• Tête en l'air

    La vérité "préférée"

    des français des chroniqueurs mondains.

     

     

    Encore une agression islamophobe

    par Edwy JOFFRIN

    Tête en l'air

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une tête de porc a été déposée à l'entrée de la mosquée Al Fathma Kamilfeuh dans la nuit de samedi à dimanche. Les caméras de surveillance ont enregistré le passage d'une horde de 2 ou 3 individus vêtus et cagoulés de noir qui prenaient la fuite une fois leur ignoble forfait accompli. Il s'agirait de membres d'une groupuscule identitaire et patriotique se réclamant d'une extrême droite de plus en plus active, tant sur les réseaux sociaux que dans la vraie vie, persuadés de leur impunité acquise grâce à la lâcheté du pouvoir politique démissionnaire et à la complicité passive des médias.

    De nombreuses personnalités locales se sont déclarées solidaire des victimes de cet attentat, parmi lesquelles les représentants de l’État et des Collectivités, les élus de tous bords de l'agglomération et des bourgades voisines, l'ensemble des professionnels de la presse régionale, les enfants des écoles et leurs éducateurs sociaux, la maison Duglantier et son personnel (grand choix de fleurs blanches, bougies commémoratives et ballons de baudruche - vente en gros et au détail) et plusieurs membres des principales religions ayant pu continuer d'exister -en gros quelques prêtres, papes, cardinals, pasteurs, rabbins et brahmane, ou autres (à noter l'absence apparemment délibérée du bedeau d'une petite paroisse perdue au fond de la vallée, presque ignorée, mais c'est aussi bien comme ça...).

    Doit-on rappeler que ce même lieu de culte et de béatitude avait déjà été l'objet d'une attaque ciblée, il y a à peine 10 ans, quand un caillou avait été jeté avec force contre une vitre du local à babouches, heureusement sans faire de victimes ni de dégâts. Une enquête confiée aux services anti-terroristes n'avait pas permis de mettre la main sur le ou les coupables, malgré les moyens mis en œuvre, en particulier les analyses de traces d' A.D.N. retrouvées sur le projectile et les comparaisons faites avec celui des religieuses du couvent proche, celui des élèves du cours préparatoire d'une école privée catholique en voyage scolaire dans la région et celui des habitants ayant très certainement été tentés de voter au moins une fois pour un parti politique que je ne veux pas citer (on se comprend...)

    Va t'on, une fois de plus, revivre les heureslesplussombresdenotrehistoire ? Ensemble, disons non, et refusons de voir franchies les bornes au-delà desquelles il n'y a plus de limites.

     * Rappelons que notre site "spécial délation citoyenne" est à votre disposition 24/24 et 7/7 pour signaler tout acte anti-musulman ( 2,50 € + le prix du SMS)

     

     

     

     

    Drame ordinaire de la ségrégation ordinaire

    par Laurent PLENEL

    Tête en l'air

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un présumé déséquilibré, soit disant "fiché S", aurait agressé des passants qui le regardaient bizarrement. "Ils passaient, et ils me regardaient bizarrement, alors je crois que j'ai un peu perdu la tête" reconnait-il en regrettant son geste.

    Les proches et amis des victimes condamnent à l'avance tout amalgame et toute stigmatisation et appellent à une marche blanche, vendredi prochain à l'issue de la Grande Prière, entre la mosquée El Sanfouh et la salle paroissiale Ch. Taubira.

     

     

     

     

     

     Tête en l'air

     Tête en l'air

    « HumanitairesOrange et vert, et bleu-blanc-rouge »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :