• "Denier du Culte" akbar !

     

    Denier du Culte "akbar"

    Autrefois, on parlait du "Denier du Culte", une expression très significative pour désigner une contribution volontaire destinée à trouver des fonds pour financer dans chaque paroisse le fonctionnement de l'Eglise et pour assurer un revenu plus ou moins décent aux évêques et au curés, la "loi sur la Laïcité" de 1905 ayant rompu le concordat signé entre Napoléon 1er et le Pape.

    Récemment, on a remplacé l'expression "Denier du Culte" par "Denier de l'Eglise", terme plus neutre, ne se référant plus à un hommage religieux rendu par les Croyants à leur Dieu, et laissant de côté l'aspect liturgique du culte... une "église" pouvant se confondre avec un simple bâtiment dénué de sens et de destination, un élément ordinaire du patrimoine architectural.

    Maintenant, on dit "Denier" (qualifié cependant "de l’église catholique" en petits caractères, comme les clauses honteuses des contrats). Les personnes non concernées ne se sentiront donc pas stigmatisée par des mots tels que "église" ou "catholique" ou, pire, "Eglise Catholique". Les personnes au courant auront compris de quoi il s'agit et financeront ou pas, hésitant encore entre un don pour le "Téléthon" ou pour les "Restos du Cœur".

    Mais, bon, en même temps™...

    Dans la cité papale du Saint-Siège catholique, apostolique et romain:

    •Au Vatican, le "pape"(?) François transforme la place Saint-Pierre en musée d'art progressiste à ciel ouvert à la gloire des migrants ("accueillir, protéger, promouvoir et intégrer les migrants qui apportent une culture précieuse à l'Europe") qu'il accueille tout sourire par des selfies ravis, migrants auxquels il compare Marie et Joseph, tandis qu'il refuse aux pèlerins catholiques le droit traditionnel et rituel d'embrasser son anneau papal... il aurait fait fabriquer une croix avec le bois provenant d'un bateau de clandestins, croix qu'il fait circuler d"église en église à la façon d'une sainte relique...  il apparaît tout juste ému et à peine concerné par le devenir de Notre-Dame de Paris, incendiée et menaçant toujours ruines, pour laquelle il affirme ne pas pouvoir participer financièrement à sa sauvegarde et à sa restauration... il déconseille aux chrétiens d'afficher leur Foi de façon trop orgueilleuse et leur interdit toute velléité de prosélytisme dans leur entourage, mais s'affiche régulièrement sans vergogne en compagnie du "Commandeur des Croyants" ("croyant" en Allah, forcément, à l'inverse des mécréants) : un descendant authentique et incontestable de Mahomet, et reçoit au Vatican un des imams sunnites les plus profondément anti-chrétiens d'Egypte.... il ose dire que, si il parle des violences islamiques, il doit parler aussi des violences catholiques... il prône une conversion de l’Église vers une "écologie intégrale" (?) ou vers une église aux rites exotiques, entre animisme primitif et superstitions, et n'a pas un mot, ne fait pas un geste envers les chrétiens d'Orient, martyrisés et assassinés, lapidés, crucifiés... il prétend, avec la légitimité que lui conférerait l'infaillibilité papale, qu'on ne peut pas être chrétien ET patriote... il n'hésite pas, enfin, à laisser planer publiquement ses doutes personnels concernant la divinité de Jésus en la Trinité et sa Résurrection au sortir du tombeau...

       ...et, dernièrement (18 novembre), évoquant un épisode de "La Chanson de Roland" qui illustre de façon romanesque un épisode de la Reconquista espagnole par les rois catholiques contre l'occupant musulman, il dénonce la mentalité "fondamentaliste" des chrétiens d'alors -de retour sur leur Terre ancestrale après plusieurs siècles de domination islamique-  qui "menaçaient les musulmans de choisir entre le baptême et la mort".

    Sur la terre comme au ciel de ce qui fut la Fille aînée de l'Eglise:

    •En France, évêques et curés rivalisent de générosité pour céder à vil prix ou contre une somme symbolique à des associations musulmanes des terrains appartenant à l’Église pour y construire des centres dits-culturels et des mosquées... ils assistent, en grande tenue de cérémonie, et avec le sérieux qui sied à un tel événement, à l'inauguration fastueuse de celles-ci et ne s'opposent pas à l'idée que les églises qu'ils ont contribué à vider de leurs fidèles depuis Vatican II soient transformées en mosquées... ils participent régulièrement à la sacro-sainte rupture du jeûne à la fin du Ramadan... ils organisent des rencontre "œcuméniques" au cours desquelles des prières musulmanes résonnent comme une menace sous les voûtes des cathédrales ou des chapelles (quittes à célébrer plus tard une "messe de réparation", le cas échéant) dans lesquelles la Présence Réelle reste allumée... ils défilent avec ce que l'ultra-gauche compte de plus violemment laïcard et anti-clérical pour protester aux côtés de "leurs frères musulmans" contre une "islamophobie" jugée menaçante... ils implorent, au nom du Christ, lors de messes solennelles d'enterrement des victimes du terrorisme, le Pardon divin envers les égorgeurs islamistes, "égarés" dans leur foi...

       ...et l'actuel recteur du Sanctuaire de Lourdes et ancien secrétaire général de la Conférence des évêques de France déclarait récemment à propos des profanations quasi-quotidiennes dans les églises, en excusant par avance leurs auteurs : "Mais il y a aussi beaucoup de gens qui ne savent pas ce que c’est qu’une église, qui y entrent pour voler, pour dégrader, donc il faut différencier les attaques contre les lieux de cultes."

    Autre-part et maintenant...

    •Ailleurs... en Allemagne, un grand pas a été franchi dès 2008: les églises de Neukölln et de Tempelhof, des quartiers de Berlin,  ont été vendues et transformées en mosquées... en Italie: on a vu un cimetière dont les croix des tombes catholiques avaient été recouvertes de bâches noires pour ne pas offenser les travailleurs "d'une autre religion" qui y effectuaient des travaux de rénovation et, toujours dans un cimetière, on a vu un prêtre hésiter puis abandonner l'idée d'installer sa traditionnelle Crèche de Noël "par respect pour les autres religions" et "pour ne pas entrer dans des dynamiques politiques"... aux Etats-Unis, suite à d'une plainte déposée par  deux personnes,  la ville de Durham va jusqu'à bannir de l'espace public les sapins de Noël, les guirlandes lumineuses et le Père Noël "dans un effort de supprimer les connotations religieuses" et transforme les "fêtes de fin d'année" en "fête de la gelée"  ... etc... etc...

    "Denier du Culte" akbar !

     

    Ce ne sont même-pas des Judas dont le rôle ingrat était essentiel pour l'avènement du christianisme : sans Judas, pas de "trahison", sans "trahison" pas de procès, sans procès pas de condamnation, ni de Crucifixion, ni de Résurrection, donc pas de christianisme : pas d’eucharistie, pas de Mystère de la Foi (tout au plus, peut-on affirmer qu'il a agi par cupidité ou par lâcheté, plutôt que par idéologie athée ou laïciste !)... Ce sont les pires hérétiques que le christianisme ait eu jamais à affronter depuis 2 000 ans... beaucoup ont été brûlés vifs pour moins que ça !

    "Denier du Culte" akbar !

     

    Et, pendant ce temps-là, un de ces jours, mon évêque va m'envoyer ses diacres, ses clercs ou ses quêteuses frapper à ma porte pour me demander 100 balles ou une poignée de pièces jaunes pour le Denier (du Culte). Un denier du culte destiné en partie à la formation de rares séminaristes dont un grand nombre, tels le dernier des pigistes endoctriné de "Libé" ou de "Médiapart", n'auront de cesse que de faire partager leur phobie des islamophobes

    "Denier du Culte" akbar !

    message personnel :

    "De nombreux établissements de grand standing, des entreprises de luxe et des bâtiments de prestige, (et même quelques footeux décervelés) ont été achetés, rubis sur l'ongle, par les qataris ou les saoudiens : j'allais vous proposer d'être patient et d'attendre patiemment que vienne votre tour... Mais non, ils vous savent acquis à leur cause et, de toute façon les émirs ne dépenseraient pas un seul de leurs pétro-dollars pour quelques collabos serviles, en phase terminale, qu'au fond d'eux-mêmes, ils méprisent silencieusement"

    "Denier du Culte" akbar !

     

    Ancien catholique pratiquant ("ancien..."), nourri à la sève d'un christianisme traditionnel (on dirait "traditionaliste"), celui-là qui fit de la France la "fille aînée de l’Église" et qui permit d'en recouvrir le sol d'un "blanc manteau d'églises" -et de monastères transformés le plus souvent en chambres d'hôte BCBG vouées à la méditation transcendantale ou bouddhiste- et d'être à l'origine de nombres d'ordres religieux depuis les ordres mendiants ou contemplatifs comme les Franciscains ou les Carmélites jusqu'aux ordres de moines-soldats tels que les Templiers -"Chevaliers du Christ"-, à tel point que même la République prit comme emblème Marianne : de "Marie", la mère du Christ, et "Anne", sa propre mère, je me permets de vous dire avec tout l'irrespect que je ne vous dois même pas : "Allez au Diable, monsieur l'abbé."

    "Denier du Culte" akbar ! 

     

    Autre exemple...

    •dans la série nos "belles images pieuses" :

    Denier du Culte "akbar" !

    "Issa est châ'gé de sa cwoix"

     

     

    « [A.V.- qq travx a prév]Fils de .... ! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 23 Novembre 2019 à 19:12
    Pangloss

    L'Eglise a perdu son Dieu. Et beaucoup de croyants.

      • Samedi 23 Novembre 2019 à 20:18

        @ Pangloss...?

        Le tout est de savoir si l'Eglise a "perdu" ou si elle a "abandonné" son Dieu (et ses fidèles)

        Il y a un monde entre "J'ai perdu mon chien en forêt." et "J'ai abandonné mon chien en forêt."

        En tous cas, elle ne semble pas trop le chercher partout, ni trop chagrinée par cette perte, et s'en est vite consolée avec ses nouveaux animaux de compagnie correctement éduqués et vaccinés que sont les toutous à sa mémère des divers progressismes : antiracisme, écologisme, cause LGBT, etc..(à des degrés différents, prudence jésuitique oblige). et se fourvoie avec un molosse (Moloch ?) mahométan classé dangereux de 1re catégorie.

         

    2
    Catherine
    Dimanche 24 Novembre 2019 à 13:28

    Les catholiques d'aujourd'hui sont "tombés" dans un matriarcat qui enlève toute autorité au Père qui est pourtant seul pourvoyeur de résolution de conflit sans sacrifice extérieur. Nous récoltons CE que nous avons semé. Le Pape  n'a de pape que le nom, il  est l'illustration d'un pouvoir horizontal et non vertical. Forcément, les conséquences pleuvent! ...

      • Dimanche 24 Novembre 2019 à 15:37

        @ Catherine...

         

        D'après plusieurs sites "infréquentables", mais néanmoins catholiques (ou justement à cause de ça...) tels que http://www.etudesantimodernistes.fr/ ou http://www.catholique-sedevacantiste.fr/ , il semble que le dernier des Papes (avec un P majuscule) authentiquement catholiques soit Pie XII, ce qui n'est peut-être pas étranger à la cabale de diffamations (menée bizarrement quasi simultanément avec l'ouverture de Vatican II...??) qui entoure son pontificat... ses successeurs immédiats, "saint" Jean XXIII et "saint" Paul VI, les initiateurs de Vatican II et du Modernisme progressiste avant l'heure, sont les premiers à avoir été canonisés depuis d'un demi-siècle, par... le pape François !

         

         

    3
    Dimanche 24 Novembre 2019 à 23:44

    N'est-ce pas tendre l'autre joue ?

      • Lundi 25 Novembre 2019 à 14:33

        @ Dr WO...

         

        Tout dépend de "à qui", "où", "quand", "comment", "pourquoi", ... Effectivement, un ou deux bien bels exemples de tendage de joue ont déjà été donnés par Sa Sainteté Apostolique et Romaine. Mais c'est toujours la même joue du même côté... pour l'autre, ça viendra.

        NB.  un article de Causeur aborde le même sujet, mais avec infiniment plus d'optimisme : "Quant à la France, elle est maintenant la fille aînée qui a déserté l’Église. Chateaubriand n’étant plus là pour nous expliquer à quel point le christianisme est une puissance formidable, souhaitons qu’un homme ou une femme, catholique pure souche ou d’adoption, tel Clovis, émerge pour redonner aux catholiques un brin de fierté!" C'est con, Greta a choisi un autre combat...

         

    4
    Catherine
    Lundi 25 Novembre 2019 à 09:23

    Vatican II marque bien la limite irréfragable! Tout ce qui vient après est marqué de la marque de la bête. Aujourd'hui s'expriment toutes les conséquences du non qui n'a pas su être posé! Bref, les chiens ne font pas des chats et si rien ne se passe alors la mort de l'humain, est inscrite, il suffit de laisser s'écouler le temps, c'est engrammé dans le génome!

      • Lundi 25 Novembre 2019 à 14:52

        @ Catherine...

        ...et, comme la nature a horreur du vide... et, comme le besoin de transcendance fait partie de la nature humaine, n'en déplaise aux athées les plus obstinés dont le laïcisme est la religion la plus (partialement) intolérante qui soit... Alors, le christianisme...

        ...laisse la place à de nouvelles pseudo-religions prétendument progressiste allant de l’alter-mondialisme et anti-raciste au catastrophisme écologique en passant par le féminisme radical ou toutes les repentances imaginables, etc... et leurs différents avatars, avec leurs bons apôtres mais sans aucun martyr...

        ...a laissé, un temps, la place à des sectes fantaisistes, dépravées ou criminelles...

        ...et laisse, sans regret et sans remord, dans la Joie et la bonne humeur, sa place à son meilleur et impitoyable ennemi qu'a toujours été l'islam (depuis 3 000 ans...! selon l’histrion des religions Jamel Debbouze)...

    5
    Catherine
    Jeudi 28 Novembre 2019 à 10:58

    Je n'ai pas réussi à répondre au nouveau billet, alors je place ici, de toute façon, le lieu importe peu, c'est le message qui importe( il n'est pas de moi!).:)

    Il y a à la fin du livre de Michel Henry  » C’est moi la vérité, pour une philosophie du christianisme » cette dernière page.

    Ce sera un peu long pour certains excusez-moi, mais franchement ça vaut de s’y arrêter selon moi.

    Voici ce qu’il dit :p345

    « Les hommes abaissés, humiliés et se méprisant eux-mêmes; dressés dès l’école à se mépriser, à se tenir pour rien- pour des particules et des molécules; admirant tout ce qui est moins qu’eux; exécrant tout ce qui est plus qu’eux. Tout ce qui est digne d’amour et d’adoration. les hommes réduits à des simulacres, à des idoles qui ne sentent rien, à des automates. Et remplacés par eux-par des ordinateurs, par des robots. Les hommes chassés de leur travail et de leur maison, poussés dans les coins et dans les creux, recroquevillés sur les bancs du métro, dormant dans des boîtes en carton.

    Les hommes remplacés par des abstractions, par des entités économiques, par des profits et de l’argent. Les hommes traités mathématiquement, informatiquement, statistiquement, comptés comme des bestiaux et comptant beaucoup moins qu’eux.

    Les hommes détournés de la Vérité de la Vie, se jetant sur tous les leurres, les prodiges où cette vie est niée, bafoués, singée, simulée-absente. Les hommes livrés à l’insensible, devenus eux-mêmes insensibles, dont l’oeil est vide comme celui d’un poisson. Les hommes hébétés, voués aux spectres, aux spectacles qui exposent partout leur propre nullité et leur déchéance. voués aux faux savoirs, réduits à des coquilles vides, à des êtres inhabités- à des « cerveaux ». Les hommes dont les émotions et les amours ne sont que des sécrétions glandulaires. Les hommes qu’on a libérés en leur faisant croire que leur sexualité est un processus naturel, en lieu et place de leur Désir infini. Les hommes dont la responsabilité et la dignité n’ont plus aucun site assignable. Les hommes qui, dans l’avilissement général, envieront les animaux.

    Les hommes voudront mourir mais non la Vie.

    Ce n’est pas n’importe quel dieu aujourd’hui qui peut encore nous sauver, mais- quand partout grandit et s’étend sur le monde l’ombre de la mort-Celui-là qui est Vivant.  »

      • Jeudi 28 Novembre 2019 à 15:18

        @ Catherine...

        En fait, cet extrait est tout à fait à sa place ici, en bas de cet article...  Merci de m'avoir fait connaitre (et aux prochains lecteurs de ce comm'...) cet auteur -peut être assez "confidentiel"- et son oeuvre que je ne connaissais pas.

        PS  j'ai ré-autorisé les commentaires sur l'article "Fis de....!" que j'avais suspendus par erreur mais, de toute façon, que dire qui n' a été dit depuis que tous les médias en ont parlé ? Si... "Foutez-moi tout ça dehors !", mais "le dire, c'est bien, mais le faire c'est mieux" (Bourvil)

    6
    Catherine
    Jeudi 28 Novembre 2019 à 15:38

    oui, tout à fait et l'incarnation, n'est-ce pas tout compte fait de concrétiser ce passage du dire au faire? Je crois bien que OUI!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :)

      • Jeudi 28 Novembre 2019 à 22:34

        @ Catherine...

        exactement !

    7
    Vendredi 29 Novembre 2019 à 20:03

    Le catholicisme part en biberine, l'élection du pape François ( un imam déguisé) a sonné le glas de la fin de son dernier millénaire.

    Bonne soirée

    Stan

      • Vendredi 29 Novembre 2019 à 21:08

        @ Stan....

        Paul Weston a très bien résumé ça, dans un article que j'ai repris ainsi que quelques brèves citations de Dominique Venner et Renaud Camus "Testament" (si vous avez l'occasion de repasser, jetez y un coup d’œil...)

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :