• L'aéroplane blindé.

     

    C'est aujourd'hui le dimanche 22 août.

    Nous savons tous qu'il s'agit de la "journée internationale de commémoration des personnes victimes de violence en raison de leur religion ou de leurs convictions"...

    Mais pour apporter un peu d'insouciance et de légèreté en cette journée de piété et de ferveur universelles et de pardons réciproques, j'avais souhaité proposer soit :

    • une analyse du livre consacré aux confidences secrètes de la maman de Emmanuel Macron (" Brigitte n'est pas une belle-fille, c'est une amie.")...

    • une chanson...

    J'ai choisi une chanson :

     

     

    Dans mon aéroplane blindé

    Jacques Higelin (1979)

     

    Que les amateurs de prodiges,
    La fleur du meeting aérien,
    Tout le gratin de la voltige
    Gardent leurs casques à la main
    Je vais sur l'heure exécuter
    Malgré ma sainte horreur du vide
    Quelques figures intrépides
    Dans mon aéroplane blindé.

    Suis-je distrait...!
    Moniteur, s'il vous plaît
    À quoi peut bien servir un manche à balai ?
    Qu'est-ce que j'ai dit qui vous fait cet effet ?
    Le fait que je m'effraie d'affronter
    Dans la cabine de pilotage
    Tous ces cadrans, tous ces leviers,
    Qui semblent narguer mon courage
    Juste au moment de démarrer...
    (C'est parti...)
    Mon dieu quel furieux décollage
    (Planquez tout, fou dang'reux !)
    Dans un rouleau de barbelés
    (N'en jetez plus, c'est assez...)
    Pendu au train d'atterrissage
    (J'en suis toute retournée...)
    Quelques curieux décapités
    (Quel carnage mes aïeux !)
    Malgré ce sérieux handicap
    (Oh, mon glorieux coucou...)
    On vas s'taper un p'tit rase-motte
    (On s'amuse comme des fous !)
    Bilan : trois cents kilos d'carottes
    (Épluchées d'un seul coup !)
    Mon copilote a une attaque
    (Sauve qui peut, lâchez tout...)
    Il a gerbé tout son ragoût
    Sur les g'noux d'un sapeur-pompier
    Dont on s'demande bien ce qu'il fout, hein ?
    Dans mon aéroplane blindé
    Allez sortez, sortez ou alors sifflez
     
    Dans mon aéroplane blindé,
    Un déluge providentiel
    Fait que deux belles effarouchées
    Cherchent refuge sous mes ailes.
    Attention les gamines pour le vol du bourdon
    Va y'avoir du frisson dans l'échine.
    À fond les gaz, on attaque un looping
    Juste à la sortie du grand canyon,
    Hostie d'calice j'ai comme la sensation
    D'être un chewing-gum au fond d'un lance-pierres
    Manekenpiss, v'là qu'on r'part en arrière...!
    Z'ont dû monter l'hélice à l'envers
    Dans mon aéroplane blindé.
     
    Y'a qu'à moi qu'ces trucs-là arrivent.
    Jamais vu ça même au ciné
    C'est l'overdose de la dérive
    V'là qu'le moteur a des hoquets
    Une merveille de technique
    Pour les chandelles et les piqués,
    Surtout pas de cris hystériques
    (Grosse brute !)
    J'avais prévu en cas de chute
    Quelques coupons de toile de jute
    Pour me servir de parachute.
    Qu'est-ce qu'elles ont toutes à ricaner ?
    Ah oui la terre se rapproche
    À la vitesse d'un "grand V".
    Prêt pour la dernière taloche...!
     
    Sous sa fragile sépulture de toile et de tôle éventrée
    Gît un héros de l'aventure dans son aéroplane

    Blindé.
     
     
     
     
    "Eh Monsieur, dessine-moi une chèvre,
     Eh Monsieur, dessine-moi une chèvre"
    "Tu vois pas que j'suis occupé non,
      Pourquoi faire ? Hein !"
    "Pour mon mouton, tiens !"

     

     

    « Demain, justice pour Manu ?Cherchez l'intrus... »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Fredi M.
    Dimanche 22 Août à 13:43
    Très amusante la chanson d'Higelin. Mais les Ricains à Kaboul se démerdent un peu mieux !
    2
    Pangloss
    Mardi 24 Août à 10:05

    Commémorons en rafales! 

      • Mardi 24 Août à 11:34

        @ Pangloss...!

        Mais méfions-nous des mirages...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :