• Un "signal" inquiétant

     

    Un signal inquiétant

     

     

     

    Prenez un individu quelconque, pas forcément autoritaire ou dictatorial, pas nécessairement paranoïaque ou schizophrène ni ambitieux ou mégalomane (ça aiderait, pourtant).

    Donnez lui un peu / beaucoup / passionnément / à la folie... des pouvoirs assez étendus; ou mieux: LE Pouvoir...

    Patientez quelques semaines ou quelques mois, et observez le résultat:

    Le Président Préféré des Français, selon une expression consacrée, aura monopolisé toutes les forces et les ressources qu'un chef d’État un peu tyrannique sur les bords aimerait avoir à sa disposition: l'Assemblée Nationale avec une majorité écrasante et des Pleins Pouvoirs obtenus grâce à une propagande électorale sans précédent en... République (???) et au mépris des traditions en usage relatives au rôle qu'une opposition parlementaire devrait pouvoir jouer démocratiquement... tout en affichant un mépris glacial et hautain vis à vis des médias auxquels il doit pourtant tant, allant jusqu'à ignorer leur existence et leur rôle en s'adressant directement au Congrès et en ignorant l'humiliation ainsi faite à la presse et à son Premier Ministre  et jusqu'à faire savoir officiellement (à propos de la traditionnelle conférence de presse du 14 juillet) par les services de l’Élysée que "la pensée complexe du chef de l’État ne se prêtait pas au jeu (puéril ???...) des questions réponses des journalistes (primaires ???...)" qui ont le culot de s'inquiéter publiquement des menaces planant sur la liberté de la presse par le biais des sociétés de journalistes de l’AFP, Alternatives économiques, BFMTV, Les Échos, Europe 1, L’Express, France 2, la rédaction nationale de France 3, Libération, les JT de M6, Mediapart, Le Monde, L’Obs, Le Point, Premières Lignes Télévision, Radio France, RFI, RMC, RTL, Télérama, La Vie, etc...

    Un pas de plus est franchi:

    Le parti fondé par Emmanuel Macron s'apprête à recruter des rédacteurs et des vidéastes. Il veut "se constituer comme un média" pour, précise une porte-parole du mouvement, relayer ses messages sur le terrain, y compris "là où les médias ne vont pas". Cette annonce surprend et fait froncer bien des sourcils.

     Se constituer comme un média ? La drôle de prétention d' En Marche !

    Une communication directe, sans intermédiaire ni contradicteur...

    Façon de resserrer un peu plus les boulons d'une communication déjà bien vissée ?

     

    C'était le bon vieux temps... sans réseaux sociaux ni blogs...

    Un "signal" inquiétant

    Un signal inquiétant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un "signal" inquiétant

    « Lettre d’Aldous Huxley à George OrwellJe vous salue Marie (Serge LAMA) »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :