée, sinon comme ces hommes de bonne volonté de Jules Romains partis à la "recherche d’une Église" ?

    « Ceci n’est pas le conservatisme, mais sa possibilité d’existence. Sans quête d’une plus haute voie, pas de civilisation, pas d’Occident, pas de France, pas de nous. Seulement la forêt obscure où la voie droite a été perdue. »

    Jacques de Guillebon

     

     

    « Quand on parle de l’amour du passé, il faut faire attention : c’est de l’amour de la vie qu’il s’agit. La vie est beaucoup plus du passé que du présent. Le présent est un moment toujours court, même lorsque sa plénitude le fait paraître éternel. Qui aime la vie aime le passé en ce qu’il est une suite de présents qui ont survécu dans la mémoire humaine. »

    Marguerite Yourcenar

     

     

    (lu sur la revue "Le nouveau Conservateur" de Jean-Frédéric Poisson et Paul-Marie Coûteaux)

    Qu'est-ce...? (etc.)

     

     

     

     

     

     


    4 commentaires
  •  

    On m'explique ? ou pas !...

     

    Je suis tombé sur cette ancienne info, presque par hasard :

    Coronavirus : un premier décès dans le Tarn-et-Garonne

    "L'homme était domicilié à Montauban. C’est d’ailleurs chez lui qu’il a été victime d’une grave chute dimanche dernier.../...Victime d’un traumatisme crânien, il aurait ensuite subi un épanchement sanguin fatal.../...C’est officiellement le premier décès dans le Tarn-et-Garonne provoqué par le Covid-19."

    Ça date du 21 mars dernier et c'était dans "La Dépêche du Midi".

    Ça ne provient pas d'un site satirique, et ce n'est pas daté du 1er avril.

    L'auteur, Laurent Benayoun, semble être un journaliste sérieux et crédible.

     

    Je suis con, ou quoi ? Y'a un truc que je ne comprends pas bien, comme un détail important qui m'échappe... 

    Si quelqu'un peut m'expliquer ? Docteur Véran ? Professeur Salomon ? Un autre membre du corps médical...

     

    rappel des titres...

    rappel des titres...

    rappel des titres...

     

     

    L'article et les commentaires des lecteurs sont sur :  

    https://www.ladepeche.fr/2020/03/21/tarn-et-garonne-covid-19-le-premier-deces-est-confirme

     

     


    11 commentaires
  •  

    niveau : pas twop difficile, pwésentement... 

    Saura-tu retrouvé les sept zerreurs qui y'a entre ses deux photos ?

     

    L'Enigme du samedi (09)

     

    L'Enigme du samedi (09)

     

    d'après un tweet vu sur Twitter 

     

     


    6 commentaires