• Oh, hé...? les anti-Trump !

    A propos de quelque maladresse présidentielle...

    Il y a quelques mois, quand il a été connu que le Président des Etats-Unis avait été infecté par la covid, vous n'avez pas eu assez de fiel pour ironiser sur son inconscience et sa suffisance, et vous réjouir, à mi-mots forcément, de l'événement.

    Quand notre Présid  votre président en est atteint à son tour.... silence radio ! Pourtant...

    Macron positif au Covid :

    mercredi, jusqu'à minuit en plein couvre-feu, le "banquet informel" de la majorité à l'Élysée.

    Oh...? les anti-Trump !

    Un long dîner de deux heures, requalifiée en "soirée de travail", pour 10 ou 12 personnes selon les sources, qui réunissait entre-autres les "ténors" de LaREM et du MoDem donc, a priori, sans grand enjeu national en ce temps de "crise" "inédite"... (Et la parité hommes/femmes -la "marité" femmes/hommes ?- n'était pas respectée. En plus...!)

    Pourtant, Lui, Macron, ne ménageait pas ses efforts, directement ou par comparses interposés, pour obliger tout un chacun à recourir au télétravail et à la vidéo-conférence,  pour nous dissuader de faire des repas trop longs avec plus de 6 personnes, pour nous imposer confinements et restriction de mouvements et couvre-feux et autres tracas envers les gens qui ne sont rien.

    Lui encore, connaissait apparemment par cœur tous les gestes-barrières responsables et citoyens, ne manquait jamais de se laver ostensiblement les mains chaque fois qu'une caméra était braquée sur lui, ne manquait jamais à la nécessité de remettre immédiatement en place son masque aux couleurs du drapeau, après avoir fini de causer dans le poste...

    Oh...? les anti-Trump !

    Si j'ai bien compris, il m'est plus répréhensible de risquer de contaminer ma belle-mère de 93 ans ou ma nièce de 12 ans (que de toute façon, je ne pourrai pas inviter simultanément avec leurs proches) que de risquer de contaminer un Premier Ministre, un Président d'Assemblée Nationale, quelques dirigeants de partis politiques amis de la présidence, divers conseillers en conseils de toutes sortes, etc... sans compter quelques députés qui passaient par là, un ou deux chefs d'état ou dirigeants internationaux. Et sa vieille épouse. Et, accessoirement, le petit personnel de service.

    Je ne sais pas à quel moment, si c'est quand il s'exprime devant nous en public ou devant un micro, ou quand il se réunit en privé avec quelques copains, mais j'ai comme l'impression qu'il se fout grandement de notre gueule... 

     

     

    « Une décision tant attendueDéjà vu... »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Pangloss
    Vendredi 18 Décembre 2020 à 16:01

    J'ai remarqué qu'il a la détestable et désagréable habitude de toucher, tripoter, enlacer, tapoter etc. les gens qu'il accueille. Bravo pour les gestes-barrière!

      • Vendredi 18 Décembre 2020 à 16:59

        @ Pangloss...!

        Vous avez, malheureusement, raison...!

        C'est pire que tout ce qu'on peut imaginer...

                          

        Quoi que (couac ?).

        L'Elysée a aussitôt réagi : "Il y a une erreur sur ce geste qui est malheureux." (une maladresse, quoi...)

        Qu'y sont cons, à l'Elysée..!

        Y z'auraient du dire que "C'était une poignée de mains de travail, qui ne présentait donc aucun risque sanitaire." (C'est à des détails comme ça qu'on regrette la présence d'esprit de madame Sibeth N'Diaye.)

         

    2
    Samedi 19 Décembre 2020 à 18:41

    Bon, ben, alors, on n'en parle plus...

    Hier, Macron nous a rassuré en disant qu'il allait bien, quoiqu'un peu fatigué, mais qu'il continue à bosser sur les sujets les plus importants et les plus sensibles, quoiqu'un peu fatigué....

                          

    Il nous a expliqué qu'il ne savait pas COMMENT il avait pu être contaminé malgré toutes les précautions qu'il prend  depuis le début de l'épidémie, mais il ne nous a pas révélé POURQUOI, lui,  et sa dizaine d'invités au grand gueuleton élyséen de plus de deux heures, avait pris le risque de créer un cluster (comme on dit en nouveau français) qui risque, de part sa fonction, de prendre vite une dimension internationale...

    Bon... 135 € multiplié par 10 ou 12 contrevenants, c'est pas grand 'chose et c'est l'état qui paie, mais faudrait pas qu'il y ait récidive : jusqu'à 3 750 € d'amende et 6 mois de prison...!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :