• Piqure de rappel (l'"Invariant")

     

    Petit rappel d'une inoubliable interview du candidat Macron réalisée en septembre 2016... 

    ...et, trois mois après, dans la presse... On se souvient. Forcément :

    « La politique, c’est mystique." [...] C’est tout mon combat. C’est une erreur de penser que le programme est le cœur d’une campagne. Les médias passent du commentaire d’un point de détail mineur du programme aux pires polémiques, et ainsi de suite...

    « Comment se construit le pouvoir charismatique? C’est un mélange de choses sensibles et de choses intellectuelles. J’ai toujours assumé la dimension de verticalité, de transcendance, mais en même temps elle doit s’ancrer dans de l’immanence complète, de la matérialité. Je ne crois pas à la transcendance éthérée. Il faut tresser les deux, l’intelligence et la spiritualité. Sinon l’intelligence est toujours malheureuse. Sinon les gens n’éprouvent de sensations que vers les passions tristes, le ressentiment, la jalousie, etc. Il faut donner une intensité aux passions heureuses.

    « La dimension christique, je ne la renie pas ; je ne la revendique pas. Je ne cherche pas à être un prédicateur christique. »

    En attendant...

    On garde confiance en l'avenir...

    On garde confiance en l'avenir...

    On garde confiance en l'avenir...

    On garde confiance en l'avenir...

     

     

     

     

    « CroisésL'énigme du samedi (11) »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Fran coise
    Jeudi 29 Juillet à 01:39

    On garde quoi?

      • Jeudi 29 Juillet à 13:55

        @ Fran coise..

        CONFIANCE...CON-FI-AN-CE...!

        Non ?

        Pourquoi ?

        Un miracle...

                        

         

    2
    Pangloss
    Vendredi 30 Juillet à 15:03

    Quand il ne prend pas ses cachets, il perd contact avec la réalité.

      • Vendredi 30 Juillet à 16:15

        @ Pangloss...!

         

         

        Le problème, c'est qu'on ne sait pas trop si c'est un effet du manque ou d'une overdose...

            

        Ou si c'est son état normal.

         

        mais bon, faut s'y faire, et 2027, c'est pas si loin en fait...

         

    3
    Souris donc
    Samedi 31 Juillet à 10:14

    Ils le font exprès ou quoi ? Pour coller aux fréquentations douteuses curieuses du chef de l'Etat ?

      • Samedi 31 Juillet à 14:00

        @ Souris donc...!

        Il va falloir s'y faire... c'est étudié pour...

        On a eu un Président qui a dit que "La femme voilée d'aujourd'hui sera la Marianne de demain", sans vouloir dire ça, ou pas tout à fait ça, ou pas vraiment comme ça, et de toute façon c'était sortidesoncontexte commondi. Et, en même temps, selon "Paris-Match" du 3 mars dernier : "Schiappa change les visages de la France : Marlène Schiappa, ministre déléguée à la Citoyenneté inaugurera ce 4 mars une exposition de 109 Mariannes issues de la diversité sur le parvis du Panthéon."

         

        On a eu un journaliste, éditorialiste du "Nouvel Obs.", invité d’Emmanuel Macron à la Rotonde pour fêter son élection en 2017 et nommé par la suite porte-parole de la Présidence, qui déclarait en 2014 "Oui, il y aura un jour, avant la fin de ce siècle, un président de la République française dont le prénom sera Mohammed, ou Ahmed, ou Norredine. C’est une perspective formidable, parce qu’au regard de l’histoire, et contrairement à ce que raconte la fable zemmourienne, ce sera authentiquement français."

         

        On a eu aussi une Jeanne d'Arc métisse pour les fêtes johanniques d'Orléans en 2018 (à noter que j'avais été un des rares vilains blogueurs de mes connaissances à ne pas condamner farouchement cette désignation) et, en même temps, à noter également que cette année un documentaire sur Jeanne d'Arc a été censuré sur la tévé nationale FR3, car une des commentatrice (elle-même ancienne "Jeanne" à l'occasion des mêmes fêtes en 2002) appartenait à la rédaction de l'hebdo d’esstrême-droât' "Valeurs Actuelles"...

                             

        On a eu... On aura...

                                   

         

        La fréquentation de Renaud Camus ou d'Eric Zemmour va devenir beaucoup plus "douteuse" que tout autre...

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :