• Mon copain Manu..

    L'actualité ne prête pas à sourire c'est vrai.

    Laissez-moi pourtant vous narrer ce que je sais de... 

    ...mon copain Manu.

    (toute ressemblance avec des personnes ou des faits existants serait pure imagination de votre part.)

    Mon copain Manu

    Mon copain Manu ne va pas bien en ce moment, et ça me fait de la peine pour lui de voir ça... On m'a dit que c'est peut-être un peu à cause d'une vieille ancienne maîtresse d'école qui surveille son dortoir du pensionnat où il est pour encore au moins deux ans et qui a fait renvoyer Alexandre, son meilleur ami de chambrée mais trop bagarreur...

    On dit qu'il a décidé ne plus vouloir s'amuser avec sa collection complète de soldats de plomb ou de bois et tous ses déguisements et tous les accessoires qui vont avec (bateau qui va sous l'eau, Jeeps, hélicoptère, avion à réaction, hôpital en toile de tente, etc...), ne plus vouloir les mettre en rang d'oignon ou les faire pirouetter devant lui comme des danseu·r·se·s (on doit s'obliger à écrire comme ça...), pas vraiment marti·al·aux·ales (...mais ça fait drôle quand on se relit à haute voix !) avant de renverser la table en disant que c'est lui qu'est le chef, d'abord. Ça avait pourtant l'air de bien lui plaire au début : il fallait voir l'air sérieux comme le pape qu'il essayait de prendre en essayant de ne pas rigoler quand il ouvrait son coffre à jouets et qu'il les regardait en fronçant les sourcils comme pour leur faire peur. Mais il est comme ça : au début, ça lui plait, il commence tout et il ne finit rien. Ou alors il le finit sans faire attention, n'importe comment, mais il sait que de toute façon il ne sera pas grondé. C'est surtout le 14 juillet, la "Journée Nationale de la France" que les petits et les grands enfants trouvaient ça beau. mais pas lui, alors il boude.  On m'a dit que c'est parce-que ça lui rappelle les leçons d'Histoire de France et je sais qu'il aime pas l'Histoire de France. Ni la Géographie.

    Depuis qu'on lui a en offert une belle panoplie complète pour son Noël dernier, il ne fait plus que jouer au docteur avec ses copains de sa bande. En les obligeant des fois à se fabriquer eux-même leur panoplie d'infirmier-re : des blouses avec des vieux sacs en plastique, des masques avec les vieux soutien-gorges de leur sœur, des boites qu'on dit que c'est des médicaments pour de rire mais qui coûteraient le pognon du dingue, et tout ça... et pis surtout, il les oblige à prendre et reprendre sans arrêt sa température dans son trou de balle. Il veut aussi leur donner un peu des médailles que ses petits soldats ne méritent pas quant ils ne meurent même pas tous pour de vrai à la guerre comme les infirmières et les docteurs. Mais surtout il n'aime pas que les autres enfants des voisins, ceux qui viennent de Marseille (c'est à la plage comme Le Touquet mais dans les Alpes-Atlantiques, il m'a dit, Manu) viennent jouer au docteur avec lui parce-que on lui a dit que c'étaient des tricheurs et des vantards. Il est fort à ce jeu là car il a réussi à enfermer presque tout le monde de son institut en leur disant que vous êtes gravement malades et si on se contagieuse par la maladie on va tous mourir !

    Je le connais bien, et je sais déjà que bientôt ça lui passera aussi et qu'il faudra trouver un autre jeu pour y jouer... Peut-être au jardinier-vétérinaire avec sa copine suédoise Greta, celle qui a toujours trop chaud et qui transpire tout le temps et que ça la met en colère... Peut-être à la marchande avec la grosse Angèle qui sent la bière et qui vient d'Allemagne et qui gagne toujours au Monopoly (mais elle triche tout le temps)... Peut-être aux cow-boys avec Donald, Mickey et quelques autres, mais c'est pas sûr je crois qu'ils sont fâchés... Ou même des jeux plus simples et plus faciles : "papa-maman" (ou parent#1-parent#2) avec Marlouna... ou "je te tiens la barbichette" avec Doudou et Fifi... ou "Jacques a dit" avec Sibethdaye... ou "pigeon vole", mais là, avec tous ses copains qui sont très fort à ce jeu qu'ils le prennent au mot de la lettre ; c'est ce qu'ils disent dans les blogs... ou aussi faire un spectacle de fin d'années en duo avec Bigard... Ce qui est sûr, c'est que les éducathérapeutes qui le suivent depuis son admission sont d'accord avec eux :  laissé à Lui-Même, il risque de se retrouver dans le même état de nerfs qu'en avril 2017...! 

    Mais aussi, il aurait bien aimé aller à la "Méga Teuf de la Zique" de papy-taty Jack, mais on sent que son cœur n'y est pas à cause de tout ce qu'on entend dans le journal : que des afro-black -peut-être même ceux des îles de Guyane ou des Antilles- se font mourir étouffés partout dans le monde par les supréracistes blancs (surtout des policiers) comme on les appelle, alors il est un triste et c'est peut-être pour ça son caprice parce-que si il ne va pas à la fête il ne pourra pas ressortir son instrument pour jouer avec les musiciens afro-black comme l'autre fois. Mais il y aura quand-même plein d'artistes et il regardera peut-être à la télé parce-qu'il y a encore des virus qui nous font la guerre dans la rue mais c'est dommage : c'est tous les artistes préférés des français qui vont chanter et même (j'ai oublié son nom) celle qui a une chanson qui dit qu'il faut prendre un fusil pour tuer les policiers qui tuent les Panthères-Noires (ou un truc comme ça) en Amérique à Neuve-York ou à Neuf-Trois (je sais pas où c'est), c'est la chanson préférée de son copain Cricri "le castagneur", comme on l'appelle, mais qui voudrait quand-même faire policier. J'ai pas tout capté, comme on dit.

    Pourtant, et je ne sais pas pourquoi, bon, c'est un bon copain, mais si j'étais dans la même classe que lui, je ne voterais pas pour lui comme chef-de-classe. Il est quand-même trop bizarre des fois. Et on dit qu'il fume en cachette et qu'il renifle tout le temps.

    Bon, je dois vous quitter, c'est le moment de la séance d'Adaptation Citoyenne de Progrès... Après, comme on est vendredi, ça sera l'heure de la Grande Prière. J'ai toujours envie de rigoler quand mon copain François récite "Al-ḥamdu lillāh, alaykum wa-raḥmatu llāhi wa-barakātuh" avec son accent italien de la région de Rome... mais je me retiens, je n'ai pas envie d'être dénoncé et d'être appelé dans le bureau de monsieur Didier (celui qui a une grande casquette, pas celui qui a un stéstoscope et des cheveux sales) : c'est le Préfet de la Police Intérieure et du Règlement. On a un copain qu'on n'a jamais revu après, il s'appelait Eric, et on ne sait pas où il est maintenant.

    Allez, cette fois, j'y vais...

    A bientôt peut-être...

     

     

    « Un "paysan savoyard"On sait comment ça commence... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 9 Juin à 07:43

    Excellent! Et merci pour ces éclats de rire du matin!

      • Mardi 9 Juin à 14:35

        @ Pangloss...!

        "quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend...", il faut bien trouver un moyen de survivre...he intello !

    2
    Mardi 9 Juin à 16:47

    La vérité sort de la bouche des enfants.

      • Mardi 9 Juin à 19:54

        @ Dr WO...!

        Et encore, je l'ai fait taire à plusieurs reprises : je ne sais pas où il allait chercher tout ça, fallait voir...!

        Même moi, j'aurais jamais osé en écrire le quart...  le dixième... le centième...

         

    3
    Souris donc
    Mardi 9 Juin à 17:15

    Y a plus qu'à trouver un dessinateur, Sempé ou Uderzo (zut, il est mort), pour en faire le Petit Nicolas, avec Agnan  Manu, le chouchou de la maîtresse. Une BD, puis un film, et vous voilà riche.

      • Mardi 9 Juin à 20:15

        @ Souris donc...,

        Une bande-dessinée, oui... Mais, en même temps, "croquignolesque", plutôt que "croquignolette"... 

        (mais devenir riche, un "premier de cordée" en quelque-sorte, n'est pas sans risque et en attendant je peux encore croiser des gens à la gare sans qu'ils envient ma réussite... faut voir)

         

    4
    jean-marc
    Jeudi 11 Juin à 19:45

    Le titre du billet m'avait égaré:je pensais qu'il faisait allusion à son homonyme espagnol et qui dit en ce moment

    grand bien du nôtre(un retour en perspective)??

      • Jeudi 11 Juin à 20:59

        @ jean-marc...!

        Il n'y a pour moi qu'un Seul et Unique Manu... Je laisse l'ibérique et hypothétique autre à son ami Gilles (Legendre).

        J'espère néanmoins que les aventures de Celui-ci vous ont semblé réalistes ?

        NB. Il faut se méfier des titres (voir ceux de la presse "people"...)

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :