• Quincaillerie en gros..

    C'est mal parti, je vous le dit...

    Quincaillerie en gros

    Je ne vais pas vous refaire l'historique des affaires qui encombrent un peu le 1er gouvernement de Gérard Édouard Philippe (avec tous ces comédiens, je finis par m'y perdre.):

    L'affaire Richard Ferrand, ministre de la Cohésion du Territoire, située quelque part entre (im)moralité et (il)légalité, pour d'éventuels conflits d'intérêts, enrichissement, etc (en mentant sur sa situation matrimoniale ou PACSibilisée avec sa compagne), pour un tout petit peu de peut-être emploi fictif et pour favoritisme dans le recrutement de son successeur ...

    L'affaire Marielle de Sarnez, ministre des Affaires Européennes, qui ne concerne absolument pas des emplois fictifs d'attachés parlementaires au Parlement européen, dit-elle... (sinon, on ne lui aurait pas confié ce poste...!)

    L'affaire François Bayrou, ministre de la Justice (si, si, vérifiez...) qui "like" (ou "kiffe"), la défense de la susdite, la seconde et ultime adhérente à son parti MODEM, en dépit du devoir de réserve (il est vrai que c'est le maire de Pau (dîtes « maire de Pau », à haute voix... !) qui devrait incomber à un prétendu ministre...

    L'affaire Véronique Avril, candidate aux législatives dans le 93 et ancien membre du C.A. de Médecin Sans Frontière, innocente présumée comme marchande de sommeil ou propriétaire voyou, pour avoir loué un logement de 23 m2 à une famille de 5 personnes, pour 650 euros mensuels, dans un immeuble classé en "péril imminent".

    L'affaire Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires Étrangères, soupçonné -avec Ségolène Royal(e) et Bernard Cazeneuve, sous le précédent gouvernement- d'avoir "utilisé des fonds publics hors du contrôle d'un comptable public, seul habilité à manier l'argent de l’État", mais peut-être de façon "exemplaire" ???

    L’affaire Nicolas Hulot, ministre de la Transition Écologique et Solidaire (ouf) quand il apprendra par Mediapart que son Premier Ministre est en fait affilié au lobby de l’atome et est un soutien historique à l’aéroport de N.D. des Landes… "séquence déception !" garantie, Nicolas !

    On en oublierait certainement plusieurs, entre celles qui ne sont pas encore dévoilées et celles qui sont minimisées ou escamotées...

    La non-affaire Agnès Buzyn, ministre de la Santé, favorable à l'euthanasie, à la chasse aux trisomiques... et aux laboratoires pharmaceutiques.

    La non-affaire Sylvie Goulard, ministre des Armées, européiste et immigrationniste, qui déclare "ne pas se sentir française"...

    La non-affaire Gérard Collomb (une "vieille affaire", en fait, bientôt prescrite) dans laquelle il ne peut pas être question de détournement de fond, puisqu'elle n'existe pas.

    Quincaillerie en gros..

    Non...

    - C'est mal parti pour les actuels autres ministres et secrétaires d’État qui étaient tout fiers d'être sur la photo devant les marches de l’Élysée, au côté du mari de feurste-lèdi Brigitte Macron, et qui réalisent tout doucement que cette faveur avait tout de provisoire et qu'ils risquaient, après les élections législatives, de retourner à leurs occupation antérieure.

    - C'est mal parti pour les futurs ministres et secrétaires d’État qui doivent essayer de se faire oublier de Edwy Plenel et des héritiers de Maurice et Jeanne Maréchal. Faut pas déconner, quand même...

    - C'est mal parti pour les journalistes officiels et politiquement-corrects qui, après avoir descendu en flamme le seul candidat qui avait l'étoffe d'un président, se voient obligés de bouffer leur(s) chapeau(x), quelques semaines à peine après le couronnement de leur idole...

    - C’est mal parti pour les candidats P.S. et L.R. qui, tout contents de cette aubaine s’étaient ralliés comme un seul homme (ou femme) au panache blanc de la "Majorité Présidentielle" (ou "Unanimité Présidentielle" ?) en abjurant le sigle ou le logo de leur parti d’origine…

    - C'est mal parti pour les électeurs qui, après avoir cru voter pour un "Sauveur-Suprême", vont devoir se résigner à valider les choix, en matière de représentants du petit peuple, imposé par le Guide-Suprème du Parti Unique... 

    - C’est mal parti pour nous. J’aurais du commencer par là, j'y pense tout d'un coup.…

     

    Quincaillerie en gros

    On est mal, patron...   

     

    « J'avais oublié que...Colombey-les-deux-mosquées »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    corto74
    Mercredi 31 Mai 2017 à 23:36

    A la chasse aux trisomiques... voilà qui est parafaitement dans l'air du temps mais qui fait froid dans le dos !

    2
    Jeudi 1er Juin 2017 à 13:25

    bonjour Corto...

    C'est tout le problème avec nos "amis" de la bobosphère qui ne sont pas à une contradiction près...

    La trisomie 21, c'est pas bien: "Sur le plan physique, les conséquences de la trisomie sont assez nombreuses...", "...les individus trisomiques souffrent d'une déficience intellectuelle mais elle peut-être différente selon les individus. Le Quotient intellectuel moyen est de 50 alors que la normale se situe entre 85 et 120. L'atteinte globale des fonctions intellectuelles ne permet cependant pas une intégration sociale complète en dépit de leur caractère amical et jovial.", "Les trisomiques rencontrent certains problèmes médicaux : malformations cardiaques (chez 40 % des trisomiques, le développement du cœur est incomplet), malformations digestives, malformations de l'appareil urinaire, malformations oculaires (strabisme...), une plus grande sensibilité aux infections...etc..."... (je cite)

    Mais, en même temps:

    "NOS DIFFÉRENCES FONT NOTRE RICHESSE...!!!" (qu'ils disent)

    Et, en même temps:

    Ils en font une "Miss Météo" éphémère qui devrait faire pleurer dans les chaumières...

    (je suis assez content d'être plutôt dans la r****sphère que dans la leur !)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :