• (cons)Pétition

     

    je n'ai pas signé...

    A Rouen, la calèche de ramassage scolaire s’attire les foudres des antispécistes

    https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/ramassage-scolaire-caleche-rouen/ (extraits) 

    Au moment de mettre cet article en ligne, cette pétition lancée le 26 décembre a déjà enregistré près de 35 000 signatures...

    (Les émoticônes sont de moi...)

     

    Non au ramassage scolaire en calèche à Rouen 

    Auteur : Stessy et Manu TRITZ

    " Dans les colonnes du Paris-Normandie, un article faisait état d’un projet de ramassage scolaire en calèche tirée par un cheval et financée par la ville de Rouen. (https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/a-rouen-un-service-de-ramassage-scolaire-a-cheval-sera-effectif-a-la-rentree-2020-HE16125354).

    " Même si nous comprenons et partageons la volonté de proposer un modèle alternatif pour réduire la pollution, nous invitons les différents partenaires à revoir leur position en prenant en compte l’ensemble des paramètres.

    " Parmi ceux-ci, l’un fait cruellement défaut : c’est la prise en compte du bien-être animal.

    " Comment peut-on simplement imaginer un seul instant que les deux chevaux prévus puissent s’épanouir dans un environnement urbain, au milieu de la circulation ? En dehors de l’aspect accidentogène (rappelons si besoin que le cheval ne sera pas protégé par un habitacle) clown, mettre ces animaux sur le bitume pour les obliger à fournir un effort au milieu des gaz d’échappement revient à nier leurs besoins fondamentaux et à mettre en péril leur santé mentale et physique clown. Ceux-ci n’ont pas vocation à sacrifier leur bien-être au nom d’un marketing "écolo" à moindre coût.

    " Un autre aspect est la portée pédagogique d’un tel dispositif. Celui-ci est effectivement évoqué dans l’article mais il est largement discutable.

    " L’un des éléments évidents est la lutte contre la pollution. Comprendre les enjeux environnementaux est au cœur des programmes scolaires. Mais, là encore, le débat est nécessaire. Ne nous laissons pas enfermé-e-s clown dans un syllogisme qui nous enjoindrait à soutenir ce projet au risque de passer, au mieux, pour un "écolo de pacotille" ou, au pire, pour un "dangereux-pollueur-qui-s’assume". Il existe d’autres solutions non-polluantes mises en place d’ailleurs dans d’autres communes (pédibus, vélobus,…).

    " Bien sûr que les élèves vont "aimer" sincèrement ces chevaux, mais le rôle de la pédagogie n’est pas de se limiter à l’affectif mais bien de développer un esprit critique nécessaire aux citoyen-ne-s de demain. Cette vision "utilitariste" de la nature et des animaux non-humains clown est mortifère. Contraindre cette nature pour en faire un objet de jouissance au seul profit de l’humanité a conduit à tous les excès dont nous commençons aujourd’hui à ressentir les conséquences. L’exploitation animale ne saurait être une solution pour lutter contre les effets pervers de nos activités car elle en est l’un des principaux responsables. En ce sens, implicitement, on oblige les élèves à reproduire ce comportement anthropocentriste.

    " Nous, signataires de cette pétition, exprimons ici notre opposition à ce dispositif de ramassage scolaire.

    " Nous invitons pour cela les différents acteurs, et en premier lieu les élu-e-s municipaux d’aujourd’hui et de demain, à revoir leur soutien à ce dossier, en prenant en compte à la fois la lutte contre la pollution et le respect du bien-être animal."

     

     

     

    Pétition

    "C’est un animal objet, un animal outil qui va être utilisé pour se déplacer. Nous ne sommes pas dans un monde parfait où l’animal se met au service de l’Homme de son plein gré ! .../... Car sans aller jusqu'à parler de souffrance animale, on peut sans aucun doute parler d'inconfort. Tirer une calèche pour un cheval, ce n'est pas naturel..." cry 

    Manu TRIZ

    Ecoutez "La chanson cruelle" (âme sensible, s'abstenir)

     

     

     

    « ♥ Georges et Azdyne ♥ Drague gouines »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Janvier à 10:45
    Les animaux humains n'ont qu'à aller à l'école à pied, si possible protégés par un habitacle que les élues municipaux sauront bien leur concocter.
      • Jeudi 9 Janvier à 16:28

        @ Carine...!

        J'ose poser le problème : "Sans aller jusqu'à parler de souffrance humanimale, on peut sans aucun doute parler d'épreuve. Porter un cartable pour un scolaire et apprendre que nos ancêtres étaient des Gaulois ou qu'un bébé c'est un Papa et une Maman, ce n'est pas naturel.." (PCPC Manu T.)

         

    2
    Jeudi 9 Janvier à 12:05
    Pangloss

    Si c'est l'environnement urbain qui pose problème au bien-être animal, pourquoi ne pas supprimer Rouen? Suppression entamée avec l'incendie de Lubrisol.

      • Jeudi 9 Janvier à 16:55

        @ Pangloss...!

        Mais, "en même temps", l'environnement rural n'est pas bon pour le bien-être humain, avec tous ces coqs qui chantent, ces vaches qui tintinnabulent et ces cochons qui haramisent le rayon charcuterie...

        On pourrait essayer de mettre les villes à la campagne ? je vais y réfléchir.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :