• On sait comment ça commence...

    Ça a dû commencer comme ça... imperceptiblement, presque innocemment... on était dans la première moitié des années 1960-1970, et j'ai très certainement dû mettre quelques pièces de monnaie dans divers juke-box pour écouter et réécouter ces titres que je connaissais presque par cœur...

    ...et je devais même hocher la tête ou essayer de claquer des doigts, plus ou moins en rythme...

    Même si ça peut sembler évident aujourd'hui, qui -honnêtement- pouvait prétendre savoir que ça risquait de se terminer comme ça, une soixante d'années plus tard...

    Pourtant, voilà...

    hier...

    On sait comment ça commence...

    aujourd'hui... 

    On sait comment ça commence...

    Mais... si les ligueurs de la défense noire peuvent passer -à l’extrême rigueur- pour de tristes rigolos quasi folkloriques (à noter quand-même l'"opinion" d'un journaliste français blanc: "Tout ce qui empêche l’évolution des mentalités doit être banni. Ce n’est pas une réécriture de l’Histoire, c’est le début d’une nouvelle Histoire")... il n'en est pas de même de la sus-nommée Maboula (à ne pas confondre avec une simple Sibeth) qui est une universitaire française, écrivaine, "civilisationniste", antiraciste, décolonialiste et afroféministe, habituée des conférences et débats d'avant-garde civilisationnels et sociétaux, très prisée par le petit monde nouveau progressiste 

     

    demain ?

    ...heureux -ou malheureux- celui qui sait comment, demain au bout du compte, finalement, ça se terminera...

     

     

     

     

    « Mon copain Manu..Jean Raspail (5-07-1925/13-06-2020) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Juin à 09:39

    Si le colonialisme est un crime, réparons! Effaçons tout ce qu'il a apporté au monde, le mauvais comme le bon et le bon comme le mauvais. Que l'Afrique et les Africains reprennent le cours de l'histoire au moment où les blancs sont venus les déranger.

      • Vendredi 12 Juin à 15:05

        @ Pangloss...!

        Le plus drôle (ou le plus triste) c'est que certains "suprématistes noirs" sont vraiment convaincus que les colonialistes  blancs ont empêché la culture africaine d'atteindre son apogée...

        Comment en douter ?

                 

        Gilles Robert Capo (dit Kémi Séba pour faire plus couleur locale) et sa "tribu Ka", était persuadé que les noirs sont les fondateurs de la civilisation égyptienne...

        Les statues antiques auraient, à l'origine, représenté les héros, poètes et savants grecs ou romains avec la peau sombre et elles ont été "décapées" pour valider le complot de la race blanche soit-disant supérieure...

        Le tout étant accompagné d'appels à la discrimination et la séparation raciale et religieuse... et officialisé par l'instauration du "Mois de l'Histoire des Noirs"

         

    2
    No comment
    Vendredi 12 Juin à 10:41

    Si on en croit cette infographie (dont le caractère incontestable est garanti par sa source) :

    https://www.monde-diplomatique.fr/cartes/1800-2050

    de 1900 à nos jours, la population africaine a été multipliée par 10.

    Incroyable efficacité de la médecine wakandaise.

     

      • Vendredi 12 Juin à 15:33

        @ No comment...

        Il faut aussi préciser qu'en Erewhon, un pays voisin, on n'a jamais recensé aucune perte de la vie consécutive à un accident de la circulation... ce qui prouve indéniablement leur maîtrise absolue de la sécurité automobile et de la sécurité routière, ainsi que l'esprit de citoyenitude et de courtoisie des erewhonien·ne·s et de leurs frères de cou...     et de leurs frères de rac...    et de leurs Frères.

         

    3
    Souris donc
    Vendredi 12 Juin à 16:11

    Chez Pujadas, hier, y en avait une, du CRAN, qui demandait qu'on fasse la différence entre repentance et réparation. L'une des deux ne coûte rien.

    C'est la colère noire.

      • Vendredi 12 Juin à 17:53

        @ Souris donc...!

        ...un excellent article qui vaut aussi et surtout par le nombre, la qualité, la variété et la diversité des ses commentaires.

        Si je devais commenter aujourd'hui, 5 ans après sa rédaction, je crois que je ferais valoir que l’appât du gain, l'indemnisation pour des préjudices (?!) remontant à plusieurs siècles, etc... n'est pas, n'est plus, la motivation principale des "décolonialistes" et autres "indigénistes".

        (NB.:je n'ai pas vérifié l'authenticité de ce tract...)

        Rien ne les empêchera peut-être, au passage, d'encaisser comme une ultime aumône (un genre de djizîa ?), le montant des indemnités proposées (réparation ou repentance ?). Mais, comme le prouve l'acharnement contre tous ses symboles (historiques, culturels, artistiques, scientifiques : statues, bustes, tableaux, romans, films, etc...) le but final est bel et bien la destruction de la civilisation occidentale. (c'est mon quart d'heure complotiste) : leurs "revendications" identitaires et mémorielles s'étendent même à des pays qui n'ont jamais pratiqué l'esclavage. e tout amplifié par la haine de soi et de sa patrie (réelle ou feinte) qui anime les bien-pensants progressistes  occidentaux...

        Il n'est cependant pas sûr que le résultat final corresponde à leur attente et, à terme on aboutira à une mondialisation banalisée, déculturée, désacralisée, désocialisée et asexualisée, mais tournée vers un "marchandialisme" universel 

      • Souris donc
        Samedi 13 Juin à 07:39

        Ils sont littéralement obsédés par la race. Tout est bon pour nourrir cette obsession. Même les choses les plus frivoles. Le créole possède env. 80 mots pour désigner les nuances de couleur de peau.

        Mon préféré : tacté codind (tacheté comme une dinde), être affligé de taches de son.

        Dans les cités, la racaille emploie volontiers "Ta race !" (= Ta gueule ?).

      • Samedi 13 Juin à 10:53

         @ Souris donc...?

         

        (j'essaie de résumer - et de comprendre)

        • Les races n'existent pas (biologiquement, catholiquement-apostolique et politiquement-correct parlant)
        • Les personnes "racisées" (noires ?) demandent à être reconnues, respectées et admirées comme telles
        • Les personnes non racisées qui ne reconnaissent pas la supériorité des personnes racisées sont racistes
        • Les "anti-racistes" veulent démontrer que leur race de racisés est de loin supérieure à la race des racistes...

        Je vais prendre quelques Doliprane...je reviens...

         

    4
    André
    Vendredi 12 Juin à 20:34

    Dans ce monde qui marche sur la tête, heureusement qu'il y en a encore qui gardent leur bon sens:

    Intervenant du premier lien: Stéphane EDOUARD

    https://youtu.be/YfMA1DPg6jY

    Le 2ème intervenant s'appelle Greg TOUSSAINT

    https://youtu.be/HOdqEmQpygA

    https://youtu.be/3Ly2ypaxRkY

    Bonne écoute!

      • Vendredi 12 Juin à 22:10

        @ André....

        Merci pour les liens...

        Je venais de découvrir et de commenter la 2me vidéo "A GENOUX" de Greg TOUSSAINT sur un autre blog où je le comparais à Majid OUKACHA, dans un registre un peu différent mais très complémentaire et avec le même courage face aux gens de leur communauté... (je suis abonné aux chaines de l'un et de l'autre, mais je ne les consulte pas toujours régulièrement...)

        Je ne connaissais pas Stéphane EDOUARD...oh, sa vidéo est très claire et très documentée, (mais) un peu trop "objective" à mon gout... il faudra que j'en regarde d'autres pour me faire une opinion plus aboutie, mais le fait qu'il soit une des bêtes-noires (sans jeu de mots) de Mediapart semble un bon point... (plus que sa collaboration à M6...!)

    5
    Vendredi 12 Juin à 22:21

    HORS-SUJET (ou pas)

    (le 12/06/2020 à 14:00)

     

                    rencontre entre Jean RASPAIL et Jean-Pax MEFRET en 2018:      

                    

     

      • Septentrion
        Samedi 13 Juin à 00:08

        Encore une future mauvaise nouvelle. Monteilhet voici quelques mois (dans un sidérant silence), Frédéric Puisant bientôt...

        C'est affreux : j'entends déjà Teysson fils le diminuer en prétendant faire son éloge, voire en se proclamant son héritier spirituel. :-(

         

      • Samedi 13 Juin à 10:39

        @ Septentrion....

        ... et il semble aussi que Renaud CAMUS ait eu récemment de très sérieux problèmes de santé (vu sur son compte Twitter) 

         

    6
    André
    Samedi 13 Juin à 10:23

    Dans toute cette histoire, je constate que les asiatiques n'affichent aucune revendication et ne réarrangent pas l'histoire de France à leur sauce. Aucun "progressiste" ne s'intéresse à eux. Peut-être parce qu'ils sont moins sensibles au virus gauchiste? Ou parce qu'ils ont conservé le sens de la dignité? On ne les a jamais entendu se plaindre, eux.

      • Samedi 13 Juin à 11:09

        @ André...?

         

        ...peut-être que le Q.I., la génétique et/ou le sens de l'effort des uns et des autres donnent le début de commencement d'une explication...

        Donald Trump met fin à la discrimination positive, une directive mise en place par Barack Obama, qui attribuait des bonus ou des malus en fonction de la couleur de peau. Pour un examen d’entrée à Harvard par exemple, les Blancs partaient sans bonus ni malus, les Asiatiques partaient avec un handicap de 140 points tandis que les Afro-Américains partaient avec un bonus de 310 points.

                                 

        … il est vrai que Trump est un méchant raciste populiste blanc, alors que Obama était à moitié négrillot et dans le camp du bien et des progrès...

         

    7
    André
    Samedi 13 Juin à 10:52

    Allez, je vais me faire et vous faire encore un petit plaisir en vous mettant le lien d'un article rédigé par Bernard LUGAN, spécialiste de l'Afrique (il me semble que je dois avoir posté quelques unes de ses vidéos sur votre blog):

    https://www.asafrance.fr/item/bernard-lugan-l-escroquerie-historique-de-la-legende-noire-de-la-colonisation.html

    Je fais mille fois plus confiance à quelqu'un qui a été sur le terrain qu'à un intellectuel qui n'a jamais bougé de sa chaise.

    Bonne lecture.

      • Samedi 13 Juin à 11:36

        @ André...!

        Très bon article...

        ...mais c'est éternellement le même problème : les "théoriciens" bien-pensants ont une meilleure audience que les  "techniciens" qui ont mis les mains dans le mazout...

        On retrouve l'admiration béate vis-à-vis de l'intellectuel de salon germanopratin, le "sachant", qui bénéficie de l'appui du Prince (et donc de la presse et des médias)...

        Dans un autre domaine, en douce France,  on a méprisé et rendu méprisable un infectiologue et microbiologiste français de renommée mondiale parce-qu'il s'opposait à la doxa parisienne -et commerciale- (ou plus exactement que la doxa parisienne s'opposait à son analyse) à propos de la pandémie de coronavirus et son traitement par l'hydroxychloroquine.

         

    8
    André
    Samedi 13 Juin à 12:09

    @Bedeau:

    Vous avez tout à fait raison. Ces gens là sont de grands malades mentaux. Comment appelle-t-on cette pathologie qui a pour effet de  déformer la réalité et de vouloir plier la réalité à ses idées les plus délirantes? Faut-il les soigner ou carrément les enfermer?

      • Samedi 13 Juin à 17:04

        @ André....

        On appelle ça le "progressisme", ou le "Monde Nouveau".

        Et il n'y a pas de traitement pour endiguer la pandémie. Il n'y en aura jamais. Pas plus que de vaccin.

        Désolé, mais dire la vérité, même brutalement, est souvent préférable à toute autre attitude lénifiante.

        Ceux qui manifesteraient une certaine immunité naturelle seront contaminés autoritairement par les médic-médias.

         

                                   "Ils ne mourront pas tous, mais tous seront frappés"

         

    9
    Samedi 13 Juin à 16:26
    Carine
    Et en plus, on les a empoisonnés à la chloroquine, sous prétexte de les soigner du paludisme !
    Oui, vraiment, nous devons payer pour ça. Et en avaler à notre tour, en châtiment.
      • Samedi 13 Juin à 17:31

        @ Carine...?

        Je crois que je vais aller, moi aussi, déboulonner toutes les statues, dévisser toutes les plaques de rue, détruire tout ce qui porte le nom ou qui rappelle la vie ou l’œuvre des explorateurs, des découvreurs, des colons, des missionnaires, etc... Sans eux, on ne boirait peut-être pas de café, mangerait pas de bananes... mais on n'en serait pas là, on serait peinards avec notre hydromel et nos sangliers rôtis...cry !

         

         

    10
    André
    Samedi 13 Juin à 17:28

    @ Bedeau. Je crois qu'il y a un terme plus scientifique pour cela. Voyons... victimisation, agressivité, revendication au nom de la "justice", jugement faussé, perception fausse du réel....

    Bon sang mais c'est bien sûr! Ca s'appelle de la paranoïa. Les gauchistes et autres "progressistes" sont tous des paranoïaques. D'ailleurs, les dictateurs qui sont issus de leurs rangs n'ont-ils pas tous été paranos jusqu'au crime?

      • Samedi 13 Juin à 17:54

        @ André...!

        Vous vous égarez, André... 

        C'est vous, moi, les quelques personnes qui commentent ici sur ce blog et la majorité des autres blogueurs présents dans ma liste de liens, etc... qui sommes touchés par la paranoïa. Tous les sondages, toutes les enquêtes d'opinion le prouvent.

        Et ne pas pouvoir ou ne pas vouloir le reconnaître est la meilleure preuve de la maladie.

         

    11
    Samedi 13 Juin à 17:55

     @ Silve de Pikkendorff...

    Jean Raspail est décédé le samedi 13 juin 2020 à l'âge de 94 ans

    Avec vous dans la peine.

    Il est mort, mais il reste ce seul survivant qu'il évoquait dans un de ses livres

    S’il reste un survivant, je veux le voir et lui parler, lui saisir la main, savoir à quoi cela ressemble un homme vieux de milliers d’années et qui le sait 

              

    Un conseil inutile... mais ne lisez surtout les éloges funèbres vomis par les "Libé" ou "le Monde"

     

      • Septentrion
        Samedi 13 Juin à 18:32

        Parce qu'ils ont osé ? Me semblait qu'en face, depuis longtemps, on avait choisi la tactique la plus efficace, savoir le silence complet sur les méchants.

        C'est évidemment une coïncidence, mais partir le jour où les (autocensuré) sont lâchés, c'est symbolique. :-(

         

      • Samedi 13 Juin à 19:00

        @ Septentrion...!

        Oui, ils ont osé...

        Vous me décevez (presque bad !..) imaginer que certains (autocensurés idem) allaient laisser passer une occasion de cracher un fiel médiocre ou d'éjaculer fébrilement d'un spasme poussif sur le cadavre encore chaud d'un des derniers hommes libres et fiers de ce qui fut ce pays, c'est faire preuve à leur envers d'un mépris qu'ils ne méritent pas de votre part.

        Mais, hasard du calendrier, comme vous le faites remarquer, les (autocensurés itou) ont effectivement gagné. 

         

      • Septentrion
        Samedi 13 Juin à 23:30

        Dans l'hommage (convenable mais rapide) de l'Institut Iliade, quelques oublis, à commencer par *La hache des steppes* et les excellentes nouvelles rassemblées dans *Le tam-tam de Jonathan* et *Les hussards : histoires exemplaires*. Les chroniques de *Boulevard Raspail* sont intemporelles. Et les volumes de *Secouons le cocotier*... Et *Le président*, si désastreusement vrai -- je lui donne les traits de l'aventurier socialope de 1981.

        L'hommage écrit par Tasin (pour, c'est un comble, Riposte Laïque) n'est pas indigne.

        Amusant, que nos Rudeau en masse[s], censés être gris, soient plus... foncés.

         

      • Dimanche 14 Juin à 11:37

        @ Septentrion...!!!

        Ecrire un hommage achevé et exhaustif à la mémoire Jean Raspail doit relever de mission impossible * ? D'autant plus que, dans certains cas, il fallait peut-être le preum'  à le mettre en ligne, et tout le monde n'a pas une nécrologie rédigée à l'avance, la preuve :  ni RTL, ni RMC, ni France-Info n'ont eu le loisir de peaufiner et diffuser la leur... et ni le ministre de la Culture, ni la porte-parole(s) du gouvernement n'ont eu le temps de s'exprimer à la suite du décès d'un écrivain, primé à la fois par l'Académie Française, les Maisons de la Presse, la Ville de Paris et les Intellectuels Indépendants  (merci à wiki)

        Le "prince Jean, Comte de Paris" et Jean-Pax Mefret lui ont rendu un hommage discret et sincère. Marine le Pen non plus.

        * un peu comme vouloir écrire un déshommage ( je n'ai pas d'autre terme qui me viennent à l'esprit - vous comprenez ce que je veux dire !), déshommage tout aussi achevé et exhaustif à la mémoire de Emmanuel Foutriquet 

        (PS. "Résistance Républicaine"... le paradoxe n'en est que plus fort)

         

      • Très las
        Lundi 15 Juin à 00:48

        Sans rapport avec le sujet : Reprenant un signalement citoyen formulé par Saint-Ex dans une assez jolie lettre, La Lime et Paul-Emic ont exposé votre abominable Système au grand jour, bedeau :

        https://polemiquepolitique.blogspot.com/2020/06/la-mort-de-lhomme.html

        S'agit évidemment d'une coquille (répétée deux fois quand même) : n'était pas visée par l'aviateur votre ironie à froid, mais l'abominable organisation prétendue "scientifique" du travail élaborée par un certain Charles Bedaux :

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Bedaux

        (la fiche ricaine est plus complète, comme souvent)

        Je me disais bien que les dates ne collaient pas. ;-)

        "Ortograf DOZ Matter", comme disent nos amis de "Gaia's Life DOES Matter".

        P.S. : La vérification de la lettre (on ne me piège ni avec du faux Huxley ni avec du faux Lewis, eh eh) m'a amené au site de PMO, que j'avais un peu négligé ces derniers mois, à tort :

        http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=903

        Amusant de constater que l'image qui vient à l'esprit de tous les gens raisonnables (dont le Weité des *Propos d'un rétrograde*), pour qualifier l'immonde moderne, c'est celle de l'horrible termitière.

         

      • Lundi 15 Juin à 13:26

        @ Très las...!!!

        Effectivement, je n'ai rien à voir avec cet individu : ma vie et mon œuvre le prouvent quotidiennement (ainsi que le solde de mon compte en banque).

        Pour éviter tout amalgame préjudiciable, j'avais un moment envisagé de changer mon pseudo et le titre de mon blog. J'y renonce provisoirement, commençant à avoir le début d'une certaine visibilité d'"influenceur" à venir :

        Sinon, merci pour le lien vers la lettre de Saint-Exupéry sur la page de Paul-Emic (et de la Lime)... que je consulte assez régulièrement... mais pas hier !

        Et respect pour qui, le premier, a exhumé ce texte.

         

    12
    André
    Samedi 13 Juin à 18:31

    @ Bedeau:

    " C'est vous, moi, les quelques personnes qui commentent ici sur ce blog et la majorité des autres blogueurs présents dans ma liste de liens, etc... qui sommes touchés par la paranoïa. Tous les sondages, toutes les enquêtes d'opinion le prouvent. Et ne pas pouvoir ou ne pas vouloir le reconnaître est la meilleure preuve de la maladie."

    Comme nous vivons en UERSS, c'est tout à fait possible. Mais je n'ai nullement l'intention de faire mon autocritique. Et puis c'est tellement jouissif de déstabiliser ceux qui se contentent de répéter bêtement les slogans de la bien-pensance.

    Par exemple, quand un de ces beaux esprits nous dit que "nous" français, avons colonisé l'Afrique et que nous devrions nous en repentir, la meilleure réponse à leur apporter est que, comme ils descendent des négriers, ils ont en effet raison de se repentir de ce qu'ont fait leurs ancêtres. Quant à nous, hommes de peu, obscurs, sans-dents, nos ancêtres travaillaient sous ou sur la terre et ils n'ont jamais eu les moyens d'affréter des bateaux pour se livrer à l'esclavage. Regardez-les froncer les sourcils et leur machinerie intérieure se gripper.

    Idem quand ils affirment que "les frontières, c'est la guerre". Dites-leur plutôt que la guerre, c'est la violation des frontières, exemples à l'appui et observez leurs réactions. Tant pis s'ils aboient.

      • Samedi 13 Juin à 19:51

        @ André..!!!

        MANIFESTATION "INTERDITE" A PARIS

        12 interpellations 

        En marge de la manifestation interdite (mais tolérée au nom de l'émotion qui transcende le droit - dixit le ministre de l'intérieur) en soutien aux noires victimes de toutes les violences policières, 12 personnes ont été interpellées.  Il s'agit de jeunes "identitaires" qui entendaient dénoncer le "racisme anti-blanc" véhiculé par les mouvements indigénistes, communautaristes et anti-racistes présents et actifs dans la manif en question...

        Les organisateurs de la manifestation interdite (mais, etc...) et les 15 000 participants n'ont pas été déstabilisés.

        Les policiers, chargés d'un semblant de maintien d'un semblant d'ordre, eux, oui... un peu.

                                      

        Une charge des forces de l'ordre est violemment repoussée par des black-blocs sur la place de la République 

    13
    André
    Samedi 13 Juin à 20:28

    Pathétique! Manifestation permise par le ministre de l'intérieur, donc ? Ce ministre est un...

    Oh et puis non, il ne mérite même pas mon mépris. C'est vous dire...

    Au fait, c'était un salocialiste. Et ceci explique cela. ll a été "recyclé". Et que recycle-t-on? Je vous laisse répondre

      • Samedi 13 Juin à 21:00

        @ André...:

        "Ce ministre est..."

         

    14
    André
    Samedi 13 Juin à 22:32

    Vous nous le présentez de face, le voici de dos (enfin, si on peut dire) avec d'autres.

    Dossier : Les médias face à l'Islam, soumission ? | Ojim.fr

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :