• Je dirais même plus...

     

    A propos des "corps avec un vagin" * comme on dit dans "the Lancet" **...

    Je dirais même plus...

    ...peut-on supposer que le cancer de l'utérus fait malheureusement partie des cancers les plus fréquents et les plus dangereux chez les individu·e·s qui ont des seins ?

    Je dirais même plus...

    * avec "un trou", quoi... pour parler clairement 

    ** prestigieuse revue scientifique médicale ("The best science for better lives")

     

     

     

     

    « Vivement demain !... (ou pas ?)Brève »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Juvénalesque
    Mercredi 20 Octobre à 23:20

    Vieille expression latine à réviser : "tota mulier in utero". S'rait temps que les wokes s'en prennent au latin, en tout cas aux ceusses qui s'en souviennent un peu, même macaronique (prolifération anarchique de cellules dans la poitrine féminine : "cancer sinus").

    Delendus mundus.

      • Jeudi 21 Octobre à 11:40

        @ Juvénalesque...!

        (c'est déjà presque fait !)

        Que des directeurs de Journaux et leurs plumes, des directeurs d'Université ou de Musée, des directeurs et sous-directeurs de "start-up nation"... tentent d'éveiller le bon petit peuple d'ignorants aux "injustices sociales" et aux "inégalités raciales", c'est bien, c'est même leur rôle principal.  Que les innombrables victim·e·s de ces mêmes inégalités et/ou injustices de la part de corps non-mélaminés, binaires et à phallus (ou tout du moins, à pénis), itou... pourquoi pas, ça donne un petit caractère d'authenticité supplémentaire.

        Mais on peut se demander où et quand ça va s'arrêter et si la prochaine génération de wokiste essaiera de wokiser  toutes les wokisations passées, en cours ou à venir, et pourquoi et comment.

         

    2
    Souris donc
    Vendredi 22 Octobre à 08:22

    Il est temps que l'égalité des genres bénéficie enfin aux personnes à utérus. Et pas seulement à la classe dominante des personnes à couilles.

    Qui se font des couilles en or, qui s'en battent les couilles, et peuvent même partir en couilles.

      • Vendredi 22 Octobre à 16:19

        @ Souris donc...!

        La race des ceusses qui "en ont" sans qu'on leur en glisse une paire de temps en temps est en voie de disparition, mais pas protégée pour autant...

                                

        (ou de déconstruction rousseauïenne)

         

    3
    Vendredi 22 Octobre à 18:02

    Comment afficher sa connerie. Notons que les transgenres féminins risquent de mourir d'un cancer de la prostate, un des plus fréquents chez les personnes initialement pourvues de couilles (ou qui les ont conservées...on ne sait jamais). On n'arrête pas le progrès.

      • Vendredi 22 Octobre à 20:44

        @ Dr WO...?

        ...dans la mesure où il ne s'agirait "que" de une  "connerie"...

        A rapprocher des maintenant fréquents cas de transhommes tombés enceints, dont Thomas Beatie le premier homme à tomber enceint qui va devenir "papa" (et non "maman" ?) pour la quatrième fois grâce à Amber son épouse féminine, ou l'espagnol Rubén Castro qui a décidé que son "enfant" choisirait par lui-même son sexe au moment  où il le décidera...

        Et maintes beaux romans et belles histoires de ce style.

        Y compris celle de Lil Nas X, ce célèbre rappeur, ex Père-Noël et future maman...

              

         

    4
    Vendredi 22 Octobre à 20:59

    Que c'est touchant...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :