•  La chloroquine : un vieux médicament contre les maladies actuelles...

    "the Lancet" - novembre 2003

    Pour ceux qui seraient restés confinés sans aucun lien avec le monde (celui d'avant celui d'après) :

    Parue dans "The Lancet" ce vendredi 22 mai, une étude constate que l'hydroxychloroquine et la chloroquine ne permettraient pas de lutter contre le nouveau coronavirus, et pourraient même être néfastes.

    Pourtant, en 2003,dans le même "Lancet" un article ne tarissait pas d'éloges pour ce traitement: 

    https://www.thelancet.com/journals/laninf/article/PIIS1473-3099(03)00806-5/fulltext 

    "the Lancet" ?...!!!

    (NB.: plusieurs mise-à-jour dans les derniers commentaires adressés à Fredi M.)

    extraits:

    Effets de la chloroquine sur les infections virales: un vieux médicament contre les maladies actuelles

    La chloroquine est une 9-aminoquinoléine connue depuis 1934. Outre ses effets antipaludiques bien connus, le médicament possède des propriétés biochimiques intéressantes qui pourraient être appliquées contre certaines infections virales. La chloroquine exerce des effets antiviraux directs, inhibant les étapes dépendantes du pH de la réplication de plusieurs virus, y compris les membres des flavivirus, rétrovirus et coronavirus. Ses effets les mieux étudiés sont ceux contre la réplication du VIH, qui sont testés dans des essais cliniques. De plus, la chloroquine a des effets immunomodulateurs, supprimant la production / libération du facteur de nécrose tumorale α et de l'interleukine 6, qui interviennent dans les complications inflammatoires de plusieurs maladies virales.../... 

    .../...la tolérabilité, le faible coût et les propriétés immunomodulatrices de la chloroquine / hydroxychloroquine sont associés à des effets biochimiques qui suggèrent une utilisation potentielle dans les infections virales, dont certains symptômes peuvent résulter de la réponse inflammatoire. Nous nous demandons si cet ancien médicament dont la molécule mère, la quinine, a été isolée à la fin du XIXe siècle de l'écorce du quinquina tropical, pourrait connaître un renouveau dans la gestion clinique des maladies virales de l'ère de la mondialisation.

    La chloroquine / hydroxychloroquie peut altérer la réplication de plusieurs virus en interagissant avec l'entrée virale à médiation endosomique ou les stades avancés de la réplication des virus enveloppés.../...

    La chloroquine / hydroxychloroquie a un profil de toxicité bien étudié. L'utilisation d'un demi-siècle de ce médicament dans le traitement du paludisme démontre la sécurité de l'administration aiguë de chloroquine à l'homme. L'utilisation de chloroquine / hydroxychloroquine dans les maladies rhumatismales et pour la prophylaxie antipaludique a montré une faible incidence d'événements indésirables lors de l'administration chronique de ce médicament pendant des périodes allant jusqu'à quelques années.

    Sur la base des effets de la chloroquine / hydroxychloroquine sur plusieurs virus enveloppés et sur l'activation immunitaire, nous émettons l'hypothèse que ce médicament pourrait être d'une certaine utilité pour la gestion clinique du SRAS. À l'heure actuelle, aucune tentative de traiter cette maladie avec des médicaments antiviraux connus, à savoir la ribavirine et l'oseltamivir, n'a été concluante.../...

    L'agent causal du SRAS a récemment été décrit comme un nouveau coronavirus. Des études récentes soutiennent l'idée que les coronaviridae infectent leurs cellules cibles par une voie endocytique et que la chloroquine pourrait inhiber leur réplication. Les cellules infectées par le coronavirus humain HCoV-229E et traitées avec du nocodazole (un agent de polymérisation microtubulé qui bloque le transport des endosomes précoces à tardifs) ont produit une diminution des quantités d'antigènes HCoV-229E. Ce résultat indique que le transport endosomal est nécessaire pour l'infection par HCoV-229E. Les cellules traitées à la chloroquine ont exprimé une diminution des quantités d'antigènes HCoV-229E.../...

    À l'heure actuelle, il est difficile de répondre à la question de savoir si la vieille chloroquine pourra vivre une "seconde jeunesse. En raison de son effet principal, c'est-à-dire l'augmentation du pH endosomal, le médicament a un spectre exceptionnellement large d'activité antimicrobienne qui pourrait être exploité dans de nombreuses infections. Les résultats obtenus dans la prophylaxie de la fièvre Q indiquent que la chloroquine / hydroxychloroquine peut être utilisée avec succès dans la gestion clinique des infections autres que le paludisme. En ce qui concerne les maladies virales, il est clair que le médicament a des effets antiviraux et immunomodulateurs qui méritent une attention particulière.

    (Pour en revenir à l'article initial du "Lancet", il n'est pas inutiles de préciser qu'un certain nombre d'infectiologues, au Maroc, en Grande-Bretagne, en Espagne ou en Australie1 par exemple, en remettent vigoureusement en cause l'étude elle-même et les conclusions  "d'un point de vue méthodologique et épistémologique" et que, selon "the Guardian" la rédaction de la revue aurait demandé des éclaircissements à leurs auteurs... - en France, ça va, merci, le ministre (sic) de la Santé (re-sic) en fait même plus que les "recommandations" de prudence internationales... )

    Ah... Oui, je sais, je ne suis pas médecin et j'ai donc pu ne pas comprendre toutes les subtilités de langage qui existeraient dans l'article et j'ai pu me méprendre sur les termes "La chloroquine exerce des effets antiviraux directs, inhibant les étapes dépendantes du pH de la réplication de plusieurs virus, y compris les membres des flavivirus, rétrovirus et coronavirus" ou encore "L'utilisation de chloroquine / hydroxychloroquine dans les maladies rhumatismales et pour la prophylaxie antipaludique a montré une faible incidence d'événements indésirables lors de l'administration chronique de ce médicament" ou "le médicament a des effets antiviraux et immunomodulateurs qui méritent une attention particulière"....

    Je sais aussi que cet article date de 2003...  Mais je ne crois pas savoir si, depuis, un autre traitement aux mêmes "effets antiviraux directs", au même "profil de toxicité bien étudié", et aux mêmes "tolérabilité, faible coût et propriétés immunomodulatrices", suggèrent une même "utilisation potentielle dans les infections virales" et méritent une même "attention particulière" ?

    J'en profite pour signaler aux adversaires de la chloroquine et du professeur Raoult réunis une modeste étude passée totalement (ou presque) inaperçue dans ce grand déballage médico/médiatico/économico/politico-correct : (https://thenextweb.com/corona/2020/05/22)

    Le cannabis est plus efficace que l’hy­droxy­chlo­roquine contre le Covid-19

    Une équipe de scientifiques canadiens a identifié au moins 13 variétés de cannabis qui pourraient aider à combattre efficacement le Covid-19.

    Alors que de plus en plus d'études soulignent les effets secondaires potentiellement dangereux d'un traitement à l'hydroxychloroquine, certains chercheurs explorent d'autres pistes, avec un certain succès. Une récente étude par des scientifiques canadiens suggère ainsi un traitement au cannabis sativa pour prévenir l'infection du coronavirus

    qui conclue:

    Non seulement personne n'est jamais mort en consommant du cannabis, mais il présente des avantages médicaux connus pour la prévention et le traitement de maladies, allant des infections virales au cancer.

     

    On reste cool, Raoul(t)...

     

     

    NB.: plusieurs mise-à-jour dans les derniers commentaires adressés à Fredi M.

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    9 commentaires
  •  

     

     

    "Attention, le premier des saints de glace*, souvent tu en gardes la trace"

    Encore quelques jours pour se décider...

    ...un choix crucial et dilemmique nous est imposé :

    • des lendemains radieux et chantants en suivant les recommandations de Nicolas Hulot

    • une fin du monde apocalyptique si nous n'écoutons pas les conseils de Juliette Binoche

    Personnellement, j'hésite encore.

    * saint Mamert, 1er des "Saints de glace", célébré le 11 mai. 

     

     

    #1 hulotopies (avec "France-Inter")

    "Séquence ambitions"

    Le temps est venu : "une matrice pour réussir l’avenir"

    la tribune d'un ancien ministre d'Etat, ou 

    le devoir d'un élève de cours élémentaire ?

    Le monde d’après sera radicalement différent de celui d’aujourd’hui :

    Les 100 principes de Nicolas Hulot pour "un nouveau monde" (pas 97, 98 ni 02...)

    extraits :

    1. Le temps est venu, ensemble, de poser les premières pierres d’un nouveau monde.

    9. Le temps est venu de ne plus se mentir.

    10. Le temps est venu de réanimer notre humanité.

    12. Le temps est venu de prendre soin et de réparer la planète.

    15. Le temps est venu d’entendre la jeunesse et d’apprendre des anciens.

    16. Le temps est venu de créer du lien.

    25. Le temps est venu de reconnaître l’humanité plurielle.

    27. Le temps est venu de cultiver la différence.

    42. Le temps est venu de globaliser ce qui est vertueux et de déglobaliser ce qui est néfaste.

    48. Le temps est venu d’effacer la dette des pays pauvres.

    57. Le temps est venu de l’égalité absolue entre les femmes et les hommes.

    61. Le temps est venu du travail qui épanouit.

    72. Le temps est venu de ralentir.

    80. Le temps est venu de lier notre je au nous.

    91. Le temps est venu de déclarer que le racisme est la pire des pollutions mentales. 

    98. Le temps est venu sur cette matrice de choisir, encourager et accompagner nos dirigeants...

    100. Le temps est venu de créer un lobby des consciences.

    sans commentaire...

     

    #2 binochapsologie (avec "le Monde")

    "Méta-crise, questions essentielles et problème systémique"

    "Non à un retour à la normale": appel de Juliette Binoche et 200 artistes et scientifiques

    Un collectif de personnalités, dont Madonna, lancent dans une tribune un appel aux dirigeants et citoyens pour changer en profondeur nos modes de vie, de consommation et nos économies.

    Cela veut-il dire (en même temps™) : renoncer à tout ce qui fait le charme discret et bourgeois de la "jet-set" et du "show-biz" ? ou pas ? dénoncer les contrats publicitaires avec Dior, Kia ou Jaguar ? ou pas ?

    extraits :

    La pandémie de Covid-19 est une tragédie. Cette crise, pourtant, a la vertu de nous inviter à faire face aux questions essentielles.

    Le bilan est simple : les "ajustements" ne suffisent plus, le problème est systémique.

    La catastrophe écologique en cours relève d’une "méta-crise" : l’extinction massive de la vie sur Terre ne fait plus de doute et tous les indicateurs annoncent une menace existentielle directe

    Nous appelons donc solennellement les dirigeants et les citoyens à s’extraire de la logique intenable qui prévaut encore, pour travailler enfin à une refonte profonde des objectifs, des valeurs et des économies.

    Le consumérisme nous a conduits à nier la vie en elle-même : celle des végétaux, celle des animaux et celle d’un grand nombre d’humains. La pollution, le réchauffement et la destruction des espaces naturels mènent le monde à un point de rupture.

    Pour ces raisons, jointes aux inégalités sociales toujours croissantes, il nous semble inenvisageable de "revenir à la normale".

    La transformation radicale qui s’impose -à tous les niveaux- exige audace et courage. Elle n’aura pas lieu sans un engagement massif et déterminé. A quand les actes ? C’est une question de survie, autant que de dignité et de cohérence.

    Parmi les (fort nombreux) signataires (bizuts de la dernière averse ou vétérans des neiges d'antan) :

    Isabelle Adjani, actrice; Yann Arthus-Bertrand, photographe, réalisateur; Josiane Balasko, actrice; Emmanuelle Béart, actrice; Marion Cotillard, actrice; Béatrice Dalle, actrice; Marianne Faithfull, chanteuse; Nicolas Hulot, président d’honneur de la Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l’Homme; Anish Kapoor, sculpteur, peintre; Christian Louboutin, créateur; Claude Makélélé, footballeur; Ald Al Malik, rappeur;  Vanessa Paradis, chanteuse, actrice; Olivier Py, metteur en scène; Jean-Michel Ribes, metteur en scène; Matthieu Ricard, moine bouddhiste; Christophe Willem, chanteur; Zazie, chanteuse; etc... toutes personnalités que la menace existentielle directe d'un retour à la normale épouvante depuis le début de leur carrière. N'est-il pas ? Quelle audace... quel courage...!

    sans commentaire...

     

    #3 (non, rien...) 

     

     des commentaires...?

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    15 commentaires
  • Les sondages internationaux, y'a quand-même qu'ça de vrai, moi j'dis...

     

    CORONAVIRUS

    Les pays les plus décimés fustigent leur exécutif

    Un sondage international démontre que plus une nation a été touchée par la pandémie, moins elle est satisfaite de l'action de son gouvernement. Les Français détrônent tout le monde. 

    Les citoyens des pays les plus touchés par la pandémie de Covid-19 sont aussi généralement ceux les plus pessimistes et les moins satisfaits de l'action de leurs gouvernements respectifs pour contrer la crise sanitaire, selon un sondage international publié samedi

    Le plus mal classé, le président français Emmanuel Macron, dont l'action ne satisfait pas 42% de ses concitoyens, reçoit une note de 4,1 (notes de 0 à 10).

    C'est aussi en France que la gestion de la crise par le gouvernement laisse le plus fort taux d'insatisfaits avec 62% contre:  Italie 45%, Royaume-Uni 39%, Suède 30%, Allemagne 26%

    Le taux de pessimisme pour l'avenir du pays est inversement proportionnel à la confiance accordée aux dirigeants: 43% en France se disent pessimistes -pour seulement 12% d'optimistes-, Italie 34%, Royaume-Uni 29%, Suède 21%, Allemagne 19%, Autriche 13%.

     

    -Ça vous en bouche un coin, non ? -Ben... Qu'est ce qu'y vous faut, vous, alors !

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    18 commentaires
  •    attention : humour...   

    Faut ç'qui faut...

    Afin de lutter contre la propagation de la pandémie de covid-19 et faire appliquer le confinement de façon efficace, chaque pays concerné applique des mesures strictes mais individualisées...

    Au Nigéria, les forces de sécurité ont exécuté 18 personnes pour non respect des mesures de confinement, selon la Commission des Droits de l'Homme.

    Parallèlement, on ne compterait que 12 décès liés directement à l'infection par le coronavirus dans le pays.

    Il semble évident qu'en France une majorité de populistes ne verrait pas d'un très bon œil une telle mesure qui semble pourtant avoir fait ses preuves mais qui impliquerait une collaboration étroite et permanente entre les ministères respectifs de messieurs Olivier VERAN (chargé de la Santé Publique) et Christophe CASTANER (chargé de la Sécurité du même nom), même pour les personnes âgées de plus de 70 ans.

    Messieurs Jérôme SALOMON (célèbre chroniqueur télé et Directeur Général de la Santé) et Didier LALLEMENT (ex-secrétaire général au Ministère de l'Ecologie et actuel Préfet de Police) pourraient ainsi compléter mutuellement et objectivement de nouvelles et passionnantes interventions médiatiques quotidiennes obligatoires. 

      wink2 smile clown

    Et puis, on me dit-on dans l'oreillette, mourir perdre la vie de cette façon, ou à cause de la pénurie de respirateurs artificiels dans les hôpitaux (réels), ou d'une injection massive et quelque peu létale de Rivotril -clonazépam-, ou des éventuels effets indésirables de la molécule miraculeuse de N.D. de la Garde non testée protocolairement, hein...ça change quoi ?

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    26 commentaires
  • ACTE 1

    Sabotages, incendies… L'ultragauche profite du confinement pour multiplier les actions violentes

    D'après une note confidentielle du renseignement territorial, plusieurs activistes d'ultragauche entendent profiter de l'importante mobilisation des policiers et des gendarmes liée à la crise sanitaire pour lancer des attaques ciblées.

    Alors que le débat sur le traçage numérique de la population pour lutter contre la propagation du Covid-19 provoque de vives fractures au sein de la société et particulièrement au sein de La République en marche, l'ultragauche semble vouloir en profiter pour passer à “l'action directe”, via des actes de sabotage et des attaques ciblées contre la police et la gendarmerie. Selon une note confidentielle du Service central du renseignement territorial datée du 7 avril, que nous nous sommes procurée, cette menace est prise au sérieux par la Place Beauvau.

    Dans le résumé initial de la note, le ton reflète l'inquiétude des policiers du service : "Après l'appel relayé par “Lille insurgée”, un second appel à l'action directe circule sur les vecteurs de communication de la mouvance d'ultragauche, évoquant de possibles actions contre les forces de l'ordre et des sabotages sur des infrastructures de communication." Les limiers du renseignement ont identifié un appel au sabotage d'antennes de téléphonie mobile, et, plus inquiétant, la diffusion d'un "véritable mode d'emploi" pour y parvenir. Le niveau d'alerte est monté d'un cran depuis que les premières dégradations ont été constatées. Dans la nuit du 31 mars, plusieurs voitures de l'administration pénitentiaire d'Amiens ont été brûlées, pour un préjudice de 100 000 euros. Une tentative d'incendie a aussi été empêchée dans les locaux des services pénitentiaires. Sur les murs de l'enceinte, une inscription : "Crève la justice, crève la taule, crève l'État, et crève !", accompagnée d'un symbole anarchiste. Ces incendies ont été relayés par le blog d'ultragauche Sans attendre, qui précise dans un autre article que l'opérateur téléphonique Orange a été frappé par plusieurs sabotages en Normandie, en Gironde, en Charente et en Moselle, dans un billet intitulé "Un peu partout : saboter le confinement numérique - fin mars 2020".

    Selon cette note rédigée par la division D1, chargée du suivi “des faits religieux et mouvances contestataires”, les gendarmes ont constaté, le 3 avril, la dégradation de l'antenne-relais de télécommunication de Mandres-en-Barrois (Meuse). Dans le détail, le grillage de protection a été sectionné et le compteur est hors service. En conséquence, les clients de SFR et Bouygues Telecom ont subi des coupures téléphoniques et Internet. À noter que la commune se trouve non loin de Bure, une “Zad” dans laquelle les opposants au projet du centre d'enfouissement de déchets nucléaires ont été particulièrement actifs dans les semaines ayant suivi l'évacuation d'une autre Zad, à Notre-Dame-des-Landes, par les gendarmes, en avril 2018, à l'occasion d'une manœuvre inédite.

     

    ACTE 2

    En pleine pandémie, 650 000 migrants menacent de déferler sur l'Europe depuis la Libye

    L’Europe va-t-elle connaître une deuxième vague migratoire, après celle de 2015, qui avait précipité l’arrivée de plus d’un million de réfugiés, majoritairement syriens ? Comme le rapportait RTL mardi 14 avril, près de 650 000 personnes attendent, massées sur les côtes libyennes, de pouvoir rallier l’Europe par la mer. Des migrants venus en grande partie d’Afrique subsaharienne, désormais coincés dans ce pays, entassés dans des camps aux conditions d’hygiène déplorables et parfois même réduits à l’esclavage. 

    Une pression migratoire d’autant plus inquiétante en pleine pandémie de coronavirus, alors que l’Europe commence tout juste à ressentir les effets du confinement. Evarist Bartolo, le ministre des Affaires étrangères de l’île de Malte, première côte européenne à quelque 300 kilomètres au large de Tripoli, la capitale libyenne, tire la sonnette d’alarme. Selon lui, il y a là "tous les ingrédients d’un désastre humanitaire majeur"

    Le chef de la diplomatie maltaise préconise donc de saisir le problème à bras-le-corps pour ne pas subir plus tard les conséquences, qui pourraient être terribles, d’un afflux massif de migrants en période épidémique. Il appelle donc l’Europe à lancer immédiatement une mission en Libye afin d’y apporter nourriture, médicaments et équipements de soins. Un plan de sauvetage qu’il évalue à 100 millions d’euros, et qui pourrait permettre d’inciter les réfugiés à rester en Libye plutôt que de braver la mer Méditerranée. "Il y a urgence : il faut agir dès aujourd’hui, pas demain", prévient-il.

     ACTE 3

    La direction de la DGSI frappée par le coronavirus

    Le contre-espionnage français tenait à garder l'information secrète : la toute puissante DGSI (Direction Générale de la Sécurité Intérieure) est gagnée par la pandémie. Plusieurs membres de son état-major ont été testés positifs.

    L’ennemi invisible qui a frappé au 8me étage -celui des grands chefs- de la centrale basée à Levallois-Perret a déclenché une psychose parmi les 1 200 agents. Certains craignent même que le bâtiment, ultra-bunkerisé, dont les fenêtres ne s'ouvrent pas, ne se révèle un incubateur pour le virus. 

     

    à suivre ?

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    4 commentaires
  •  

    Selon l'hebdomadaire Marianne...

    Le Parisien publie un sondage exclusif ce lundi 6 avril, dans lequel il est demandé à 1.016 Français sans qualification médicale particulière de se prononcer sur l'efficacité du traitement à base de chloroquine contre le Covid-19.

    A croire que le 'numerus clausus' des fac de médecine a explosé… Dans son édition de ce lundi 6 avril, Le Parisien publie en effet un sondage dans lequel il est demandé aux Français de se prononcer sur… l’efficacité de la chloroquine pour traiter le Covid-19. Le quotidien invite donc l’homme de la rue à se prononcer sur cette question médicale, alors même que la communauté scientifique reste prudente sur ce traitement, et que les essais cliniques devant juger de sa pertinence, notamment l’européen Discovery, n’ont pas encore rendu leur verdict. 

    Le quotidien ne précise pas combien de nos concitoyens, parmi ce panel, détiennent un diplôme en épidémiologie ou en virologie, mais nous apprend en revanche que 59% des pékins interrogés pensent que la chloroquine marche contre le Covid-19. 20% pensent le contraire, et seulement 21% avouent ne pas savoir. 

    Une majorité de Français croient en l’efficacité de la chloroquine”, proclame donc Le Parisien. Le peuple a parlé, et a même précisé la posologie du traitement, comme les sondeurs l’ont invité à le faire. 

    Sur sa lancée, Le Parisien propose carrément aux Français de prendre les manettes de la Direction générale de la santé (DGS)

     

     Sondage

    Ce qui est éminemment exact (ironie mise à part), si on se réfère au site de l'IFOP qui a réalisé ce sondage...

    Sondage

    Mais qui est juste un peu incomplet, si on regarde en détail, par exemple...

    la région de résidence des sondés...

    Sondage

    ou leur "proximité politique" au moment du sondage.

    Sondage

     

    Bon, je dis ça... je dis rien.

    Et je n'en tire aucune conclusion. 

    Ne faisant pas partie de la caste des "sachants", rien ne m'y autorise.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    26 commentaires
  • Pour continuer à parler du coronavirus, du confinement, de la chloroquine, du professeur Raoult et du ministre de la Santé, mais sans vraiment parler du coronavirus, du confinement, de la chloroquine, du professeur Raoult et du ministre de la Santé... *

    1) une nouvelle authentique qui risque de passer inaperçue :

    "De retour sur une autre planète" : Les astronautes de la Station Spatiale Internationale vont bientôt revenir sur Terre en pleine pandémie de coronavirus.

    Les astronautes américains Jessica Meir et Drew Morgan et le cosmonaute russe Oleg Skripochka vivent à bord de la Station Spatiale Internationale depuis septembre dernier. Ils ont donc vécu de très loin l’épidémie de coronavirus, qui a débuté en décembre.

    Le retour est prévu sur Terre le 17 avril, et ils ont déclaré qu'ils savent que les choses ici-bas ne sont plus ce qu’elles étaient à leur départ. "C’est très étrange et un peu surréaliste pour nous d'avoir vu tout cela se dérouler alors que nous étions ici pendant toute la durée de ce qui s’est passé sur Terre [...] Il nous semble que nous allons retourner sur une autre planète."

    Les trois astronautes sont évidemment préparés pour faire face aux obligations de confinement qui les attendent ici : après tout, ils ont subi un isolement beaucoup plus strict depuis plus de six mois à bord de l’ISS. [...]

    Trois autres astronautes se rendront à l’ISS avant que Meir, Morgan et Skripochka n’en descendent : l’astronaute de la NASA Chris Cassidy et les cosmonautes Anatoly Ivanishin et Ivan Vagner devraient s’envoler vers le laboratoire orbital le 9 avril. L’arrivée du trio portera l’ISS à six membres d’équipage, mais la station ne sera complète que pendant une semaine.

    d'après https://www.space.com

    2) une vidéo assez rigolote et qui n'a rien à voir (mais non mais non) :

     

     

     

    * un sujet qui me semble un peu chaud, à certains moments, sur une certaine blogosphère, si je ne me trompe pas.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique