•  

    Un article que je n'écrirai pas :

    Traditionnellement, chaque 3me jeudi de novembre, le "beaujolpif", ou "Beaujolais nouveau", arrive dans la grande distribution ou chez notre caviste habituel. On le boit le plus souvent entre amis, à la bonne franquette, évidemment accompagné d'un vaste plateau de cochonnailles diverses et variées... C'est une date devenue "culte", à tort ou à raison, comme tous les symboles qui émaillent et embellissent notre vie. Généralement ce vin qui ne se co........      

    Mais ça, c'était avant...

    Déjà, des campagnes d'information successives veulent nous persuader de "boire avec modération" et que "l'alcool, c'est un verre par jour, et encore, pas tous les jours"...

    Ensuite, selon l'OMS, la charcuterie est réputée provoquer des cancers du colon, sans tenir compte des risques inhérents à toute alimentation trop grasse ou trop salée.

    De plus, ça fait très "français moyens", "Dupont Lajoie", le genre de types qu'on croise dans les gares et qui ne sont rien, entre "beaufs'" et "gilets jaunes", très "monde d'avant". Et aussi il s'agit d'une fête très discriminante, interdite à nos concitoyens qui ne doivent ni boire de vin, ni manger de porc.

    Et enfin, épidémie de grippe pangoline aidant, avec ses fermetures de bars et restaurants et de commerces non-essentiels, ses confinements à domicile avec ou sans couvre-feu, ses limitations de droit de réunion à 6 personnes, ses distanciations sociales et citoyennes de 1 mètres maximum entre individus, ses ports de maque obligatoires dans les rues et les magasins... Ben, ça aussi, le "Beaujolpif"... c'est raté !

    Et puis, d'abord, il est même pas bon, le "Beaujolais nouveau"... Je t'en foutrais, moi du "goût de banane" ou "de violette" et du "gouleyant" susurrés avec un air inspiré de premier sommelier de son quartier ! C'est juste fait pour les snobs et les ringards !

     

    Et dire que, dans le monde d'avant, on pouvait en parler librement et rire... "Librement, et rire !"

     

    Ni Pâques, ni Noël, ni 14 juillet, ni 11 novembre, ni Fête de Mères et ni Fête des Pères, ni Beaujolais nouveau, ni Jour de l'An... Et pas le droit de manifester son mécontentement... Et ça va durer, durer, durer... Faudra bien qu'on finisse par s'y habituer. 

    ("Black Friday" sur Amazon ?... YES !)

     

     


    6 commentaires
  •  

     

    Vu chez "Décadence de Cordicopolis"  (alias "Lebuchard courroucé")

     

     

     

     


    4 commentaires
  • Incendie à la mosquée historique Vanikoy à Istanbul.

    ALERTE

    Selon plusieurs sources concordantes la mosquée historique Vanikoy située dans le quartier Uskudar à Istanbul aurait été en grande partie détruite suite à un incendie qui s'y serait déclaré dimanche en début d'après-midi. 

    ALERTE !

    Cette mosquée en bois a été construite au XVIIe siècle sous le règne du sultan ottoman Mehmed IV. 

    https://pressfrom.info/fr/actualite/culture/

     

     

    (Selon les premiers éléments de l'enquête le sinistre aurait été causé par un mégot abandonné par des ouvriers travaillant à sa rénovation. he !)

     

    merci à Grégory ROOSE

     


    15 commentaires
  •  

    Hold-up : LE film qui révèle les dessous du Covid-19...

    mise à jour : HOLD-UP - Le film-documentaire en version intégrale, non-censurée, actualisée :

    https://odysee.com/@holdup_ledoc:9/holdup_ledoc:f

     

    "HOLD-UP"

    CENSUREZ-MOI ÇA !

      "La pandémie du Covid-19 a donné lieu à des échanges contradictoires entre médecins, spécialistes, professeurs, hommes politiques et experts, le tout orchestré et alimenté par le feu nourri des médias. Les scientifiques se sont ainsi retrouvés discrédités avec notamment l’affaire du Lancet. Le Conseil scientifique, censé piloter cette pandémie, est ouvertement accusé d’incompétence et d’arrogance, preuves à l’appui. Et nous dans tout ça ? Que penser ? Que faire avec toutes ces informations ? Qui croire ? Nous pensons qu’il y a urgence pour apporter un éclairage objectif et constructif qui mettra en lumière toutes ces révélations."

     Le doc, version complète :

     

     

     précédemment :

     

     

    Je signale, à tout hasard, si quelqu'un était intéressé, que -a priori- l'intégralité de ce film devrait être mise en ligne dès le 11 novembre sur la chaine "YouTube" de "Thana TV"  sur la chaine "Viméo" (location 48 h : 4,99 € ou achat : 9,99€)

     

     

     

    HORS SUJET, bien sûr...

    La science derrière le vaccin est l’œuvre de Ugur Sahin et Ozlem Tureci.

    Scientifiques et entrepreneurs, Ugur Sahin, 55 ans, et la Dre Ozlem Tureci, 53 ans, font désormais partie des 100 Allemands les plus riches. La valeur de leur entreprise BioNTech ayant grimpé à 21 milliards de dollars à la suite de la percée du vaccin annoncée lundi. 

    Pourtant, enfants d’immigrés en Allemagne, ils ont bâti leur entreprise et leur carrière modestement, rapporte Sky News.

    Le directeur général de BioNTech, Ugur Sahin est né dans la ville turque d'Iskenderun. C’est à 4 ans qu’il a déménagé en Allemagne de l'Ouest. Son père était un travailleur migrant dans une usine Ford à Cologne. 

    C’est en janvier dernier que le professeur Sahin est tombé sur un article scientifique sur une nouvelle épidémie de coronavirus dans la ville chinoise de Wuhan.

    C’est à ce moment que l’idée de faire un vaccin anti-COVID a été mise en branle. 

    Leur société, BioNTech a rapidement affecté environ 500 employés au projet «lightspeed» pour travailler sur plusieurs composés possibles.

    Ils ont remporté le financement du géant pharmaceutique Pfizer et ainsi que du fabricant chinois de médicaments Fosun en mars dernier. 

    Aujourd'hui, des essais ont montré que le vaccin, qui utilise du matériel génétique d'ARN pour inciter le corps à produire des anticorps, est efficace à 90%.

     


    19 commentaires
  •  ...provisoirement :

     

    Aujourd'hui 3 novembre Journée Internationale de la Gentillesse...

    Pas d'article. 

    (retenez moi...)

     

    un petit miquet, quand même... 

    Blog en pause

     

     

     


    12 commentaires
  •   

    Le bon côté des choses

     

    (cliquez sur l'image pour plus de renseignements)

     

     

     


    16 commentaires
  • Les "chemises blanches"

    Il s'agit d'un mouvement, créé quasi-spontanément après l'assassinat en plein cœur de Lyon en juillet dernier d'une aide-soignante par deux "jeunes" qui l'ont percutée volontairement au volant de leur voiture, après avoir écrasé son chien, avant de la traîner sur plusieurs centaines de mètres et d'abandonner son cadavre démembré sur la chaussée.

    En réaction, une dizaine de "chemises blanches" se sont réunis et ont peint sur le sol une ligne rouge de 800 m. de long, symbolisant le trajet du véhicule et de sa victime ; tous les 50 m. était inscrit  "justice pour Axelle", les prénoms des assassins (présumés...) : Mohamed et Youssef, ainsi que la distance restant à parcourir. Une vidéo de cette opération a rapidement été mise en ligne.

    Depuis, le mouvement a pris de l'ampleur grâce aux réseaux sociaux (Twitter ou Facebook) et diverses initiatives se sont déroulées un peu partout en France :

    A Aix-en-Provence, en hommage à Axelle Dorier lâchement et sauvagement assassinée à Lyon

    A Marseille, sur le thème de la Justice, borgne, impuissante, partiale et partisane...

    A Rennes, pour réagir à l'interdiction du "tour di France" de passer dans la ville...

    A la Sainte-Beaune pour remplacer par une croix une sculpture brisée à la chapelle de St Pilon

    A Avignon, pour inaugurer la bien nommée "rue des dealers" au cours d'une "gangsta paradise" 

    A Rouen, contre la décision de remplacer la statue de Napoléon par celle de Gisèle Halimi...

    A Montpelier, remplacement "de fortune" d'une Croix vandalisée au sommet du Pic Saint-Loup

    à retrouver en vidéo sur leur chaine YouTube ... 

    Des actions parfois plus symboliques que d'une véritable efficacité, mais comme on dit "le grand soir que beaucoup de français attendent ne viendra pas si il n'y a pas de petits matins victorieux".

    On peut avoir la faiblesse de croire qu'une multiplication de telles actions de sensibilisation et de réprobation, en dépit d'une certaine candeur -aux yeux de certains-, aurait quelque-chose d'exemplaire et de réconfortant. 

    Le choix de la chemise blanche qu'ils portent lors de chaque action représente la tenue de "l’homme simple, propre, qui a de la conduite et de la tenue" et qui souhaiterait que "la France, son ordre, son respect et ses valeurs soient partout sur le territoire, dans un Etat assurant en toutes circonstances la sécurité, y compris dans les cités” 

     

    Ils sont aussi -avec d'autres associations- à l'initiative de "l'appel à une 'impunité zéro'" le 12 septembre place de la République à Paris. 

     


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique