•  

    Et maintenant, une page de sports... 

    On dénonce, on recherche, on accuse, on juge, on condamne, et souvent ou parfois à très juste titre, tout ce qui ressemble à un harceleur, à un violeur ou à un pédophile, aujourd'hui dans monde du sport. Seraient concernés les milieux de la gymnastique, du patinage artistique, du tennis, du football, du basket, de la natation, et même du motocyclisme, etc... ( je ne sais pas pour la boxe, le rugby, le karaté ou l'haltérophilie; pour la lutte gréco-romaine, non plus...). On en parle, comme on en parlait hier ou avant-hier et sur le même sujet, dans les domaines de l'édition et de la littérature, du spectacle et du cinéma, dans l'Education Nationale ou encore dans l'Armée et jusque dans les médias et, bien sûr, dans l'Eglise catholique. Mais pas encore dans l'islam. Ça viendra. Ou pas...

    Comme disait l'oncle de mon ami Boris: "Y a quelque chose qui cloche là-dedans, J'y retourne immédiatement"

    On dénonce, on recherche, on accuse, on juge, on condamne, et souvent ou parfois à très juste titre, tout ce qui ressemble à un harceleur, à un violeur ou à un pédophile dans le sport, amateur ou professionnel, catégories cadets, juniors, ou "jeunes" seniors. Bref, tout ce qui peut perturber le développement harmonieux de jeunes gens encore extrêmement fragiles psychologiquement, sous la coupe d’entraîneurs ou de coachs indignes et tyranniques. On ne parle pas encore, dans le sport toujours (foot, essentiellement et sports de combat), de dirigeants de clubs, islamistes radicalisés, prosélytes zélateurs et de leurs discours qui peuvent perturber le développement de jeunes gens encore fragiles. Ça viendra. Ou pas...

    Comme disait l'oncle de mon ami Boris: "Y a quelque chose qui cloche là-dedans, J'y retourne immédiatement"

     

    A vous les studios.

    Et maintenant, une page de publicité...

    Parcours Santé

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    16 commentaires
  • 2019-nCoV ?... Même pas peur...

    Merci qui ?

    Alors que, comme pour vouloir provoquer des sentiments de panique dangereux ou superflus, la presse du jour titre sur cinq colonnes à la une :

    Mystérieux virus en Chine, la crainte d'une propagation mondiale. Tandis que de premiers Français vont être rapatriés de Wuhan, les autorités sanitaires ont confirmé mardi un quatrième cas dans l'Hexagone. En Chine, l'épidémie s'accélère. Le bilan fait état de 131 morts et plus de 6000 personnes contaminées. Le nombre d'infections par le nouveau coronavirus en Chine a dépassé celui de l'épidémie de Sras dans le pays en 2002-2003, selon les chiffres officiels publiés mercredi. Les autorités sanitaires chinoises ont dénombré mercredi 5 974 cas confirmés de contamination en Chine continentale, soit plus de 1 400 de plus que la veille, et 132 décès. Le virus du Sras avait pour sa part infecté 5 327 personnes dans le pays. (LCI)

    Coronavirus : contagion, symptômes, mortalité… ce que l’on sait sur l’épidémie Quel est le taux de mortalité lié au nouveau coronavirus? Quel est son niveau de transmission entre humains? On en apprend un peu plus chaque jour sur l’épidémie partie de Chine, mais de nombreuses inconnues empêchent encore de déterminer son degré de gravité à l’échelle mondiale. En France, quatre cas ont été confirmés : trois à Paris, et un à Bordeaux. Le quatrième a été annoncé mardi soir. Il s’agit d’un touriste chinois âgé qui se trouve dans un "état clinique sévère". Il a été hospitalisé à Paris. (Sud-Ouest)

    Le virus chinois qui a déjà tué plus d'une centaine de personnes touchera des dizaines de milliers d'individus, selon des experts en épidémiologie. L'épidémie du nouveau coronavirus apparu en Chine va faire au bas mot des dizaines de milliers de malades et durer plusieurs mois dans le meilleur des cas, estiment des experts en épidémiologie sur la base des premières données disponibles. "Il semble de plus en plus qu'il ressemble au Sras" [...] Le Sras était contrôlable, donc on espère que celui-ci le sera aussi, mais on ne le saura que dans quelques semaines". "Cela prendra des semaines, probablement des mois, et personne ne sait comment cela évoluera". Le nombre officiel de cas est de plus de 4000 en Chine. Le nombre réel de cas chinois, en incluant les non détectés, selon le groupe international coordonné à Northeastern, est sans doute de plus de 25.000. Des chercheurs de l'Université de Hong Kong (HKU) estiment de leur côté que le nombre dépasse 40.000 actuellement. (BFM-TV)

    Coronavirus 2019-nCoV : un premier rapatriement de Français prévu en fin de semaine Le rapatriement des Français depuis Wuhan (Chine), épicentre de l'épidémie de coronavirus 2019-nCoV, s'organise. Quelque 250 d'entre eux, ainsi que plus de 100 ressortissants d'autres pays européens, doivent rentrer en fin de semaine à bord de deux avions distincts... Une fois sur le sol français, les rapatriés ne présentant pas de symptômes seront regroupés dans un lieu où ils seront sous surveillance médicale pendant 14 jours, durée maximale estimée d'incubation de la maladie. Les rapatriés qui présentent déjà des symptômes seront, quant à eux, hospitalisés à leur retour."Les mesures sont justifiées par le niveau de risque", a estimé le directeur général de la Santé, assurant toutefois que ce rapatriement ne représentait pas un risque de propagation du virus en France. (FranceInfo)

    Mais...

    D'autres journaux nous donnent les derniers conseils pratiques rassurants pour "s'armer contre le coronavirus"...

    Ouf, sauvés...!

    Même pu peur...

    Merci qui ?

    ...

     

     

    Quelques conseils pour s’armer contre le coronavirus et autres virus de l’hiver

     
     

    "Contre les virus en général et le coronavirus en particulier, à ce stade où nous ne savons pas encore de quelle façon l’épidémie va se propager, la meilleure attitude est de se tenir prêt à l’affronter."

    "L’un des piliers de la défense antivirale est la thymuline. Elle permet aux cellules thymiques de communiquer entre elles, et en particulier aux cellules mères d’initier les cellules jeunes et immatures. Elle est toujours conseillée en homéopathie, en 9 CH. Vous pouvez donc, quels que soient votre âge ou votre poids, prendre quatre granules de thymuline 9 CH le matin (idem pour un nourrisson de quelques semaines) pour renforcer vos défenses immunitaires."

    "L’autre pilier de la défense antivirale est la vitamine C. Toutes les sources sont bonnes, mais l’on préférera la vitamine C naturelle, en particulier celle tirée du jus d’un citron bio. On peut aussi en râper le zeste et saupoudrer des préparations culinaires. Certains fruits (kiwis, agrumes) sont particulièrement riches en vitamine C. Si nous sommes pressés, achetons l’Acérola 500 mg. "

    "La vitamine D est le troisième pilier de la défense. Il convient donc particulièrement d’être à jour dans ses prises de vitamine D, c’est-à-dire une ampoule de ZymaD par mois jusqu’au printemps pour les adultes, et tous les deux mois pour les enfants (sur ordonnance). Sinon, prendre quatre gouttes de vitamine D 1000 UI par jour jusqu’à la fin de la période de risque (disponible sur Internet) et cinq gouttes de ZymaD pour les petits."

    "Enfin, la diététique garde une place majeure.Veillons à privilégier une nourriture saine, pas trop riche en graisses animales, et plus riche que d’habitude en légumes frais et en fruits"

    "Voici une prévention simple, non toxique, peu onéreuse et applicable chez chacun de nous." (Bd Voltaire)

    Docteur Gilles Tisserand - homéopathe à Paris.

     

     

    Merci qui ?

    illustration:

    chercheurs chinois n'ayant pas eu connaissance des conseils du Dr Tisserand

     

    PS.:On attendrait une déclaration de Rika Zaraï sur les bienfaits des bains de siège et des tisanes de buis (un anti-viral méconnu) pour lutter contre cette épidémie.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    10 commentaires
  • Je lis ça partout :

    Comme après chaque Noël, c'est le mois du blanc.

     

    C'est quoi, ce truc là ? ?

    Est-ce que ça annonce qu'on va avoir de la neige pendant tout un mois et on va pouvoir faire des vrais bons-hommes de neige en vraie neige avec une carotte dans le nez (et des vraies bonnes-femmes de neige avec une carotte dans                     ) ? (attention, cependant, si vous circulez, à ce que la DDE et la SNCF aient pris les dispositions adéquates... dès que la CGT aura repris le boulot)

    Est-ce que ça autorise, après les "beuveries immondes et innommables" (sic) des dernières semaines, et en plein "dry january" sans alcool -comme on dit dans les quartiers branchés et les soirées pareil- à quand même pouvoir boire (avec modération, bien entendu) Riesling ou Sauvignon, mais pas Beaujolais ni Côte-du-Rhône ? (bien que le vin, c'est pas vraiment de l'alcool, hein ? enfin je crois...)

    Est-ce que ça signigie que c'est la fête de l'Homme Blanc, et dans ce cas, comment interpréter "Homme blanc... ce mois-ci, ça va être ta fête...!" ? A prendre au premier ou second degré, avec ou sans sous-entendu ? Et que répondre à un tel message ? et sur quel ton ? ("fête de l'homme blanc" ou "fête à l'homme blanc" ? ne dites rien je crois savoir.)

    Est-ce que c'est le mois où les héritiers d'Eddy Barclay relancent la mode des Soirées Blanches au bord de la Grande Bleue, avec des extras payés au noir et qui rient jaune, au grand désespoirs des rouges et des verts dans une colère noire et qui commencent à voir rouge ? Ou, l'un n'excluant pas l'autre, le début des White Party festives tout-autant que LGBT ?

    Est-ce que ça oblige à ce que,                     dans toutes conversations,                       il faudra laisser de temps à autres                un silence        plus ou  moins long                 pour reprendre sa respiration,                 et laisser à son interlocuteur      le temps     de     bien      comprendre ?

    Est-ce que, pendant 31 jours consécutifs et sans exception, il ne faudra manger que du blanc de poulet, du blanc de poireau et du fromage blanc ? Et boire du lait ? Mais quid des végétariens ?

    Est-ce qu'on va revoir tous les films de Michel Blanc sur France2 ?

     

    Est ce que je vais faire refaire les peintures de ma salle-de-bain par l'entreprise Y. Klein & C° - rue Gustave le Rouge - 93130 Le Blanc-Mesnil 

    Kasimir Malevitch - Carré blanc sur fond blanc

    C'est quoi, c'truc là encore ?

     

    Carré blanc sur fond blanc est le tableau le plus mystique de son auteur. Il atteint le monde de la non-représentation. Il est tout et rien à la fois. Cela peut choquer ou plaire, on peut détester ou adorer, mais on ne peut rester indifférent devant cette oeuvre. Jamais personne n'avait osé dépasser, contourner, braver les canons de l'art pictural à ce point là.
    Le blanc représente l'infini, mais également le pur. On comprend mieux pourquoi c'est la couleur préférée des suprématistes.

     

     

    Arte

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    10 commentaires
  •  

    ...et des bottes de moto.

      Villiers-le-Bel est une commune française située à l'extrémité sud-est du Val-d'Oise en région Île-de-France, à quatorze kilomètres au nord de Paris. Elle est le chef-lieu du canton de Villiers-le-Bel. Ancien village rural du Pays de France devenu banlieue pavillonnaire dès les années 1920 avec la construction de lotissements, la commune a connu une profonde transformation sociale à la suite de l'implantation d'un grand ensemble à la fin des années 1950.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Villiers-le-Bel, un soir d'octobre 2019... Des policiers prennent en chasse une voiture qui refuse de s’arrêter à un banal contrôle routier et qui prend la fuite. Le conducteur sera interpellé un peu plus loin, dans une rue voisine. Alors que les policiers procédaient aux vérifications d'usage, ils entendent une moto s'approcher et font signe au pilote de ralentir pour lui éviter de percuter l'un des véhicules de police ou l'une des personnes présentes sur les lieux. Au lieu de cela, le jeune homme, Ibrahima Bah surnommé Ibou, refuse d'obtempérer, monte sur le trottoir, accélère puis freine brutalement avant de perdre le contrôle de son engin, et se viande lamentablement comme une grosse bouse contre le premier poteau métallique qui se trouvait là... Il n'a pas pu être réanimé par les policiers en attendant les secours... La moto, volée, a peut-être été rendue à son propriétaire légitime.

    Suivant en cela la tradition beauvillésoise, une vive émotion s'est emparée de toute la ville lors d'une marche blanche. "On veut des explications, on veut savoir ce qu'il s'est passé. Ils ont tué Ibrahima. S'il avait été blanc, il ne serait pas mort", affirme Assa Traoré, la sœur du célèbre Adama,

    ...et des bottes de moto.

    Un autre hommage fut rendu, une semaine plus tard, en face de l'arrêt de bus de la Cerisaie allée des Bleuets, avant qu'un milliers de personnes et une centaine de quads et de motos n'aille bloquer la circulation sur la D316 pendant une bonne heure, en enchaînant accélérations et figures acrobatiques sur une roue.

    Mais comme si tout ça n'était pas suffisant...

    A Sarcelles, des stars du rap pour rendre hommage à Ibrahima Bah (source)

    ...et des bottes de moto.

    Stomy Bugsy, Neg'Marrons, Ärsenik, Vegedream, Kery James, Maes, Key Largoo, Driver, Landy, Oumar Diaw… Une quarantaine de rappeurs, DJ et humoristes de tout horizon, avec une renommée locale ou nationale, vont se rassembler, samedi 4 janvier pour une journée en hommage à Ibrahima Bah à l'espace du Champs-de-Foire de Sarcelles. Elle est organisée par l'association "Justice et paix pour Ibrahima Bah". Son grand frère, Diané Bah l'a annoncé ce lundi sur les réseaux sociaux. "Pour défendre la cause et rendre hommage à notre frère, notre fils, notre ami, notre concitoyen Ibrahima Bah"...

    C'est l'idée de Wassim, 22 ans, ami du défunt, qui est à l'origine de l'événement. "Je voulais organiser un petit concert pour soutenir la famille, confie-t-il. Et tout est parti très vite. J'ai été un peu dépassé car beaucoup d'artistes ont répondu favorablement." Il a donc fait appel à des managers et producteurs locaux. D'abord prévu le 8 décembre, l'événement a donc été décalé au 4 janvier, "pour prendre le temps de l'organiser".

    L'espace du Champs-de-Foire a été prêté gracieusement par la commune. Du matériel pour mener à bien l'événement, dont de la sono, va être mis à disposition. "Comme nous le faisons pour toutes les associations de la ville. Nous sommes solidaires avec la famille dans le drame", souligne le maire (PS) Patrick Haddad.

    démonstration :

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    10 commentaires
  •  

    La COP25 s'ouvre demain, lundi 2 décembre, en Espagne, pour mettre fin au réchauffement climatique qui touche la planète.

    Mais...

    Ça va très mal :

    La jeune militante activiste etc... écologiste, de retour de New-York dans son zoli fameux bateau fin comme un noiseau, Greta Thunberg, sans qui rien ne pourrait être sérieusement discuté ni décidé par les autres experts du monde entier, n'arrivera que mardi (au mieux) sur les côtes européennes.

    Et au Portugal. Forcément

    Et elle ne peut pas, bien sur, prendre l'avion pour aller vite vite de Lisbonne à Madrid surtout devant tous les journalistes présents.

    Ni faire le trajet avec une auto à moteur thermique et fumant et pétaradant et polluant, qu'il faudrait ramener à Lisbonne, avant de repartir en Suède à bicyclette.

    Reste une voiture électrique mais, sur ce tronçon de route ibérico-ibérique, les infrastructures pour en recharger les batteries seraient très largement insuffisantes

    Et, en plus, un groupe écologiste espagnol local, hostile à une exploitation à ciel ouvert d'une mine de lithium pour ces mêmes batteries, mine qui défigurerait le paysage et détruirait le poumon vert de la région s'y oppose au nom de la Nature et de la Planète.

                   Ça va mal pour le climat

    Quand ça va pas, ça va pas.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    4 commentaires
  • En matière d'environnement, une nouvelle urgence absolue agite toute l'écolosphère médiatique.

    Ç'aura été le sujet chaud de la semaine, le problème brûlant, la question qui jette un froid:

    Faut-il interdire les terrasses chauffées ?

    Greta n'y avait pas pensé (les popotes populaires, c'est pas trop son truc), mais madame Nathalie Appéré, mairesse socialiste de Rennes ("première femme à être..."), élue grâce aux voix EELV et Front de Gauche, y a pensé pour elle.

    Ça consommerait beaucoup d'énergie : gaz, électricité,  ou boulets de charbon (chez les bougnats) pour pas grand-chose, sauf le confort de quelques clients fragiles et privilégiés, le tiroir-caisse du tavernier et l'activité commerciale de la cité et, forcément; émettrait des gaz polluants et réchaufferait (un tout petit peu, mais quand-même...) l’atmosphère au-dessus du Pôle-Nord et de l'Amazonie en même temps que le trottoir d'en face... 

    Personnellement, je m'en fous comme de mon premier diabolo-menthe, ne fréquentant les cafés et leur terrasse que très (très...) épisodiquement et, le cas échéant, essayant de m'adapter à la météo du lieu et de l'instant: Perrier-rondelle ou demi-panaché bien frais en cas de réchauffement climatique avéré, Viandox ou grog-Négrita en cas de dérèglement climatique visible.

    Il est donc urgent et nécessaire de les interdire, à la fois pour la sauvegarde de la planète... la protection des fleurs, des arbres, des zoizeaux, des papillons et du dahu rouquin à poil ras... l'harmonie des températures et des précipitations au-dessus des élevages de galettes de blé noir... et pour sa réélection à la Mairie en 2020, face à des "Verts" qui s'imaginent déjà en tête au 1er tour.

    Mais pourquoi s'attaquer aux seules terrasses des cafés, et plus spécifiquement à celles qui sont chauffées ?

    Oui... pourquoi s'arrêter en si bon chemin et ne pas envisager une interdiction générale de tous les débits de boisson publics ? On ne parle pas, bien sur, des "Cup-rooms of Tea" ni de certaines "Brâsseries" restées "très authentiques", indispensables à une Vie Sociale et Mondaine bien comprise entre mondains sachant vivre et se socialiser entre gens sachant vivre... mais bien des "bistros" (ou "bistrots") et autres "troquets", "caboulots", "rades", "buvettes", "bars-PMU", "café-tabac", etc...

    Ce sont en effet des endroits, certes inscrits au patrimoine immatériel de l'Hexagone (mais raison de plus, diraient certains qui n'en ont jamais rencontré la culture...) avec leur typique mais extrêmement clivant "jambon-beurre" 100% haram (et une raison de plus en plus) et où on boit de la bière et du vin rouge et où on fume des Gitanes sans filtre. (les "bars à chicha" n'entrant pas, dieu soit loué dans cette catégorie d'établissements).

    Ce sont aussi des endroits où des femmes seules ou entre copines (donc sans mari, ni frère, ni père...), viennent parfois boire un verre, souvent en jupe, croisant et décroisant les jambes, les cheveux à l'air, sans se rendre compte  des tentations qu'elles infligent à nos NAC ("nouvellement accueillis compatriotes") aux codes moraux différents. Elles iront se plaindre au commissariat le plus proche pour une main au cul ou une bite sale et mole exhibée innocemment (on voit ça, de temps en temps, à Rennes, je crois et ailleurs aussi : c'est bien la preuve !).

    Ce sont enfin des endroits où le mâle blanc hétéro de plus de 50 ans aime à rencontrer régulièrement ses congénères, surtout les soirs de paye (mais aussi les jours de finale de match de foot, ou d'étape du tour de France,...), pour se saouler la gueule avec l'argent du ménage ("l'Assommoir" : c'est pas qu'un livre de Victor Hugo comme dirait le cinéaste Ladj Ly ...!?) avant de rentrer complètement bourré chez lui et tabasser, violenter et violer sa femme, quand il ne va pas jusqu'à la féminicidiser devant ses enfants...

    Et aussi, pourquoi seulement dans cette bonne ville de Rennes ? Grenoble, Calais, Lille, Bordeaux, Strasbourg, Lyon et chaque ville, village, bourg ou hameau des territoires devraient avoir les mêmes droits et les mêmes devoirs (pour Paris... ça dépend... ça dépend des quartiers... et pis des habitants... par exemple, le Quartier St Germain... ou le Marais... faut pas non plus être excessif en tout... non plus !).

    Alors, je vous le re-demande, pourquoi limiter à quelques rares terrasses (sous prétexte qu'elle sont chauffées...) une interdiction qui serait salutaire à tous ?

    "Fermez les bistros..."

    De toutes façons, pour manger un morceau et boire un coup entre teupos, y'a forcément un kebab avec narguilé, thé à la menthe et lait fermenté pas très loin.

    N.B.: les "rooftops" chicoss et chochottes, c'est pas pareil...

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    8 commentaires
  • Soutien à Brigitte Macron (suite)

    "Les risques du métier"

     (vu dans la presse du 15 novembre) 

     

    Face aux diverses colères sociales, Macron mobilise ses troupes.

    Pour faire face à un vent de fronde sur tous les fronts, le chef de l'Etat aimerait se montrer davantage à l'écoute des Français pour entamer le plus sereinement possible la seconde moitié de son quinquennat, toujours plombé par des sondages catastrophiques.

    Pour tenter de désamorcer les multiples mécontentements qui s’élèvent de toutes parts le chef de l’Etat incite ses ministres à monter au créneau.

    Chacun est sommé de s'y mettre. Sans tarder, ni discuter.

    Bien entendu, le président endossera le costume de "démineur en chef" mais, comme le rappelle l'un de ses proches : "Il n'y a pas qu'un seul homme, mais un gouvernement, un parti, des parlementaires...." 

    Histoire de ne pas le laisser, seul, en première ligne.

    Le président l'avait fait remarquer lui-même, en le disant à sa façon : "Bibi, il en a déjà assez pris." et, en même temps ™, "La première dame a les chocottes..."

     

    Les mots du Président.

     

    Imagine t-on, aux plus fort des "événements de Mai", le Général de Gaulle déclarer "Mézigue, il en a ras le képi, et tant' Yvonne, elle a les foies" ?

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique