• Principe de précaution

     

    Le "principe de précaution" semble le nec plus ultra -on dit maintenant "tip-top" ou "de la balle"-  des préoccupations politiques, sociologiques et associatives, officielles ou occultes, à l'égard des citoyens ordinaires mis sous curatelle de l'élite locale, nationale ou internationale, pensante et agissante.

    Principe de précaution

     

    A tel point que Monsieur Macron, Président Élu de la République Anti-Populiste simili-Française, a jugé bon de s’entourer de quelques "Conseillers Présidentiels des Villes" dont la liste nominative reflète à merveille ces minorités non visibles qui crèvent les yeux des souchiens et exprime bien ce besoin de "précautions" à prendre, par principe et "en-même-temps"™ et dont les avis éclairés devraient ramener une paix citoyenne jamais remise en cause dans les quartiers pas vraiment perdus de la république, mais toujours retrouvés.

    Précautions donc, je suppose (faut dire, si je me trompe !):

    1. pour prévoir et prévenir les revendications et donc les exactions et les mouvements d'humeur subséquents d'une partie de la population de l'Hexagonie (la partie la plus stigmatisée, humiliée et ghettoïsée ) afin d' aller au devant des désirs et des besoins ou des exigences de tous ces nouveaux compatriotes, présents ou à venir sur leur terre d’accueil.
    2. afin d'anticiper et favoriser la nécessaire évolution logiquement inévitable de toute la population dite "de souche" vers la "grande substitution" (pour ne pas employer le mot camusien qui fâche) et finaliser de préparer les institutions et les services administratifs et religieux à satisfaire leurs traditions et leurs us et coutumes ou leurs fantaisies.
    3. dans le but de trouver comment familiariser rapidement les derniers récalcitrants habitant certains territoires jusqu'alors non métissés à un nouveau mode de vie qui risquerait de ne pas être compris immédiatement malgré les efforts répétés des journalistes, des artistes et des intellectuels assermentés depuis près d'un demi-siècle.
    4. avec l'objectif d'asséner des arguments frappants et démocratiquement obtenus aux ultimes partisans encore libres d'une idéologie nauséabonde qui rappellerait les-heures-les-plus-sombres-de-notre-histoire, malgré les efforts répétés des journalistes, des artistes et des intellectuels assermentés depuis près d'un demi-siècle.

     

    Principe de précaution

    "Conseillers Présidentiels", donc parmi lesquels on retrouve, à plus de 70%, tout ce qui fait notre "richesse" et en reflète la diversité dans tous les domaines, depuis les "super grands frères et sœurs" des quartiers perdus jusqu'aux défenseurs des droits des prisonniers et des victimes, en passant pas des humoristes islamistes pas vraiment marrants et quelques représentants de la boboïtude indispensable à toute macronerie...

    • Saïd HAMMOUCHE
    • Mejda NADDARI
    • Sarah OURAHMOUNE
    • Nicolas ESCHERMANN
    • Zahia ZIOUANI
    • Yassine BELLATAR
    • Adile FARQUANE
    • Mohamed MECHMACHE
    • Majid EL JARROUDI
    • Patrick CURMI
    • Souad BELHADDAD
    • Clotilde BRÉAUD
    • Anne CHARPY
    • Aïsseta CISSÉ
    • Laëtitia NONONE
    • Catherine HERRANEY
    • Samia CHABBANI
    • Nawel AMIRI
    • Abdelkader HAROUNE
    • Allaoui GUENNI
    • Gérard LEGRAND
    • Fayçal KAROUI,
    • Sabri BOUMJRI
    • Daniel HIERSO,
    • Corinne VERSINI 

    (une recherche rapide sur votre site de propagande préféré vous fournira tous les pedigrees de chacun d'entre-eux-et-elles)

      

     Sinon...

    I have a dream... (me too !)

    dans toutes les Mairies...

    sur toutes les Églises...

    dans toutes les Écoles...

    tous les Commissariats,

    toutes les Gendarmeries,

    toutes les C.A.F. et les C.P.A.M...

    toutes les épiceries "24/24-7/7"...

    tous les quick-snacks-pizza...

     

    partout, cette même affiche:

     

     

     

    Au titre du

    "principe de précaution..."

     

    Principe de précaution

     

    Principe de précaution

     

     

     

    « (sur)vivre ensemble...vu sur B.F.M.-TV (ou pas) »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 23 Mai à 09:21
    Pangloss

    Mon commentaire? On est foutus!

      • Mercredi 23 Mai à 11:45

        "On est foutus" (3.0)

        À la Une. Valeurs actuelles consacre cette semaine son dossier aux banlieues, où l'État multiplie les dépenses, et aux campagnes, au contraire abandonnées.

        commentaires sur le site:

        rmh - 23/05/2018 - 10:10

        Le grand fossé ?
        Plus pour longtemps, ils sont envoyés à la campagne où le "Vivre ensemble" va faire les mêmes ravages qu'en ville.

         

        PONANT - 23/05/2018 - 10:57

        Si seulement le grand fossé nous mettait à l'abri de l'invasion. Ce n'est même pas le cas, avec la complicité active de nombreux élus locaux et d''associations de comparses, on nous impose la promiscuité avec des migrants de toutes provenances, y compris de Pays où il n'y a ni guerre ni problème particulier. Mais la France est très généreuse sauf avec ses personnes âgées.

    2
    Jeudi 24 Mai à 16:14

    En tant que médecin, je trouve que tout ça est un problème de digestion et on n'a plus les enzymes pour. Reste que la France est un des pays qui, en proportion, accueille le moins de migrants.

      • Jeudi 24 Mai à 16:48

        C'est vrai qu'on n'a plus l’usage des enzymes gloutons qui lavaient plus blanc que blanc...

                                                (pub véritable - 1960/1970)

        Mais en ce qui concerne les chiffres qui disent ce qu'on veut entendre, au moment où on l'entend de la part de ceux qui nous le donnent à entendre...

        "La France n'est que 16e parmi les pays européens pour l'accueil des migrants"

        Les chiffres absolus impressionnent à bon compte mais ce n'est pas ce qu'il faut regarder. Nous ne sommes même pas à la moitié de la moyenne européenne.

        "La France, cinquième destination des migrants"

        La France est-elle victime d'une immigration massive incontrôlée, comme l'a prétendu à de nombreuses reprises Marine Le Pen? Si l'on se base sur les statistiques publiées sur les perspectives des migrations, c'est loin d'être le cas.

        Part des immigrés dans la population: la France au 54ème rang mondial

        ...en pourcentage de la population totale, avec 10,7%, la France n’occupe plus que la 54ème place. Les pays les plus petits accueillent proportionnellement plus d’immigrés. A titre d’exemple, la proportion d’immigrés représente 70% de la population des Émirats arabes unis... cry

    3
    Nada
    Vendredi 25 Mai à 18:38

    Les grands esprits se sont rencontrés : "grande substitution" a été employé chez Guerre Civile et Yaourt Allégé par un certain blumroch :

    http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2018/02/12/le-jeu-des-deux-images-300-6025915.html

    ("C'est vrai aussi qu'en son temps, le public réceptif à des textes d'honnête qualité était encore formé de Français, quand aujourd'hui, au terme de la Grande Substitution, il est composé d'*habitants* de la région France -- Raspail ne pense pas autrement quand il évoque un peuple de bernard-l'hermite.")

    C'est comme quand Pauwels suggérait de remplacer "surhomme" par "hyperanthrope" : changez le mot, vous changez le sentiment". ;-)

    Keep on the good work, dear bedeau !

     

      • Vendredi 25 Mai à 21:26

        Bon...

        "les grands esprits", en ce qui me concerne, je ne sais pas...c'est vous qui voyez...

        Mais

        "se sont rencontrés" c'est possible, car le monde est petit ! une autre rencontre aléatoire (pourtant la réacosphère est grande):

               Pourquoi pas ? (et quelques autres articles, je crois, découverts au hasard des archives du site)

               La porte est en-dedans.

        ...citant tous les deux Dominique Venner

        et "je plussoie" (et oui, après un an tout juste d'existence) à "On achève bien les années"

         

        Autre chose :

        "Nada"... "Pauwels"... "surhomme"... "Blumroch"... ?

        Bon...

         

      • Nada
        Vendredi 25 Mai à 23:03

        "Bons esprits" si vous préférez. Formule pour la coïncidence amusante, se terminant par un compliment mérité pour votre site !

        Précision pour prendre congé : je suis un simple rien parmi tant d'autres, je ne suis pas Pharamond! :)

      • Samedi 26 Mai à 13:44

        @ "simple rien parmi d'autres", en détournant un peu (si peu...) le sens des paroles du goguettier Potier:

         

        "Foule esclave, debout ! debout !
        "e monde va changer de base :
        "Nous ne sommes rien, soyons tout !"

        (on peut rêver...!)

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :