• hydre-o'philie citoyenne.

     

    Le président Macron en a appelé, dans un vibrant discours plein d'émotion et de patriotisme, à la nation toute entière de lutter contre "l'hydre islamiste", en repérant et signalant "les relâchements, les déviations... ces petits riens qui deviennent de grandes tragédies" et en plaidant en faveur d’une “société de vigilance” digne de “l’irréductible esprit français de résistance” et forte de “l’unité de la Nation”. 

    Il fut écouté sans délai et ses précieux conseils mis en application.

    Exemple, cette nette et précise "Fiche de remontée de signaux faibles de radicalisation":

    Bon, mais en même temps™, c'est pas parce-qu'il l'a dit qu'il faut le faire... Au contraire.

    L'Université de Cergy-Pontoise qui avait pris cette initiative destinée à son personnel a du faire marche arrière, retirer ce document et présenter ses plus plates excuses à la Sainte Diversité, en précisant toutefois que la "lutte contre le terrorisme" ou le "système d'alerte" n'étaient en fait qu'une ambiguë "assistance aux personnes touchées par le phénomène" !

    hydre-o'philie citoyenne.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    (PS. J'en connais qui doivent se marrer...!)

    "hydro"-philie citoyenne.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « (parallèles)(vroum-vroum teuf-teuf) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Souris donc
    Jeudi 17 Octobre à 17:42

    Moi, je me marre. L'université de la diversité, hi hi hi !

    2
    Jeudi 17 Octobre à 19:08
    Pangloss

    Tout ça va mal finir (ou mal continuer?).

      • Jeudi 17 Octobre à 20:43

        @ Pangloss...

        On se demande à qui profite le crime... Il ne peut pas s'agir que d'incompétence, de lâcheté ou de manque de volonté et de moyens...

         

        Rire, avant d'en pleurer:

        La sortie des cours en 2025 à l'école de préparation à l'Université "Ouverture et Tolérance" de Chartres : les mamans voilées attendent leurs jeunes garçons mineurs à l'intérieur de la cathédrale "Wali Fatima" pour la rupture du jeûne en présence de Sa Sainteté le pape François Zéro

         

        (* "François Zéro", ce n'est pas de moi...)

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :