• G.D.N. - R.I.C.... Etc...

    gaulois réfractaire... gilets jaunes... sédition... gilets jaunes... factieux... gilets jaunes... atteinte à la république... gilets jaunes... violences policières... gilets jaunes... dissolution Assemblée Nationale... gilets jaunes... referendum d'initiative citoyenne... gilets jaunes... destitution du président de la République... gilets jaunes... démission du président et du premier ministre... gilets jaunes... grand débat national... gilets jaunes... 

    et, en même temps...

    Le "pacte de Marrakech" de l’ONU sur les migrations largement approuvé (...)

    Pacte de Marrakech: "de l'information a été cachée intentionnellement" (...)

    Pacte de Marrakech : Emmanuel Macron accusé de "trahison" par des généraux (...)

    et, en même temps...

    La France prête à accueillir des migrants bloqués au large de Malte (...) (...)

    et, en même temps...

    Loi de 1905 : pour Castaner, priorité à l’"islam de France" (...)

    La réforme de la loi de 1905 inquiète l'islam de France (...)

    Le CFCM s’insurge : "Stop à la gestion coloniale de l’islam de France !" (...)

    Réforme de la loi de 1905 : Castaner joue l'apaisement (...)

    Nicole Belloubet : "Il faut que l'on travaille sur un islam de France apaisé"  (...)

    Camille Pascal : "La loi de 1905 n'est pas sacrée et indépassable" (...)

    Loi de 1905: les responsables du culte musulman reçus par Macron (...)

    Macron rassure les responsables du culte musulman (...)

    Loi de 1905 : le Conseil français du culte musulman "rassuré" par Macron (...) (...)

    Emmanuel Macron veut réformer la loi de 1905 ? Les Frères musulmans n’attendent que ça ! (...)

    L'Élysée poursuit la réforme de l’islam de France (...)

     

    et, en même temps...

    gaulois réfractaire... gilets jaunes... sédition... gilets jaunes... factieux... gilets jaunes... atteinte à la république... gilets jaunes... violences policières... gilets jaunes... dissolution Assemblée Nationale... gilets jaunes... referendum d'initiative citoyenne... gilets jaunes... destitution du président de la République... gilets jaunes... démission du président et du premier ministre... gilets jaunes... grand débat national... gilets jaunes... 

     

    G.D.N. - R.I.C. Etc...

     

     

     

     

    « Les restos du chœurAllemagne: 1 - France: 0 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 8 Janvier à 18:21
    Pangloss

    Les Saoudiens auraient-il déjà racheté l'Elysée? On ne nous dit jamais rien.

      • Mardi 8 Janvier à 20:13

        Pas encore (ils préfèrent investir dans le luxe, le sport et la "culture"), mais par contre:

        Comment le Maroc infiltre la France Plongée dans les réseaux marocains qui infiltrent la France

                                 https://www.marianne.net/societe/enquete-les-reseaux-du-maroc-en-france

        faut dire qu'entre (*) Rachida Dati, Najat Vallaud-Belkacem, Myriam El Khomri, Leïla Slimani, Yamina Benguigui, Mounir Mahjoubi, et même Maroine "Alex" Benallah , ou... ben... non, rien. (Toutes personnes d'une compétence certaine.intello )

        C'est presque autant La Mamounia que l'Elysée.

        (* avec mes excuses aux personnalités que je n'ai pas nommées ici, faute de place)

    2
    Mercredi 9 Janvier à 15:37

    Tout ça est bien confus. Cependant avoir des Français d'origine marocaine qui se considèrent avant tout comme Français n'implique pas que le Maroc infiltre la France. Sinon nous aurions par le passé l'infiltration de la Pologne, de l'Italie, de l'Espagne etc...Sans compter les tribus germaniques dont les descendants constituent aujourd'hui une bonne part des Français de souche.

      • Mercredi 9 Janvier à 16:42

        Peut-être un début de réponse, toujours rapporté par "Marianne" (qui n'est pas spécialement mon livre de chevet)

         

        Exclusif - Comment le Maroc a obtenu l'éviction d'une candidate LREM aux législatives (et soutenu M'jid El Guerrab)

        Leila Aïchi était la candidate investie par La République en marche, jusqu'au jour où...

        Le Maroc a mobilisé tous ses réseaux pour faire échec à la candidature de Leila Aïchi, investie par LREM, qui a critiqué l'“occupation marocaine” au Sahara occidental. Avec réussite : sous la pression, le parti macroniste lui a retiré son soutien. M'jid El Guerrab, qui deviendra quelques mois plus tard "l'homme aux coups de casque", l'a remplacée..../... Pour la première fois, sans doute, dans l'histoire politique française, un pays étranger a donc officiellement pesé sur le choix d'un candidat par un grand parti politique. Un tel tour de force témoigne de la capacité du Maroc à mobiliser ses réseaux d'influence dans l'Hexagone, alors même que la France n'est pas censée épouser la position marocaine sur le Sahara occidental.

        https://www.marianne.net/politique/legislatives-comment-le-maroc-obtenu-l-eviction-d-une-candidate-lrem-et-soutenu-m-jid-el

         

        Mais bon... je n'en sais pas plus concernant les rapports officiels et officieux entre ces deux grands pays... sarcastic

      • Mercredi 9 Janvier à 17:33

        Oui, mais c'est le Maroc qui a fait pression, donc Leila Aïcha, qui je suppose est d'origine marocaine, n'est donc pas une "infiltration". C'est au parti LREM de ne pas se laisser faire, il n'est tout de même pas composé que de députés d'origine marocaine.

      • Mercredi 9 Janvier à 20:11

        C'est le Maroc qui a fait pression... effectivement !

        Alors, disons "ingérence" au lieu d'infiltration...  Leila Aïcha n'avait pas l'heur de plaire à Sa Majesté le Roi, il a donc infilt     imposé son candidat M'jid El Guerrab (franco-marocain également) qui, reconnaissant, doit forcément se sentir tiraillé entre son devoir d'élu citoyen envers la France et sa gratitude vis-à-vis du Maroc...

        A noter qu'il ne siège plus sous l'étiquette LaREM, mais comme non-inscrit, et donc entièrement indépendant et libre de ses votes, depuis l'incident du casque... Son avocat (dont j'ai oublié le nom et les racines) dans cette affaire, fut le même que celui qui défendit Amedy Coulibaly et, plus récemment le Kaaris le rappeur. Mais je n'y vois rien à redire: c'est juste une info, trouvée comme ça...

        Quant à savoir pourquoi La République "En Marche" et Française a laissé faire... c'est une autre histoire...

         

        ...Et c'est vrai que les députés macroniens ne sont pas tous d'origine ou de descendance marocaine, ils n'en sont pas plus brillants pour autant.

         

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :