• Un complotiste pose des questions...

    Un lecteur régulier de mon blog (P. Le Page) m'a récemment demandé s'il pouvait me "soumettre quelques réflexions sur un problème d’actualité"... Ben, oui, assurément, pas de problème... Alors voilà : "Un complotiste pose des questions..." 

     

    Un complotiste pose des questions, un comploteur n’y répond pas.

    Le but de ce laïus n’est pas de critiquer ou glorifier les vaccins mais tenter de comprendre, ou pas, comment leur élaboration en 10 mois au lieu de 10 ans a été possible. Etrangement, nous n’avons eu aucun reportage sur ce sujet qui méritait pour le moins quelques explications tant cela relève du prodige

    Des faits, rien que des faits et des questions aussi, le tout sur fond de substrat suspicieux.

    C’est parti.

    Décembre 2019, une « grippette » sévit dans l’Empire du Milieu. (Certains le disent)

    Janvier 2020 : Un arrêté, publié le 13 janvier dans le Journal officiel, a en effet modifié la liste des substances vénéneuses (des substances aux principes actifs dangereux pour la santé). L’hydroxy chloroquine est désormais « classée sur la liste II des substances vénéneuses ».

    Surprise dans le Landerneau médical, mais le principe de précaution n’est pas négociable, tout du moins ici. Par la suite, il ne nécessitera pas autant de rigueur.

    Bon, mais pourquoi pas ? Le problème est que ce médicament était proposé comme remède au Covid, à juste titre ou non, on ne sait pas à défaut d’étude complète menée sur le sujet. Mais il était le seul proposé et son élimination rend donc le Covid, sans solution médicale et dans ce cas il est possible de délivrer une Autorisation de Mise sur le Marché temporaire pour tout produit apportant une solution à une situation médicale urgente, voir ci-dessous.

    https://www.inserm.fr/dossier/medicament-developpement

    « Le cas spécial de l’Autorisation temporaire d’utilisation

    Dans certains cas exceptionnels, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé peut délivrer une autorisation temporaire d’utilisation (ATU) nominative, en attendant l’examen du dossier d’AMM. Cela concerne des médicaments destinés à soigner des pathologies graves, sans alternative thérapeutique, pour lesquels les besoins sont cruciaux. Le médicament peut alors être délivré par un médecin spécialiste à l’hôpital si l’état de santé du patient l’exige en attendant son arrivée officielle sur le marché. »

    Bingo ! A partir de là, un seul son de voix : SEUL LE VACCIN NOUS SAUVERA.

    Et ça tombe bien, car le ciel est avec nous.

    https://www.lci.fr/sante/ugur-sahin-et-oezlem-tuereci-le-couple-a-l-origine-du-vaccin-de-pfizer-et-biontech-2169548.html

    Donc, du flair, de la prescience, sens des priorités et on lâche tout pour un virus inconnu. Pour le cancer on verra plus tard cela fait des décennies que l’on n’a pas trouvé donc on n’est plus à quelques mois près. On notera au passage le bienfait de l’immigration, irréfutable désormais.

    Février, mars, avril : tout va de mal en pis, on confine, on ne s’embrasse plus même si l’on ne se connaît pas (tant mieux) et tout le monde s’inquiète lors du décompte quotidien des morts.

    Mai à octobre : Pendant que les gens meurent, déconfinent, retrouvent un peu de vie d’avant, puis reconfinent et s’invectivent sur la nécessité des mesures, les labos bossent à fond.

    En avril, BioN’tech accoquiné avec Pfizer (voir supra) dispose de 20 candidats vaccins. Il en élimine 19 (am stram gram pic et pic et colegram…) et il n’en reste qu’un ! On passera sur les phases d’essai, de comparaisons, de sélections : il n’en reste qu’un, le bon !

    Puis la phase 1 : quelques dizaines de volontaires. Comment sont déterminés les volumes à injecter, les fréquences d’inoculation, la durée d’observation pour les effets secondaires ? on ne sait pas…

    Mais on passe à la phase 2 : nécessite des milliers de volontaires (44 000 ai-je lu, document ANSM ci-dessous) dont la moitié en placébo. A priori, recruter ces volontaires, les catégoriser, les piquer, les observer après la 1ere injection puis la deuxième et enfin après la période effets secondaires est une opération qui ne pose aucun problème, fastoche, quand on veut on peut.

    Phase 3 : pas d’info sur le sujet.

    Et la demande AMM temporaire est déposée début novembre. Les organismes certificateurs font fissa et 21 DECEMBRE, Alléluia, l’AMM est accordée et Pfizer/BioN’tech peut délivrer ses millions de doses. (10,5 mois de gagnés, habituellement nous dit l’INSERM, il faut un an). Donc pas de principe de précaution ici, simplement le nouveau concept d’efficacité envisagée.

    https://ansm.sante.fr/tableau-vaccin/comirnaty-pfizer-biontech

    Et le 27 décembre 2020, Mauricette reçoit la première injection Pfizer !

    Euh, il ne manque rien là…

    Ben si quand même :

    - quid des négociations commerciales, prix quantités, délais ? Ça c’est fait sur le coin d’une table, vite fait ? Il s’agit de centaines de millions de doses quand même.

    - quid de la logistique, nerf de la guerre : les tonnes de produits divers à commander, réceptionner, mélanger, répartir entre les différentes usines, les centaines de millions de flacons à commander, fabriquer, livrer. Les personnels pour cet accroissement d’activité, à recruter et à former. Les chaînes de conditionnement à installer ou transformer. Les conservateurs réfrigérants (-80°, brrr) à commander, stocker. Les moyens de transport à réserver, démarcher.

    Tout ça en quelques jours après la notification de l’AMM temporaire… Les labos sont formidables.

    Bon, mais là est peut-être l’explication suffisante. Ouais…

    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8101018/

    Une autre possibilité, et s’ils s’étaient avancés, que de risques pris ! Imaginez que l’AMM soit refusée. Mais ce ne fut pas le cas, parfois il faut savoir oser.

     

     

    « BrégançonLa chute de Kabul pour les nuls »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Newtonian
    Lundi 16 Août à 18:06

    @bedeau : Pour le dire de manière ésotérique, le méchant complotiste est un leverrieriste ou, pour quelques happy (?) few, un adamsiste.

    J'explique : Urbain Le Verrier et John Adams ont, indépendamment l'un de l'autre, déduit l'existence de la planète Neptune à partir des perturbations qu'elle provoquait sur le mouvement de la planète Uranus, qui présentait des anomalies par rapport aux lois de la mécanique céleste.

    Le méchant complotiste ne procède pas autrement : pour rendre intelligible le monde tel qu'il est, il doit bien émettre des hypothèses fondées sur la réalité. Confronté à de nombreux éléments cohérents, il est bien obligé d'en tirer certaines conclusions qui, appuyées par des faits, rendent compte des phénomènes. Les comploteurs, comme les cafards, n'aiment pas la lumière ; démasqués, face aux questions toujours irritantes, ils vont donc nier, pour les plus candides, ou se taire, pour les plus malins.

    Exemple pratique : les milichiens derniers soutiens du régime sont étrangement dispensés de la pikouze salvatrice ; or, la ministricule des armées, pour imposer aux militaires (peut-être moins obéissants, en tout cas moins prêts à tout contre la population) ladite pikouze, a prétendu que la santé, c'était sacré. Faut en déduire qu'une milice, pour être en bonne forme et en bonne santé, ne doit pas recevoir l'injection forcée de substances de reprogrammation génique (un [autocensuré] de moderna le dit clairement : "we're actually hacking the software of life", "we think of it as an operating system") aux effets au mieux inexistants, au pire nuisibles.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Urbain_Le_Verrier

    https://youtu.be/FU-cqTNQhMM

     

      • Lundi 16 Août à 20:19

        @ Newtonian...!

        Imaginons les réactions des comploteurs patentés officiels si un -un seul- complotiste avait osé murmurer sur un coin de comptoir dans un bar-tabac/épicerie/dépôt de pain... encore vivotant au tréfond de la France périphérique, à l'abri (ou presque...) de toutes les grandes oreilles (je traduis et 'adapte' les propos du ****** de Moderna) : "Ils piratent en fait le logiciel de la vie, ils le considèrent comme un système d'exploitation"... ou le centième de ce qui est exposé tranquillos dans la vidéo  mad cry (en anglais : pour les non anglophones, à visionner après avoir validé les "sous-titres en français") 

        Enfin, tout ça jusqu'à ce que le début du commencement d'une ébauche de semblant de vérité partielle se répande prudemment dans certains médias officiels, avant qu'il ne soit trop tard pour devenir un scandale officieux

        A noter ce petit tweet amusant désespérant :

                             

         

        ...ensuite, le complotiste au gilet jaune, ignare et bas du front, va devenir 'antisémite' : ça, ça marche toujours avec les médias, quel que soit à qui qu'ils appartiennent-ils... 

         

      • kron et plotiste
        Mardi 17 Août à 00:47

        @bedeau : Attention avec certaines interrogations désormais sinon interdites, du moins fortement déconseillées. De très longues recherches m'ont permis de trouver l'origine de cette interrogation philosophique, "qui ? Qui ? QUI ?". Je crois l'avoir indiquée chez Paul-Emic, mais comme bis repetita etc. etc., la voici (presque) rien que pour vous :

        https://www.youtube.com/watch?v=_JhzlO1x4rc

        Pour en avoir vu deux ou trois épisodes pour raisons familiales, je crois me souvenir que ces personnages étaient dirigés par un comité d'anonymes masqués n'ayant été élus par personne mais ayant tous les pouvoirs pour empoisonner la vie des lambdas. Aucune ressemblance avec l'u. dite "e.".

      • Mardi 17 Août à 10:33

        @ kron et plotiste....!

        Ben oui mais bon, mais si on va par-là, je vous ferais dire que bientôt il va falloir supprimer le signe "?" des claviers d'ordinateurs... 

        J'ai regardé la vidéo jusqu'au bout et je tiens à dire pour paraphraser un récent commentaire sur un précédent article : "Je le déconseille vivement afin d'épargner les yeux et le rythme cardiaque de mes visiteurs..."

        Sinon, autre question, hors-sujet mais d'actualité, pourquoi quand on évoque le radicalisme... "religieux" (sic), en Hexagonie comme dans d'autres pays musulmans, met-on en avant presque uniquement et presque toujours les "violenceux fêt' z'aux fâmmes" (éventuellement aux gouines et aux pédés) mais jamais les violences faites aux intellectuels, aux chercheurs, aux scientifiques, aux artistes, aux écrivains, aux journalistes.... aux "opposants" (ou ce qu'il en reste), radicaux ou modérés ou présumés... et à tout le petit peuple de ceux qui ne sont rien mais qui doivent subir quotidiennement la violence institutionnelle de la charia... sans parler bien sûr des mécréants, des infidèles, des mushrikûn (ou "associateurs") et de tous les autres kouffar ?

                                                      

         

         

      • ABBA LESKAPTCHAS
        Mardi 17 Août à 11:21

        @bedeau : Le point d'interrogation ne saurait être supprimé. Comment les journalistes feraient-ils pour des titres tels que "Faut-il imposer par la force l'injection de substances de reprogrammation génique aux effets au mieux nuls et au pire nuisibles, et sinon avec quelles armes : taser ou mitraillette ?" ou encore "Les allergiques aux sages et bienveillantes décisions de foutriquet 2.0 : fieffés connards ou simples crétins ?" Son utilisation pourrait être soumise à un permis (à points, évidemment) que j'appellerais bien "pass questionnaire".

        Fallait vous en tenir au "qui ? Qui ? QUI ?" du début ! ;-)

        "en Hexagonie comme dans d'autres pays musulmans" : on est à la limite de "en France comme dans d'autres tyrannies".

         

      • Mardi 17 Août à 11:50

        @ ABBA LESKAPTCHAS...!

        Moi, journaliste, sans me vanter, je crois que j'arriverais à me passer du point d'interrogation :

        "Notre correspondant permanent et envoyé spécial au Siège du Ministère de la Santé, de l'Intérieur et de la Culture et de la Communication réunis nous signale une légère divergence de vues entre les partisans du taser et ceux de la mitraillette pour imposer l'injection volontaire des substances salutaires de reprogrammation génétique à nos chers concitoyens. Une affaire à suivre, donc."

        "Pour clore un ancien débat remontant au début des années 2020 (seize ans déjà...), les Sages du Conseil Constitutionnel on finalement tranché à la majorité plus une voix : 'Les allergiques aux sages et bienveillantes décisions de foutriquet 2.0 sont à la fois de fieffés connards et des simples crétins'. Voila une affaire rondement menée qui satisfait définitivement les un·e·s et les autre·e·s."

        Bon, j'ai encore des progrès à faire...

         

         

      • Dimanche 22 Août à 20:01

        @ kron et plotiste...!

        VU...!!!

        Je le savais... J'aurais dû m'en douter !... Je l'aurais parié ... :

                    

        (Aymeric Parthonnaud : Journaliste @RTLFrance  | Les arts et les cultures : cinéma, séries, musique, jeux vidéo, littérature | Sorcellerie et droit public)

         

        et la suite :

                 

         

         

      • Kron & Plotiste
        Dimanche 22 Août à 22:39

        @bedeau : Cet Aymeric (prénom maudit !) n'a même pas vu l'attaque directe contre Bruxelles. ;-)

        Solution trouvée par La Mite :

        https://www.bitchute.com/video/IWAOCA3h446C/

         

      • Lundi 23 Août à 11:21

        @ Kron & Plotiste...!

        On est cuits...

                         

        (qui l'eut crû ?)

         

         

         

      • Kron & Plotiste
        Lundi 23 Août à 11:55

        @bedeau : Je dirais même plus : "Cui cui bono ?", qu'on pourrait traduire par "Et pour qui les bons bonus ?". ;-)

         

    2
    Mardi 17 Août à 10:56

    @ jean-marc...!

    Je recopie intégralement votre commentaire :

    cher bedeau

    à-propos de reportage sur le covid,,Arte a publié le 20 juillet un reportage d'1 heure 30(téléchargeable sur

    Youtube)intitulé:Covid la course aux vaccins,fort bien fait,clair ,cohérent et assez complet.Mais,effectivement,on

    aurait aimé en avoir davantage:soyons patients!

    En effet, j'ai reçu le même message d'alerte que il y a quelque temps concernant 4 menaces potentielles liées à ce commentaire (que je dois donc supprimer à contre cœur, mais dont je fais très volontiers état ici)

         

     

         

     

    Je précise le lien vers la vidéo que vous signalez : 

    La Commission européenne a conclu un accord avec #Pfizer et BioNTech pour la livraison accélérée de 10 millions de doses de leur vaccin anti-Covid au deuxième trimestre, a annoncé mardi l’exécutif européen dans un communiqué. La course aux vaccins contre le #Covid-19 : une ruée vers l'or pour les laboratoires ? https://youtu.be/uSI-DlVfiDE

     

     

    Quoi qu'il en soit, merci de votre fidélité et de vos contributions

    3
    Mardi 17 Août à 11:24

    @ jean-marc bis et hors-sujet...!

    Je me permets de vous signaler ce lien 

    Supprimer Infecté par Menace URL:blacklist Virus : https://www.pcsansvirus.com/pages/virus/supprimer-infecte-par-menace-url-blacklist-virus-avast.html

    (je n'ai malheureusement pas eu le réflexe de noter la nature des autres "menaces" certainement liées à "hublosk.com" ou "jullyamberry.net", à vous de voir...)

     

     

    4
    Le Page
    Mardi 17 Août à 16:58

    @Bedeau.

    Je suis déçu. Je m'attendais à ce que des gens bien informés, près des hautes sphères ou habitués des indiscrétions, apportent des réponses à mes questions: que dalle. 

    Donc, concevoir, tester, homologuer, fabriquer et distribuer en 10 mois un "vaccin" semble tout à fait normal et comme on entend souvent sur les plateaux TV: "Faut remercier la Science, car sans elle....".

    Je retourne complotister dans mon coin.

      • Mardi 17 Août à 17:57

        @ Le Page...?

        J'ai bien deux réponses, trouvées sur l'internet des complotisses (je cite de mémoire) :

        "Imaginez un vaccin contre une maladie si mortelle qu'on doit se faire tester pour savoir si on l'a, un vaccin tellement sûr qu'on doit vous menacer pour vous y soumettre"

        "Les non-vaccinés devront absolument se faire vacciner pour éviter de contaminer les vaccinés qui pourront continuer à se contaminer, mais entre-eux..."

        Ou celle-ci, en image :

                       

        Je ne sais pas si ça répond à vos attentes ?...

                         

        Moi, ça me satisfait pleinement ! Je crois que tout est clair...

         

    5
    Mercredi 18 Août à 00:27

    @ Le Page..!

    Ben voilà...

    Vous savez maintenant que les gens bien informés et près des hautes sphères ne fréquentent pas mon blog, et que ceux qui se le croient ne le fréquentent plus, le jugeant certainement infréquentable et/ou irrécupérable...

    Dommage pour les questions de votre article (et leurs réponses...)

    On n'en saura jamais plus... cry

     

     

    6
    Souris donc
    Mercredi 18 Août à 09:22

    L'Idiot du Village a disséqué les avantages (le génie) du complotisme, il rejoint votre analyse.

     

      • Mercredi 18 Août à 14:03

        @ Souris donc...!

        Un excellent article... sur un non moins excellent site que je ne connaissais pas. Merci.

        Du coup, sans surprise pour mes visiteurs ou ce qu'il en reste, je revendique (enfin, je veux dire : "ça ne me gène pas... ") d'être traité de "complotiste' (enfin, ça dépend par qui et pourquoi !).

        Je préférerais néanmoins le terme de "décomploteur" -rarement utilisé- pour ceux (et celles, évidemment...) qui s'interrogent ("s'interrogent...!" »... , "se posent des questions"... "cherchent des réponses"... " 'essaient de soigner leur doxa' '") sur les cabales menées (ou "présumées menées" pour ne pas paraitre "excessif") contre Donald Trump, Didier Raoult, Eric Zemmour, Renaud Camus, les "identitaires", etc.,...ou sur le rôle (occulte?) de personnalités telles que George Soros, Klaus Schwab ou même Jacques Attali. (je ne sais pas si il y a des juifs des israélites parmi eux, mais je cite leurs noms sans aucune arrière pensée nazillarde...).. et réserver celui de "complotiste" à ceux qui croient en la Terre Creuse ou aux Petits Gris, et à bien sûr à ceux qui voient des complotistes partout !

        Je me demande tout-à-coup si la simple ambition de vouloir "Remettre l'église au milieu du village" n'est pas un des symptômes du complotisme le plus aigu, à traiter d'urgence ? (confinement plus infusions d'éditoriaux de "RTL", "BFM-tv", "Marianne" et "l'Express")

                                                           

         

    7
    Le Page
    Mercredi 18 Août à 15:48

    @Bedeau.

    Mais si je ;'ai ma réponse. Pour cela il faut repartir de zéro, à savoir: un complotiste pose des questions, le comploteur n'y répond pas.

    Absence de réponse, donc...facile la déduction.

      • Mercredi 18 Août à 17:31

        @ Le Page...!

        Dans l'article mis en lien par Souris Donc ("Le Génie du Complotisme") , l'auteur a magnifiquement résumé la situation :

        .../...Pour résumer les avantages méthodologiques de son approche, on peut dire que le complotiste travaille plus que l’anti-complotiste, connaît mieux son sujet et les arguments des parties en présence, ne se repose pas sur des arguments d’autorité pour avancer ses idées et accumule les éléments de preuve pour justifier ses propos et donner du sens aux événements et aux faits qui se déroulent devant lui. 

        Ce sont là des raisons qui expliquent que les anti-complotistes ne répondent presque jamais positivement aux offres de dialogue que leur font les complotistes : ils savent, en effet, qu’ils finiront généralement déboîtés par les arguments de leurs contradicteurs. Pour justifier un tel refus, ils rangent volontiers leurs adversaires sous l’appellation générique et bien commode du «camp de la haine », mettant ainsi entre eux et les complotistes une sorte de cordon sanitaire émotionnel qu’il serait difficile et dangereux pour tout un chacun de rompre impunément. Cette technique de la rhétorique de disqualification utilisée à l’encontre du complotiste, à la quelle vient généralement s’ajouter des menaces et des injures, est le signe que, sur le terrain de la méthode, le complotiste vient bousculer son adversaire dans ses derniers retranchements, lorsque celui-ci est au bord de son propre gouffre intellectuel.

        CQFD...

        Ils ont aussi leurs combattants de choc

        "L'opium des imbéciles" - Rudy Reichstadt

        "La critique du complotisme est un sport de combat"

        "Le complotisme a partie liée avec nos passions tristes  : égocentrisme, misanthropie, paresse, lâcheté, peur, jalousie, ressentiment.
        Qu’il vienne panser une blessure narcissique toujours ouverte, qu’il mette en récit ce que l’on n’arrive pas à comprendre, qu’il serve à blesser ou diffamer des ennemis, son expansion n’est pas seulement le symptôme d’une crise de la démocratie libérale, elle en est aussi un facteur d’aggravation à part entière. Sur le marché noir des idées douteuses, les théories du complot s’échangent avec la même frénésie que les superstitions, les pseudo-sciences, les nouvelles spiritualités et les idéologies radicales.

        Une très prospère économie du complotisme s’est ainsi mise en place au cours des dernières années. Elle a ses commanditaires, ses laborantins, ses dealers, ses consommateurs occasionnels et ses junkies. Ses idiots utiles et ses imbéciles."

                                   

        • extrait : "le complotisme cette crédulité bêlante qui se prend pour de l'indépendance d'esprit"

         

         

    8
    Nemo Auditur
    Jeudi 19 Août à 10:54

    Même ici... Au secours.

      • Jeudi 19 Août à 13:02

        @ Nemo Auditur...?

        ?

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :