• Macron, Emmanuel (question sur)

     

    Emmanuel Macron (président de la République dite encore française) avait promis, juré, craché, lors du précédent Congrès des Maires de France qu'il viendrait régulièrement assister aux autres congrès en justifiant "Je m’engage à une chose, si vous l’acceptez, c’est venir chaque année rendre compte des engagements que je viens prendre parce que c’est cela l’esprit de responsabilité dans la République : J’ai besoin de vous. Nous avons la République en partage.". Bon, mais, bien que cela n'ait rien à voir, depuis les choses ont peut-être un peu changé et certains maires n'ont peut-être pas apprécié quelques réformes fiscales et budgétaires concernant leur commune, au point de démissionner en masse en cours de mandat ou d'envisager largement de ne pas se représenter aux prochaines élections municipales. Au lieu de ça, il en recevra une petite poignée triée sur le volet en Son Palais Élyséen...

    Emmanuel Macron (président du groupe la REM à l'assemblée nationale et chef du gouvernement) est officiellement, largement et majoritairement favorable à la P.M.A. appliquées aux lesbiennes et aux femmes célibataires (donc un tout petit peu hors du champ du "médicalement") et attend impatiemment de passer à à la phase 2 du projet de la loi... "bioéthique" (?), vient de remettre ce... "débat" (?) à plus tard... après les élections européennes de 2019. Pour des raisons de... "calendrier" (?)... Ou peut-être, un peu, quand même, sur les bords, pour "éviter un débat lourd et potentiellement clivant" en reconnaissant du bout des lèvres que "Politiquement, ça pourrait arranger la majorité...". Qui semble pourtant sure d'elle au delà du raisonnable. On se demande à quoi rimeraient de telles précautions superfétatoires...

    Emmanuel Macron (ministre de la transition écologique et solidaire, ancien inspecteur des finances  et ancien ministre de l'économie) ne veut pas se fâcher avec les pétroliers, ni avec les marchands d'électricité atomique, ni avec les défenseurs des fleurettes et de oiseaux... alors, il crée une taxe sur tous les carburants -que la première dame qui s'y connait qualifierait de "fossiles"-, mais comme il ne veut pas trop se fâcher avec les pauvres, fainéants et alcooliques, accrochés à leur clope et à leur diesel qui ne pensent qu'à mettre le bololo partout, il crée une taxe citoyenne pour les aider et leur faire miroiter une belle voiture toute neuve et toute propre. Si avec ça il ne se maintient pas au-dessus des 15% d'opinions favorables, on n'y comprend plus rien.

    Emmanuel Macron (haut commissaire à la réforme des retraites et à l'euthanasie active) ne tient pas plus que ça à se mettre encore une fois de plus les syndicats cyniques ("c'est une question de respect") ni les personnels des E.H.P.A.D. et souhaite entamer des négociations supplémentaires qui repousseront juste après les élections européennes les négociations sur une bonne cinquantaine de points très très très délicats et plutôt casse-gueule d'où qu'on les regarde qui restent à définir concernant la réforme des retraites et l'abattage rituel et budgétaire des derniers retraités, dont les éventuels survivants pourraient manifester quelque rancune lors des prochaines présidentielles...

     

    Macron, Emmanuel

    Alors ? Imbu de sa personne, arrogant et condescendant, Emmanuel Macron (ancien élève du lycée catholique d'enseignement général et jésuitique d'Amiens) ? Ou à l'écoute de l'opinion publique, pour des raisons classifiées secret d'état poussé par un immense  altruisme démocratique ?

     

    Imbuvable: tapez [1]

    Altruiste:     tapez [2]

     

     

     

     

     

    « ATTENTION, arnaque !Ça se complique. »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Souris donc
    Samedi 17 Novembre à 09:48

    Congrès des maires : Macron risque le goudron et les plumes. La taxe d'habitation était équitable : tout le monde utilise les équipements, routes et rues avec leur service de voirie, éclairage public etc, sans distinction entre propriétaires et locataires.

    Moi, Souris donc, illettrée, alcoolique, fainéante, JAMAIS je ne renoncerai à mon 4x4 collector et aussi vintage que moi.Que Bercy commence par nous expliquer où vont les 70% de taxes sur le carburant et cesse de nous raconter que c'est la faute aux pétrogrolards.

      • Samedi 17 Novembre à 14:25

        C'est, selon l'Élysée, les Maires de France qui font rien qu'à l'embêter au lieu de se suicider en silence comme tout le monde et qui, eux non plus, ne comprennent rien à Sa Pensée Complexe. D'ailleurs "maire", ça fait penser aux communes qui ne devraient pas exister comme tous les échelons administratifs inutiles qui existent entre le chef de l'État et le gaulois réfractaire et lépreux; et "de France", ça fait penser à toutes ces nations qui ne devraient pas exister, etc... etc...

         

        Par ailleurs, c'est tout à votre honneur de suivre l'exemple donné par l'ex-ministre à la Transition Écologique avec sa petite flottille de véhicules à carburant fossile personnelle dont:

        • un vieux 4×4 Land Rover qui serait particulièrement polluant...
        • un Combi Wolkswagen qui émettrait 183 g de CO2 par kilomètre...
        • une vieille 2 CV et un vieil utilitaire Peugeot Boxer...

        et aussi, heureusement,

        • une BMW i3 entièrement électrique, à plus de 50 000 € (sans la prime à la conversion)

         

    2
    Souris donc
    Samedi 17 Novembre à 10:37

    Usine à gaz(oïl) : la prime à la conversion.

      • Samedi 17 Novembre à 14:38

        vu sur "Pauvre France"

        ... bon, c'est un peu de mauvaise foi mais juste un peu; sinon on peut toujours diriger le choix des pauvres vers la Tata Nano électrique à moins de 2 000 euros dont il suffirait de relancer la fabrication par les petits indiens.

        lire sur "l'Argus" et sur "l'Auto entreprise"

         

    3
    Samedi 17 Novembre à 11:01
    Pangloss

    Macron ne maîtrise plus sa trajectoire: il annonce sa destination et se trompe de route.

      • Samedi 17 Novembre à 15:21

        Effectivement! Macron ne maitrise plus grand-chose (s'il a jamais maitrisé quelque-chose ?)

        Il se serait un peu fait foutre de sa gueule par les militaires (et pas les moindres: le chef d'état-major des armées, le chef d'état-major particulier du "président" et le gouverneur militaire de Paris !) à propos de l'hommage aux huit généraux de la Grande Guerre ("On ne peut pas terminer les commémorations sans un hommage à nos chefs militaires...") dont l'ambigu mais néanmoins infâme P***** , auquel le chef des Armées n'avait "pas vu malice" ( cry )

                      

        En même temps, alors que l'ensemble de la presse parle d'un "Macron en pleine tempête", lui, tranquilos, il va faire un petit bout d'itinérance artistique pour inaugurer un vague musée à Besançon, au cours de laquelle d'itinérance, il a plaidé pour "l'extension des horaires d'ouverture des bibliothèques..."  (cry )

         

        On en vient à se demander ce que fait sa vieille tutrice ou si elle a déclaré forfait...

         

    4
    Samedi 17 Novembre à 20:47

    Beau pamphlet, qui ne manque pas de vérité, hélas !

      • Samedi 17 Novembre à 21:24

        Emmanuel Macron (plus jeune président de la cinquième rép. et surnommé -sans ironie- le Kennedy français) l'a échappé belle dans le cadre de son itinérance artistique (voir ci-dessus) au musée de Besançon: on apprend que sept militants d'extrême-gauche qui projetaient un attentat terroriste ont été arrêtées: ils avaient caché des œufs à l'intérieur du périmètre de sécurité pour tenter de les lancer sur le président lors du passage de son cortège et l'un d'eux avait même d'autres œufs dans ses poches. Le périmètre de sécurité a alors été élargi à tout le centre ville  !!!

        "On" a les tentatives d'attentat qu'on mérite. (ce qui confirme ironiquement -mais comment en être autrement avec des personnages de farce- mon commentaire sur votre avant-dernier article !)

         

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :