• l.e.s. Musulmans...

    "Les Musulmans, ou..."

    "L.E.S. Musulmans", avec un L comme Libérer les énergies... un E comme Excellence et entraide et un S comme Solidarité et services. 

    https://lesmusulmans.fr/

    https://www.facebook.com/L.E.S.Musulmansofficiel/

    https://twitter.com/lesmusulmans?lang=fr

    "Les Musulmans" (avec un "M" majuscule) est "une plateforme nationale de coopération des communautés musulmanes de France", créée par l'inévitable crypto-islamiste en costume-cravate Marwan Muhammad (le sectateur de "Allahu Akbar est un message de paix et d'amour" lors de la marche contre l'islamophobie), rapidement rejoint par les imams Eric Younous, Nader Abou Anas, Abdelmonaïm Boussenna, Rachid Eljay ou cheikh Mohamed Minta, etc.,.

    Le mieux, pour ne pas être taxé d'islamophobie, est de leur laisser la parole, celle dont ils se sentent frustrés... Comme on dit: "L'islam, c'est encore les islamistes qui en parlent le mieux."

    Les Musulmans

    Ils viennent de publier une charte significative de la mission qu'ils se sont donnée:

    "CONSTRUIRE En toute autonomie et dans le respect du principe de laïcité, nous souhaitons placer les préoccupations et les attentes des musulmans au cœur de toute réflexion et action que nous menons."

    "SOUTENIR Dans la mesure du possible, nous voulons soutenir toutes les actions allant dans le sens des priorités et des besoins identifiés lors de la Consultation des Musulmans, en renforçant les dynamiques positives lorsqu’elles existent."

    "AGIR Quel que soit le besoin identifié, notre plateforme est résolument tournée vers l’action, main dans la main avec toutes les personnes de bonne volonté, afin de contribuer à la réussite et à l’épanouissement des communautés musulmanes, et donc celle de notre pays."

    "...afin de contribuer à la réussite et à l’épanouissement des communautés musulmanes [...] dans le respect du principe de laïcité..."

     

    Après six mois d'analyses, d’enquêtes et de consultations, ce "mouvement national indépendant des communautés musulmanes de France", vient de présenter son "plan islamophobie" -ou "plan national contre l'islamophobie"- (jugé "inquiétant" de sources policières) qui propose/impose un plan sociétal qualifié d'ambitieux en 28 points, ayant des répercussions fondamentales sur et dans les principaux domaines de la vie publique française, et qui se présente  avec un air de mise en demeure envers toutes nos institutions (gouvernement et quasi totalité des ministères, assemblée nationale, partis politiques, municipalités, préfectures, médias et CSA, défenseur ds droits, institutions internationales, ONG "spécialisées", citoyens, etc...) 

    Un "comité scientifique" était attaché à l#ConsultationDesMusulmans:

    •Fatiha Ajbli, sociologue

    •Valérie Amiraux, sociologue et chercheuse détachée du CNRS

    •Said Bouamama, militant associatif et sociologue

    •Moussa Bourekba, sociologue et chercheur associé au CIDOB

    •Reda Choukour, statisticien

    •Nacira Guénif-Souillamas, anthropologue et sociologue

    •Patrick Simon, socio-démographe et directeur de recherches à l’INED

    •Julien Talpin, sociologue et chargé de recherches au CNRS

    Ne plus être spectateurs, devenir acteurs...

    INSTITUTIONS

    Convention de partenariat des ONGs : Etablissement de conventions contractuelles et transparentes, décrivant les modalités de coopération entre les ONG antiracistes et l’Etat, sur la base de critères transparents et objectifs. Ces conventions permettront une meilleure prise en compte des réalités de terrain, tout en permettant à l’Etat de signaler son engagement de fond sur ces questions.

    Commission parlementaire contre l’islamophobie : Mise en place d’une commission parlementaire mixte contre l’islamophobie, qui aura la charge d’évaluer de manière impartiale les politiques menées et la mise en œuvre du plan ici présenté. Cette commission aura également la possibilité de dresser un bilan des lois (notamment celles de 2004, 2010, 2015 et 2016) ayant eu un impact sur les communautés musulmanes.

    Audit et démantèlement des politiques de "déradicalisation" : Transparence totale sur les dispositifs de signalisation au sein des institutions publiques (éducation nationale,enseignement supérieur, administration policière, hôpitaux et entités de santé). Démantèlement de tout dispositif abusif, criminalisant des pratiques religieuses ou non conforme au strict respect des libertés fondamentales.

    Respect de la jurisprudence en matière d’inclusion des mamans accompagnatrices : Prise de position forte sur le respect des jurisprudences en vigueur, notamment celles respectant la participation des parents accompagnateurs dans les sorties scolaires, régulièrement convoqués dans le débat public.

    Définition opérationnelle de l’islamophobie : Élaboration et adoption d’une définition opérationnelle de l’islamophobie, comme l’ensemble des discriminations et violences contre des personnes et des institutions, en raison de leur appartenance réelle ou supposée à la religion musulmane. Cette définition n’inclut pas la libre critique des idéologies.

    MÉDIAS

    Élargissement du mandat du CSA aux discours de haine à l’antenne : Élargissement de la compétence du CSA en matière de surveillance, de régulation et de sanction des abus, en matière de discours d’incitation à la haine, aux discriminations et au racisme. Sanctions financières contre les chaînes ne respectant pas leurs engagements déontologiques.

    Bilan de la diversité dans les médias : Audit annuel des principales chaines infos et des chaines radiotélévisées du service public, en matière d’inclusion et de représentation des minorités. Évaluation et recommandation d’améliorations concrètes et mesurables.

    Formation et ateliers de journalisme, sur les questions musulmanes : Organisation d’ateliers et de rencontres avec des journalistes, des responsables de rédaction, des universitaires et des personnalités musulmanes, afin de répondre à leurs questions, de mettre en valeur les bonnes pratiques et d’améliorer le traitement médiatique des questions musulmanes.

    Mise en valeur de 100 personnalités musulmanes de la société civile : Identification et formation de 100 personnes issues de la société civile, de confession musulmanes, toutes origines, toutes catégories professionnelles et opinions confondues. Mise en valeur de ces personnalités et promotion de leur diversité dans les médias.

    Respect de la pluralité d’opinion et de la représentation musulmane : Invitation systématique de personnalités musulmanes lors des débats portant sur l’islam et les musulmans. Respect strict des règles du débat contradictoire et de la pluralité d’opinions. Refus d’intervention sur ces sujets de personnalités ayant été condamnées pour des faits d’incitation à la haine et à la discrimination.

    POLITIQUE

    Observatoire des campagnes électorales : Mise en place d’un observatoire des discours de haine durant les périodes électorales et identification des incitations à la discrimination de la part des candidats.

    Charte contre l’islamophobie à signer par les partis politiques / élections : Définition d’une liste d’engagements contre le racisme et les discriminations, dont un volet sur l’islamophobie, l’inclusion des femmes musulmanes, le respect des libertés fondamentales, la pénalisation des discours de haine. Inclusion de ces items dans les programmes électoraux.

    Grand rassemblement contre l’islamophobie : Organisation d’un rassemblement majeur contre l’islamophobie, réunissant toutes les bonnes volontés, toutes les structures qui le souhaitent, contre cette forme de racisme contemporaine qui vise des millions de citoyens.

    PRÉVENTION

    Formation des rectorats : Mise à disposition des avis de l’Observatoire de la laïcité et des décisions de justice relative au fait religieux dans/autour de l’enseignement. Formation des enseignants et des cadres éducatifs au respect strict de ces décisions.

    Charte de respect culturel des patient : Rappel des chartes de respect des patients en milieu hospitalier, notamment en matière de prise en compte des régimes alimentaires, de respect de la dignité et du culte des patients, en bonne intelligence avec les traitements et actes thérapeutiques.

    Formation des cadres musulmans et des imams : Formation des cadres musulmans à la prise en charge des victimes d’actes islamophobes et aux principaux points de droit afférents, afin qu’ils puissent mieux sensibiliser les fidèles et les orienter, le cas échéant, lors de situations de discrimination ou de violence.

    Charte de diversité des entreprises du CAC40 et respect des convictions : Sensibilisation des entreprises du CAC40 au respect de la diversité, visibilisation des bonnes pratiques et promotion de cette diversité dans des campagnes de communication nationales.

    Guide pratique contre l’islamophobie : Diffusion d’un guide et de fiches pratiques, permettant à tout citoyen de connaître ses droits et d’assister des personnes de son entourage, de manière constructive, lorsque des situations litigieuses se présentent.

    Point de contact contre les discriminations : Mise en place de points de contact et de prévention contre les discriminations, dans toutes les municipalités, en lien avec les associations et structures locales, afin d’orienter les usagers du service public en cas de difficulté et de mieux prévenir les discriminations au sein du service public.

    Campagne nationale de sensibilisation : Campagne d’affichage et diffusion de spots radio-télévisés, dénonçant l’islamophobie et sensibilisant à la gravité de ce phénomène.

    ACTION

    Action juridique systématique contre les discours islamophobes : Saisie systématique du procureur de la république lors de discours de haine contre les musulmans, afin d’envoyer un signal fort et dissuasif.

    Boucle d’alerte citoyenne contre l’islamophobie : Mobilisation des citoyens contre l’islamophobie sur des actions simples: participation à des campagnes, saisines spécifiques du CSA, sensibilisation des élus, soutien à des structures locales.

    Action auprès des Institutions internationales : Alerte et saisine systématique de toutes les organisations internationales compétentes (OSCE, Conseil de l’Europe, ECRI, ONU, Commission Européenne) en cas de non respect par l’Etat français des engagements pris par la France en matière de respect des libertés fondamentales et de lutte contre les discriminations.

    SÉCURITÉ

    Sécurisation des mosquées : Allocation d’un budget de sécurisation des lieux de culte musulmans et à la formation des équipes animant ces mosquées. Mise à disposition systématique d’un point de contact policier et préfectoral. Définition d’un plan de prévention et de réponse aux attaques sur les lieux de culte.

    Démantèlement des groupes terroristes d’extrême droite : Identification des groupuscules islamophobes, surveillance des éléments les plus actifs et démantèlement de toute structure incitant ou préparant une action violente contre des personnes, des biens ou des lieux de culte musulmans.

    Publication des statistiques policières : Publication trimestrielle des plaintes et mains courantes portant sur des faits de discriminations et de violences islamophobes, ainsi que les suites policières données à ces actes. Réconciliation de ces statistiques avec celles des ONG, afin de veiller à la fiabilité, la rigueur et à la transparence des chiffres produits dans les rapports annuels.

    Publication des décisions de justice : Publication annuelle des suites judiciaires données aux actes de violence et de discrimination islamophobes, afin d’évaluer l’efficience de la justice en matière de lutte contre le racisme et de dissuader le passage à l’acte.

    Publication des statistiques de gestion du DDD sur les actes islamophobes : Publication et visibilisation du travail du Défenseur des Droits, notamment dans les dossiers gérés en matière d’islamophobie, ainsi que sur les avis rendus, afin de mieux prévenir les actes.

     

     

     

    « Fils de .... ![Mon pôv' Jean-François...] »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Orage
    Vendredi 29 Novembre 2019 à 04:18

    Quelle bouillie!

      • Vendredi 29 Novembre 2019 à 14:48

        @ Orage...!

         

        Mais les conséquences d'une consommation sans modération sont redoutables.

        Et la liste des ingrédients est incomplète.

         

    2
    Vendredi 29 Novembre 2019 à 10:29
    Pangloss

    Ils tissent leur toile. Comme le dit l'araignée aux mouches: "Je m'installe chez vous dans le cadre du respect mutuel et des relations de bon voisinage".

      • Vendredi 29 Novembre 2019 à 15:04

        @ Pangloss...!

        ... Et, franchement, je vais finir par croire qu'ils auraient tort de se gêner.

        Ce qui me console c'est que, dans quelques siècles, leurs descendants se verront accusés de propagande abusive et brutale et seront contraints à une repentance généralisée par la bien-pensance de l'époque. (ou pas)

         

    3
    Vendredi 29 Novembre 2019 à 18:50

    "Les islamistes ça osent tout. C'est même à ça qu'on les reconnait". Une fois pour toute, il faudrait faire disparaître le terme "d'islamophobie" du vocabulaire français ou au contraire estimer qu'il est licite de l'utiliser comme critique d'une religion.

      • Vendredi 29 Novembre 2019 à 20:16

        @ Dr WO...!

        je crois que je vais lancer une grande campagne nationale, avec pétitions, meetings, marches et manifestations, spontanées et interventions publique aux heures de grande écoute sur les grandes chaînes télé contre la  kouffarophobie 

        (NB. je croyais avoir inventé l'expression "kouffarophobie"... même pas... c'est désespérant ! )

         

    4
    Vendredi 29 Novembre 2019 à 19:26

    Bonsoir Bedeau, merci de votre passage et de m'avoir retrouvé après la brusque disparition de l'ancienne édition de pauvrefrance chez centerblog suite à la dénonciation par des Je suis Charlie anonymes...en espèrant qu' Ekla aura plus d'humour. C'est assez dur de repartir à zéro, j'ai perdu les 350 abonnés de centerblog sans pouvoir les prévenir.

    La déontologie chez les journalistes ou au CSA, ça m'a toujours fait marrer...s'inspireraient-ils des versets du coran..? Quand aux pauvres églises au milieu du village, elle vont devoir bientôt laisser leur place aux minarets des futures mosquées...A moins que l'on finisse enfin par se débarrasser des principaux coupables: ceux qui nous gouvernent depuis l'après de Gaulle.

    Stan

    PS: Ne vous offusquez pas de mon avatar, il n'est destiné qu'aux abrutis de délateurs.

      • Vendredi 29 Novembre 2019 à 20:27

        @ Stan....

        J'imagine volontiers le crève-cœur de voir son blog jeté au bûcher et de perdre ainsi 12 années de travail... d'une vie, en quelque sorte. J'espère que vous retrouverez peu à peu un nombre d'abonnés conséquent (n'hésitez pas à puiser dans ma liste de liens ou de visiteurs et de vous en faire connaitre par quelque commentaire...)

        PS. ne vous offusquez pas si, au hasard de mes articles anciens vous tombez sur un montage-photo qui pourrait, à la réflexion, ne pas vous sembler inconnu !

         

    5
    Samedi 30 Novembre 2019 à 07:56

    Quel politique  aura   le courage   de   dire aux  musulmans qu' ils  ont  deux   choix, 

    soit  ils   s'intègrent  et vivent  à la française,  en  pratiquant leur  religion,  mais   uniquement  à la mosquée,   soit   ils    migrent   vers  un des  57  pays  musulmans qui  appliquent  la  charia

      • Samedi 30 Novembre 2019 à 10:26

        @ trublion...

        Ce n'est pas tant le courage qui manque mais, comme disait Audiard (cité par Macron...), "Y'en a qu'ont essayé, y z'ont eu des problèmes": procès judiciaires, politiques et médiatiques... condamnations... ostracisation... exclusion du parti (donc condamnation au silence dans la sphère publique)... etc.

        De plus, c'est structurellement et fondamentalement  impossible : les musulmans divisent le monde en deux parties et deux seulement : le "dar al-islam" = pays où la soumission à Allah est effective et totale, et le "dar al-harb" = pays qu'il faut conquérir pour l'y imposer ("harb" = guerre, dans tous les sens du mot guerre: militaire, terroriste, psychologique, etc...)

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :