• Un message de l'Elysée :

     

    Le retour des Jours z'Heureux...  

    Un message de l'Elysée : 

    Si tout le monde (ou presque) a entendu parler de (ou entendu tout court) Jean-Michel Jarre et Marc Ceronne, faits respectivement commandeur et chevalier de la Légion d'Honneur pour l'occasion, il en est peut-être pas de même pour :

     

     

    ڭليثرGlitter٥٥

     

    Un message de l'Elysée :

     

    ڭليثرGlitter٥٥, artiste et DJ originaire de Rabat (Maroc), étoile montante de la scène acide électro arabe. Résidente sur la web radio Rinse France, elle s’est faite une place dans les meilleurs clubs et les beaux festivals : "Trans Musicales" (Rennes), "Château Sonic" (Haute-Savoie) ou encore l'inévitable "Concrete" (Paris), etc... pour la qualité insolente de ses mixes où la jeune DJ mélange les échos arabes de son enfance au rétrofuturisme électronique.

     

    Crystal Murray

     

    Un message de l'Elysée :

     

    Fille d’une mère franco-espagnole et d’un célèbre jazzman afro-américain, passée par le monde de la mode, Crystal Murray, 18 ans seulement, a l’habitude de se situer à la croisée des chemins. Ainsi, sa nu soul voluptueuse et hédoniste fricote malicieusement avec le jazz, passe beaucoup de temps avec sa cousine R&B et prend même ses quartiers du côté de la house. Autant de sentiers différents qui permettent à la jeune parisienne d’explorer la cartographie complexe des sentiments amoureux, mais toujours dans le train du groove.

     

    Irène Dresel

     

    Un message de l'Elysée :

     

    Son nom semble être une fabuleuse coïncidence, tant la femme recèle de la sirène. Il suffit de penser à la flopée de phrases incompréhensibles et quasi liturgiques sur laquelle se greffe petit à petit un beat techno dans les premiers instants de "Rita" pour sentir que la compositrice cherche à nous ensorceler. On apprend dans un entretien donné aux Inrockuptibles qu’il s’agit des paroles d’une prière en français, à l’attention de Sainte Rita, récitées à l’envers.

     

    NSDOS.

      Un message de l'Elysée :  

    NSDOS, le savant fou qui fait de la techno avec des insectes...

    Grand admirateur des mouvements dada et lettriste, NSDOS peut être considéré comme le rejeton d'une culture DIY. Il compte parmi ses icônes des artistes comme Christian Marley, Stelarc ou encore Donna Haraway qui lui ont appris à repousser les limites du corps, des objets et des sons.

     

    Un message de l'Elysée :

    Je crois qu'on va bien s'amuser ce soir, chez les Macron, ça va vibrer, oh ma sœur, pour rattraper le temps perdu l'an dernier à cause de cette s******** de p***** de virus de m***** et de ce c******* de "conseil scientifique de défense" à la c***...!

     

     

    « Votez Le Pen (oui, mais "J.-M.")On est footus...! »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Souris donc
    Mardi 22 Juin à 08:52

    Triste. Ce n'est plus la Fête de la Musique, mais de la Performance.


    Ils s'agitent, trois p'tits tours et puis s'en vont. Dans quelques mois, plus personne ne se rappellera d'eux (que fait Michel Jarre dans cette galère ?), ils iront à la soupe populaire, puis d'autres viendront performer à leur place, dans la surenchère, pour se démarquer.


    Ce ne sont ni des artistes, ni des musiciens, mais de tristes clowns sans lendemain.

      • Souris donc
        Mardi 22 Juin à 09:33

        Et le luthiste, Joël Cohen, inventeur de la Fête de la Musique, incitant les musiciens amateurs à jouer devant chez eux, idée que s'est approprié Jack Lang, constate que c'est devenu "la fête des décibels". Il préfère aller s'isoler à la campagne (avec le chant des petits oiseaux ?)

      • Mardi 22 Juin à 10:53

        @ Souris donc...!


        On vit à l'heure du jetable (mais... attention : de préférence "recyclable" !).


        Il en est de même pour le "show-biz"  : "Industrie du spectacle, ensemble des activités commerciales mises en œuvre pour l'organisation, la réalisation des spectacles."


        Quand l'"obsolescence programmée" de l'artiste arrivera à terme, les impresarios (impresarii·e ?)  sortiront le nouveau modèle, qui sera pilepoil celui attendu par le public...


         


         


         

      • Mardi 22 Juin à 11:41

        @ Souris donc...???


        Enfer et damnation !


        Ainsi, cette "Fête de la Musique" que le monde entier nous envie (et tente de copier tant bien que mal) ne serait pas une initiative socialo-mitterrandienne due au talent du magistral directeur de l'"institut du Monde Arabe"?


        On nous mentirait donc sur tout ?


         

    2
    Mardi 22 Juin à 09:11

    Ce n'est pas ma musique, ce n'est pas ma république, ce n'est pas ma France, ce n'est pas mon président de la République française.


    Je ne suis pas un robot mais ça m'emmerde de cliquer sur des bus, des feux de circulation et autres motos. Ils ne pourraient pas nous mettre de pin-up?

      • Mardi 22 Juin à 11:16

        @ Pangloss...!!!


        Mais, en même temps, ni vous ni moi ne sommes le modèle type de "cher concitoyen" du futur : mâle, blanc, hétéro, 50++, "périphérique", ...


        Personne ne nous demande notre avis, mais on peut néanmoins le donner. Après ça...?


         


        (ne me dites pas que "eklablog" a institué aussi la politique des "captchas" ...? Mais de toutes façons, ne comptez pas trop sur des pinups qui dégraderaient l'image de la femme...!)


         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :