• Ah, que coucou...

    "Ah, que coucou..." ou

    "comment se faire des amis en n'écoutant pas les guitares qui pleurent"

    Ah, que coucou...

     

    Aujourd'hui 15 juin, jour de la St Germaine et journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées on commémore le décès de Suzanne Flon, comédienne française (née le 28 janvier 1918) et de Raymond Devos, humoriste français (né le 9 novembre 1922).

     

    Mais pas que...

    Jean-Philippe (né dans la rue) que vous connaissez mieux sous le Nom de Johnny, aurait soufflé Ses soixante-quinze bougies... A cette occasion près d'un millier de Ses fans sont venus -contre la modique somme de 5 €- en l’Église de La Madeleine à Paris, assister à une messe solennelle (retransmise en direct à la télé ?) "orchestrée" par monsieur l'abbé Bruno Horaist, faire quelques selfies devant le portrait du Chanteur posé au pied de l'autel et écouter le concert du célèbre Chris Evans, le "numéro 1 des soirées sixties", qui reprend les cantiques traditionnels de toute cérémonie religieuse sur l'air des tubes du "Taulier"... les autres sont restés sur le parvis, pas contents d'y avoir passé la nuit pour rien, malgré les écrans géants et le beau temps... et avant les malaises inévitables et l'inévitable mini-émeute

    Ce serait presque un joie d'assister à un tel renouveau de la foi chrétienne, qui se manifeste miraculeusement  le 9 de chaque mois, pour le repos de l'âme de l'idole des jeunes, au même endroit devant la même foule de pèlerins à l'occasion d'une messe (un peu rentable financièrement: six ou huit cents ouailles au lieu d'un vingtaine en temps "normal") "inspirée par le Saint-Esprit" au titulaire ecclésiastique du sacré lieu (sacré)

    Ah que coucou

    "Il est un peu comme Jésus. C'est notre saint"

    Ce serait entièrement une joie, si seulement un dixième de ces fidèles se manifestaient avec la même ferveur et la même conviction quand un prêtre est égorgé dans sa propre église, quand des religieuses sont menacées dans leur couvent, quand des églises sont profanées, ou démolies, ou simplement désacralisées, quand des chrétiens sont martyrisés ou massacrés en putain de terre de saloperie d'islam, etc...

     

    Mais pas que...

    Une certaine Yvette Horner est décédée il y a quelques jours et une messe aura lieu le mardi 19 juin à 10h30 à l'église Saint-Roch de Paris en sa mémoire. C'était une pianiste, accordéoniste et compositrice légendaire, connue pour avoir accompagné longtemps la caravane "populaire" du Tour de France, mais néanmoins Grand Prix du disque Charles-Cros, ayant enregistré des disques aussi bien avec des pianistes classiques qu'avec des musiciens de blues ou de jazz et collaboré à des ballets avec Maurice Béjart... et pour avoir été récupérée un peu malicieusement par un célèbre couturier-parfumeur parisien au sens de l'humour acide.

    On attend nombreux les amoureux de la France profonde, blanche et chrétienne (le prénom souchien "Yvette" vaut bien celui pseudo-américain de "Johnny" et les "Hohner" ou les "Cavagnolo" valent bien les "Fender" ou les "Gibson"), d'autant que sa foi était sincère et qu'elle vouait une vraie dévotion à la Vierge de Lourdes, où elle se rendait à chaque occasion de sa vie.

    Mais peut-être que un peu trop de "populaire" et de "dévotion", c'est parfois beaucoup trop... Peut-être que "accordéon, anisette, andouillette" sonnerait de façon aussi franchouillarde et abjecte que "biniou, béret, beaujolais" aux oreilles de certains de nos compatriotes, plus nombreux qu'on ne croit, et que "sexe, drogue, rock'n'roll" deviennent plus musical à nos tympans américanisés...

    Mais pas que...

    Un certain Marc Ogeret est également décédé récemment, qui avait à son répertoire la plupart des chants révolutionnaires qui ont fait l’histoire de France (celle qui existe et qui est reconnue et avalisée par Nozélite - note de l'auteur), grand admirateur de la Commune de Paris (la Commune, pas la ville ni l'agglomération - note de l'auteur), mais je ne sais pas dans quelle église a été transféré son cercueil...

     

    That's all folks...

     

    Je tiens à préciser que, du temps ou j'étais jeune et con, j'ai écouté d'avantage de disques de Johnny Hallyday que de Yvette Horner, mais ça, c'était quand j'étais jeune

    « Un docteur au Bataclan ? (ou pas)Article 13, etc... »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Le Page
    Vendredi 15 Juin à 19:46

    Ah! Vous aussi, vous avez été jeune et con? Moi également et de plus en vieillissant, j'ai conservé d'excellents restes. Pas sur la jeunesse s'entend.

     

      • Vendredi 15 Juin à 21:04

        C'est même encore pire que ça... j'écoutais presque plus de disques de Marc Ogeret que de Johnny Hallyday... alors la pauvre Yvette !

        Dire que j'aurais pu finir en admirateur de Ridan (et voter Mélenchon !)

        ...de son vrai nom Nadir Kouidri, chanteur français né à Brou-sur-Chantereine (Seine-et-Marne), près de Chelles, le 23 juin 1975 qui choisi comme nom d'artiste "Ridan", c'est-à-dire "Nadir" en verlan. (mais n'a pas été jusqu'à s'appeler "Irdjuok" ?)

    2
    Souris donc
    Vendredi 15 Juin à 20:47

    Ont été organistes à La Madeleine : Gabriel Fauré et Camille Saint-Saëns. Personne n'en parle. Mais bon, l'affluence lors des obsèques de notre Johnny national : impressionnante.

    (Zubin Mehta, le maestro, est indien. Chef titulaire de l'Orchestre Philharmonique d'Israël. Il dirige souvent le concert du nouvel an de Vienne).

      • Souris donc
        Vendredi 15 Juin à 21:13

        PS et HS : c'est la musique de Babe, le cochon devenu berger.

      • Vendredi 15 Juin à 21:27

        Pour en revenir aux obsèques quasi nationales de notre leur Johnny quasi national, tout avait été préparé de longue date pour les rendre spontanées, populaires et impressionnantes (et quasi indécentes -avis personnel-) :

        Le 6 décembre 2017, TF1 diffuse un numéro spécial de "50 minutes inside" présenté par Sandrine Quétier et Nikos Aliagas qui adoptent le ton approprié et parlent du chanteur au passé, alors que l'émission a été enregistrée plusieurs semaines avant sa disparition. Le copyright indiquait en effet "TF1 Production - Novembre 2017", ce qui a suscité une vive polémique sur les réseaux sociaux. Le 8 décembre, plusieurs chroniqueurs ont dénoncé un procédé "hyper choquant", "un manque de respect à Johnny et un manque de respect à la famille". Cette pratique est relativement répandue dans les rédactions, qui doivent faire face à la pression croissante de l'urgence. Les médias enregistrent régulièrement des reportages ou des nécros pour prévoir le décès d'une personnalité. Il est cependant plus rare qu'une émission entière soit enregistrée avant même la mort de cette personnalité.

         

        et bonjour le respect dû à ses fans qui lui avaient offert ces funérailles dignes d'un chef d'état !

         

    3
    Vendredi 15 Juin à 22:36

    voilà un curé qui sait faire des affaires et qui sait renouveler le denier du culte, 5 euros multiplier par un millier, ma foi, c'est rentable !! 

    c'était aussi l'anniversaire de mon homoconjointus mais tout le monde s'en tape, sauf les amis bien évidement ! 

      • Samedi 16 Juin à 11:04

        Mais, en même temps, on ne sait pas quel usage il va faire de ces 5 000 €:

        • se payer un voyage à St Barth avec madame Horaist, pour sabrer une bonne vieille de vin de messe méthode champenoise sur la tombe de Jojo...
        • offrir cette modeste somme à la pauvre "Elaeudanla teïtéïa" qui a été lésée dans son héritage après tant d'amour auprès de Son pauvre Amour trop tôt disparu...
        • faire un don à SOS-Méditerranée pour soutenir leur charité chrétienne envers des mahométans démunis mais soucieux de nous faire partager leurs talents...
        • ou autres ?

        Et, en même temps, il ne faut pas négliger les autres petits bénéfices envoyés par Dieu et par certains rockers bobos et néanmoins généreux:

        • résultat des quêtes miraculeuses le 9 de chaque mois (six ou huit cents ouailles au lieu d'un vingtaine en temps "normal")
        • vente de produits dérivés en tous genres comme des bénitiers en forme de Harley-Davidson, images dédicacées de la Sainte-Vierge aux côtés de l'abbé Guy Gilbert, etc...

         

        (photo parue sur le magazine chrétien "La Croix" dans un article intitulé "Johnny Hallyday: Dieu et sa bonne étoile")

         

      • Souris donc
        Dimanche 17 Juin à 18:26

        Dans les produits dérivés et le merchandising, manque le mug "Je pense, donc je suis l'idole des jeunes" ou "je penche, donc je fuis"

      • Dimanche 17 Juin à 20:27

        J'ai ça, en plusieurs exemplaires dont quelques-uns dédicacés par l'artiste et en bon état...

         

    4
    Samedi 16 Juin à 22:48

    J'avoue que Johnny me sort par les trous de nez.

      • Dimanche 17 Juin à 11:18

        C'est moindre mal, par rapport à d'autres "artistes" dont les "œuvres" ont tout l'air de sortir par un autre orifice...!

        (non... je n'ai pas de nom à citer...)

      • Dimanche 17 Juin à 11:25

        Il y a vraiment des gens qui n'ont pas de cul.

    5
    Lundi 25 Juin à 19:33
    Carine

    Vous m'apprenez la mort de Marc Ogeret...

    J'aimais beaucoup sa voix, son talent et ses choix de répertoire.

    Mon grand-père chantait aussi "les mains blanches", le "métingue du métropolitain".

    Des petits bijoux !

      • Lundi 25 Juin à 21:56

        Si j'avais su, j'aurais pris plus de précautions...

        Sinon, j’avais aussi aimé sa voix et son répertoire... mais c'était avant... maintenant mes convictions et mes goûts me portent plus vers des chanteurs comme Jean-Pax Mefret ("le chanteur qui fait taper des mains Zemmour" d'après le Monde)

        (site non officiel)

         

        (j'ai mis plusieurs de ses chansons en ligne, sur mon blog)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :