• Un jour, en Fronce.

    "Depuis des années, la dignité des musulmanes et des musulmans est jetée en pâture". Une cinquantaine de personnalités, collectifs et associations ont appelé dans une tribune à manifester, dimanche 10 novembre à Paris, pour dire "stop à l'islamophobie". 

    "Vivre ensemble, c’est urgent"

    La marche contre l'islamophobie a rassemblé plus de 13 500 participants.

    De nombreuses personnalités, notamment politiques, ont participé à ce rassemblement. 

     (lu dans la presse)

     Un jour, en France.

    mais, dit autrement, ça donne ça : 

    Un jour, en France.

      Un jour, en France.

    Au départ de la marche, pour donner une idée de l'ambiance générale...  

    Un jour, en France. 

    Un jour, en Fronce.

    Un jour, en France. 

    "So... so... solidarité avec les femmes voilées..."

     

    Un jour, en France.

    Jérôme Rodrigues, venu en tant que "citoyen et ami des musulmans" mais pas comme #Giletjaune

    Un jour, en France.

    la CGT dénonce le racisme -et le climat malsain qui détourne l'attention du mécontentement social...

    A l’avant du cortège, Madjid Messaoudene, conseiller municipal délégué de Saint-Denis et coorganisateur de cette marche, porte une longue banderole "Stop à l’islamophobi"» aux côtés de Yassine Belellatar et de la responsable voilée de l’Unef, Myriam Pougetoux.

    Autour de Jean-Luc Mélenchon, Danièle Obono, Alexis Corbière, Mathilde Panot, Eric Coquerel et Clémentine Autain portent leur écharpe d’élu en bandoulière sous les applaudissements...

    Olivier Besancenot est content : on a pu voir sa photo sur certains sites.

     

     

     

    Sinon...

    ...quelques invectives contre Eric Zemmour, Marine Le Pen et Jean-Michel Blanquer...

    ...quelques cris de  "Milenchon prizident"...

    ...quelques slogans jugés "bon enfant" et soucieux du "vivre ensemble":

    Un jour, en France.

    Un jour, en Fronce.

    Un jour, en France.

    "- Si t’aimes pas Éric Zemmour tape dans tes mains ! Si t’aimes pas Laurent Bouvet tape dans tes mains ! Si t’aimes pas Zineb El Rhazoui tape dans tes mains !

    "- On n’entend pas chanter Marine Le Pen, on n’entend pas chanter Marine Le Pen ! 

    "- On n’entend pas chanter Eric Zemmour, on n’entend pas chanter Eric Zemmour...

    "- Ça suffit, l'islamophobie !

    "- Laïcité, on t'aime, tu dois nous protéger...

    "- La colonisation, c'est fini, on vit ici, on reste ici...

    "- Voilées, citoyennes à part entière !

    "- C'est pas les musulmans qui posent problème, c'est les racistes qui sèment la haine...

    "- Stop aux amalgames...

    "- On est chez nous.

     

     

    mais aussi...

    Un jour, en France.

    "Nos sœurs, on les aime, à voile et à vapeur..." 

    réponse inattendue:  "Bon journée mes frères et sœurs, nous vaincrons les racistes wallah !"

     

    Un jour, en France.

    ... et la précocité spontanée de jeunes islamo-gauchistes de demain.

     

    et pendant ce temps là...

    Un jour, en France.

    Un des représentants du CCIF, MarwanMuhammad, fait répéter "Allah u Akbar" (Dieu est grand), à la foule. "C’est symbolique contre les médias qui font de cette phrase religieuse une déclaration de guerre [...] on dit Allah akbar parce qu'on en a marre que les médias fassent passer cette expression pour une déclaration de guerre."

    L'opportunité d'une "prière de rue" géante Place de la Nation à l'arrivée du convoi n'a pas été retenue, à cause de "l'effet inverse" pouvant être ressenti par certains...

     

     

    et... sans autre surprise:

    Un jour, en France.

    Un jour, en France.

    Un jour, en France. 

    Un jour, en Fronce.

    Un petit best-of, en quelques sortes... 

     

    Et, en même temps...

    Islam : la Conférence des évêques regrette les "crispations autour des foulards"

    Le président de la Conférence des évêques, Eric de Moulins-Beaufort, a regretté dimanche 10 novembre les "crispations" de ces dernières semaines "autour des foulards" des femmes musulmanes

    "Le pays vient de vivre un épisode de plus de crispations autour des foulards portés par des femmes musulmanes", a déclaré l'évêque de Reims, lors du discours de clôture de l'assemblée plénière des évêques catholiques à Lourdes. "Il vaudrait la peine de savoir ce que les femmes qui choisissent de porter un foulard ont en tête, plutôt que leur prêter des intentions, a-t-il déclaré, soulignant également que «"a différence est grande entre un voile qui cache le visage en tout ou partie et un foulard qui l'encadre", et jugeant par ailleurs que "nombre de nos concitoyens d'origine nord-africaine ou sub-sahélienne ont quelques raisons de ne pas faire entière confiance à notre fraternité française."

     

     

    merci à tous les twiteurs, youtubeurs, facebookeurs et autres blogueurs à qui j'ai emprunté leur iconographie 

     

     

    « [injure faite aux victimes de l’islamisme]Rencontre "littéraire". »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Souris donc
    Lundi 11 Novembre 2019 à 08:21

    Les bobos frivoles, les dadais à trottinette électrique trop contents de transgresser en jouant à effrayer leur bourgeois fantasmé.

    Méchancon qui voit l'aubaine de redorer son blason de tribun ( = tchatche de pied-noir) un peu terni par son admiration pour les dictateurs latinos à la Chavez-Castro.

    Ma photo préférée : celle des homos. En terre d'Islam, ils se balancent au bout d'une corde.

      • Lundi 11 Novembre 2019 à 11:37

        @ Souris donc...

        J'aimerais tant... j'aimerais tant croire un seul instant que parmi les quelques 15 000 personnes ayant manifesté à Paris ce dimanche il y en ait, simplement, ne serait-ce qu'une petite centaine qui soit venus là pour se donner le grand frisson de l'interdit... alors que être là ce jour-là est du plus pur esprit de conformisme progressiste.

        30 ans de lâchetés/désinformations/propagandes (rayer les mentions inutiles), médiatiques, politiciennes, sociologiques, culturelles et même religieuses ont eu raison de ce qui restait de l'occident chrétien depuis les "événements de 68" et depuis Vatican 2 (et la confiscation du Saint Siège par "François")

        Les plus logiques avec eux-mêmes iront jusqu'à la conversion (de nombreux sites sont là pour convaincre les indécis et pour aider et soutenir les néophytes) à l'islam le plus rigoriste, et les plus couillu(e)s deviendront les terroristes ou les djihadistes plus radicaux.

      • Souris donc
        Lundi 11 Novembre 2019 à 13:27

        Les vociférants.

        Chez vous, je bégaie, chez Didier Goux, je ne parviens jamais à valider un commentaire. Là, je viens de prouver une dizaine de fois que je ne suis pas un robot. Et il en vient encore et encore. (Pour un post des plus anodins : le côté "...lisse, propre, digne, net, silencieux, imperturbable". Du Mur côté RDA. J'écrivais  Oui, les Vopos y veillaient. Quand on venait en RDA, il fallait montrer ses papiers, bien sûr, puis se poser devant une sorte de projecteur éblouissant. Celui qui rigolait était mis en attente à gauche. Ce qui refroidissait toute velléité de rigoler. Puis le minibus était soumis au même traitement. Un chariot plat muni d'un miroir était promené dessous (au retour ça pouvait se comprendre : détecter un éventuel fuyard. Mais à l'aller ?).

      • Lundi 11 Novembre 2019 à 13:51

        @ Souris donc...!

        J'ai eu, et j'ai encore souvent des difficultés pour commenter sur "blogspot": Corto, Boutfil, ou Vu-des-collines...

        Dr WO a eu longtemps des problèmes pour commenter sur certains blogs...

        Mystères de l'informatique ou sanctions contre la réacosphère ?

    2
    Souris donc
    Lundi 11 Novembre 2019 à 08:38

    Les bobos frivoles, les dadais à trottinette électrique trop contents de transgresser en jouant à effrayer leur bourgeois fantasmé.

    Méchancon qui voit l'aubaine de redorer son blason de tribun ( = tchatche de pied-noir) un peu terni par son admiration pour les dictateurs latinos à la Chavez-Castro.

    Ma photo préférée : celle des homos. En terre d'Islam, ils se balancent au bout d'une corde.

      • Lundi 11 Novembre 2019 à 14:03

        @ Souris donc...

        "Ma photo préférée : celle des homos. En terre d'Islam, ils se balancent au bout d'une corde."

        Faut dire que certains le cherchent bien:

                

        mad

         

    3
    Le Page
    Lundi 11 Novembre 2019 à 09:32

    Bonjour.

    Une seule solution pour sortir du bourbier: rendre obligatoire l'affichage religieux de chacun.

    On pourrait par exemple:

    - islam, là c'est fait, le voile ou le kami, ça marche bien .

    - christianisme: une croix (reste à définir taille, couleur, emplacement)

    - judaïsme: on reprend les vieux trucs qui on fait leur preuve, l'étoile jaune de David (la kippa est acceptée).

    - hindouisme: un portrait d'un  petit bouddha méditatif.

    - athéisme: un cercle noir évoquant le néant.

    Non limitatif, on reste ouvert à toutes suggestions.

    PS: il faut également prévoir un repère de genre précisant ce que l'on est, femme, homme, raton laveur... ainsi que son orientation sexuelle: LGBTQRSTUVWXYZ....N'oublions pas non plus les exigences alimentaires: omnivore, végan, végétarien, halal, casher...

    Si après ça on a encore des problèmes de vivre ensemble, c'est à désespérer de l'espèce humaine

      • Lundi 11 Novembre 2019 à 11:56

        @ Le Page...?

        Pourquoi pas ? On ne risque rien (sauf à désespérer de l'espèce humaine..- quoi que...), mais, effectivement, il ne faudrait pas oublier tous les autres critères qui interpellent et font acte:

        - l'âge (réel ou ressenti) -variable étant appeler à varier par définition-

        - la localisation: Paris ou territoires périphériques (CàD. civilisé ou cul-terreux)

        - les origines: depuis le baptême de Clovis ou depuis l'accostage de l'Open Arm (ou de tout autre navire humanitaire)

        - l'opinion que l'on a d'Eric Zemmour (par exemple)

        etc...

        Non limitatif, on reste ouvert à toutes suggestions.

         

    4
    Lundi 11 Novembre 2019 à 18:24

    Comme si on y était. Un bon échantillonnage représentatif. Une victimisation époustouflante alors que pour l'instant ce sont surtout les musulmans qui assassinent les non musulmans et qui subissent environ 5 fois moins d'agressions que celles à visée anti-juive et 10 fois moins que celles à visée antichrétienne.

      • Lundi 11 Novembre 2019 à 21:29

        @ Dr WO...!

        et encore... il manque et le bruit, et l'odeur...

        Mais, sinon, je ne crois pas comme suggéré dans un des commentaires sur votre article que cette marche ait été "contre-productive", en dépit de quelques arguments qui,

        - soit témoignent une fois de plus de l'aveuglement des médias: "l"insoutenable légèreté de la gauche"...(LÉGÈRETÉ...!), ou même "le suicide programmé de la gauche pro-islamiste" (VA) inscrit dans un long, très long terme -et qui tient plus de la trahison future des islamistes à son encontre que d'un suicide conscient et consenti .

        - soit se focalisent (peut-être à juste titre) sur "l'étoile jaune portée par une petite fille" en oubliant, volontairement ou non,les "Allahu Akbar" repris par une foule d'islamo-collabos fanatisés et finalement facilement justifiés, ou  les slogans orduriers contre la République et ses lois "liberticides", ou les mots d'ordre haineux contre les quelques esprits encore libres et toujours vivants (Zineb El Rhazoui, Eric Zemmour, Ivan Rioufol, Elisabeth Levy, Eric Ciotti, Nadine Morano, Robert Ménard... entre autres "racailles (xénophobes)")

        Ni les imams "sulfureux" salafistes habitués aux prêches mobilisateurs... ni la triste bande à Mélenchon (habituellement reconnu comme bon orateur et stratège)... ni Edwy Plenel et sa machine de guerre Médiapart... ni le "Libé" de Laurent Joffrin et ses cohortes de mercenaires dans tous les médias de France... ni les Yassine Bellatar, ni les Houria Bouteldja, ni les Rokhaya Diallo, ni les Anasse Kazib ou Marwan Muhammad et Madjid Messaoudene... etc... tous habitués à la manipulation la plus subtile et sournoise ne commettraient ce genre d'erreur élémentaire, sur un événement préparé de si longue date.

        Imaginer le contraire serait s'exposer à de cruelles et douloureuses déconvenues dans les années ou même les mois qui viennent : "L’odeur de la poudre - Jean-Paul Brighelli a un mauvais pressentiment"

         

         

    5
    Le Page
    Mardi 12 Novembre 2019 à 09:47

    Correctif: l'Hindouisme ce n'est pas Bouddha comme vous l'aurez rectifié. On pourrait signalé ses adeptes par un œil (le troisième). Pour le bouddhisme on fait comme dit.

    Je tenais à ce rectificatif, le vivre ensemble est si difficile que je ne voudrais pas être la cause de son échec.

      • Mardi 12 Novembre 2019 à 11:55

        @ Le Page...!

        Bouddha... Vishnou... Hare Krishna... Shiva... ou Shivatypâ... c'est un peu pareil, non ?

        Tout comme le Dieu qui est le même tout-pareil pour les juifs, les chrétiens et les mahométans, (si j'en crois ces derniers, et pourquoi ne le ferais-je pas ?)

        Sinon et en outre, pour les convertis à l'islam qui sont de plus en plis nombreux (si j'en crois ces derniers, et pourquoi ne le ferais-je pas ?), la figure du Djjal, de son vrai nom "Masiah ad-Dajjal", (ou "le trompeur" '"le trompeur à l’œil unique"-, ou "le faux Messie", ou "le Christ imposteur")

                                            

        (qui fait un peu pédé, en plus...)

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :