• Votez Le Pen (oui, mais "J.-M.")

     

    NE VOUS LAISSEZ PAS VOLER LES ÉLECTIONS...

     

    Comme tout·e un·e chacun·e, la Présidente du "Rassemblement National" dresse le bilan des élections régionales et départementales de ce dimanche :

    NE VOUS LAISSEZ PAS VOLER LES ÉLECTIONS...

    Chers amis... Le premier tour des élections régionales a été marqué par une abstention massive, l'une des plus hautes jamais enregistrées. Les Français, éloignés du pouvoir décisionnel par une réforme territoriale technocratique, anesthésiés par des médias qui ont parlé de tout sauf des enjeux du scrutin, ont préféré la désaffection civique à la participation. L'heure est pourtant grave. Notre pays subit l'une des pires crises de son histoire. Crise migratoire, crise économique et cr...

    STOP !

    "crise migratoire..." dit-elle. 

    Mais, en même temps... (ce qui prouve que la présidente du "Rassemblement (sic) National (sic)" possède la même carrure de grand homme que son désormais traditionnel adversaire préféré tout désigné...), entre le "satanisme" à la darmanin-moretti et le "béni-oui-oui" après exorcisme politiquement correct :

    En même temps... Marine Le Pen dit craindre se voir assimilée à Eric Zemmour. «Moi, je lutte contre l’islamisme radical qui est une idéologie. Je ne lutte pas contre les musulmans... La seule crainte que je peux avoir c’est que les propos qui sont souvent très radicaux, et que je ne partage pas avec Eric Zemmour, puissent être assimilés aux miens, c’est-à-dire que mon projet soit victime d’une caricature au regard des propositions qui ne seraient pas les miennes... Je ne lutte pas contre l’islam. Je suis très attachée à la liberté religieuse et à la liberté de conscience»...

    Ou encore (plus anciennement) : «Moi, je crois que oui. Un islam tel que nous l'avons connu, laïcisé par les Lumières comme les autres religions est compatible avec la République»...

    Et aussi : «Le concept de grand remplacement suppose un plan établi. Je ne participe pas de cette vision complotiste. Je pense de manière plus pragmatique que l'immigration est utilisée depuis trente ans par les grands milieux financiers pour peser à la baisse sur les salaires, avec une grande efficacité si j'en crois les derniers chiffres» et (toujours en même temps) : «Je ne connais pas cette théorie du “grand remplacement”, moi, je n’ai jamais utilisé ce terme-là.»

    En même temps... Sébastien Chenu (qui faisait campagne dans les "Hauts de France") n'a pas hésité à foutre dehors sa "community manager" quand il a "appris" (en regardant "Balance ton post" chez Cyril Hanouna...!) qu'il s'agissait de la médiatique porte-parole de "Génération Identitaire" (association aujourd'hui dissoute), jugée pour "provocation publique à la haine raciale" après avoir participé à une "patrouille" visant à "bloquer le frontière statique et pacifique qualifiée d'"opération anti-migrants", en janvier dernier au "col du Portillon" dans les PyrénéesIl aurait été décidé par l'équipe qu'en raison de "ses prises de position évidemment différentes" du RN, il n'était "pas possible" qu’elle continue de travailler pour ce parti...

    Mais, (toujours en même temps) le même Sébastien Chenu semble se satisfaire de la présence du très populaire Damien Rieu, ex-cofondateur du même groupe d'estrêm'drouate "Génération Identitaire", aux élections départementales dans la même région... il n'est pourtant pas acquis que Damien Rieu ait renié ses "prises de position évidemment différentes du RN" au moment d'affronter Dupond-Moretti le terrible envoyé en mission impossible chez les chtis...

    En même temps... Jordan Bardella (n° 2 du "RN" !) «a voté à Saint-Denis» comme il l'annonce en image (empruntée à BFM-tv) sur sa page Twitter. Mais "face à une femme assesseure voilée" et sans autre forme de commentaire de sa part malgré une certaine polémique certaine, tant sur sa propre page que sur les rézos et les médias de toutes les couleurs.

    Votez Le Pen (oui, mais "J.M.")

    Explication de l'intéressé, ce matin sur une radio périphérique : «Je suis contre le port du voile../...Bien sûr que j'ai signé le registre car je suis poli et bien élevé et que je peux être contre le voile sans vouloir m'attaquer à des personnes...»

    (opinion toute personnelle)

    Votez Le Pen (oui, mais "J.M.")

     

    Alors, votez Le Pen, oui, mais Jean-Marie... sinon, il vous reste Emmanuel Macron, Anne Hidalgo, Bertrand Xavier, Yannick Jadot ou Jean-Luc Mélenchon.

    Ou Eric Zemmour... *

     

    * Même si un regard moyennement objectif remarquerait d'entrée quelques différences flagrantes : d'expérience individuelle, de culture générale historique et politique, d'éducation personnelle et d'analyses sociologiques ou sociétales -et bien sûr de génération- entre les deux hommes. Ça va de soi.

     

    Et, en même temps, entre les deux tours, David Rachline qui devient subitement un partisan heureux du mariage pour tou·te·s en sa bonne ville de Fréjus :

    Votez Le Pen (oui, mais "J.-M.")

     

     

    et voila pourquoi, etc...

     

     

     

     

     

    « Alerte Info...Un message de l'Elysée : »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Souris donc
    Lundi 21 Juin à 16:05

    La sotte Marine Le Pen sera de nouveau face à Macron à nous faire son sketch. Lui assurant un second quinquennat. Qu'elle se retire, Jordan Bardella est plus intéressant. 


    Les Lrem ont fait fort avec le Penelopegate, Gaspard Gantzer, condisciple de Macron à l'ENA, est parvenu à virer Fillon et Hollande d'une pierre deux coups. 

      • Lundi 21 Juin à 17:18

        @ Souris donc...!


        J'ai longtemps (jusqu'à hier matin, voir "Alerte info") pensé à peu près la même chose à propos de Jordan Barbella... mais son manque de réaction à la séquence auto-publicitaire "assesseur voilée" et sa tardive justification chez Bourdin "... j'ai signé le registre car je suis poli et bien élevé..." résonne et raisonne comme autant de gages de politesse et de civilité envers un islam du quotidien, aussi dangereux que l'islamisme radical, quoiqu'en pense sa patronne. Le même genre de gages que donnent le président et ses ministres impactés (comme on dit) par le sujet aux musulmans, à grands coups de "en même temps", pour ne pas les stigmatiser tout en voulant rassurer les français "de souche".


        Il y avait quelques personnalités pas inintéressantes dans ce parti ; ils ont soit été exclus ou écartés ou sont partis d'eux-mêmes : Florian Philippot, Gilbert Collard, Nicolas Bay, Jean Messiha, et certainement bien d'autres moins célèbres... et même Jean-Marie Le Pen soi-même.


        Marine Le Pen n'aime pas la concurrence ou  la rivalité, et Bardella présente l'avantage quasi clanique d'être le compagnon de la fille de Marie-caroline et petite-fille de Jean-Marie Le Pen...


         


        D'autre part, les condottières et autres sicaires de LaREM sont prêts à immoler autant de "Pénélope" qu'il faudra pour assurer la continuité de 2017. pour toutes les raisons qu'il faudra : les dossiers doivent déjà être en lieu sûr.


         


        Conclusion : mardi 19 avril 2022 à partir de 21H00 sur toutes les chaines du PAF - débat d'entre deux tours animé par Cyril Hanouna et Marlène Schiappa, entre Emmanuel Le Pen et Marine Macron intello cry 


         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :