• Koltchak "l'Amiral"

    Quand les mots "honneur", "courage", "patriotisme"... avaient (mais retrouvent parfois, quelque-part...) un sens, une signification...

    Alexandre Vassilievitch Koltchak

    Koltchak "l'Amiral"  

    Alexandre Koltchak était un officier de marine et océanographe russe. il a participé à plusieurs expéditions polaires pour l'Académie des Sciences de Russie. Après ses exploits militaires pendant la guerre russo-japonaise de 1904-1905, il participe à la rénovation de la flotte russe et est nommé vice-amiral en 1916, il est à 42 ans le plus jeune vice-amiral de l’histoire de la marine impériale.

    Le 4 novembre 1918, Koltchak devient ministre de la Guerre et de la Marine du Gouvernent d’Omsk, le gouvernement anti-bolchévique au pouvoir après la chute de la monarchie tsariste en 1917. Le 18 novembre de la même année il est nommé Commandant suprême de la Russie à la tête des "armées blanches" contre les "rouges". Il reçoit alors les délégations étrangères et est reconnu à l’échelle internationale comme le chef légitime de l’État russe.

    Le 15 novembre 1919, après de violents affrontements, l’armée Rouge entre à Omsk. Koltchak, démissionne le 4 janvier 1920. Trahi par ses alliés et abandonné par ses fidèles, il est livré  aux autorités "socialistes révolutionnaires" et "mencheviques" d’Irkoutsk et fusillé le 7 février 1920. 

      

    L'Amiral

    Réalisé en 2008 par Andreï Kravtchouk ; avec Constantin Khabenski (Amiral Alexandre Koltchak), Sergueï Bezroukov (général Vladimir Kappel), Elizaveta Boïarskaïa (Anna Timireva), Anna Kovaltchouk (Sofia Koltchak), Egor Beroïev (Mikhail Smirnov), Richard Bohringer (général Maurice Janin), Viktor Verjbitski (Kerenski), Nikolaï Bourliaïev (Nicolas II)...

    L'avenir d'une nation. Le choix d'un homme...

    «Ce film, produit avec l’aide du ministère de la culture russe illustre bien la renaissance du cinéma de ce pays et reflète le renouveau religieux, moral et politique entamé par M. Poutine. [...] Le film ne se limite pas à nous présenter comme souvent des morts et des blessés bien proprets ni ne tombe dans l’excès inverse des jets d’hémoglobine irréalistes qui tachent les plafonds sans cacher l’horreur des combats.[...] Le film est d’une grande richesse : vie dans les mess officiers, scènes épiques (une victoire historique à la baïonnette des blancs sur les mitrailleurs rouges), scènes de prière des soldats au combat, histoire d’amour entre l’amiral et l’épouse d’un de ses officiers traitée avec des aspects moraux inhabituels dans le cinéma occidental, description des massacres d’officiers par les rouges, de l’opportunisme de certains, du rôle douteux et faible d’officiers occidentaux engagés dans la guerre civile russe..»

    (Certains critiques ont trouvé que le film était autant un film dramatique autour d'une intrigue amoureuse qu'un film de guerre et d'action, dans lequel la guerre civile ne servirait que de cadre à l'histoire -et à l'Histoire...?-)

    (d'après "média-presse.info")

    Et, pour en savoir (beaucoup) plus... https://guyderambaud.wikia.org/fr/wiki/Alexandre_Vassilievitch_Koltchak

        N.B. il semble que -à ce jour- le monument à la mémoire de l'amiral Koltchak, près du monastère Znamensky à Irkoutsk, n'ait été ni "tagué", ni déboulonné... et qu'il soit même fleuri régulièrement. 
       

    Alexandre Koltchak, "l'Amiral"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    P.S. : A mes débuts de blogueur, j'avais été à plusieurs reprises invité à rejoindre un petit groupe d'"infréquentables" qui se retrouvaient régulièrement dans quelque resto parisien pour y refaire le monde et -non accessoirement- se faire une petite bouffe entre "nauséabonds", tradition maintenant abandonnée... l'un d'eux, tendance "royaliste", avait choisi ce pseudo...

     

     

     

    « "Non, c'est rien... c'est nerveux..."La poisse... »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 2 Février à 17:32

     je sais... deux heures, ça peut paraître long... mais vous pouvez regarder ce film en plusieurs fois... et puis, quoi faire d'autre entre "confinement hybride" et "couvre-feu" ?                  

     

                        "Projet de blason du gouvernement de Koltchak"

                        

                 

     

    2
    Mardi 2 Février à 18:07
    Petit resto agité</i ?
      • Mardi 2 Février à 21:11

        @ Fredi M....

        Deux ou trois fois par an. Dans de petits restos sans prétention. De 2017 (en ce qui me concerne) à milieu 2019... 

        Mais ça, c'était avant... 

        Bien avant que les restos n'aient plus le droit d'ouvrir et de servir des repas.

        J'en viens à me demander si toutes ces histoires de virus pangolin, de confinements, d'attestations de déplacement dérogatoire, de quarantaines, de couvre-feux et de certificats de vaccination n'ont pas été décidées juste pour mettre fin à nos petites réunions de complotistes 

         

      • Kronplotiste
        Mardi 2 Février à 23:06

        @bedeau : Pour le coup, c'est du "complotisme" agrémenté de paranoïa et peut-être même de folie des grandeurs. ;-)

        Non, plus simplement -- l'immonde Schwab l'a écrit --, le but est d'éradiquer 75% des indépendants -- 90%, voire 95% un peu plus tard. Et la Schadenfreude propre à ce qui tient lieu de personnalité au crétin élyséen : quand on ne saurait impressionner par son intelligence ou ses vertus, on peut toujours s'illustrer par la méchanceté et la médiocrité. "Qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils se masquent !" -- et encore, lui ne sait même pas le latin.

         

      • Mercredi 3 Février à 14:53

        @ Kromplotiste...!

        Qu'est-ce que je disais :

        B.: "J'en viens à me demander si toutes ces histoires de virus pangolin, de confinements, d'attestations de déplacement dérogatoire, de quarantaines, de couvre-feux et de certificats de vaccination n'ont pas été décidées juste pour mettre fin à nos petites réunions de complotistes."

        K.: ."..plus simplement -l'immonde Schwab l'a écrit-, le but est d'éradiquer 75% des indépendants -90%, voire 95% un peu plus tard."

        Qu'est-ce que je disais !!!

        ...et on me traite de complotiste !

         

      • Kronplotiste
        Mercredi 3 Février à 15:22

        @bedeau : Un kronplotiste trouve toujours un plus kronplotiste, comme le pur trouve toujours un plus pur qui l'épure. ;-)

         

      • Mercredi 3 Février à 17:20

        (@ Kromplotiste...)

        Et inversement.

        Et je connais plusieurs personnes, pas complotistes pour deux ronds au contraire, mais qui voient des complotistes partout.

                   

        (image cliquable)

      • KroNplotiste !
        Jeudi 4 Février à 10:08

        @bedeau : Expert en thérapie génique orthographique, vous avez par deux fois rectifié mon pseudo de manière à le rendre français. C'est pourtant bien, et de propos délibéré, KroNplotiste et non KroMplotiste -- dans "kronplotiste", y'a "kron" et ce n'est pas un hasard si le mot commence mal. ;-)

         

      • Jeudi 4 Février à 11:40

        @ Kronplotiste...!

        Désolé oh !

        c'était sans mauvaise intention de ma part intello !!!

         

    3
    Mardi 2 Février à 19:50

    Je le regarderai demain.

      • Mardi 2 Février à 21:21

        @ Pangloss...!

        Et j'attends vos impressions et vos commentaires !

                        

        (j'ai mis un timbre pour la réponse he )

         

    4
    Mardi 2 Février à 23:18
    Carine
    C'était le bon temps, le temps de ces déjeuners de blogueurs.
    On a fait de belles manifs aussi.
    Avec Koltchak et sa bannière, justement.
    Moi, c'était en 2014 et années suivantes. Jusque fin 2016.
      • Mercredi 3 Février à 15:08

        @ Carine...!

        C'était le bon temps...

        Celui où le "présentiel" n'était pas prohibé et pénalisé au profit (?) du "distanciel" citoyen et où on pouvait être plus de six personnes rassemblées au même endroit, même longtemps après 18 h., et avec le droit de se parler, rire et chanter (pour ceux qui veulent....

        Ce coup-là, personne ne l'avait vu venir !

         

    5
    Le Page
    Mercredi 3 Février à 13:36

    Merci monsieur Bedeau de nous donner de quoi agrémenter nos soirées. Figurez-vous que j'étais fort hésitant devant mon programme de télé. 

    Sur la 5, Rimbaud. Mon programme ne manque pas de signaler que le poète contestait toute autorité, la bourgeoisie et (pour ceux qui l'ignoraient), l'hétérosexualité. CERTAINS (mais qui donc?), voudraient le panthéoniser...

    Sur Arte (qui habituellement la joue plus subtile), un film, Girl. L'histoire de Lara 15 ans qui veut intégrer une école de danse. Née garçon, elle suit un traitement hormonal mais la transformation est trop lente à son gré  et elle veut se faire opérer. Son père la soutient, ouf! (On notera l'emploi du pronom féminin défini avant même l'opération).

    Lundi sur la 2, j'ai raté, mède alors! C'est l'histoire d'une jeune femme qui doit prouver l'innocence de Youssef incarcéré depuis 15 ans pour meurtre.

    Merci, le service public!

    Ben là, vous me mettez dans la panade, que vais-je bien pouvoir choisir? 

     

     

      • Mercredi 3 Février à 15:31

        @ Le Page...?

        Que pourrais-je vous conseiller ?

        J'avoue que...

        Bon. Je fais quelques recherches de vidéos 

        Mots clés :

        migrant - mineur - meurtrier - innocent - transgenre - maladie - laïcité - artiste - éducatrice - subvention 

        Libé - Inrocks - Télérama

         

        Je vous tiens au courant...

         

      • Jeudi 4 Février à 12:53
        @ Le page:
        Le film de la 2 pour une fois n'était pas trop mal fichu avec vers la fin un côté "Silence des agneaux".
      • Jeudi 4 Février à 14:58

        @ Fredi M...

        J'l'ai point vu, mais, en général, les téléfilms de France2, quand on leur en donne les moyens peuvent être assez réussis.

        dans le cas présent, la "pédégère" de France-Télévision a dû faire le nécessaire : un film réalisé par une "réalisateure" prometteuse à partir d'un best-seller écrit par une "auteure" confirmée sur fond d'antiracisme... 

        Bon, je critique, je critique, mais j'l'ai point vu ! (J'espère que Youssef a été innocenté...)

         

        PS; en faisant quelques recherches sur le livre et sur le film, je suis tombé sur ça :

         

        Cette fiction est une adaptation de "La fille dans les bois", un roman écrit par Patricia MacDonald et paru en 2018 aux éditions Albin Michel. Dans les colonnes du Parisien, ce mercredi, la romancière américaine revient sur l'écriture de cette histoire. "J'ai toujours eu envie d'écrire un roman qui commence par un aveu sur un lit de mort. J'aime le côté dramatique de la confession. Je voulais aussi dénoncer les injustices envers les Noirs, qui sont encore très nombreuses dans mon pays. Beaucoup n'ont pas droit à un procès équitable, c'est scandaleux et inquiétant... J'ai commencé à l'écrire au moment où Donald Trump venait d'être élu. C'est un homme d'extrême droite, dangereux et raciste"

         

      • Jeudi 4 Février à 15:04
        L'accusé est certes un beur, mais le film n'est pas lourdingue et n'insiste pas sur le sujet. Le reste du casting est 100% desouche.
      • Jeudi 4 Février à 15:50

        @ Fredi M....?

        Tout en subtilité, donc ?

        Bon, je critique, je critique, mais j'l'ai point vu ! 

         

         

        Bientôt (ou pas), sur "Canal" et "Netflix" :

        Lia fhomme dans le squat. C'est l'histoire d'un·e jeun·e antifa·e qui doit prouver l'innocence d'un militant d'extrême-droite incarcéré depuis 15 ans pour meurtre.

      • Jeudi 4 Février à 16:19
        Ah oui mais non : ça c'est trop improbable comme scénario !!!
      • Jeudi 4 Février à 17:45

        @ Fredi M...!

        Je me disais aussi...

        Même si je lance une cagnotte en ligne, sur "Leetchi", "Papayoux", ou autre avec un bon synopsis...? (sous un pseudo, évidemment !)

         

    6
    Mercredi 3 Février à 19:18

    Zut alors! Je me suis très vite ennuyé.

      • Jeudi 4 Février à 11:31

         @ Pangloss...!

        dommage et tant-pire...!

        (j'espère que d'autres visiteurs auront à cœur de se faire leur propre avis)

        En fait, au delà du film, je voulais surtout faire découvrir le personnage.

        D'où le lien vers :

        https://wikia.org/fr/wiki/Alexandre_Vassilievitch_Koltchak

        j'aurai aussi pu suggérer :

        https://www.wikiwand.com/fr/Alexandre_Koltchak

         

      • Jeudi 4 Février à 17:47

        En fait, au delà du film, je voulais surtout faire découvrir le personnage.

         ...et faire remonter quelques souvenirs...

                          

             

         

      • Mercredi 10 Février à 23:09
        Lebuchard courroucé
        Sur la première photo, on voit bien l’Amiral Koltchack à droite derrière Corto qui est en face de Boutfil (et son mari au fond à droite avec la boule à zéro).
        La gauche m’a tuer est au premier plan, devant Vlad me semble-t-il....
      • Jeudi 11 Février à 11:42

        @ Lebuchard courroucé...

        Tout ça me semble exact !

        et sur la seconde photo, au premier plan à droite (winktongue), c'est, je crois "un Grincheux Grave", dont j'ai parlé plus bas, ou "le Plouc Emissaire", moins connu(s).

         

        PS. merci de la priorité ainsi accordée !

         

    7
    Jeudi 4 Février à 12:54
    Sinon votre billet me rappelle que nous sommes toujours sans nouvelles de Boutfil...
      • Jeudi 4 Février à 15:09

        @ Fredi M...!!

        J'avais lu.... quelque-part  il y a... un certain temps, la réponse de... j'ai oublié qui, qui répondait à cette même question en disant avoir mangé récemment avec elle et Corto. 

        Où, quand, comment, pourquoi ?

         

         

      • Vendredi 5 Février à 11:17
        Jacques Etienne

        Fredi, si vous condescendiez à vous inscrire sur Facebook, vous ly retrouveriez Danièle Gagnon (alias Boutfil) ainsi que Koltchak et une foultitude de talentueux réacs...

         

        Je sais à quel point prendre une telle décision peut rebuter une âme rebelle, fière, noble et sensible, mais il faut parfois savoir prendre sur soi.

      • Vendredi 5 Février à 16:45

        @ Jaques Etienne...! (@ Fredi M.., aussi)

        Pour sûr, on peut toujours rechercher sur FaceBook, Twitter, TikTok ou WatsApp, etc. les ex-blogueurs qui ne publient plus d'article, ne répondent pas aux commentaires (parfois inquiets) ou ne donnent plus de nouvelles depuis un certain temps : besoin de prendre un certain recul, ras-le-bol plus ou moins passager, envie de solitude ou de repos... ou motif plus grave? Personnellement je pose quelques questions ici ou là, sur des blogs "d'amis communs" pour essayer d'être "rassuré" sur leur santé, mais c'est tout...

        A moins que ,comme "un Grincheux Grave" par exemple, on trouve sur la page d'accueil de leur blog une mention du style "me suivre sur Twitter" ou, un autre, "je migre sur Wordpress" et le lien correspondant.

        Entre parenthèses () j'avais, il fut un temps, recherché "Corto74" qui n'a pas publié sur son blog depuis juin 2020, sur FaceBook justement : il n'y avait pas publié depuis encore plus longtemps ! (j'ai oublié les dates)

         

      • Jeudi 11 Février à 12:55
        @ JE :
        La seule concession que je fais aux réseaux sociaux c'est mon blog et je n'en démordrai pas.
        Mais sur FB saluez-donc Boubou de ma part !
    8
    Mercredi 10 Février à 23:03
    Lebuchard courroucé
    Bonjour l’ami Bedeau !
    J’ai cru au départ qu’il s’agissait d’un billet sur notre Amiral 2.0 !!!... un peu déçu...:-) mais je prendrai le temps de jeter un œil à ce document vidéo.
    Pour ce qui est du repas avec Boutfil et Corto, c’était un de mes commentaires (chez Carine je crois) qui évoquait notre rencontre annuelle chez Corto, sur ses terres occitanes proches de chez moi. Il s’agit à chaque fois de fort sympathiques retrouvailles !!
    Très peu sur le net ces dernières semaines, je vous fais l’honneur de mon premier commentaire de 2021 !
      • Jeudi 11 Février à 11:35

        @ Lebuchard courroucé...

        Je reprends à peu près ma réponse ci-dessus à Jacques Etienne concernant les blogueurs qui "ne donnent plus de nouvelles depuis un certain temps : besoin de prendre un certain recul, ras-le-bol plus ou moins passager, envie de solitude ou de repos, etc..."

        Concernant l'Amiral, https://koltchak91120.wordpress.com/2013/12/26/6410/ pour moi, on en est là ! (je crois pourtant savoir qu'il est sur twitter ?)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :