• All you need is love !!!

    Imagine there's no heaven,
    It's easy if you try,
    No hell below us,
    Above us only sky,
    Imagine all the people
    living for today...

    Imagine there's no countries,
    It isnt hard to do,
    Nothing to kill or die for,
    No religion too,
    Imagine all the people
    living life in peace...

    Imagine no possesions,
    I wonder if you can,
    No need for greed or hunger,
    A brotherhood of man,
    Imagine all the people
    Sharing all the world...

    You may say Im a dreamer,
    but Im not the only one,
    I hope some day you'll join us,
    And the world will live as one.

     

     

     

     

     

    Oh, my God

     

     

     

     

     

    Mais.... Si on en croit l'incontournable wikipedia:

    L'Islam au Royaume-Uni est la deuxième religion la plus répandue sur ce territoire selon les résultats du recensement national publié en janvier 2016, établissant la population musulmane britannique à 3 114 992 individus.

    Pourcentage de musulmans dans quelques villes du Royaume-Uni (recensement de 2014) :

    • Tower Hamlets : 45,6 %
    • Newham : 40,8 %
    • Blackburn : 29,1 %
    • Slough : 26 %
    • Luton : 25,7 %

    L'islam est la deuxième confession dont la croissance est la plus rapide au Royaume-Uni après l'irréligion (sic), et ses adhérents ont l'âge moyen le plus bas de tous les principaux groupes religieux. Entre 2001 et 2009, la population musulmane a quasiment augmenté dix fois plus rapidement que la population non-musulmane

    Selon une étude de l'Elliott School of International Affairs de l'Université George Washington, le Royaume-Uni se classe parmi les dix premiers pays du monde retranscrivant le mieux dans leurs lois les valeurs du Coran.

    Selon le Daily Mail, le prénom "Mohammed" — toutes orthographes confondues — est le plus donné aux enfants nés au Royaume-Uni en 2015. C'est également le cas en 2016.

    La chercheuse Laetitia Strauch-Bonart note que les Britanniques sont moins enclins à parler d'"insécurité culturelle" comme en France, tolérant des quartiers où le séparatisme identitaire est fort (comme à Birmingham)

    La philosophe et sociologue algérienne Marieme Helie Lucas rappelle l'existence au Royaume-Uni de tribunaux locaux exerçant la charia, dont les jugements sont officiellement entérinés bien qu'ils dénient aux femmes des droits reconnus sous la loi britannique".

     

     

    no comment

    Angleterre:

    Suppression de "avant/après Jésus Christ" pour ne pas "offenser" les musulmans...

    Mais jusqu’où ira l’Angleterre en matière de soumission aux populations musulmanes qui vivent et/ou arrivent sur son sol ? La question est posée avec cette nouvelle mesure consistant à supprimer, dans des écoles de l’East Sussex pour débuter,  toute référence à Jésus Christ dans la chronologie historique.

    no commentPour ne pas heurter les musulmans ou pour faire plaisir aux laïcards ?

    Le Telegraph rapporte que de plus en plus d’écoles suppriment les références "Avant Jésus-Christ" et "Après Jésus-Christ" sur les frises chronologiques notamment, afin de ne pas heurter "les non-chrétiens" (traduction non orwelienne : les musulmans).

    "B.C., Before Christ, "avant Jésus-Christ". A.D., Anno Domini, "dans l’année du Seigneur". Ces termes ne serviront donc plus de repères pour les écoliers anglais.

    On parlera désormais de B.C.E.(Before Common Era), "avant l’ère commune" et C.E., "ère commune". Une folie de plus, puisque de surcroit, la naissance de Jésus demeure l’événement historique qui sert de repère.

    Un certain nombre d’autorités ont déjà adopté cette mesure, tandis que plusieurs autres envisageraient de rendre obligatoire le passage de la forme chronologique traditionnelle à la forme politiquement correcte. Les conseils consultatifs permanents pour l’éducation religieuse (SACRE) de Brighton et Hove dans le Sussex de l’Est sont parmi ceux qui ont récemment recommandé que ces mentions soient retirées des cours d’éducation religieuse afin d’éviter d’offenser les élèves non

    chrétiens.

    Pour se justifier, voici ce que déclare l’institution SACREs (Standing Advisory Councils for Religious Education) de East Sussext : "Beaucoup de chrétiens perçoivent les termes B.C.E et C.E comme un affront au christianisme. Cependant ceux-ci deviennent une norme de l’industrie parmi les historiens. Les élèves doivent être en mesure de reconnaître ces termes lorsqu’ils les rencontrent".

    Les SACREs sont composés de quatre comités, représentant l’Église d’Angleterre, d’autres groupes religieux, des organisations d’enseignants et des représentants de l’autorité locale. Ils sont chargés de réviser le programme tous les cinq ans. A noter que même les représentants des communautés juives et musulmanes ont confié ne pas comprendre ces modifications; Le Royaume-Uni ne cesse de se renier mois après mois ; il est vrai que le Grand Remplacement prend forme petit à petit notamment en Angleterre, où certaines grandes villes sont désormais à majorité musulmane ou en passe de l’être."

    source: breizh.info

    (Ironie de l’histoire : depuis le 1er octobre l’Arabie Saoudite a adopté le calendrier grégorien, abandonnant celui islamique.)

     

    no comment

    Royaume-Uni:

    Bientôt 15 ans de prison pour ceux qui consultent la "propagande d’extrême droite" sur le Net!

    Le ministre de l’Intérieur britannique Amber Rudd a annoncé le 3 octobre de nouvelles mesures législatives pour lutter contre le terrorisme. "Je veux faire en sorte que ceux qui regardent des contenus terroristes ignobles sur internet, y compris les sites djihadistes, la propagande d’extrême droite et les instructions pour fabriquer des bombes, soient sévèrement réprimées", a menacé le ministre. Les changements proposés doivent étendre le délit de possession d’informations pouvant servir à des actes de terrorisme au simple fait de consulter de manière répétée, même sans les télécharger, des contenus publiés sur Internet. Les universitaires, journalistes et autres personnes pouvant se prévaloir de raisons légitimes pour consulter ces sites ne seront pas visés. Les peines applicables au Royaume-Uni pour ce délit de consultation de contenus djihadistes, terroristes ou "d’extrême droite" pourront aller jusqu’à 15 ans de prison.
     

    Quinze ans de prison pour un Britannique qui consulterait de la "propagande" sur le site de l’UKIP ou du FN français ? 

    Ainsi que le fait remarquer The New American, il ne suffira plus de faire attention à ce que l’on dit, comme c’était le cas avec les lois réprimant les discours jugés haineux, mais aussi à ce que l’on regarde ou écoute. Car le ministre a bien fait l’amalgame entre, d’une part, les contenus liés au djihadisme et au terrorisme islamique (qualificatif que Mme Rudd évite soigneusement) et, d’autre part, la "propagande d’extrême droite". C’est orwellien !
     
    Qu’est-ce en effet que la propagande d’extrême droite ? Voilà un concept nettement plus vague que celui de contenu terroriste ou djihadiste. Aujourd’hui, les grands médias et les "élites" politiques et culturelles ont très souvent tendance à qualifier d’extrême droite tout ce qui est à droite de la gauche: patriotes, chrétiens, militants pro-famille, opposants à l’avortement, critiques de l’immigration de masse, citoyens inquiets de l’islamisation, etc. Un Britannique consultant régulièrement le site de l’UKIP ou du Front national français, ou encore le site d’information conservateur Breitbart London régulièrement accusé par ses détracteurs d’être d’extrême droite, sera-t-il passible de quinze ans de prison ?
     

    Le Royaume-Uni fait semblant de croire que la menace terroriste est aussi bien d’extrême droite qu’islamiste 

    Et qu’en est-il de sites anti-djihad comme Jihad Watch déjà censuré par Google et bloqué par Paypal ? "Les autorités britanniques aiment à prétendre que la menace terroriste provient aussi bien des djihadistes que des extrémistes de droite", écrit à propos des projets d’Amber Rudd l’écrivain et chroniqueur américain Robert Spencer sur Jihad Watch. Et "Depuis des années, les porte-parole de la gauche et du suprémacisme islamique affirment que toute opposition à la terreur djihadiste impliquant une discussion honnête sur l’idéologie qui la motive est de la propagande d’extrême droite. Et donc ce que dit Amber Rudd, c’est en substance que si vous lisez des sites web djihadistes ou anti-djihadistes, vous encourrez quinze ans de prison."
     
    Mais ce n’est pas vraiment surprenant, car cela fait déjà un moment que les autorités britanniques (comme les autorités françaises, d’ailleurs) combattent le terrorisme islamique en s’en prenant d’abord à "l’islamophobie".

    source: reinformation.tv



     

     

    Pour ne pas heurter les musulmans ou pour faire plaisir aux laïcards ? « le Telegraph rapporte que de plus en plus d’écoles suppriment les références « Avant Jésus-Christ » et « Après Jésus-Christ » sur les frises chronologiques notamment, afin de ne pas heurter « les non-chrétiens » (traduction non orwelienne : les musulmans). B.C., Before Christ, « avant Jésus-Christ ». A.D., Anno Domini, « dans l’année du Seigneur ». Ces termes ne serviront donc plus de repères pour les écoliers anglais. On parlera désormais de B.C.E.(Before Common Era), « avant l’ère commune » et C.E., « ère commune ». Une folie de plus, puisque de surcroit, la naissance de Jésus demeure l’événement historique qui sert de repère.
    Retrouvez cet article et l'info alternative sur : http://www.contre-info.com
    Angleterre : suppression de « Avant – Après Jésus Christ » pour ne pas « offenser » les musulmans
    Retrouvez cet article et l'info alternative sur : http://www.contre-info.com
    Angleterre : suppression de « Avant – Après Jésus Christ » pour ne pas « offenser » les musulmans
    Retrouvez cet article et l'info alternative sur : http://www.contre-info.com
    Angleterre : suppression de « Avant – Après Jésus Christ » pour ne pas « offenser » les musulmans
    Retrouvez cet article et l'info alternative sur : http://www.contre-info.com
    Angleterre : suppression de « Avant – Après Jésus Christ » pour ne pas « offenser » les musulmans
    Retrouvez cet article et l'info alternative sur : http://www.contre-info.com

     

     

    « On a volé les cloches de la couronne..La sécurité, c'est sacré... »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 15 Octobre à 18:44

    Sympa !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :