• Un choix malin...

    Y'en a, là-d'dans...!

    Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, a eu bien raison de céder aux exigences de son nouveau premier Ministre... au moins concernant le choix du Ministre de la Justice (appelé aussi Garde des Seaux et des Wassingues)

    Il aura ainsi sous la main, et gratuitement, les conseils avisés d'un célèbre avocat à propos de quelques menus problèmes qui pourraient (éventuellement...) entacher la fin de son premier quinquennat...

    Prochaines interventions attendues (à huis-clos) de Maître Eric Dupond-Moretti, avocat franco-italien des causes désespérées, surnommé "acquitator" (et à travers) :

    • une affaire d'intervention illégale et de problème de séparation des pouvoirs concernant une présumée lettre du Chef de l'Etat disculpant son Secrétaire Personnel Général de l'Elysée Alexis Kohler à propos de quelques présumés trafic d'influence, prise illégale d’intérêts et corruption passive...

    • quelques problèmes visant différents ministres (et anciens ministres, comme ce Gérard Edouard Philippe) tels que divers Ministres de la Santé (Agnès Buzyn et Olivier Véran, dit-on) pour leur gestion présumée discutable, à divers points de vue mais de détail) de la gestion de la pandémie du codiv-19...

    • une vieille histoire (qui mériterait une prescription anticipée pour services rendus) à propos d'emplois présumés fictifs ou "douteux" dont aurait bénéficié Pauline épouse monsieur Bruno Le Maire, Ministre des Economies et des Relances, en tant que "assistante parlementaire" auprès de différents députés, entre 2007 et 2013...

    • une sombre machination de viol présumé, et violence et harcèlement sexuels et abus de pouvoir et abus de faiblesse (présumés), à l'encontre de l'ancien Ministre du Budget devenu Ministre de l'Intérieur et des Cultes, ayant reçu à l'époque le soutien spontané de l'ancienne Ministre de la Justice...

    • diverses broutilles telles que l'utilisation des fichiers de son ministère par Marlène Schiappa pour la promotion d'un livre qu'elle aurait signé... et quelques maladresses indélicates de Nicole Belloubet ou Elisabeth Borne ou Laura Flessel ou encore Richard Ferrand... éventuellement du nouveau dans les dessous de l'affaire Alexandre  -Benalla, bien sûr- (et Vincent Crase et Patrick Strzoda, sait-on jamais de part ces temps qui courent aux côtés de En Marche ?)...

    ...sauf erreurs ou omissions

     

    Vraiment, Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, il a eu bien raison de céder sur ce point aux exigences de son nouveau premier Ministre.

    A part cette utilité indéniable pour Notre Président, Sa réélection promise et donc, selon Lui, pour l'Hexagone et ses territoires et ses concitoyens... à titre personnel, je m'interroge sur les autres actions ou réformes que va entreprendre un homme de Loi de loi, avocat pénaliste partisan idéologue acharné d'un élargissement sans condition des "droits de la défense" et opposant farouche à la "privation de liberté" envers les condamnés... se présentant lui-même comme "Ministre de l'Anti-racisme et des "Droitsdelhomme" réunis... et qui souhaitait sérieusement, en 2015 -c'était hier- interdire (de mettre hors-la-Loi, donc...) le Front-National, un parti politique parfaitement légal et légitime mais qui lui déplaît.

    TAUBIRA... reviens ! Ils sont devenus encore plus fous qu'avant...

     

    Un choix malin...

    ...l'avenir nous dira si, à la Culture, à l'Egalité femmes-hommes, à la Citoyenneté... monsieur Jean Castex aura fait les bons choix et les bonnes suggestions de présentation au Chef de l'Etat (à moins que ce ne soit l'inverse) afin de mettre "the right woman at the right place"...?

    Un choix malin...

     

     

    à suivre...

     

    « On se marre déjà...Blacks (don't) like matheux.. »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    abattu
    Mardi 7 Juillet à 18:13

    Amusant. Ses hagiographes de BFM et d'ailleurs nous disent que Foutriquet 2.0 ne subit l'influence de personne, qu'il écoute (ou fait semblant) pour ne tenir compte d'aucune opinion, qu'il est seul maître naufrageur à bord, mais "en même temps", il cède aux exigences d'un castex (grands dieux, d'un *castex* dépourvu de surer !), au chantage d'un... darmanin (dieux bons ! d'un... darmanin !). En plus d'obéir à kohler. Incohérence fondamentale, ou pire encore : presse mal informée ?

    Le principe serait donc "The right moron at the wrong place". Un vieux français d'avant a dit quelque chose dans ce genre : "il fallait un calculateur, ce fut un danseur qui l'obtint". Autre leçon sur un manuscrit probablement altéré, voire faux : "Le désespoir m'allait saisir ; on pense à moi pour un poste de ministre, mais par malheur non seulement j'avais quelques compétences mais encore j'étais honnête homme : il fallait un homme dévoué à la France, ce fut un macroniste qui l'obtint. Il ne me restait plus, pour vivre, qu'à voler : je décidai de me faire élire."

     

      • Mardi 7 Juillet à 20:50

        @ abattu...!?

        Si je peux me permettre de modifier votre citation, "Le désespoir m'allait saisir ; on avait pensé à moi pour un poste de ministre, mais par malheur non seulement j'avais quelques compétences mais encore j'étais honnête homme : il fallait un homme dévoué à la France, ce fut une danseuse qui l'obtint." : une danseuse burlesque (malgré ou à cause de son "expérience") au ministère de la Culture, et une danseuse macabre (en dépit ou en fonction de son idéologie revendiquée) à la Justice...

         

        Les fonds des tiroirs (celui de gauche et ceux de droite) ont été décapés à blanc... heureusement (cry...) il reste encore de nombreuses vedettes médiatico-populos préférées des français pour faire péter l'audimat et assurer au moins une réélection au Président en exercices (passée les confins -sans aucun jeu de mot prémédité-  Nagui, Ruquier ou Hanouna, ça deviendra un peu plus délicat, mais pas impossible)

        Un petit dessin, pour conclure et résumer :

                

         

      • abattu
        Mardi 7 Juillet à 23:00

        Bien vu, bedeau. ;-) On peut estimer qu'une danseuse de burlesque serait plus agréable à voir évoluer ; en tout cas elle serait à la Page.

        Votre illustration rappelle désastreusement une habitude romaine que je préfère oublier (voir le *Spartacus* de Koestler et le *Neropolis* de Monteilhet, qui tous deux y insistent avec complaisance) !

         

      • Mercredi 8 Juillet à 15:13

        @ Abattu... !

         

        J'ai essayé de retrouver des macronistes de souche...J'ai des noms... mais qu'en faire (et damnation?) ; même son amoureuse Sibeth aurait renoncé à plusieurs postes ministériels...

        Sibeth Ndiaye, Jean-Marie Girier, Stéphane Séjourné, Sylvain Fort, Arnaud Leroy, Benjamin Griveaux, Ismaël Emelien Richard Ferrand et Julien Denormandie, certains ajoutent Jean Pisani-Ferry, Sacha Houlié et Axelle Tessandier ou encore Alexandre Benalla et Brigitte Macron... 

         

        La droite, y'a pu... la gauche, y'a pas... restent les verts progressistes (ex à double foyer) et l’extrême-gauche salonnarde. Après avoir démarché avec succès Dupond-Moretti à "la Justice", il pourrait encore faire appel à J.L. Mélenchon ou à Danièle Obono pour "l'Intérieur et les Cultes" : quelques voix de plus dans certains quartiers qu'il ne faut pas négliger pour 2022...

         

        PS.: Où avais-je la tête ? "Castex sans Surer"... Bon sang, mais c'est bien sûr : dans ma (très) modeste collection de livres scolaires anciens (calcul "vivant", lecture, orthographe et grammaire, histoire de France, géographie de la France et de ses colonies, sciences naturelles et sciences appliquées -école de garçons et école de filles-, morale et instruction civique, catéchisme et instruction religieuse, etc...), j'ai évidemment un (un seul, malheureusement...) "Manuel des Etudes Littéraires Françaises " -celui consacré au Moyen Âge"... (voir  ICI  pour les traces de poussière)... Pour rappel, j'ai aussi, mais ne le répétez pas une "Méthode d'enseignement du langage dans les écoles franco-arabes" de J. Potier et, du même, une "Méthode de lecture pour les écoliers d'Afrique du Nord"

         

         

    2
    Mercredi 8 Juillet à 09:22

    Si l'Intérieur tape fort et si la Justice est sévère, on peut s'en sortir. Inutile de dire que c'est loin d'être gagné.

      • Mercredi 8 Juillet à 15:44

        @ Pangloss... !

        ...effectivement, c'est loin d'être gagné... c'est même tout près d'être perdu pour de vrai

        A propos du lynchage à mort d'un conducteur de bus à Bayonne (qui "ne faisait pas de mal aux gens") pour le prix d'un titre de transport par 4 ou 5 "jeunes en marge de la société", le sous-ministre macronien chargé des transports (conforté dans sa fonction avec la confiance renouvelée de sa hiérarchie) était venu s'y "imprégner de la réalité locale" pour dénoncer "un drame inédit et choquant". Il a en outre fort justement remarqué que "la clientèle évolue" et que "les incivilités et les agressions sont semble-t-il croissantes"

        Le Ministre de l'Intérieur ne semble pas au courant de cet acte d'incivilité (c'est vrai qu'il avait déjà été touché par celui où une gendarme avait perdu la vie à cause d'un accident de la route causé par un chauffard un dénommé Yassine, délinquant multirécidiviste, conduisant sans permis et sous l'emprise de la drogue), et celui de la Justice se faisait plébisciter par les détenus de la prison de Fresnes qui scandaient son petit surnom "acquitator... acquitator...! "

         

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    jeanmarc
    Mercredi 8 Juillet à 21:00

    Nagui Ruquier ou Hanouna.Vous auriez pu ajouter Drucker!

      • Mercredi 8 Juillet à 21:54

        @ jeanmarc...!

        désolé...

        J'en étais resté là :

        ...j'en étais resté là, sans chercher à en savoir plus.

        On me dit que c'est Guy Bedos qui est mort (je crois)

    4
    jeanmarc
    Jeudi 9 Juillet à 10:34

    Dans les interventions attendues et très plausibles de Ducon-Moretti,je n'ai pas noté une éventuelle amnistie de François Fillon.Est-ce un oubli?

      • Jeudi 9 Juillet à 11:30

        @ jeanmarc...?

        A défaut d'une "amnistie" qui sous-entendrait une culpabilité reconnue, une révision impartiale équitable du procès serait suffisante en tenant réellement compte des "présomptions" des pressions juridico-politiciennes sur les juges... Mais ça, ça pourrait éventuellement remettre en cause la légitimé de l'élection présidentielle de 2017 et Emmanuel 1er d'Hexagonie n'en a pas besoin en ce moment pour préparer Son Sacre de 2022...

        Mais, bon, je dis ça, je dis rien...

         

      • Chiffon de papier
        Samedi 11 Juillet à 19:29

        @bedeau : La "légalité" est à géométrie variable. Je crois me souvenir que les comptes de campagne de chirac étaient illégaux, et que son élection aurait pu être annulée... sans l'opportune absolution donnée par les pourritures de je ne sais plus quelle cour (ou de je ne sais plus quel conseil) "de la ripoublique" (sauf erreur, c'est Debray qui avait avoué la forfaiture). Le point de droit qui invalide, le juridisme forcené, c'est seulement quand ça les arrange, ici comme à l'u."e". J'avais aussi lu quelques articles prétendant que Valls le grand démocrate avait prévu, si par erreur/horreur la Blonde gagnait, de ne tenir aucun compte des résultats.

        Mao avait raison : le pouvoir est bien au bout du fusil.

         

      • Dimanche 12 Juillet à 13:47

        @ Chiffon de papier...!

         

        J'avais complètement oublié cette affirmation d'un premier ministre en exercice déclamant (hors du sol national) "...qu'il faudrait écarter le FN de son accès au pouvoir en cas de succès électoral d'envergure...".../..." Je revendique la stigmatisation de Marine Le Pen : le FN n'apporte aucune solution, ni pour les départements, ni pour le pays... J'ai peur pour mon pays." , ce  qui a (bien sûr...!) permis au parti de Marine Le Pen de se victimiser une fois de plus en dénonçant un éternel complot dont il serait victime (Atlantico- avril 2015)... !

        Ou l'art de renverser les rôles et les situations sans même rigoler, du moins ouvertement.

         

        Le même Valls qui souhaitait, il y a quelques semaines, être utile à la France et à son président 

                                 

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :