• Têtes de... Turcs

     Alors, on ne respecte pas ce que la cheffe de l'Europe a dit:

    septembre 2017: Angela Merkel s’est prononcée en faveur de l’arrêt des négociations de la Turquie avec l’Union européenne: "Il est évident que la Turquie ne devrait pas devenir membre de l’Union européenne"

    Pourtant, il semble que ce document prouve le contraire puisque on y découvre que "Père Noël" s'y dit "Noel Baba", de la même façon qu'on apprend comment il se nomme en Irlande, en Suède, au Portugal et en Autriche, par exemple.

    (cliquez sur la carte)
    ne nous plaignons-nous pas

    Noel Baba (Père Noël) est la version turque du Père Noël, qui est une figure largement célébrée pour les célébrations du Nouvel An, en remplaçant les vacances de Noël dans les pays à prédominance chrétienne.

    Noël Baba est le porteur de cadeaux pour les enfants et les adultes pour la nouvelle année. Tout comme la fête de Noël chrétienne célébrée dans les pays à prédominance chrétienne en Turquie, il devrait laisser ses cadeaux sous un sapin appelé arbre du Nouvel An pour la nouvelle année. A cet effet, il ne représente pas un personnage religieux mais simplement une figure imaginaire laïque.

     

    J'ignorais qu'ailleurs qu'en Turquie le Père Noël représentait un personnage religieux, si j'en crois ce que dit Wiki !

    Par contre, j'ai comme un léger doute quant à la popularité de Baba dans son pays d'adoption:

    Têtes de... Turcs

    ...même sans traduction, on devine le sens général de cette affiche

     


     

     

     

    « "- Choukrane à li counasses"L ber é, Ég l té, Laïcité »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 24 Décembre 2017 à 22:09

    Restons donc entre nous! Nous n'avons que faire des turcs musulmans qui n'ont eu de cesse de chasser les chrétiens de chez eux.

      • Lundi 25 Décembre 2017 à 15:07

         

        Moi, je veux bien, qu'on reste entre-nous, mais « c'est pas nous qu'a commencé ». Si les musulmans de Turquie et d'ailleurs ont depuis longtemps martyrisés et chassés de chez eux les chrétiens d'Orient, mais maintenant, ils semblent (euphémisme) vouloir chasser de chez eux les chrétiens d'Occident, avec l'aide précieuse d'un certain nombre de... "collaborateurs" zélés

        Mais surtout, j'ignorais que la Turquie faisait partie de l'Europe, et certaines affiches semblent (euphémisme) relativiser la notoriété du Noël baba turc qui "ne représente pas un personnage religieux mais simplement une figure imaginaire laïque."

    2
    Lundi 25 Décembre 2017 à 11:59

    La religion et Coca cola ont récupéré une tradition païenne. Rien d'étonnant que l'on puisse fêter le solstice d'hiver ailleurs que dans les pays chrétiens. Et bien entendu ce n'est pas la date exacte de la naissance de Jésus de Nazareth.

      • Lundi 25 Décembre 2017 à 15:19

        Que les turcs ou les papous fêtent tous les solstices qu'ils veulent, ça m'est bien égal... Ils peuvent même fêter tous les pow-wows en usage chez les Sioux ou les Algonquins... mais, depuis déjà quelques siècles, le 25 décembre est censé symboliser, pour une grande partie de l'humanité, la naissance d'un certain Jésus...

        Je suis persuadé que c'est à force de relativiser toutes les cultures que l'on est arrivé à ce point où les croix sont supprimées de emballages des pots de yaourt, que l'expression "Joyeux Noël" est considérée comme une offense faite aux non-chrétiens et que quelques "conn" et autres "asses" font sortir 85 élèves d'une salle de cinéma sous le prétexte que le film projeté aborde accessoirement le thème de la Nativité, en plein mois des "fêtes de fin d'année"

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :