• Je ne critique pas, hein...!

     

    Vive la République, vive la France...

    Après la récente décision de monsieur Jean Castex, Premier Ministre de la France, de laisser les stations de ski françaises ouvrir pendant la saison d'hiver, mais sans y autoriser le fonctionnement des remontées mécaniques -et donc sans possibilité d'y faire du ski- monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, demande au gouvernement d'envisager des mesures restrictives et dissuasives pour empêcher les français d'aller skier à l'étranger à Noël.

     

    Je critique pas, hein...!

     

    Emmanuel Macron a indiqué ce mardi que le gouvernement envisageait de prendre "des mesures restrictives et dissuasives" pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger, notamment en Suisse, à Noël alors que les remontées mécaniques seront fermées en France. 

    "S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français" et pour "ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France", a expliqué le chef de l’Etat.

    https://www.larepubliquedespyrenees.fr/

     

    Trop fort, le chef... Ça me rappelle une de ses dernières précautions sanitaires, républicaines et citoyennes : il ferme -entre-autres- les petites librairies et les merceries, sources de clusters (on dit bien comme ça ?) bien connues et absolument pas essentielles, et du coup pour ne fâcher personne et montrer que c'est qui qui commande ici, il interdit à la grande distribution de vendre des livres et des chaussettes. Trop fort, il pense vraiment à tout, le chef !... (faire fermer toutes les remontées mécaniques de toutes les stations de ski européennes était tentant mais aurait pris trop de temps)

     

     

    « Lettre à M. le Président de la RépubliqueCOVID19 - Le rapport parlementaire »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Le Page
    Mardi 1er Décembre 2020 à 18:37

    "le deuxième confinement de l'année n'a pas abimé la popularité du chef de l'Etat. Bien au contraire. Emmanuel Macron progresse de 3,5 points au mois de novembre et retrouve son niveau d'avril 2020, lorsqu'un réflexe d'unité nationale au moment de l'instauration des premières mesures restrictives contre le Covid-19 lui avait permis de gagner 10 points de popularité en deux mois. La cote d'Emmanuel Macron a ainsi recueilli en novembre 41,43% d'avis favorables, selon la moyenne que le JDD tire depuis mai 2017 de sept baromètres différents. Cette fois, l'augmentation est moindre mais tout de même notable. "

    Il aurait tort de se restreindre dans l'ineptie, plus il est c.. et plus les Français veulent l'être aussi.

    Un concours en quelque sorte.

     
    What do you want to do ?
    New mail<button id="ffenetremailtobuttonEmail">Copy</button><textarea id="ffenetremailtotextArea"></textarea>

      • Mardi 1er Décembre 2020 à 20:33

        @ Le Page...!

        Objection, votre Honneur...!

        Il n'est pas tout à fait certain que "la cote d'Emmanuel Macron gagne des points de jour en jour", quoi qu'il fasse ou qu'il dise, et que les français jouent avec lui au jeu de c'est qui qui sera le plus con.

        Je plaiderais en suspectant que "les médias veulent nous persuader que la cote d'Emmanuel Macron gagne des points de jour en jour", quoi qu'il fasse ou qu'il dise.

        Pour compléter, je précise que je ne connais personne dans mon entourage proche, forcément non-représentatif de la société française, qui partage de près ou de loin cette opinion élogieuse... mais ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, même si vous pensez que je le pense.

         

    2
    Mardi 1er Décembre 2020 à 18:39

    Stupide. Cela se passe de commentaire.

      • Mardi 1er Décembre 2020 à 20:39

        @ Dr WO...?

        Ne sachant plus trop si le "Stupide" s'adresse à mon article et en particulier à sa conclusion "ironique", ou à la décision présidentielle, je passe mon tour. (désolé)

         

      • Mardi 1er Décembre 2020 à 20:51

        C'est le fait d'envisager des mesures dissuasives dans ce cas qui est stupide. Le risque est à l'intérieur, pas à l'extérieur sur les pistes. L'objectif est de dissuader les gens d'aller à la montagne tout en les encourageant d'aller profiter "de l'air pur ds nos belles montagnes".

      • Mardi 1er Décembre 2020 à 21:11

        @ Dr WO...!

        C'est toujours la même chanson, des mesures sont prises, plus improvisées et plus aberrantes les unes que les autres et, plutôt que de reconnaitre une erreur ou une impréparation, des mesures complémentaires ou se voulant correctives encore plus aberrantes et semblant plus improvisées sont décidées... jusqu'à ce qu'ne commission indépendante désignée par le pouvoir entreprenne de rattraper ce qui peut l'être encore...

        C'est toujours la même chanson, depuis le tout début début de la "crise sanitaire", la même chanson maintenant concernant la loi "sécurité globale", la même chanson éternellement concernant le contrôles des "migrants" à l'intérieur et à l'extérieur des frontières de Schengen... la même chanson,...la même chanson...

        C'est toujours la même chanson, et les plus méchants diront depuis trois...depuis l'inoubliable "en même temps".

    3
    Pangloss
    Mardi 1er Décembre 2020 à 20:28

    Dissuader d'aller en Suisse faire du ski! Et aller y planquer son pognon, on aura le droit?

    Ce type a perdu contact avec le sol! Il aurait tort de se gêner: sa cote de popularité augmente. Et sans remonte-pente encore!

      • Mardi 1er Décembre 2020 à 20:54

        @ Pangloss...!

        On croit souvent avoir atteint le fond du fond... hé bin non !

        Je résume:

        Les allemands peuvent traverser la France pour aller skier en Espagne mais le petit savoyard ne pourra pas aller skier en Italie, même dans un rayon de 20 km. et même pendant seulement 3 heures, la frontière est fermée...

        ...La frontière est fermée, mais pas aux migrants clandestins, pardon, aux exilés qui ont débarqué à Lampedusa à 200 sur un matelas pneumatique dégonflé en venant d'Afrique sub-saharienne avec armes et bagages.

        Mais à part ça, tout est sous contrôle, les différents "Conseils de Défense" élyséens et les journalistes de BFM-TV sont unanimes sur ce point.

    4
    Mercredi 2 Décembre 2020 à 00:12
    Carine

    Les frontières de la France ne sont fermées (ou ne seront) que pour les Français.

    Je pense qu'il devrait être possible de rejoindre les pentes autrichiennes en passant par la Méditerranée : partir de Marseille, longer l'Italie, accoster à Lampedusa, tout remonter en train, et passer par le Brenner.

    Sans papiers d'identité, évidemmment. Et en n'oubliant pas une bonne teinture de cheveux plus un frisage, et des lentilles noires, comme le journaliste allemand qui avait voulu vivre comme un Turc en Allemagne.

    Günter Wallraff:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%AAte_de_turc_(livre)

      • Le Page
        Mercredi 2 Décembre 2020 à 09:57

        OK, bonne suggestion. Mais les skis sur l'épaule, ça ne va pas attirer l'attention?

         
        What do you want to do ?
        New mail<button id="ffenetremailtobuttonEmail">Copy</button><textarea id="ffenetremailtotextArea"></textarea>

      • Mercredi 2 Décembre 2020 à 11:53

        @ Carine & @ le Page.

        C'est évidemment la solution...!

        Concernant l'étrangeté des skis parmi les bagages (il y a bien des machettes ou des sabres d'abordage et des battes de base-ball et des smartphones dernier cri sans que cela étonne qui que ce soit, mais bon..) il suffira se dire que l'on aimerait aller en France pour y rencontrer le grand cinéaste Omar Sy pour lui proposer de tourner un rimèque afwicain et familial de "Rasta Rocket"

                                    

        NB.: évitez de tenter de revenir en France en passant par la Vallée de la Roya : le Pauvre Cédric Herrou a beaucoup de soucis en ce moment pour son trafic d' pour son action humanitaire suite au passage d'Alex (de la tempête "Alex", pas de monsieur Benalla)

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :