• Une bien belle initiative ...

     

    Bautzen (All.) : des inconnus ont planté des croix portant les noms de victimes tuées par des migrants.

    Un bien beau geste...

    Le Protschenberg à Bautzen est une destination populaire pour les randonneurs.De la colline sur la Spree on a droit à une vue magnifique sur la vieille ville. En fin de semaine, les habitants ont été confrontés à une vision macabre. Des inconnus avaient dressé de grandes croix de bois sur un terrain appartenant à la commune. Selon la police, il y figurait les noms et les dates de décès de personnes tuées par des étrangers. Parmi eux figuraient des victimes de la tentative d'assassinat sur le marché de Noël de Berlin, le 19 décembre 2016. Une croix portait même l'inscription "Pour le prochaine victime à venir"

    La police avait initialement enregistré l’action comme un simple délit et avait retiré les croix samedi. Quand il y en a eu de nouvelles au même endroit le dimanche suivant, elles ont également été enlevées. La police a saisi 23 croix au total sur les deux jours.

    Pour le maire de Bautzen, Alexander Ahrens (SPD), ce n’est pas simplement une infraction administrative commise lors de la mise en place de ces croix. À son avis, il s'agissait d'une incitation à la haine raciale caractérisée. "Il n'est pas illégal de critiquer la politique d'immigration du gouvernement fédéral.."  a t-il déclaré. "Mais il est illégal de dénoncer un groupe entier - les réfugiés eux-mêmes - et d'affirmer qu'ils sont venus ici pour tuer des gens. C'est une généralisation qui n'est pas autorisée et que je trouve absolument répugnante"

    Le conseiller municipal du SPD, Roland Fleischer, qui avait été informé de l'incident par un témoin a déclaré: "Les extrémistes de droite veulent dénoncer la culpabilité collective des étrangers...", avant d'appeler le maire au téléphone.

    Le conseiller municipal soupçonne un mouvement identitaire locale d'être derrière l'action. Un message de "Bautzen-Identitarian" (*) sur sa plate-forme Twitter le laisse supposer: "Les croix représentent les innombrables victimes d'une politique de migration irresponsable", indique le texte auquel une photo du Protschenberg est jointe.

    La police disposerait désormais de preuves très concrètes de l'auteur du crime. Des témoins ont observé un véhicule et des personnes en train d'installer les croix de bois, a déclaré un porte-parole. L’administration municipale de Bautzen, sur la propriété de laquelle les croix ont été mises en place, attend maintenant les résultats de l’enquête.

    (adaptation 'libre' de la traduction Google du site https://www.mdr.de/sachsen/bautzen/ )

    A noter que, nulle part, sur les croix incriminées (une "insulte à la mémoire des victimes", selon le maire de la ville), il n'est fait allusion, ni de près ni de loin à l'origine, l'ethnie ou la nationalité des ("présumés"?) coupables... Seules, les autorités voient une action politique à ce qui pourrait n'être qu'un "hommage citoyen" à des "victimes innocentes"...mais pour certains, la simple vue d'une Croix chrétienne est déjà la preuve de mauvaises pensées à extirper de la société... alors, plus de 20 croix, en hommage à des victimes de la diversité, c'est presque une déclaration de guerre à tous les progressismes. 

    (*) voir le lien que j'ai trouvé: https://twitter.com/IBBautzen/status/1086668742510157824

    Un bien beau geste...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Alerte InfoAveugles, sourds et muets »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 21 Janvier 2019 à 11:24
    Pangloss

    Les Allemands sont aussi cons que les Français.

      • Lundi 21 Janvier 2019 à 11:55

        Pfffttt...

        Français de Macron...

        Allemand de Merkel...

        Européens de Juncker...

        Terriens de Soros...

        et plus si affinités:

        que quelqu'un m'explique la différence !

         

        (sauf vous, moi et nos lecteurs respectifs, bien sur)

         

    2
    Lundi 21 Janvier 2019 à 21:08

    J'avoue que cette information me laisse perplexe. Le fait vise spécifiquement un type de meurtriers.

      • Lundi 21 Janvier 2019 à 21:47

        Pourtant, ce "type de meurtriers" est rarement visé (lui... et encore, au sens figuré ...!) ou stigmatisé et, dans une vingtaine d'années on en aura même oublié les spécificités de ce type...

        Sauf sur celle-ci. Mais c'est à Béziers... ça compte pas.

         

    3
    Lundi 21 Janvier 2019 à 23:00

    Je ne parlais évidemment pas des terroristes mais des meurtriers "étrangers" comme l'article le spécifie.

      • Mardi 22 Janvier 2019 à 15:25

        Bien sur, c'est comme ça qu'il faut le comprendre.

        Mais, dans ma hâte à répondre à votre commentaire, j'ai fait un amalgame assez offensant en confondant

        1. certains migrants, artistes ou scientifiques avérés, mais encore assez peu au courant des mœurs en vigueur dans nos pays
        2. certains adeptes de Mahomet, influençables et fragiles psychologiquement, détournés de leur religion d'Amour et de Paix

         

        C'est pourtant pas pareil...

                  

         

    4
    Mercredi 23 Janvier 2019 à 16:55

              

     Incorrect ?

    5
    Mardi 29 Janvier 2019 à 11:28
    Carine

    J'ai vu des croix sur les ronds-points aussi, hommage aux  morts des GJ.

      • Mardi 29 Janvier 2019 à 17:43

        C'est (parait-il) très mal vu de placer des signes religieux ostentatoires sur la voie publique … à la rigueur, dans certains cas particuliers, quelques youyou de deuil des pleureuses assermentées, pourquoi pas...

        Sinon, j'aime bien cette constatation relevée dans le journal  catholique "La Croix" : "Le mouvement des gilets jaunes a bousculé toutes les institutions, y compris l’Église catholique. Beaucoup de prêtres et de laïcs estiment pourtant qu’il est nécessaire de bâtir des ponts avec les classes populaires en révolte." Étonnant, non ?

        Mais, en même temps... et dans la vraie vie des vraies gens

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :