• Chair à canon et Canigou

    Un texte aux mots crus, aux mots forts, circule depuis quelques jours sur les réseaux sociaux auprès de très nombreux fonctionnaires de police, municipaux et nationaux. Ce texte, écrit par un policier anonyme, dénonce le mépris absolu dans lequel les forces de l'ordre ont l'impression d'exercer leurs fonctions au lendemain du meurtre d'un policier, jeune père de famille, en centre-ville d'Avignon, et dix jours après l'attentat de Rambouillet.

    Je l'ai trouvé sur l'incontournable "Valeurs Actuelles" :

     

    Salut frère policier,

    Il parait que tu vas mal…

    Ok, d’accord, mais ça intéresse qui ?

    Tu es mort aujourd’hui pour avoir voulu contrôler un trafiquant de stup connu, il t’a foutu 2 balles dans l’buffet, et quoi ?
    Bah, normal, à risquer 2 ans de taule pour garder son stock et son bénéfice en butant un keuf, ça vaut le coup d’essayer.

    Tu te plains de tes conditions de travail, sérieusement ? Mais tu nous casses vraiment les couilles parce que t’es l’une des polices les plus mal payées d’Europe ?
    Pour un pays aussi calme et paisible, un pays où tu as la chance de te promener à Barbes en mini jupe, smartphone à la main, sans problème, un pays où tu ne risques rien, c’est bien suffisant.

    Mais putain t’es fonctionnaire, t’as pas honte ? Tu peux faire un crédit toi, tu peux acheter une maison pour tes gosses !

    Alors ouai ok, tu peux finir en taule, perdre ton salaire, ton honneur, ta famille, ta maison, parce que Jean-Michel Journaleux a décidé de montrer un montage-vidéo de toi, ou rien n’est dans l’ordre, rien n’est en temps réel et rien n’est contextualisé.

    Et surtout tu perds tout avant d’être jugé. Mais t’as cru que tu allais être égal aux autres devant la justice ? Mais t’as vu ça où ?

    Putain... tu cherches aussi à vouloir contrôler des délinquants !!
    T’es qu’un putain de barbare et c’est Jean Luc, l’élu de la république qui l’a dit !! Et comme personne ne l’a sanctionné pour ça, c’est que c’est vrai !!

    Et puis quoi ? Tu n’te sens pas soutenu, parce que ton ancien ministre a dit ouvertement que la présomption de culpabilité serait punie pour les policiers ? Mais bordel, tu sais ce qu’il t’a apporté ton ministre ? Bah, vas y, regarde sur google "mesures Castaner pour la police" !

    Ah merde bon, ok, c’est des mesures contre toi… Ouai mais quand même ferme-là t’es payé, toi !!

    Tu n’souffres pas des mesures COVID toi, t’es payé !!

    Bon il t’a interdit de porter un masque pendant 1 mois pour pas faire peur aux gens, sous peine de sanction, et dans la foulée on t’a dit de foutre 135 euros à ceux qui n’en portaient pas, mais quand même !

    Arrête de réfléchir putain tu vas finir par comprendre !!

    Tu t’es fait égorger dans le sas d’un commissariat, mais pourquoi tu vas régulariser ton stationnement aussi, tu cherches la merde, Stéphanie !
    Bon ça va t’étais qu’administrative du coup Castex ça suffira bien pour l’hommage…
    Puis nous emmerde pas, t’as la légion d’honneur.
    Comme Mimi Mathy.

    Policier…
    Sois déjà content que les gens qui t’ont fait cramer dans ta voiture ne prennent que 18 ans, 10 ans au pire avec les remises de peine, et que les autres soient acquittés, tu es un héros, tu es le symbole de la paix sociale !!

    Tu as empêché des bagnoles, des écoles maternelles, la bibliothèque de brûler, c’est super ! J’espère que tu es fier d’avoir mal pour ça !! Ces lambeaux de peau que tu regardes tomber sont la semence de la sérénité nationale.
    Et gouvernementale.

    N’est ce pas Jenny ? Vincent ? Vous êtes fiers ? Nous vous attendons pour remercier la république de cet honneur.

    Tu interviens sur un fait de "femme battue" tu trouves une nana avec la gueule défoncée, mais putain pourquoi tu lui dis de déposer plainte ? Pourquoi tu provoques les gens comme ça ? T’as pas honte ?

    Tu es pris entre le journaliste qui dit que tu ne protèges pas les femmes battues, et certaines d’entre elles qui te frappent pour vouloir interpeller leur conjoint, tu cherches aussi…

    Et dans les cités ? Tu n’y es pas, tu sais faire que verbaliser les honnêtes citoyens qui te le font remarquer sur les Champs Elysées, à Neuilly ou à Versailles : "et dans les cités vous n’y allez pas, vous avez peur !!", "et dans les cités, vous contrôlez toujours les mêmes, vous êtes des racistes !"

    Du coup tu sais pas quoi faire ? Bah mec, tu l’as choisi ! T’as choisi d’être chair à canon ! T’as choisi d’être le super Canigou donné aux chiens errants de journalistes, quand t’es pas là ils se contentent de bouffer le vomi des toxicos…

    T’as choisi d’être le réceptacle de toute la décadence, l’exutoire facile, le mec qui ne peut pas parler… Puis t’as des syndicats pour empêcher ça alors qu’est ce que tu nous casses les burnes ?

    L’administration a oublié de te payer et on te dit de patienter un mois ? Bah oui mec, t’es policier, tu peux convaincre un banquier d’être patient !

    Tu restes là parce que tu aimes ton boulot, tu as encore foi en ton devoir, ta morale, ton pays…

    Tu es un patriote qui explique à tes enfants que les méchants sont en prison, et que les gentils gagnent toujours. Mais tu leur dis aussi de ne pas divulguer la profession de leurs parents.

    Tu leur dis que le mal c’est mal, mais que le bien doit se taire.

    Bah courage frère, t’as pas fini d’en chier.

     

     

     

    « Plantu etc...Mea culpa humanum est »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Redacted
    Vendredi 7 Mai à 23:32

    Passages rédigés puis supprimés par l'anonyme rédacteur (j'ai mes sources !) :

    Malgré tous les mauvais traitements dont tu es victime, tu persistes à protéger tes maîtres, comme un bon chienchien (seul animal à n'avoir aucune fierté). C'est bien, tu es un bon milichien au service du régime et non plus du peuple qu'on saigne pour te payer encore un peu. Tes maîtres ont cette pauvre habileté, que de te fournir un défouloir : si tu dois laisser tranquilles, presque toujours, les canailles (d'ailleurs, si tu les capturais, les gentils juges et les bienveillants psychologues les remettraient bien vite en liberté, avec des excuses et parfois un dédommagement), tu peux encore taper sur la population, et là sans le moindre risque. C'est un défouloir qu'on te laisse volontiers, grand courageux que tu es face à ces gens désarmés qu'on appelle Matière Fiscale Indifférenciée. Qu'on te méprise et qu'on te haïsse, pourvu qu'on te craigne. Ne portes-tu pas fièrement le nom collectif d'un super-héros appelé Radar Man ? Et puis, comme tu le dis quand tu as -- trop rarement -- mauvaise conscience, tu ne fais qu'obéir aux ordres. Qui oserait te le reprocher ? Un homme, ça démissionne ; mais un animal de combat ?

    Quand la guerre civile éclatera, tu seras du bon côté -- de celui du manche et du tonfa, que tu ne tourneras pas contre les "antifas". Tu dois attendre avec impatience le moment ferryen (du nom d'un ancien ministricule salivant à l'idée de mériter son surnom de Ferry le Fusilleur).

    Comme les domestiques, tu ressembles à tes maîtres : comme eux, tu n'as honte de rien. Continue. Encore une chance qu'on ne soit pas en Amérique : là-bas, la population pourra vendre chèrement sa peau. On les envie.

    Inutile de protester en disant que vous n'êtes pas tous comme ça. On le sait. Mais la proportion des poissons volants ne doit pas être bien importante.

     

    2
    Le Page
    Samedi 8 Mai à 09:22

    Il est vrai que les interventions sur les Gilets Jaunes font tache. "Obéir aux ordres" quand ils viennent d'un "castaner" constitue  une circonstance aggravante.

    A leur décharge, leur position est inconfortable et les gouvernants le savent. Et puis, il y a les gosses à nourrir, la femme à entretenir, les crédits voiture et pavillon parfois. Sans oublier les discours des chefs qui motivent et vous positionnent comme le dernier rempart face au mal. Alors on les croit ou l'on fait semblant et puis de toute façon si on actionne pas le LBD ou la tonfa, c'est le copain qui le fera, alors...

     

      • Redacted
        Samedi 8 Mai à 09:51

        Comme quoi, l'exemple donné par un type bien n'est jamais contagieux, quand celui donné par un salaud l'est toujours. Le premier exige un effort individuel ; le second, simplement de suivre la pente collective. ;-)

         Personne ne veut être John Galt. Personne n'a lu La Boétie. Et pourtant, cet "I would prefer not to"...

    3
    Samedi 8 Mai à 12:31

    la légion d'honneur comme Mimi Mathy !!! Mouarf ! yes

      • Le Page
        Samedi 8 Mai à 18:16
        Le Page

        H.S.

        Bonjour M. Frédi. M.

        Votre blog n'est plus joignable. Il est indiqué qu'il est supprimé. C'est vrai ça?

        Auparavant, déjà,  je n'arrivais pas à commenter.

        Vous pouvez préciser?

        D'avance merci.

         

      • Samedi 8 Mai à 18:27

        C'est vrai...

        Un soir, sur un coup de blues, je l'ai supprimé. Et l'ai regretté le lendemain matin.

        Mais en cherchant bien, sans trop de difficultés, vous en trouverez un autre, tout beau tout neuf (que vous pourrez peut-être commenter qui sait).

        Mes coups de blues intervenant tous les quatre ans environ, ce nouveau blog a un peu d'avenir. wink2

        Merci de votre sollicitude !

    4
    Dimanche 9 Mai à 17:46

    On ne peut toujours pas commenter chez le nouveau Fredi. Toujours ce sacré blogspot qui veut que j'ouvre un compte google!

      • Fredi M.
        Dimanche 9 Mai à 18:20
        C'est de la discrimination pure et simple si vous voulez mon avis... ☺️
    5
    Mardi 11 Mai à 16:49
    Vous vous êtes fait vacciner ? :)
    6
    Le Page
    Mercredi 12 Mai à 09:59

    Tiens, pas de réponses de Monsieur Bedeau? Kesquispasse?

      • Mercredi 12 Mai à 10:43

        C'est bien ça l'inquiétant...

    7
    jean-marc
    Mercredi 12 Mai à 11:53

    J'espère simplement que la santé de Bedeau n'est pour rien dans cette absence!

    8
    Where are you ?
    Mercredi 12 Mai à 12:39

    Le bedeau a vu la lumière : converti au macronisme militant, il est pour l'heure concentré sur la révision complète de son site, afin que tous les propos ironiques soient désormais pris au premier degré, comme autant de témoignages d'admiration pour jupinet.

    Ou alors il a déjà pris le maquis, ayant compris que mener le bon combat sur Internet est parfaitement inutile.

    J'espère que c'est la seconde hypothèse, ou un simple souci d'informatique, toujours possible.

     

    9
    Vendredi 14 Mai à 02:27

    @ tous et chacun(s)...!

    Je suis là...

    Je ne suis ni mouru, ni souffreteux, ni déconnecté, ni en fuite ou en geôle ou en exil, ni dans une dimension parallèle, et ni non plus macronisté...
    Juste une somme de petits riens individuels, trois fois rien, mais c'est pas rien pour autant et ce fut suffisant pour m'encourager à un certain découragement certain, encouragé par les jités de la tévé (française, nationale et républicaine.). Un coup de blouse, itou, comme dirait-on...

    Du coup, j'en ai raté de causer de le quatrième anniversaire du fondement de la macronie (et -en-même-temps- de celui de mon blog) et le quarantième rugissant de celui de la mitterrandie... Tant pire pour eux et tant mieux pour vous !

    Voila, voila...

    Et merci à tous et à chacun(s)...

    Et scusez-moi pour cette semaine sabbatique, mais pas très sympathique, finalement...

    Voila, voila.

    A demain peut-être.

     

     

     

    10
    Fred S
    Vendredi 14 Mai à 07:07

    Oui, votre vie n'est pas facile, j'en conviens. Mais vous vous plaignez d'être de la chair à canon, alors que vous exécutez sans broncher les directives du pouvoir. Je sais que vous y êtes tenus, par contrat, mais le zèle que vous y mettez pourrait être à la mesure de vos convictions et non stupidement appliqué comme vous l'avez fait lors des manifestations des Gilets Jaunes ou des Manif pour Tous, entre autres.  En obéissant servilement à vos maîtres et en bastonnant vos pairs, vous vous êtes dissociés de vos frères, de vos proches, c'est à dire de nous qui sommes la classe moyenne, tout comme vous. Alors ne vous étonnez pas que notre amertume à votre encontre ne nous conduise encore un moment à ne pas  brûler d'empathie pour votre corporation. Retrouvez votre vraie et légitime vocation qui consiste à protéger les vrais faibles des vrais mauvais: les choses rentreront dans l'ordre et vous serez de nouveau aimés. 

      • Vendredi 14 Mai à 10:03

         Fred S...!!?

        "ma vie n'est pas facile" selon vous ?

        dans la petite introduction à mon article : Un texte aux mots crus, aux mots forts, circule depuis quelques jours sur les réseaux sociaux.../...écrit par un policier anonyme,.../...Je l'ai trouvé sur l'incontournable "Valeurs Actuelles", c'est quoi les mots que vous ne comprenez pas pour m'attribuer ce texte ?

        Je vous signale que j'ai aussi reproduit le texte "la Tribune des Généraux", publié dans le même hebdo. et signé par plusieurs milliers de militaires de tous grades et de toutes armes, sans pour cela en être à l'origine et être dénoncé comme putschiste 

        mad !!!

         

    11
    jean-marc
    Vendredi 14 Mai à 09:31

    Merci Bedeau de nous avoir rassurés et honte à ce Fred S(troll?)qui devrait comprendre que ce blog se passe fort bien des donneurs de leçons!

      • Le Page
        Vendredi 14 Mai à 09:40

        M'sieur  Jean-Marc,

        Ne vous emportez pas  après M'sieur Fred S, vous n'êtes pas sur le même sujet. Lui parlait des policiers en réponse à la lettre communiquée par M'sieur Bedeau. 

        Maintenant, je suis bien content que M'sieur Bedeau réapparaisse. Je ne le connais pas et je ne le veux pas, car tel que je l'imagine, il risquerait de me décevoir dans la réalité. Qu'il reste Grand!

      • Vendredi 14 Mai à 10:38

        @ jean-marc...

        Je n'ai rien, a priori, contre des "donneurs de leçons".

        Mais, toutefois, à condition qu'elles ne soient pas hors-sujet et témoignent d'une compréhension même superficielle de l'article, qu'elles ne reprennent pas des poncifs rassis mais souvent mieux exprimés, et qu'elles soient présentées avec une certaine originalité sur le fond ou dans la forme (cf. les deux premiers commentaires de "redacted" et "Le Page".

        J'en profite pour préciser que "l'amertume"  et le "manque d'empathie" répondent évidemment à une certaine logique, mais qu'elles n'impliquent pas une acceptation des ultra-violences aveugles perpétrées quasi-quotidiennement un quasiment partout dans "les territoires" de "l'Hexagone", par la même f(r)ange de population que celle évoquée dans les tribunes des militaires..

         

      • Vendredi 14 Mai à 11:12

        @ Le Page...?

        "...tel que je l'imagine, il risquerait de me décevoir dans la réalité. Qu'il reste Grand !" (...?)

         

        C'est (en même temps) l'avantage des réseaux "sociaux" et autres blogs ou pages perso... on y découvre des interlocuteurs dont on se fait une image qui est plus proche de celle qu'on s'en fait que de celle qu'il a cru ou voulu donner...

        Anecdote. Il m'est arrivé de participer à des rencontres entre blogueurs peu fréquentablement corrects évoquées ICI ) : j'y ai rencontré des personnes dont la modestie et la retenue dissimulaient des convictions très profondes et paisiblement argumentées, et d'autres dont l'intransigeance et le dogmatisme de façade cachaient en réalité un conformisme proche d'une certaine boboïtude... 

        C'est le principe du "distanciel", comme on dit !

         

         

      • Fred S
        Vendredi 14 Mai à 15:55

        Pardon, mais en effet ce commentaire ne s'adressait en aucun cas au propriétaire de ce blog, mais au texte publié ! Désolé pour cette méprise . Néanmoins, je ne change pas une virgule à ce que j'ai écrit et libre à qui le souhaite  de voir un en moi un Troll, j'appliquerai à cette appréciation la fameuse formule de non interaction testiculaire de Jacques Chirac. 

      • Vendredi 14 Mai à 16:36

        @ Fred S....!

        je ne vous indique donc pas le lien vers la pétition 

        "SECURITE POUR NOS FORCES DE L'ORDRE ET NOS CITOYENS - IL N'Y A PAS DE LIBERTES SANS SECURITE"

        par laquelle

        "93 anciens fonctionnaires de police signent nommément un texte adressé au Président de la République, aux ministres et aux parlementaires pour lancer un "appel au sursaut national"

        Mais je trouve quand-même que, après les deux tribunes des militaires d'active ou retraités et un rapport adressé aux différents groupes parlementaires sur le même sujet , il semble y avoir comme la perception d'un malaise généralisé concernant "l'inaction des pouvoirs publics face à "l'insécurité et au communautarisme" dans notre beau pays.

         

         

    12
    twice redacted !
    Vendredi 14 Mai à 11:38

    @bedeau : redacted ne donnait aucune leçon, qui se bornait à révéler un passage heureusement supprimé par le rédacteur du tract s'adressant à un gentil policier (sans d'ailleurs prendre en compte le risque pris à le tutoyer) ! ;-)

    Pour info, j'suis comme les conformistes boboïdes (l'adjectif est très lesquiniste) : non seulement j'ai l'air intransigeant et dogmatique mais je le suis. ;-)

      • Vendredi 14 Mai à 15:20

        @ redacted & twice redacted...!

        J'ai repris l'expression "donneurs de leçons" (avec des guillemets) puisqu'elle avait été utilisée précédemment ; j'aurais pu parler de "mise au point",  "objection", "désaccord", etc.... pour dire que, à la limite, cela ne me gênerait pas, à condition que cela :

        • relève d'une lecture pas trop superficielle de l'article concerné
        • témoigne d'un minimum de réflexion personnelle sur le sujet
        • présente une certaine originalité dans le style et la rédaction

        C'est pourquoi, dans la suite de ma réponse, j'ai parlé de "commentaires" 

         

         

         

        Etre "intransigeant" et "dogmatique", c'est bien... mais il ne faudrait pas que ce soit simplement l'avers de la médaille, pour donner une image fallacieuse et ressentie comme flatteuse, mais que viendrait démentir radicalement le revers, pour qui l'aurait découvert. Pour se procurer et partager le grand frisson d'une rebellitude inconditionnelle à l'heure du pastis ou à l'heure du thé entre ami(e)s. ? J'ai connu ça. Je ne pense pas que ce soit votre cas. sarcastic ?

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :