• Le sens de l'Histoire... (MàJ)

    Bon, ça, c'est fait...

     

    La Coupe du Monde de fotbale se termine par une victoire incontestable de l'équipe de France devant l'équipe de Croatie...

    Je sais... Une grande majorité de français souhaitaient et espéraient cette victoire... Mais pas que...

    Oui... C'est fait, mais ne peut-on pas dire également qu'une partie de ce qui restait d'une trop vieille Europe blanche et catholique a était défaite par la nouvelle-future Europe afro-mahométane, riche de sa diversité, et maintenant de sa jeunesse et de sa force virile, qui se profile avec de plus en plus d'insistance à l'intérieur de ses frontières comme depuis l'extérieur ?

    Le sens de l'Histoire...

    photo fournie par le journal "Le Monde"

    Célébrons donc, c'est obligatoire, la victoire de la diversité sur le repli sur soi et les bienfaits d'une mondialisation qui trouve sa justification jusqu'où on ne l'attendait pas:

    "Il n’y a plus de revendication identitaire sur les terrains de foot" selon Azouz Begag dans "Le Monde"

    L'ancien ministre délégué à la promotion de l’égalité des chances estime que l’histoire et le politique ont disparu de la Coupe du monde. La France black-blanc-beur de 1998 n’est plus. La mondialisation a fait son œuvre

    Le football fait rêver. Il est un marqueur d’identité qui exalte les fiertés et qui, après une victoire, réunit dans une incroyable communion toutes les différences qui composent une nation. Il rassemble, alors que la politique divise.

    Les pseudo-catholiques du pseudo-journal de pseudo-information se limitaient modestement à "la belle France" et louaient, par  même occasion, la fraternité, chère à nos passeurs de clandestins:

    "La Croix", de son côté,  encense pourtant et chante la gloire de la diversité et "des joueurs au coq"

    "Il y a beaucoup d’origines, c’est ça qui fait la France, une belle France. On se sent tous français, on est heureux de porter ce maillot. Moi, je suis très heureux d’avoir grandi en France, d’avoir la culture française, même si je suis parti très tôt à l’étranger. Plus que l' intégration, aujourd’hui dépassée, c’est la fraternité, une valeur plus simple, plus forte peut-être..."

    Personne n'avait eu la moindre attention, sinon médiocrement méprisante quand ce n'était pas violemment critique, pour une déclaration pleine de simple bon sens d'un ancien joueur croate:

    Mais, selon les principes moraux et humanitaires du "Huffington-Post", la Croatie tient des propos racistes

    "Quelqu’un sait-il contre qui on joue en finale exactement ? Kimpembé (Congo), Dembélé (Mauritanie), Sidibé (Mali), Umtiti (Cameroun), Pogba (Guinée), Tolisso (Togo), Matuidi (Angola), Kanté (Mali), Nzonzi (Congo), Mbappé (Cameroun), Mendy (Sénégal), Mandanda (Congo), Fékir (Algérie)… Respect !"

    "Nous affrontons la République de France et le continent africain. Donc ce sont les 11 meilleurs, les plus talentueux, parmi un milliard de personnes, et de l’autre côté, nous sommes une population de quatre millions d'habitants  Ce ne sera pas facile, mais nous devons tous être derrière l’équipe et l’aider"

    Alors, racisme, que de faire remarquer cette évidence qui aurait du être indiscutable?

    Alors, racisme,de continuer à prétendre qu'il existe encore, et même plus que jamais face à cette "victoire des bleus" des revendications communautaires sur ce qui a été un sol national ?

    Alors, racisme,donc, les choix faits par les supporters d'une partie d'une population au nom qu'il ne faut pas prononcer qui commence par "N" ?

    Les africains et les afro-américains le revendiquent à travers un article paru dans "Courrier-International"

    "Certains placent leur espoir dans l’équipe de France, qualifiée par nombre d’Africains, avec un peu d’humour, sur les réseaux sociaux, de ‘6e équipe africaine’ et cela à cause des origines de bon nombre de joueurs français.

    "La France est d’ailleurs l’équipe du Mondial “qui compte le plus grand nombre de joueurs d’origine étrangère" constate un journal ougandais

    "Après que la France a mangé l’Argentine, […] on peut affirmer avec un brin d’ironie, mais non sans légitime fierté, que la France ‘africaine’ a vengé l’Afrique [l’Argentine avait sorti le Nigeria]… Sur les 23 joueurs retenus par le sélectionneur Didier Deschamps, pas moins de 16 joueurs sont originaires d’Afrique, dont 2 du Maghreb" estime un journal du Burkina Fasso"

    "De la Kabylie aux confins des forêts caféières africaines occidentales ou centrales, en passant par les terres en friche du Sahara, cette partie de l’Afrique, liée à la France par le sang de la liberté et par l’ADN de la civilisation multiraciale, a vibré au rythme des courses folles de Mbappé, quand ce n’est pas grâce à la force de caractère de Blaise Matuidi.”

    Ces Américains qui voient dans l’équipe de France la dernière équipe africaine du Mondial: selon "Atlantico"

    Quand on est un migrant nigérien, on suit l'équipe du Nigeria, idem pour les migrants sénégalais etc… C'était une manière pour les migrants de suivre leurs racines et c'est tout à fait possible aux États-Unis qui unit la fierté nationale et l'ethnique. On peut être nigérien américain, attaché à l'équipe de foot du Nigeria tout en restant attaché à son pays. Mais finalement, toutes les équipes africaines ont échoué au premier tour de la coupe du monde.

    Les afro-américains ont donc suivit l'équipe qui leur apparaissait la plus proche de leurs origines, la France. Dans l'équipe de France, 12 sur 23 joueurs sont d'origine africaine et on y trouve toutes les origines, camerounaise (Mbappé), congolais, malien (Kanté) etc… Vous avez le choix. Ça a servi d'identification par substitution. Les Français défendent désormais les couleurs de l'Afrique...

    Alors, racisme, ce trait d'esprit lancé par le plus célèbre des membres du "Conseil présidentiel et macronien des villes", humoriste à ses moments perdus, sur Twitter

    Le sens de l'Histoire...

    Alors, bon.. ça, c'est fait, et le sport nous montre, une fois de plus, quel sera le sens unique de l'histoire...

    Le sens de l'Histoire...

     Post-scriptum:

    On se demande pourquoi autant de policiers sont mobilisés un peu partout en Fr dans l'hexagone, puisque depuis l'annonce des résultats "On assiste à des scènes de liesse dans tout le pays" selon la presse ?

    Aucun camion présumé déséquilibré ne pourrait rouler à plus de 80 km/h. en ville, à l'approche d'une fan-zone bon enfant ? Surtout un dimanche. Surtout après 20 h.

    On en reparle à partir de demain, si j'ai d'autres infos...

     

    Ah si quand même, même certains journaux pourtant correctement pensants doivent reconnaître quelques regrettables incidents :

     

     

    Le tout, malgré le cri d'impuissance et de détresse poussé par le ministre de l'intérieur

    Le sens de l'Histoire...

    mais qui ui n'a pas été entendu, dirait-on

    Le sens de l'Histoire...

    "La soirée a également été endeuillée par plusieurs morts accidentelles", apprends t-on par hasard... "Accidentelles", pas "terroristes" hein !

    Des hooligans ont été repérés dans plusieurs villes,A chaque fois, ces incidents ont toutefois été rapidement maîtrisés par les forces de l'ordre. Des "hooligans" donc, rien à voir donc avec de jeunes supporters abrutis venus en masse de quartiers défavorisés sensibles... peut-être des retraités ruraux rendus fous furieux par la canicule et par l'augmentation des la CSG ?

    Quelques regrettables incidents: trois morts, 150 véhicules incendiés rien qu'en région parisienne, de nombreux magasins et bâtiments publics saccagés et pillés, et combien de policiers blessés... Mais l'essentiel est ailleurs... et tout est bien qui va finir mieux que bien...

    Le sens de l'Histoire...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ... dans le bon sens de la marche de l'Histoire...

     

     

     

    « AU SECOURS !!!Ida Auken et l'Âge d'Or »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Juillet à 10:12
    Pangloss

    Un blessé grave (et combien de blessés légers?), des vitrines brisées, des commerces pillés et des voitures vandalisées: le foot réveille les instincts des abrutis.

      • Lundi 16 Juillet à 11:14

        Mais, en même temps, Monsieur le président recevra (en même temps que les joueurs, leurs famille et qui son bon vouloir décidera) un millier de jeunes licenciés venant des banlieues pour voir de près ceux qu'ils regretteront de ne jamais égaler ce nourrira prématurément leur haine et leur rancœur...

        Il y aura aussi, certainement, le "jeune" Yannel qui semble avoir fortement impressionné Brigitte et Emmanuel qui le trimbale partout avec lui, au point de devoir l'adopter pour cause de ménopause première-damienne chronique, peut-être depuis que Némo a du être euthanasié pour avoir osé pisser sur les tentures élyséennes ??? (méfie toi, gamin !!!)

        NB. quand je parle de "jeunes licenciés" il s'agit de licences dans un club de foot.... pas de licences en droit ou en lettres classiques !

    2
    Lundi 16 Juillet à 13:10

    Une analyse très pertinente mais effacée du site originel de la LICRA:

    ... mais qu'on peut apprécier sous forme de copie d'écran ici et commentée

    3
    Mercredi 18 Juillet à 10:15
    Carine

    Ce n'est pas le fait de supporters abrutis (pardon pour le pléonasme), c'est la guerre !

      • Mercredi 18 Juillet à 11:38

        Bien sur... Et les médias parlaient prudemment ou sournoisement de "hooligans", à défaut d'avoir vu des black blocs ou des militants d'estrêmdrouate qui voulaient lyncher nos Champions Du Monde. Le pire, c'est qu'ils se planquaient derrière des drapeaux français qu'ils ont ensuite laissés tomber comme un étron une fois la "fête" finie. Même les pires collabos des années les plus sombres de notre histoire n'avaient pas ce cynisme méprisant...

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :