• Happy Requiem

    Manu... Europe de Bruxelles... mondialisme effréné... déchristianisation laïcarde et cathophobie occultée...  repentance occidentale universelle... destruction de nos racines judéo-chrétiennes, mais aussi gréco-latines, mais encore celtes ou indo-européennes... banlieues ghettoïsées et territoires perdus... chômage et précarité... violences, insécurité et terrorisme... islamisation intégriste sournoise... migrants clandestins... Manu... "black-blocs", zadistes, ultra-gauche... boboïtude envahissante... et Manu... marchandisation  généralisée des corps et des esprits... antiracisme partisan... dictature de toutes les minorités visibles... discrimination positive et parité...  "progressisme" obligatoire... et encore Manu... "réchauffement" climatique et écologie punitive... inclusivité et théorie du genre... presse et médias sectaires et partiaux... et toujours Manu...

    Happy Requiem

     

    Un dernier petit bonheur, malgré tout ? Pour la route...

     

    Et, pour les plus nostalgiques, ou les plus masos: "Un vieux Paris qui va droit au cœur."

     

    Fait au Milieuduvillage, le 01/05/2019, pendant que l'anarcho-gauchisme  radical tente de mettre le pays à feu et à sang.

     

    « Bilan carbone et vieilles dentelles.Vous vous souvenez de Greta ? »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Souris donc
    Jeudi 2 Mai 2019 à 10:32

    Pour ce qui est de l'ultra violence, black blocs, antifas, zadistes, racailles des cités et autre faune : purs produits de la Fabrique du Crétin.

      • Jeudi 2 Mai 2019 à 13:55

        @ Souris donc

        C'est une des rares Manu'factures hexagonales à être florissante et compétitive et qui fait notre fierté et que le Monde entier (ou tout au moins le Tiers-Monde) nous envie.

        Il faut aussi compter avec les différentes options facultatives offertes aux étudiants (et ...-diantes), comme "l'ultra-amour" pour les trouillards réfractaires à "l'ultra-violence":

         

         - apitoiements indulgents et miséricordieux vis-à-vis des disiquilibris ne possédant pas nos codes civilisationnels, culturels et moraux

         - ferveur catholico-marxiste envers les damnés de la Terre subsaharienne ou tropicale et de leurs environs depuis 666 générations...

         - attirance platonique (ou pas...) pour tout ce qui est nègre par conviction, pédé par nature, végétarien par conformisme...

        J'en passe, bien sur.

        Ce qui, somme toute, établit un équilibre citoyen et gaga-gnangnan fort harmonieux que le Monde entier (surtout le Monde-Nouveau) nous envie.

    2
    Jeudi 2 Mai 2019 à 14:52

    Et tout ça, c'est la faute à Manu, quel homme !

      • Jeudi 2 Mai 2019 à 16:53

        @ Dr WO

        Moi, je ne dirais pas ça...

        Ce qu'il y a, parmi tous les petits désagréments cités, c'est que la mention "Manu" (ou "Président Macron" ou "Président de tous les français" ou "Chef de l’État"...)  revient sensiblement, dans la presse et dans les préoccupations de quelques-uns, à-peu-près 5 ou 6 fois plus souvent que les autres contrariétés évoquées (avec quelques erreurs et omissions et sans hiérarchie ni antériorité) sans engager sa responsabilité à chaque fois ! La preuve, je n'ai pas cité les Gilets Blacks ni les Blocs Jaunes, ou l'inverse, comme source d'agacement potentiel.

        Par contre, je le tiens pleinement responsable de la présence d'une liste aux élections européennes menée par l'ex-futur-gendarme de réserve Francis Lalanne... mais ça, Macron s'en mordra les doigts le lendemain-matin du grand soir du 26 mai, quand "La Maison du Bonheur" remplacera officiellement "l'Ode à la Joie" comme hymne européen...

                                    

        ... Bien fait !

         

      • Souris donc
        Vendredi 3 Mai 2019 à 07:53

        Le faute à Manu ?

        Dans Le Point, Christophe Guilluy remplace Manu par société multiculturelle liée à la mondialisation.

        Dans le Figaro, Barbara Lefebvre, C'est ça la France, sous-titré Qu'a-t-on fait pour mériter ça ? (Albin Michel, 2019) :

        L'utopie de la mondialisation heureuse n'a fait que réveiller les passions tribales les plus primaires et nous précipiter dans une guerre des minorités.

        Si Manu = mondialisation, Bedeau a raison.

      • Souris donc
        Vendredi 3 Mai 2019 à 09:40

        C'est ça la France, qu'a-t-on fait pour mériter ça ? : "Le patriotisme inclusif" (dernière allocution de Macron)

      • Vendredi 3 Mai 2019 à 14:38

        @ Souris donc

        Pour paraphraser une citation célèbre, je dirais que "Macron est coupable, mais pas responsable".

        ...pas responsable parce-que ça fait (très largement) plus de 50 ans que tout se déconstruit par un commun accord entre les partis politiques de tous bords, secondés efficacement par la société des intellectuels forcément de gauche, du show-biz et des médias, avec une aide discrète mais appréciable et efficace du haut-clergé prétendument apostolique et romain post-Vatican II

        ...coupable, parce-que c'est lui : le mauvais individu, au mauvais endroit et au mauvais moment, et qu'il lui faut essayer de finaliser tout ça rapidement, (on va pas encore passer 107 ans à terminer le boulot des Pères de l'Europe...) "Fonce, Manu, on t'a mis là pour ça !"

        De plus, c'est la nouvelle lubie de notre Compagnon Passant du Devoir (à accomplir) :rebâtir... rebâtir un Monde Nouveau... rebâtir la France great again... rebâtir une cathédrale qui n'est pas une cathédrale mais un commun... rebâtir un patriotisme qui n'a plus rien à voir avec la notion de patrie.

         

        Mais tout ça, c'était avant...

    3
    Jeudi 2 Mai 2019 à 17:37

    Pas faciles, ces images d'un monde totalement disparu, quand on les a vécues ! Merci quand même.

      • Jeudi 2 Mai 2019 à 20:28

        @ Pakounta

        Sur youtube tous les commentaires vont dans ce sens...

        Sur l'une des vidéos, et sur l'autre

        Et je n'ai même pas l'excuse de prétendre que je fais ça pour informer les jeunes générations...

        pour les plus masos, comme je disais...

        en attendant de voir ÇA à la place:

                                            

        Tant pis...

    4
    Vendredi 3 Mai 2019 à 09:53
    Pangloss

    On nous a fait prendre le mauvais chemin et il nous est devenu impossible de revenir sur nos pas: derrière, ça pousse.

      • Vendredi 3 Mai 2019 à 15:05

        @ Pangloss

        Dans un commentaire précédent, Souris donc évoquait la "Fabrique du Crétin". Le "crétin" ainsi répandu dans la nature va progressivement accepter et ensuite répandre les dernières affirmations inédites qui lui font croire qu'on ne le prend pas pour ce qu'il est... mais qui ne sont pas que des effets de mode de la part d'une intelligentsia snobinarde :

        Nos ancêtres les Gaulois et autres fadaises - François Reynaert

        La grande Histoire du monde - François Reynaert

        Nos ancêtres ne sont pas gaulois !: Contre-histoire de France - François Durpaire

        Le mythe national : L'histoire de France revisitée - Suzanne Citron

        Les grands mensonges de l'histoire - Patrick Pesnot

        Contre les racines - Maurizio Bettini  (dans "le Monde des Religions")

        tout un ensemble de petites pierres destinées à réaliser un grand édifice: déconstruire l'identité nationale (les identités nationales)

         

        Dans un article déjà ancien (2014) "Pour lutter contre le racisme, déconstruire les identités"  France-culture évoque les identités culturelles "jugées archaïques, parce qu’héritées et non pas choisies", et précise que "les identités, qu’elles soient nationales, ethniques, culturelles, ou tout ce qu’on voudra, sont mensongères car elles se donnent comme un précieux héritage, à préserver contre les altérations dont l’autre les menacent, alors qu’elles sont toujours des 'traditions inventées' et des aventures en cours."

        Tout est dit, et clairement dit... Si le dernier des crétins ne comprend pas le mode d'emploi...

    5
    Aramis
    Vendredi 3 Mai 2019 à 10:49

     France des années 50 ?! Pas la photo d'Istanbul à 3'50...

      • Vendredi 3 Mai 2019 à 15:23

        @ Aramis

        Bravo pour votre sens de l'observation... je ne sais pas pourquoi l'auteur de la vidéo a mis cette photo ? peut-être à cause d'une très vague ressemblance éventuelle avec un paysage de "l'Algérie coloniale" aux alentours des années 1950 ??? Je dis ça, hein...§

         

        ...Sinon, il s'agit du Pont de Galata (vers 1950...)

         

        ... dont wikipedia nous dit: 

        "Le pont de Galata (en turc Galata Köprüsü) est un pont d'Istanbul en Turquie. Il enjambe la Corne d'Or."

        "Le quatrième pont de Galata est construit en 1912 par la société allemande MAN AG pour 350 000 livres d'or. Ce pont flottant fait 466 m de long pour 25 m de large. Il a été détruit par le feu en 1992 et remorqué vers l'entrée de la Corne d'Or pour laisser la place au pont contemporain."

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :