• Interdit aux mineurs

    Du côté de chez Disney...

    Les aventures de Kermit la grenouille, de Miss Piggy et de leurs amis ne peuvent plus être vues que sur un compte adulte accompagné d'un avertissement signalant un contenu offensant :

    "Ce programme comprend des représentations négatives et/ou des mauvais traitements à l'encontre de personnes ou de cultures. Ces stéréotypes étaient faux à l'époque et sont faux maintenant. Plutôt que de supprimer ce contenu, nous voulons reconnaître son impact néfaste, en tirer des leçons et susciter la conversation pour créer ensemble un avenir plus inclusif. "

    Interdit aux mineurs

    Précédemment :

    - "Peter Pan", "Dumbo", "La Belle et le Clochard" ou "Les Aristochats" et "la Famille Robinson" étaient déjà inaccessibles depuis les profils enfants en raison de clichés jugés choquants.

    Mais, en même temps :

    - Walt Disney souhaite introduire un "Jedi" transsexuel dans le prochain "Star Wars" afin de mieux représenter la communauté LGBT dans ses productions futures (et organise régulièrement des "gay days" dans ses parcs d'attraction)

    - Disney+ prépare une série sur Malik Oussekine ("tué" par la police), parallèlement à un documentaire en six épisodes sur le rappeur Soprano et à une comédie sur une famille recomposée.

    - La chaîne pour enfants Disney Channel diffuse un clip à la gloire de la (vice-)présidente Kamala Harris...

    ...et, logiquement, la chaine s'auto-flagelle aussi pour avoir diffusé une vidéo de Johnny Cash chantant avec miss Piggy devant le drapeau des Confédérés, "symbole des suprémacistes blancs".

     

     

    Je sais, il y a certainement pire dans l'actualité hexagonale et internationale... mais si on devait attendre que ça aille un peu mieux pour parler des choses que certains (mais pas moi) jugeront futiles, on se sera fait hara-kiri depuis longtemps.

     

     

     

    « Méga-concert à l'Elysée"Tous les garçons et les filles..." »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Toonerre de Brest
    Mardi 23 Février à 00:59

    La folle idéologie "woke" fait des victimes depuis plus longtemps encore. En témoigne cette anecdote déjà racontée ailleurs (mais bon, paraît que bis repetita semper placent). C'était donc il y a une éternité, c'était en 2019, quand Foutriquet 2.0 se contenait encore un peu :

    ===

    La lutte contre la Bête Immonde concerne *tous* les domaines de l'existence.
    Récemment, nous recevions un couple d'amis avec leur progéniture. Ils voudraient découvrir rapidement quelques coins de Bordeaux, et notamment la (localement) célèbre flaque, ordinairement et pompeusement appelée "miroir d'eau", assez semblable au parvis de la Défense après la pluie. Ne trouvant aucun intérêt au spectacle, je me dévoue pour tenir compagnie aux deux loupiots (lui 10 ans, elle 12) qui sont un peu fatigués. Faute de livres pour petinenfants, n'ayant rien à leur dire, j'ai l'idée géniale de proposer un DVD de dessins animés que j'ai depuis des années sans l'avoir jamais regardé (une lubie dans le genre des *Shadoks* et des opérations en base 4), savoir une compilation de vieux *Tom et Jerry*.

    Au lancement, faut subir un avertissement grotesque et solennel, impossible à éviter, qui précise que la société désapprouve totalement le contenu inacceptable de certains des dessins animés -- sans toutefois préciser lesquels et en vertu de quels crimes.
    Vrai que la souris est généralement très vache vis-à-vis du pauvre chat, mais ce n'est pas, j'imagine, ce qui a motivé l'éditeur.
    Etrangement, la magie de vieux dessins en 2D retient l'attention des gosses -- peut-être à cause de la violente férocité de certaines scènes (entre autres, un chat mousquetaire est guillotiné, suscitant ce sobre commentaire de la souris responsable de sa condamnation : "C'est la vie.").
    Tout à coup, une séquence inattendue dans *The lonesome mouse* ("L'ennemi bien-aimé") : Jerry, parvenue à faire chasser le chat de la maison, s'empare joyeusement des biens du pauvre animal. Elle avise la corbeille au nom de Tom, qui comporte aussi le portrait du chat, et là, de lui ajouter une mèche et une moustache reconnaissables entre toutes, pour ensuite cracher avec énergie sur le portrait ainsi rectifié.
    D'accord, l'année de production, c'est 1943, mais quand même, ces quelques secondes de propagande inattendue valent leur pesant de caramels mous.
    Ils (les *méchants*) sont partout.
    (Je cherche encore ce qui pouvait justifier l'avertissement du début.)

    ===

    C'est peut-être la manifestation d'hitlérophobie qui justifiait la mise en garde -- je n'en suis pas absolument certain. Ou alors le *Cat Concerto* qui célèbre la Rhapodie hongroise n° 2 de Liszt -- on sait que la Hongrie n'est pas très bien vue par les tyranneaux de Bruxelles. Que vont trouver les Vigilants du Woke contre *Who framed Roger Rabbit ?* et *Cool World* ?

    Pour les Muppets, c'est simple : les deux grognons, les deux ronchons sont évidemment des réactionnaires. Leur seule présence justifierait toutes les interdictions, malgré le caractère transgressif et disruptif des amours entre grenouille et cochonnaille.

    Je crois savoir que la firme Marvel "wokise" tous ses personnages, qu'il s'agisse des bandes dessinées ou des films. Ils ont décidé de choisir leur public. On semble avoir reproché à Wonder Woman d'être attirée par un homme plutôt que par un écureuil (ici pris comme symbole de toutes les diversitudes).

      • Mardi 23 Février à 13:14

        @ Toonerre de Brest...!

        Oui...

        Oui...

        Mais on ne nous dit pas tout et on est sauvé(e(s)) si on en croit la presse étazunienne du 17 février dernier:

        https://www.wsj.com/articles/emmanuel-macron-and-the-woke

         

        Emmanuel Macron and the Woke

        The French president challenges American campus and media leftism. (traduction google) :

        "Les valeurs occidentales classiques telles que la liberté d'expression et la tolérance ont besoin de tous les défenseurs qu'elles peuvent trouver ces jours-ci, alors bravo au président français Emmanuel Macron pour son bénévolat pour la mission. Ce n'est pas une tâche facile, mais c'est une tâche importante. M. Macron a raison de conclure que c'est vital pour l'avenir de la France - et nous ajouterions, à celui de l'Amérique

        "M. Macron et les ministres de son gouvernement se sont battus ces derniers mois contre des philosophies illibérales et conflictuelles qui, selon eux, émanent des universités américaines. M. Macron a dénoncé en octobre l'influence de "certaines théories des sciences sociales entièrement importées des États-Unis"

        "Cela fait partie d'une volonté plus large de réaffirmer les valeurs françaises après de nombreuses années d'attaques terroristes islamistes. M. Macron fait également pression pour une nouvelle répression de l'extrémisme religieux, et sa loi à cette fin a été adoptée par la chambre de l'Assemblée nationale cette semaine."

         

        (les passages soulignés le sont par moi)

        Merci qui ???

         

    2
    Dithyrambe
    Mardi 23 Février à 04:05

    "avoir reproché à Wonder Woman d'être attirée par un homme plutôt que par un écureuil (ici pris comme symbole de toutes les diversitudes)"

    Bravo. C'est bien le fait d'un facho blanchâtre et hétéro (pléonasme) de prendre comme symbole des diversitudes un animal réputée pour sa grande queue.

    Sinon , pour Wonder Woman, élevée en parfaite amazone, être attirée par un homme est plutôt un acte de rebelattitude envers l'ordre établi; Qui devrait donc plaire à tout ce qui est LGBTQ+ET+SIAFFINITES.

      • Toonerre de Brest
        Mardi 23 Février à 11:24

        @Panégyrique :

        "Sometimes, a Squirrel Tail Is Just a Squirrel Tail." ;-)

        La réflexion originale est trop belle pour être vraie, à considérer le manque d'humour de son auteur supposé. Au reste, elle serait apocryphe, à en croire cet excellent site :

        https://quoteinvestigator.com/2011/08/12/just-a-cigar/

         

      • Mardi 23 Février à 13:32

        @ Dithyrambe...!

        Je n'étais pas au courant de ce débat qui semble (semblait ?) agiter les super-héros, évoqué par Toonerre....

        Parle t-on ici de cet(te) écureuil(le)tte))

                     

        qui, dans son genre, semble assez "disruptive" et "transgressive" (ou l'inverse) vis à vis de la correcte modernitude :

                     

         

        (PS. c'est toute mon éducation à revoir)

         

      • Toonere de Brest
        Mardi 23 Février à 14:10

        @bedeau : Dieux bons, dieux bons... Je savais l'existence d'un super-crétin appelé "Flaming Carrot" ; je savais aussi les Japonais capables de scénarios délirants ; mais la création d'Ecureuillette Squirrel Woman, c'est... trop.

        Il est temps de quitter pareil monde de fous. :-(

        https://en.wikipedia.org/wiki/Flaming_Carrot_Comics

      • Mardi 23 Février à 15:37

        @ Toonerre de Brest (@ Panagérique)...?

        Cette histoire de queue, ça me fait penser (mais peut-être "me trompe-je"...) que les celles zet ceux qui pensent aujourd'hui que les petits nenfants ne doivent pas regarder "les Aristochats", "Les 101 Dalamtiens" ou "Belle et le Clochatd" sont les mêmes que ceux zet celles si ce n'est toi c'est donc to frèresœur, qui à la fin des années 1970, voulaient "apprendre l'amour à nos enfants"....

        Si ils s'en prennent aussi au néo-crypto-archéo-colonialiste Babar, ne serait-ce pas un peu par jalousie ou envie devant la taille de sa trompe ?

            

         

      • Mardi 23 Février à 16:01

        @ Toonerre de Brest...!

        ...pour quelques roupies, je laisse découvrir un "Super Macron" injustement méconnu...

         

        (vous me remercierez plus tard)

         

      • Mardi 23 Février à 16:39

        @ Toonerre de Brest...!

        "Il est temps de quitter pareil monde de fous...", disez-vous...

        Une raison de plus ? (à peine hors-sujet)

        "noir... blanc... attaque.." une chaine TouTube a été suspendue à cause de la répétition abusive de ces termes dans les commentaires révélant un "contenu nuisible et dangereux".

        C'était la chaine d'un joueur d'échecs "reconnu" et suivi par près d'un million de joueurs passionnés. 

        cry

         

      • Toonerre de Brest
        Mardi 23 Février à 16:45

        @bedeau : Beurk ! Le gros plan sur le produit fait penser à un grouillement de vers. C'est une vision digne des cauchemars de Lovecraft. Bedeau, vos talents de découvreur forcent l'admiration, mais on ne saurait ici vous remercier. ;-)

        C'est pourquoi, dans #BalanceTonRoi, j'avais mis au goût du jour une vieille idée de Kevin Solway :

        http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2018/07/05/balancetonroi-6064452.html

        Faut voir les commentaires : les camarades et Kameraden étaient plus féroces que moi.

         

      • Mardi 23 Février à 17:15

        @ Toonerre de Brest...!

        Le nom même de jeu d'"échecs" a quelque chose de stigmatisant, non ?

        ou, à l'inverse, flatte trop la "réussite"

            

         

         

      • Toonerre de Brest
        Mardi 23 Février à 17:48

        @bedeau : "La roulette du destin", alors ?

        Excellent dessin, peut-être réactionnaire. J'avions jamais songé au fait que la promotion du pion en reine fût une manière de "coming out trans".

        Ach, zette épauke zalit dézidément tout ! (argh, glottophobie, j'imagine, mais anti-germanique, ça devrait passer)

        Pour en revenir à Ecureuillette, elle semble non seulement une notoriété mais aussi une puissance capable de battre les plus grands gentils et méchants de chez Marvel :

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Squirrel_Girl

        Le sérieux apporté à ces fiches fait peur.

      • Mardi 23 Février à 22:10

        @ Toonerre de Brest...!

        Il y a ça, aussi, un lointain cousin du Donald de Disney, peut-être...

                

         

        (à suivre, ou pas...)

      • Toonerre de Brest
        Mardi 23 Février à 22:43

        J'avions oublié son existence -- et savoir que ça existe, c'est déjà trop. Je dois cette connaissance inutile à l'excellente *Encyclopédie du cinéma ringard : le cinéma de bazar et d'essais*, d'un certain François Kahn, qui mentionnait ce projet cher à Georges Lucas. A lire les commentaires éclairés de Kahn (pas même en colère klingonaise), le film semble gratiné ; la bande dessinée encore plus. On ne dira jamais assez les sacrifices que consentent certains érudits pour éclairer leurs lecteurs sur les activités intellectuelles contemporaines.

         

      • Mercredi 24 Février à 15:37

        @ Toonerre de Brest...!

        Vous ne m'enlèverez pas de l'idée que les petits nenfants seraient aussi bien à regarder "les 1001 Dalmatiens" ou "fantasia" ou même à lire les aventures de "Flaming Carrot" ou de "Ecureuillette", plutôt que de se mettre des coups de couteau mortels à la gorge ou dans le ventre...

        Quoi que...

         

    3
    Souris donc
    Mardi 23 Février à 09:45

    Faudrait voir aussi du côté de "l'objet transitionnel", le doudou, qui rassure l'enfant, dans lequel il se projette et découvre l'autre. Presque toujours un nounours.

    L'ours = manifestement l'homme blanc, hétéro, raciste, colonialiste et saccageur de planète. Conditionnement à la perpétuation du stéréotype.

      • Mardi 23 Février à 14:31

        @ Souris donc...!

        Vous soulevez là un problème crucial, mais à peine abordé... 

        Les moins jeunes de mes lecteurs se souviennent de cette émission "pour enfants" appelée "Bonne Nuit les Petits"...

        On y voyait une sorte de charlatan rouquin vêtu de vert répondant au titre de "Patron", accompagné par son complice "Nounours", voyageant sur un nuage et dispersant une poudre magique (du "sable" doré, dit-on !) destinée à endormir un jeune garçon  appelé "Nicolas" et sa sœur "Pimprenelle", couchés dans la même chambre, (lui dés-habillé de bleu et elle de rose comme par hasard !), avant que ce Nounours ne vienne les rejoindre dans leur lit commun, et de repartir joyeux et satisfait ("faites de beaux rêves...!" ironisait-il) au son d'un air de pipeau joué par "Patron" (de son vrai nom "Ulysse", connu pour son intelligence et sa ruse)

        Combien d'actes de zoophilie ou d'incestes étaient sous-entendus et quasi banalisés, pour les téléspectateurs de cette génération, dans ces courts programmes quotidiens diffusés à une heure de grande écoute ?

         

    4
    Mardi 23 Février à 09:50

    Disney ferait mieux de regarder la poutre qu'il a dans l'oeil plutôt que d'aller chercher des poux dans la paille du voisin. Je lui signale que Mickey est tout noir sauf le visage (le syndrome Michael Jackson?) et que comparer un noir à un animal nuisible n'est pas très politiquement correct.

      • Mardi 23 Février à 14:56

         Pangloss...!

        Ne dites pas ça trop vite !

        Disney serait bien capable de disséquer toute vivante sa célèbre petite souris pour plaire à de nouveaux clients , il y aurait eu des précédents qui ne demandent qu'à être actualisés par qui qui voudra et pourra !

        Les classiques de la littérature censurés (source)

        Si aujourd'hui tous ces livres sont redevenus des classiques, on ignore bien souvent qu'ils ont été censurés dans certains pays, pour des raisons parfois obscures.

        L'âge d'or de Mickey Mouse  : Les aventures de la plus célèbre des petites souris ont été censurées en Union Soviétique et en Yougoslavie dans les années 1930, en Allemagne de l'est des années 1950. Aujourd'hui une fatwa est lancée contre Mickey par des islamistes radicaux d'Arabie Saoudite. Mickey est et était en effet considérée comme une figure de "l'impérialisme capitaliste" ou encore un "héros anti-communiste". En Yougoslavie, l'ouvrage a été interdit en 1937 parce qu'une des aventures décrivait une révolution anti-monarchiste.

                                                                

        ("Les trois petits cochons" peuvent en témoigner, aujourd'hui encore...)

         

    5
    Mardi 23 Février à 19:03

    L'irrésistible poussée de la débilité tyrannique.

      • Mardi 23 Février à 21:43

        @ Dr WO...!

        - irrésistible : inéluctable, insurmontable... OUI !

        - poussée : pression, force, mouvement... OUI !

        - tyrannique : absolu, totalitaire; odieux... OUI !

        - débilité : idiotie, ignorance, niaiserie... NON !

        ...haine, perversité, perfidie, malfaisance... OUI !

        Dans l'esprit de leurs promoteurs et de leurs défenseurs, "wokisme" et "cancel culture" ne sont pas des marques de "faiblesse d'esprit" ou de "manque de bon sens", mais le fruit d'une longue réflexion qui trouve son origine sur les campus des Etats-Unis au début des années 1960, s'est diversifiée et enhardie depuis, et qui condamne, preuves et arguments fallacieux mais complaisants à l'appui, tous les apports de la civilisation occidentale depuis ses origines.

        Dans certainement moins d'une ou deux générations, c'est vous, c'est moi, ou plus exactement les gens qui penseront encore comme vous et moi (dans ce cas particulier et bien précis wink2 ) qui seront taxés de "débilité", voire de "crétinisme", en tous cas d'"arriération mentale". 

         

        Ceux que nous appelons (à tort) aujourd'hui les "'idiots' utiles" nous appelleront alors des "débiles inutiles"... ainsi va la vie.

         

    6
    Orage
    Mercredi 24 Février à 10:07

    A la même époque que "Bonne nuit les petits", la télévision espagnole avait une émission appelée "Vamos a la cama", autrement plus mignonne! Allez la voir, on la trouve facilement. Bien entendu, l'émission se terminait avec les gamins faisant leur prière.

      • Mercredi 24 Février à 15:51

        @ Orage...!

        merci pour cette info !

        je ne connaissais pas...

        Cette vidéo EVOLUCIÓN: "VAMOS A LA CAMA" (1960 - 2017), montre bien le changement des techniques et mentalités : passage de la prière du soir à une publicité pour un soda, et à la défense et protection de la Planète...

         

    7
    Le Page
    Mercredi 24 Février à 12:33

    Un petit peu H.S.

    Hier j'ai regardé à la TV, "Nous paysans" sur la 2. Etonné de ne pas avoir décelé de messages de propagande grossière de culpabilisation, rien que du factuel. Possible que des images subliminales fassent leur effet dans quelques temps, on verra...

    Donc, un très bon documentaire à présenter à tous les tenants du suprémacisme blanc  pour leur montrer d'où viennent ces horribles oppresseurs que sont les occidentaux.

    - des individus BLANCS miséreux, sans confort, sans hygiène, travaillant sans cesse, mis au même niveau que les animaux, voire moins (un bœuf ou un cheval mort était sans doute plus dramatique que le départ d'un humain).

    - puis la révolution industrielle et le départ de ces pauvres bougres vers les usines en quête d'un mieux. Des journées de travail  de 12 à 15 heures, les gosses au boulot à 6 ans et toujours la misère noire.

    -puis les guerres du 20 -ème siècle où les campagnes finissent saignées à blanc avec pour seule révélation positive la mise en avant des femmes oubliées jusqu'alors.

    - l'énorme effort de ces "ploucs" pour alimenter le pays après guerre.

    - leur situation  aujourd'hui, les faillites, les suicides et puis des jeunes, déterminés. l'Espoir.

    Vraiment nous les Blancs, nous devons nous frapper la coulpe en permanence compte tenu de tous ces privilèges..

    Suggestion: Et si pour pallier le manque de personnel dans l'agriculture au lieu de faire venir des Marocains et autres on PRIVILEGIAIT l'envoi de  nos professeurs et  étudiants en sciences sociales ... Mao l'a fait à une époque.

      • Mercredi 24 Février à 16:18

        @ Le Page...!

        J'aime beaucoup votre suggestion finale. Même si elle a peu de chances d'être un jour retenue : les migrants marocains (ou autres) étant des étudiants en sciences sociales comme les autres, chacun sait ça.

         

        Toujours H.-S., mais ça fait pas de mal :

         

        "Le labeur des Paysans de France"

        "Bénis le labeur des paysans de France,

        "Maître des moissons

        "Fais que leurs efforts assurent à tous nos frères, le pain quotidien,

        "Et s’il vient un jour à manquer en France

        "Souviens toi de ce jour où pour une foule immense,

        "Tu le multiplias."

        en vidéo :  Chœur Montjoie Saint-Denis • Le Labeur Des Paysans De France

         

      • Rêveur
        Mercredi 24 Février à 17:20

        C'est tout le sens de la fameuse parabole de Saint-Simon. Que les paysans cessent de nourrir le pays, on s'en apercevra vite ; que les sociologues et autres intermittents de la pensée cessent de feindre la réflexion, et personne ne le verra.

        Y'a d'ailleurs pas que les sociologues à être concernés.

         

      • Mercredi 24 Février à 18:07

        @ Rêveur...?

        Oui...

        Admettons...

        Sauf si les apprentis chimistes et les manufacturiers professionnels décidaient de remplacer totalement les pedzouilles et les manants..

        Quant aux lolologues et autres etcætera, je crois que ça ferait quand même du bien qu'ils se taisent quelques minutes par jour...

         

        (actuellement, je veux dire.)

         

      • Dreamer
        Mercredi 24 Février à 18:29

        @bedeau : Si les paysans employaient enfin ce moyen de pression, j'aime à penser qu'ils prendraient les précautions nécessaires pour éviter d'être... remplacés. Terres brûlées, matériel rendu inutilisable, pièges à bobos, défense à base de substances saturniennes projetées à haute vélocité...

        Même si je devais en souffrir, je les approuverais.

        Quant aux lolologues, qu'ils se taisent définitivement : qui s'en souciera ?

         

      • Jeudi 25 Février à 10:54

        @ Dreamer...!

        On n'est pas loin de ne jamais avoir été aussi près :

         

               De la viande humaine pour sauver la planète ? 

           Des scientifiques américains ont créé un kit qui permet de réaliser un steak de viande à partir de nos propres cellules souches. Si le projet peut paraître peu ragoutant au premier abord, il n’en est pas moins intéressant sur le principe. A l’heure où la surconsommation de viande pose un vrai problème éthique et environnemental, ce genre d’initiatives originales se multiplient. Pour obtenir un savoureux steak de viande humaine, ou « steak ouroboros », il suffira d’utiliser un kit (accessible à tous) et de suivre les différentes étapes de la notice. Pour commencer, il faudra recueillir des cellules souches dans nos joues.../...

         

         

        la suite (facultative) sur https://www.consoglobe.com/viande-humaine-sauver-planete-cg

      • Nightmarer
        Jeudi 25 Février à 11:04

        Comme vous le dites fort bien, bedeau, "la suite (facultative)". Pour l'écoeurement, j'avais eu mon compte avec les roman et film *Soleil vert* (en v.o. : *Make Room ! Make Room !* et *Soylent Green*). :-(

        William H. Gates, III entend, lui, nous faire consommer pire encore -- plus exactement : tout aussi pire. A ce degré, on ne sait plus.

        La stratégie des petits pas et du cliquet est à l'oeuvre. Les morts sont heureux de ne pas voir ça. Qui aurait cru les moutons si heureux des horreurs qu'on leur prépare ouvertement ?

         

      • Jeudi 25 Février à 12:47

        @ Nightmarer...!

         

        Alors, sinon, "le hachis d'Amour", avec Raymond Oliver et Catherine Langeais (ORTF - 1965)

                      

         

         

        la suite (indispensable) sur  https://youtu.be/b-W_pYip8dQ

         

         

    8
    Orage
    Jeudi 25 Février à 08:50

    J'ai interviewé ma soeur (qui vit à Madrid depuis des décennies) à propos de "evolución vamos a la cama (1960-2017)". Elle dit que le coca avait provoqué un tel tollé qu'il avait été remplacé par un verre de lait.

      • Jeudi 25 Février à 12:15

        @ Orage...!

        Jusqu'au prochain tollé inévitable :

         

        L'angoissant appel des féministes américaines : les vaches sont violées!

        Ne buvez plus de lait. Ne mangez plus de fromage. Jetez vos yaourts à la poubelle. Balancez vos plaquettes de beurre dans une déchetterie. Car tout ce qui vient du lait de vache est, nous annonce-t-on, le fruit d'un viol. Et nos âmes sensibles ne peuvent que s'insurger contre ce crime, un crime contre l'amour librement consenti.

         

        explication (facultative) et détails (facultatifs) sur https://www.petafrance.com/actualites/est-ce-que-votre-nourriture-est-le-resultat-dun-viol/

    9
    Gourmand
    Jeudi 25 Février à 16:56

    @bedeau : Merci pour cette recette aussi indispensable que celle des crêpes. ;-)

    10
    Dimanche 28 Février à 21:19

    Attendons le remake des trois petits cochons : "Les trois petites cochonnes"...mais peut-être que Marc Dorcel a devancé Disney. Walter Disney doit se retourner dans sa tombe, lui qui avait créé des dessins animés pour faire rêver les enfants, aujourd'hui ses successeurs s'acharnent à les faire cauchemarder.

    J'ai visionné la vidéo du site de péta France, mais quand on voit leurs tronches, ça ne donne vraiment pas envie de devenir végan. J'ignore si elles sortent d'un élevage de dindes, en tout cas elles ne risquent pas de se faire violer, même pas par une colonie de gorilles en rut...dommage.

    Autrefois, ces hystériques étaient placées en asile psychiatrique, aujourd'hui elles ont droit à la bienveillance médiatique. Ah si le covid était une tantinet plus sélectif...

    Stan

      • Lundi 1er Mars à 11:34

        @ Stan P....!

        Concernant l'œuvre de Disney, je reprendrais une analyse dont j'ai oublié les références mais qui tendait à démontrer que, depuis le début, l'industrie cinématographique américaine avait été utilisée pour façonner les idées et le comportement du public, américain mais pas que... Le contexte a changé depuis les premiers mickeys, mais le principe reste le même...

        A rapprocher de cet article sur le rock du musicologue Thierry Bouzard que j'avais repris ici et, bien sûr, du livre de de Villiers sur les "pères fondateurs" (comme on dit) de l'Europe.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :