• La foire aux cancres

    La foire aux cancres

     

     

     

     

     

    "Le casting En Marche au niveau local laisse parfois à désirer. On a vu ces derniers jours des gens qui refusent de débattre avec des politiques plus expérimentés par peur de la confrontation. Et puis il y a ceux qui ne sont pas au niveau, et on se rend compte que certains n'ont même pas le niveau de délégué de classe. Une candidate se décompose littéralement à la télévision, incapable de tenir un débat avec des arguments de fond, comme sur la forme, c'est en termes d'image absolument ravageur, et pour l'instant, peut-être que c'est elle qui sera élue.". (ce n'est pas moi qui l'ai dit, mais un journaliste de BFMTV (oui, BFMTV...)

    La foire aux cancresHommage soit donc rendu à Anissa Khedher, Emilie Guerel, Marie Sara, Fabienne Colboc, Sandrine Le Feur... pour citer les plus connues, reines du ouaib et du bétisier (toutes les vidéos n'ont pas encore étésupprimées pour des "raisons de droit d'auteur... profitez en... sinon celle-ci fait une bonne synthèse, un peu longuette, mais quand on aime...) pour lez moments de joie apportés au cours de cette bien triste campagne...

    "Je prends ça avec du recul et de l’humour mais cette campagne est d’une violence !" a déclaré l'une d'elles, ajoutant "C’est la première fois de ma vie que je faisais ça et j’ai fait un malaise sur le plateau. Alors j’ai écrit tout ce que je voulais dire. Mais les électeurs de ma circonscription s’en foutent"

     et comme à presque dit Michel Audiard: "Un intellectuel qui siège va moins loin qu’un con En Marche...."

     


    Rien d'étonnant, si on se souvient des propres propos de leur Gourou Adulé...

    "Je revendique l’immaturité et l’inexpérience politique"

    "Être élu est un cursus d’un ancien temps"

    "C’est une erreur de penser que le programme est le cœur d’une campagne électorale"

     "La politique c’est mystique"

     

    Alors, quand l'exemple vient d'en haut...

    S'ils ne possèdent  aucune notion de droit constitutionnel, ni même d' "instruction civique " (kézako ?), ces nouveaux élus vont se voir offrir une formation accélérée:

     

    La foire aux cancres

    Session unique

    module I

    - devant un projet de loi, émanant de Moi-Même ou, parfois, disons, de l'un des membres du gouvernement, votre vote devra être un vote "pour".

    - devant une proposition de loi, émanant soit d'un député, soit d'un sénateur, de quelque formation soit-il, votre vote devra être un vote "contre".

    astuce: on parle parfois de "projet ambitieux" et également parfois de "proposition malhonnête"... Donc, souvenez-vous: vous, représentants de "En Marche" qui êtes quand même un peu plus "ambitieux" que "malhonnête" (enfin, dans l'ensemble...j'espère..mais sinon, botus et mouche cousue....) , votez PROJET

    module II

    - aucune proposition de loi, ne devra âtre formulée par l'un des représentants de "En Marche"/ seul Moi-Même sommes habilités à vous en autoriser exceptionnellement.

    - aucune explication de votre vote ne devra être donnée à un journaliste, ni aucun commentaire ne devra être fait, en public ou en privé, sans un accord signé par Moi-Même.

    mémo: souvenez-vous que les [présidents de groupe]* dont une photo et le 06 vous ont été communiqués sont là pour vous surveil vous conseiller., les [attachés parlementaires]* qui vous seront désignés à mesure et selon vos besoins pourront éventuellement jouer ce rôle, autant dans l'enceinte du [Palais Bourbon]* que dans vos [circonscriptions]*. Tout ceci s'appliquant évidemment également à vos [suppléants]*

    NB les mots en italique, entre crochets [xxx] et suivis d'un astérisque *   sont expliqués, ainsi qu'une dizaine d'autres, pour parfaire vos connaissances d'élu-e-s dans le fascicule d'illettré illustré qui est dans la petite sacoche qui vous a été remise en attendant la mallette où certains d'entre vous trouveront une cocarde et une écharpe aux couleurs de "La République En Marche"

     

     

    La foire aux cancres

    Mais... N'OUBLIEZ JAMAIS...

    "Chaque candidat qui sera investi signera, avec moi, le contrat avec la Nation. Il s’engage à voter à mes côtés les grands projets, à soutenir notre projet."

    et...surtout

    "Pensez printemps, mes amis, ..pensez printemps..."

     

    erte info... alerte info... alerte info... alerte info... alerte info... alerte info... alerte info... alerte info... alerte  inf

     Il faut aussi compter avec ceux ou celles qui ont tennis...

    "Mercredi, je vais être avec mes enfants et faire un peu de tennis avec eux. " C’est une petite phrase qui fait parler depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Sandrine Josso, députée LREM de la 7e circonscription de Loire-Atlantique, l’a prononcée dimanche soir pour justifier le fait qu’elle ne se rendrait que jeudi à l’Assemblée nationale.

    Selon son entourage, cette mère de trois enfants "ne les a pas vus pendant toute la campagne".,elle a donc choisi de retarder sa venue à Paris, afin de profiter de deux heures avec eux avant de partir.

    ou piscine...

     

    « Je peux vous appeler François ? (MAJ)Langues régionales »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :