• Inventaire

    "Et alors ?"

    "Bon, ben... voila !"

    "Gilets jaunes" : tous les regards rivés vers l'Élysée

    (... dès que les travaux de rénovation des divers salons,supervisés par Brigitte seront à son gout..?)

    Inventaire

    Tout ça est fini, hennit Nini... la fin de la récréation a été sifflée et le Nouvel Obs peut se vanter d'avoir contribué à sauver le soldat Macron...

    Sinon...

    Les pernicieux apprentis éléments radicaux dangereux extrémistes radicalisés de rond-point vont congeler les merguez qui restent, reprendre leur vieille 403 diesel, en vider le cendrier plein de mégots, replacer un nouveau gilet jaune (celui sans graffiti) sur la plage arrière de l'auto, à côté du chien qui remue la tête et qui s'éclaire quand on freine, rentrer chez eux pour se consacrer au  seul loisir qui leur soit accessible: regarder la télé, et attendre le colis des seniors de la mairie

    La ménagère de plus de cinquante ans va retrouver le chemin de son Prisu, Shoppy ou Lidl préféré, et y continuer ses achats (catalogues comparatifs, bons de réduction, carte de fidélité et conseils de la grande fille à l'appui), tout en pleurant mollement sur le manque de décors de fête qui fr'aient moins triste au prix qu'on paye le saumon fumé polonais et le foie gras chinois tant pire on f'ra de sapin ç't' année c'est trop cher... 

    Les chances pour la France de nos banlieues vont avoir l'opportunité d'offrir un smart-phone ou un flacon de n° 5 de Chanel à leurs meilleurs clients pour chaque achat d'un minimum de 5 barrettes de shit avant le 31/12 minuit (ça coûte rien:c'est tombé d'une vitrine ouverte malencontreusement un soir ordinaire avec le patron qu'était pas sur place à cette heure là... et c'est le souchien de contribuable qui paie en plus).

    Les policiers vont essayer de revendre sur Ebay à des collègues de province l'équipement (casque, bouclier, protège-tibia, servi un week-end - légères traces peinture jaune) qu'ils ont été obligés de se payer avec leur prime et vont se glorifier des félicitations du président pour leur "exceptionnel professionnalisme" ("professionnalisme exceptionnel !... qui change de leur amateurisme habituel ?")

    Les sociétés de sécurité privée et de gardiennage vont fouiller parmi les candidatures reçues mais rejetées à l'unanimité avec un grand éclat de rire pour trouver quelques milliers de vigiles en CDD réclamés par les centre commerciaux, les grands magasin et les boutiques luxes pour rassurer leur personnel, leur clientèle et leur banquier... (et aussi les "marchés d'hiver", les "marchés de Noël" iront se faire voir auprès du Petit Jésus pour les protéger)

    Les opposants aux violences faites aux femmes, aux LGBTQQIAP, aux calottes glaciaires, aux forêts tropicales, aux garnements des écoles, aux animaux d'abattoir, aux adeptes de la vraie religion d'Amour et de Tolérance et de Paix (jalla jallālah),  et aux migrants clandestins et aux mineurs isolés de 45 ans, etc... si affinités, vont pouvoir reprendre leurs combats et prouver qu'ils sont gentils, puisque les factieux et autres ultradroâtistes ne viendront pas perturber leur itinérance citoyenne.

    Les déséquilibrés de toutes religions vont pouvoir ressortir leur canif et vérifier que les freins de leur camion ne répondent plus pour participer aux réjouissances pendant que gendarmes, CRS et gardes mobiles soufflent un peu et que les juges, procureurs, autres magistrats et anciens élèves de l'école de journalisme "Joffrin-Plenel ®" vont faire la chasse aux Crèches, aux Sapins et autres allusions stigmatisantes.

    Mélenchon et Le Pen vont devoir mettre fin à leur ébauche d'amourette qui passait par-là... Besancenot va retourner proposer son calendrier du facteur... Wauquiez va enfin se sentir soulagé de ne pas avoir à gérer une possible cohabitation... Bourdin ne va pas être obligé de renouveler son stock de Maalox et d'Ignatia Amara 4 DH.

    Sorros, Junker et Merkel sont à demi satisfaits de constater que leur fringant poulain, à défaut d'être un farouche étalon n'est pas tout à fait complètement le hongre effarouché.

    Macron (j'y reviendrai) a, entre autres, prouvé qu'il pouvait facilement remettre de l'ordre républicain, où il veut, quant il veut, comme il veut et avec les moyens qu'il veut. Il avait déjà fait un essai peu convaincant à Notre-dame des Landes, cette fois il a montré sa détermination et son efficacité. Les occupants illégaux et petits maitres des "territoires perdus de la République" vont avoir des gros soucis à se faire... (ou pas ?) 

    Macron a fait part de son analyse de la situation face aux gens qui, bien que n'étant rien, réclamaient sa démission, à Lui: "Le vrai problème, c'est quand les gens sont indifférents. Quand il y a de la haine, c'est qu'il y a aussi une demande d'amour." tout en observant finement que "La jonction des réseaux sociaux et des télés en continu est un poison pour la démocratie." , si vous voyez...(JDD du 8/12)

    Macron (encore) va donc causer dans le poste pour dire à ses compatrio    ses concitoyens que, entre ses escapades à l'étranger et ses séjours dans la salle Jupiter souterraine fortifiée de l'Élysée, il a cru entendre quelques expressions de leur mécontentement, qu'il a bien compris mais que tout le monde, même Lui, peut faire des conneries... et c'est pas facile d'expliquer une pensée complexe à des illettrés, mais que, bon, on peut toujours causer en attendant qu'il s'en tienne à ce qu'il a décidé. 

    Macron (toujours) va pouvoir se venger de Trump qui se fout de sa gueule sans arrêt avec les Accords foireux de Paris en se vengeant sur Poutine qui est surement derrière tout ce bololo.

    Macron (enfin encore et toujours) va pouvoir faire fermer leur gueule aux maires des villes moyennes qui se plaindraient que toute les forces de l'ordre auraient été mobilisée uniquement su Paris et deux ou trois grandes métropoles: "Gilets jaunes: La préfecture du Pas-de-Calais interdit tous rassemblements dans l’Arrageois" et "Dans le contexte de crise des Gilets jaunes, une partie de l’artère principale du Touquet est désormais fermée chaque week-end"(exemples pris au hasard dans la presse régionale)

    La 1re Dame de France va enfin pouvoir cesser de laver quotidiennement une demi-douzaine de slips, présidentiels mais néanmoins souillés, comme depuis près de trois semaines.

     

    Il y a eu tout ça, et puis malgré tout ça, y a pas eu grand'chose d'autre ...

    Et toujours le même président.

    Si quelqu'un peut mettre ça en vers et en musique pour mon prochain Scopitone... un peu comme ça:

     

     

     

     

    « Souvenirs, souvenirs10 décembre, 20 h »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    John Niemand
    Lundi 10 Décembre 2018 à 03:13

    L'indifférence est certes la première des vertus sociales, mais elle est difficile à pratiquer envers les bourreaux, qu'ils soient des voleurs, des parasites ou des exploiteurs. Elle ne saurait d'ailleurs venir, dans le cas de Foutriquet 2.0, qu'après la haine, le mépris, le dégoût, une fois certains équilibres rétablis.

    Le "odi et amo" de Catulle, ce n'est valable _que_ pour les relations amoureuses. Je ne sache pas que celles qui existent entre Foutriquet 2.0 et les riens que nous sommes à ses yeux d'abruti soient de cette nature : il est dans le camp des oppresseurs quand nous sommes dans celui des opprimés. C'est Crassus contre Spartacus -- et l'analogie s'arrête ici, car Crassus avait un cerveau, lui, contrairement à ce Foutriquet 2.0 qui n'est même pas assez rusé pour faire semblant d'en avoir un, sauf aux yeux de Q.I. encore plus faibles que le sien (journalopes et autres députés UMPS passés à la bonne gamelle macroniste).

    Qu'il la (sur)joue dans le registre de l'affectif genre ElleCosmoBiba donne la mesure de son grotesque. La psychologie de Monoprix, rayon des promotions, c'est bien son niveau, à ce (censuré) qui, même par calcul, n'est pas capable de _simuler_ une vague empathie, contrairement à Dexter. ;-) Sauf à avoir pour lui les yeux morts et amoureux d'un Castaner, s'entend (si l'on en croit une déclaration ahurissante de l'individu voici quelques mois).

    La _microscopique_ habileté du manipulateur manipulé s'exprime d'ailleurs bien dans un article du *Parisien* (mensongèrement) intitulé "Le mea culpa de Macron", article numérisé chez "Le blog de Wendy". Une phrase est amusante à plus d'un titre, qui ne semble pas avoir retenu l'attention qu'elle mériterait pourtant : Foutriquet 2.0 aurait déclaré sans rire "Vous n'imaginez pas comme je ne suis pas aidé...". Si c'est vrai, se plaignait-il dans un registre geignard ("mes nervis ne sont pas assez énervés contre la vile populace qui prétend me chasser") ou dans un registre contrarié (maîtresse de maison se plaignant de la difficulté à trouver de "bons domestiques et pas trop chers") ? Le beta, menteur comme un Sarkozy ou un Wauquiez, aurait donc oublié avoir *choisi* *tous* ses epsilons ? Heureuse amnésie !

    Terminons, sans trop y croire, sur une note optimiste de l'excellente Mite :

    https://www.youtube.com/watch?v=LtDH6jsrHPw

     

      • Lundi 10 Décembre 2018 à 11:53

        Comment voulez-vous que Macron, qui aurait donc déclaré "Vous n'imaginez pas comme je ne suis pas aidé...", seul membre fondateur d'un mouvement sans racine, sans passé, sans adhérent, sans implantation locale, etc..mais avec des moyens techniques, médiatiques et économiques jamais vus (et jamais remis en cause malgré les irrégularités financières remarquées) et  ait pu choisir ses collaborateurs sinon dans une improvisation totale ?

        Auriez-vous choisi des Marlène Schiappa ou des Aurore Bergé, si vous aviez eu d'autres possibilités ? ou des personnalités apparemment plus expérimentées mais venant d'origines totalement différentes voire opposées qui se contredisent et se démentent mutuelle ment et successivement dans la joie et la bonne humeur sous le regard d'un premier ministre impuissant ?

        Mais bon, il se tait et se terre, depuis plus de trois semaines... C'est pour mieux réfléchir (mieux vaut tard que jamais, dit le proverbe populaire) et pour faire mine de consulter (mieux vaut tard que etc...) à tour de bras tous ceux dont il ignorait l'existence avant cette date et qui, par leur "haine" lui font part de leur "demande d'amour"...

        Apparemment ses récentes vacances impromptues en Normandie, pour se remettre de sa "grosse fatigue" n'auront servi à rien (elles non plus)

         

    2
    Lundi 10 Décembre 2018 à 12:35
    Pangloss

    Y aura-t-il un acte V? Les arrestations préventives de manifestants (une bonne proportion du nombre officiel du ministère de l'Intérieur) seront-elles plus nombreuses? Macron a-t-il compris que sa seule existence agace le petit peuple?

    Nous vivons une époque imprécise.

      • Lundi 10 Décembre 2018 à 13:33

        Macron n'a rien compris et ne comprendra jamais... 

        Pendant les premières manifestation de mécontentement des "gilets jaunes", il reçoit Paris-Match ou Le Monde, avec la "première dame" pour parler déco. devant les travaux de déringardisation qu'elle a souhaité pour rénover leur Palais Présidentiel...

        Devenu chef de l'état de l'une des cinq premières puissances mondiales (avant son élection), sans expérience politicienne, sans réseau sur le terrain, il ne pouvait que mener la France au chaos. C'était peut-être le but recherché, d'ailleurs.

        Il vient tout juste de reconnaitre, aujourd'hui, après 18 mois d'une gestion digne du DRH d'une start-up, qu'il y avait "trop d'impôts, trop de taxes, trop de fiscalité dans ce pays"... un élu LR, supposé représenter une certaine opposition lui pommade le dos et le bas du même, et va jusqu'à faire semblant de reconnaitre: " Le président a entendu. Je pense qu'il a compris qu'il y avait de la maladresse de sa part, une rupture avec le terrain, etc, etc..."; effectivement "le président", tout en pleurnichant d'être "mal secondé et peu aidé", reconnait avoir fait des conneries: la diminution des APL et la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires...  

        Rétablir la limitation de vitesse à 90 km/h... et on oublie tout

    3
    Lundi 10 Décembre 2018 à 15:33

    Pas court, mais pas con smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :