• "maintenant, quelques short news..."

    C'est "Valeurs Actuelles" qui aurait soulevé le lièvre... Un lièvre encore plus dingue mais beaucoup moins rigolo que celui d'Alice dans son pays des merveilles:

    Une journaliste de RMC en garde à vue pour soupçons de financement du terrorisme.

    Il ne s'agit pas de l'une de ces jeunes et jolies présentatrices vedettes des différents shows télévisés appelés "journal", une de celles ayant renvoyé les mâles blancs, cathos, hétéros et de plus de 50 ans soliloquer dans le placard à (+ de 50) balais

    Il s'agirait d'une journaliste de radio, considérée comme l'une des plus éminentes spécialistes des femmes djihadistes françaises qui aurait, pour les "besoins de ses enquêtes" fréquenté de très près ces femmes, avant leur départ ou après leur retour, eu de nombreuses conversations avec elles ou avec leurs parents ébahis et éplorés, au sujet de leurs motivations, de leur radicalisation militante volontaire ou des manipulations dont elles auraient été victimes, etc...

    Jusque-là, tout va bien comme on dit: une journaliste "d'investigation" qui s'investit dans sa mission...  et il était logique et inévitable qu'elle fasse quelques rencontres peu recommandables au cours de ses investigations... parfait !

    Où c'est plus curieux, c'est que les Services de l'anti-terrorisme et des renseignements français (qui connaissent certainement un peu leur travail, quoi qu'on dise) lui auraient adressé à plusieurs reprises mais en vain de nombreuses "mises en garde" à propos de ces fréquentations "suspectes" et "dangereuses"... Plusieurs écoutes téléphoniques de personnes "dans le haut du spectre" auraient mis en évidence des "échanges réguliers" entre la journaliste et plusieurs djihadistes.

    Jusque-là, tout va toujours bien: une journaliste "d'investigation" qui s'investit en prenant parfois des risques dans sa mission...pourquoi pas ?

    Où ça devient très bizarre et plus surprenant, c'est quand ces écoutes ont permis d'établir que "la journaliste a été impliquée dans au moins un transfert d’argent dans une zone de conflits, argent devant servir à permettre à des familles de terroristes de revenir en France" (selon une source judiciaire) -l'unique raison de sa garde à vue, selon la police-.

    La garde à vue est confirmée par les services de la DGSI. Et la direction de la rédaction de RMC qui ne souhaite pas s'exprimer sur le sujet apporte d'ores et déjà son soutien à sa journaliste.

    Alors...

    "Garde à vue" ne veut pas dire "mise en examen" qui ne veut pas dire "condamnation". On a vu certains policiers, parmi les plus brillants, rester en équilibre instable entre déontologie et efficacité; ils ont été rapidement cloué au pilori par la justice médiatique. Attendons la suite de cette affaire et les réactions dans l'une des prochaines émission des "Grandes Gueules".

    On peut quand-même, dès maintenant, s'étonner que le travail de journaliste soit plus ou moins compatible avec le fait d'éprouver une empathie visible pour des assassins et des égorgeurs qui ont déclaré une guerre sans merci à l'Occident ? (empathie: reconnaissance et compréhension des sentiments et des émotions d'un autre individu- syn.: sympathie).

    - Il s'agit peut-être d'une précaution inutile mais salutaire ...

    - Il s'agit probablement d'une erreur due à un excès de zèle et de précautions...

    - Il s'agit certainement, si ce n'était ni l'une ni l'autre des hypothèses ci-dessus, d'une exception qui ne confirmerait pas de règle connue: absolument aucun journaliste, aucun homme politique, aucun intellectuel, aucun artiste ni aucune personnalité publique civile ou religieuse ne ferait aussi cyniquement preuve d'un tel partisanisme islamophile frôlant, parfois, la propagande désintéressée ou la complicité béate...  Rassurez moi....

    "maintenant, quelques short news..."

    Rassurez moi ! Ça se saurait ?

    A l'heure où je poste ce papier, les rédacteurs du site de RMC ne semble pas avoir lu "Valeurs Actuelles": "Le PSG dévoile ses nouveaux maillots 'Air Jordan' pour la Ligue des champions"; "Immigration en France: Il n'y a pas de submersion"; "Vers un congé paternité obligatoire et plus long"...

    Aucun journaliste de "R.T.-France" ni de "Sputnik" ne semble mêlé à une affaire similaire de financement de groupuscule identitaire voulant acheter une ou deux banderoles.

     

     

    « Pétain, grand patriote ?..Ils mordraient, ces cons là... »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 13 Septembre à 22:31

    A suivre...

      • Vendredi 14 Septembre à 14:14

         

        ...la journaliste est sortie libre sans mise en examen et sans contrôle judiciaire des locaux de la Sous-direction anti-terroriste (Sdat) à Levallois-Perret.

                                                       FIN

    2
    Vendredi 14 Septembre à 07:21
    Pangloss

    Il y a quelques décennies, certains journalistes "portaient les valises du FLN".

      • Vendredi 14 Septembre à 14:29

         

        Ils sont maintenant devenus beaucoup plus discrets (croient-ils), et certainement aussi dangereux, parce qu'ils se promènent avec rien dans les mains, rien dans les poches, mais tout dans le chapeau où, à défaut de colombe (mais pas de pigeons) ils planquent des nichées de vautours.

        Et on a le choix entre au moins deux explications:

        ou

         

        (Je ne dis pas ça pour "C. M.", de RMC, qui a été entendue et écoutée et qui a fait lever tous les doutes sur son activité suspectée.)

         

    3
    Souris donc
    Vendredi 14 Septembre à 14:20

    Elle a un peu trop martelet, l'ingénue de chez Bourdin.

      • Vendredi 14 Septembre à 14:40

        C'est bizarre, l'esprit humain... Depuis hier, même en relisant "Bagatelle pour un massacre", je n'arrive pas à me retirer cette chanson de la tête:

        "Mais non, Céline, ta vie n'est pas perdue
        "Nous sommes les enfants que tu n'as jamais eus...

        "Ne pleure pas, non, ne pleure pas
        "Tu as toujours les yeux d'autrefois
        "Ne pleure pas, non, ne pleure pas
        "Nous resterons toujours près de toi
        "Nous resterons toujours près de toi..."

         

        Allez savoir quelles associations d'idées il y a là-dessous ?

      • Souris donc
        Vendredi 14 Septembre à 15:04

        Non, ne rougis pas, tu as toujours de beaux yeux, nous resterons toujours près de toi.

      • Souris donc
        Vendredi 14 Septembre à 15:50

        Zut, Bedeau, j'ai bégayé. Merci d'effacer le doublon.

        Hugues Aufray, Céline.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :